Délires féministes : suite et pas fin

Vous avez un coup de g..... à passer sur notre société, ou tout simplement un coup de coeur venez le dire ici
En ligne
Avatar du membre
El Fredo
Messages : 23834
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Re: Délires féministes : suite et pas fin

Message non lu par El Fredo » 09 nov. 2017, 22:12:09

L'Académie Française n'a ni crédibilité ni légitimité à dire ce qu'est la langue française, et je n'ai pas attendu les "délires féministes" pour le penser. Je rappelle que son terme officiel pour désigner les CD-ROMs est "cédérom" car d'après elle, le premier terme est "transcrit d’une façon qui heurte notre graphie", alors qu'il s'agit simplement d'une abréviation qui se prononce comme elle s'écrit. Et ça c'était dans les années 90. En pratique, quasiment personne n'utilise ce terme franco-français de "cédérom".

J'en profite pour rappeler que le dictionnaire de l'Académie n'a aucun caractère officiel, ni en France ni ailleurs.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 4734
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Délires féministes : suite et pas fin

Message non lu par Yakiv » 09 nov. 2017, 22:13:13

johanono a écrit :
09 nov. 2017, 08:02:53
Je ne me bats pas contre l'accord de proximité. Si, à l'avenir, l'accord de proximité est consacré par les usages et/ou formellement admis par l'Académie française, alors j'en prendrai acte.

Je me bats contre l'initiative d'une poignée de profs qui expérimente ses délires politiques sur des gamins.
Ça fait plusieurs messages que tu associes égalité hommes-femmes et "délires politiques".

Avatar du membre
Logos
Messages : 886
Enregistré le : 08 déc. 2015, 22:40:59

Re: Délires féministes : suite et pas fin

Message non lu par Logos » 12 nov. 2017, 18:38:54

Yakiv a écrit :
09 nov. 2017, 22:13:13
Ça fait plusieurs messages que tu associes égalité hommes-femmes et "délires politiques".
Je veux pas répondre à la place de Johanno.
Mais pour moi on peut être favorable à l'égalité hommes-femmes et trouver que certaines campagnes dites "féministes" sont un peu délirantes ("man-spreading", écriture inclusive, culture du viol dans Star Wars, chiffres fantaisistes sur l'inégalité salariale, tendance à voir du sexisme et du patriarcat dans tout et n'importe quoi etc.)

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 4734
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Délires féministes : suite et pas fin

Message non lu par Yakiv » 12 nov. 2017, 18:51:51

Logos a écrit :
12 nov. 2017, 18:38:54
Yakiv a écrit :
09 nov. 2017, 22:13:13
Ça fait plusieurs messages que tu associes égalité hommes-femmes et "délires politiques".
Je veux pas répondre à la place de Johanno.
Mais pour moi on peut être favorable à l'égalité hommes-femmes et trouver que certaines campagnes dites "féministes" sont un peu délirantes ("man-spreading", écriture inclusive, culture du viol dans Star Wars, chiffres fantaisistes sur l'inégalité salariale, tendance à voir du sexisme et du patriarcat dans tout et n'importe quoi etc.)
Quels seraient ces "chiffres fantaisistes" selon toi ?
Alors bien sûr, de l'excès, on en trouvera aussi chez les féministes.
Après si on se met à qualifier n'importe quelle proposition allant dans le sens de l'égalité hommes-femmes comme "délirantes" et "politiques", on sera bien obligé de constater une sorte d'excès inverse.

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 6740
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Délires féministes : suite et pas fin

Message non lu par Nolimits » 12 nov. 2017, 19:07:04

C'est juste qu'il y en a peut-être marre de ce harcèlement féministe ? A force d'en faire trop, on obtient le résultat contraire. :roll:

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 4734
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Délires féministes : suite et pas fin

Message non lu par Yakiv » 12 nov. 2017, 19:08:27

Nolimits a écrit :
12 nov. 2017, 19:07:04
C'est juste qu'il y en a peut-être marre de ce harcèlement féministe ? A force d'en faire trop, on obtient le résultat contraire. :roll:
Quel harcèlement féministe ?

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 6740
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Délires féministes : suite et pas fin

Message non lu par Nolimits » 12 nov. 2017, 19:18:15

Les cass***-cou*** avec leurs sites de dénonciation, les cass***-cou*** avec leur grammaire qui va pas bien, les cass***-cou*** qui voient du harcèlement à chaque blague à la machine à café...
Heureusement que toutes les femmes que je fréquente aussi bien en privé qu'au boulot sont "normales" et équilibrées qu'on peut continuer de blaguer avec elles et qu'elles n'en n'ont rien à f*** de savoir comment accorder les adjectifs !
Oui, oui, les gars, 99% des filles sont "normales", on peut donc continuer de travailler avec des personnes normales sur l'égalité hommes-femmes, ouf !

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 4734
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Délires féministes : suite et pas fin

Message non lu par Yakiv » 12 nov. 2017, 19:24:39

Nolimits a écrit :
12 nov. 2017, 19:18:15
Les cass***-cou*** avec leurs sites de dénonciation, les cass***-cou*** avec leur grammaire qui va pas bien, les cass***-cou*** qui voient du harcèlement à chaque blague à la machine à café...
Heureusement que toutes les femmes que je fréquente aussi bien en privé qu'au boulot sont "normales" et équilibrées qu'on peut continuer de blaguer avec elles et qu'elles n'en n'ont rien à f*** de savoir comment accorder les adjectifs !
Oui, oui, les gars, 99% des filles sont "normales", on peut donc continuer de travailler avec des personnes normales sur l'égalité hommes-femmes, ouf !
En fait, quand on te lit, on croirait presque que les hommes sont plus souvent harcelés par les femmes que l'inverse.
Mais à priori non, les femmes sont encore moins bien payées que les hommes à responsabilité équivalente et sont aussi globalement plus malmenées, pas d'inquiétude donc, tout va bien, tout est "normal".
Et puis comme tu l'as déjà laissé entendre, les femmes harcelées n'avaient qu'à dire "non".

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 6740
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Délires féministes : suite et pas fin

Message non lu par Nolimits » 12 nov. 2017, 19:29:39

@Yakiv tu penses ce que tu veux, tu post ce que tu veux, tu réponds à qui tu veux, c'est ton droit le plus strict sur ce fofo, par contre, et c'est là où s'arrête ton droit, tu ne me fais pas dire ce que je n'ai pas dit : merci !

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50313
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Délires féministes : suite et pas fin

Message non lu par Nombrilist » 12 nov. 2017, 20:30:15

@Nolimits , as-tu déjà demandé aux femmes que tu côtoies comment elles vivent le harcèlement au quotidien ? Je pense que tu serais surpris. En ce qui me concerne, ça m'a surpris il n'y a pas si longtemps.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 6740
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Délires féministes : suite et pas fin

Message non lu par Nolimits » 12 nov. 2017, 20:44:57

Nombrilist a écrit :
12 nov. 2017, 20:30:15
@Nolimits , as-tu déjà demandé aux femmes que tu côtoies comment elles vivent le harcèlement au quotidien ? Je pense que tu serais surpris. En ce qui me concerne, ça m'a surpris il n'y a pas si longtemps.
Privé : Ce qui leur est pénible, ce sont les "jeunes" (je suis dans le sud, on n'en manque pas...) qui les dévisagent, qui les "matent", voire leur adressent la parole par groupe de 2 ou 3. Sinon la frontière entre "drague" et "harcèlement" est ténue. Elles classent plus facilement dans "lourd" que harceleur.
Pro : je suis dans un milieu professionnel où les nénettes doivent être "fortes", donc çà peut bouleverser ma vision par rapport à des milieux plus "timorés".

En ligne
Avatar du membre
johanono
Messages : 23327
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Délires féministes : suite et pas fin

Message non lu par johanono » 13 nov. 2017, 08:51:49

Le harcèlement pourrit la vie des femmes au quotidien. Donc la volonté des féministes de lutter contre le harcèlement est tout à fait légitime et compréhensible (même si j'ai parfois un peu de mal à comprendre pourquoi des plaintes pour harcèlement ou agressions sont déposées si longtemps après les faits).

Mais j'aimerais justement que les féministes consacrent leurs forces à de vrais combats (le refus du harcèlement en est un) au lieu nous casser les pieds avec des sujets sans intérêts (comme les règles d'écritures) qui finissent par les discréditer elles-mêmes.

Avatar du membre
Logos
Messages : 886
Enregistré le : 08 déc. 2015, 22:40:59

Re: Délires féministes : suite et pas fin

Message non lu par Logos » 13 nov. 2017, 09:44:48

Yakiv a écrit :
12 nov. 2017, 18:51:51
Quels seraient ces "chiffres fantaisistes" selon toi ?
D'une part chaque campagne sort un chiffre différent. Il y a peu une campagne parlait de 25% d'écarts.
Celle du 11h44 parle de 15%. Et j'en ai trouvé une autre qui cite 10%. Ça donne l'impression qu'on balance un chiffre
comme ça, pour obtenir un effet psychologique. Mais qu'au final on ne sait pas vraiment quel est le bon.

Ensuite les slogans ne sont pas honnêtes. Quand on dit "dès ce jour les femmes bossent gratuitement", ça sous-entend un écart de salaire à emploi, expérience, responsabilités strictement identiques. Donc un écart expliqué uniquement par une discrimination sexuelle.

Or ces campagnes mélangent les écarts expliqués par une discrimination. Et les écarts qui n'impliquent aucune discrimination.
Mais des différences liées à la part de temps partiels, aux différences de parcours professionnels etc.
Ce qui est un sujet de débat (la répartition des rôles dans les couples) mais qui sort du cadre de la discrimination.
Sauf si on dit qu'il y a discrimination car une femme à temps partiel gagne moins qu'un homme à temps plein !
Alors bien sûr, de l'excès, on en trouvera aussi chez les féministes.
Après si on se met à qualifier n'importe quelle proposition allant dans le sens de l'égalité hommes-femmes comme "délirantes" et "politiques", on sera bien obligé de constater une sorte d'excès inverse.
Mais justement, pour moi beaucoup de ces propositions ne vont pas dans le sens de l'égalité hommes-femmes.
Elles vont dans le sens de certaines théories féministes ça oui. Mais sans qu'on sache si ces théories rendent vraiment compte de la réalité. Et si ce qu'elles proposent aura un effet bénéfice pour la société.

Je doute fort d'un quelconque effet positif de ces campagnes qui cherchent du patriarcat dans tout et n'importe quoi. Jusqu'au ridicule. Et s'imaginent comme en 68 devoir absolument "déconstruire" l'ensemble de la culture pour pouvoir changer de société.
En quoi par exemple cette ridicule campagne contre le "man-spreading" améliore l'égalité hommes-femmes ?
En quoi dire aux hommes (blancs hétéros évidemment) à longueur de journée qu'ils sont "privilégiés" améliore quelque chose ?
Mis à part monter les gens les uns contre les autres. Et remplacer des inégalités par d'autres inégalités je vois pas.

Avatar du membre
artragis
Messages : 7195
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Re: Délires féministes : suite et pas fin

Message non lu par artragis » 13 nov. 2017, 18:42:55

Mais j'aimerais justement que les féministes consacrent leurs forces à de vrais combats (le refus du harcèlement en est un) au lieu nous casser les pieds avec des sujets sans intérêts (comme les règles d'écritures) qui finissent par les discréditer elles-mêmes.
Donc c'est toi qui décide ce qui est un vrai combat féministe et ce qui n'en est pas.
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

En ligne
Avatar du membre
johanono
Messages : 23327
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Délires féministes : suite et pas fin

Message non lu par johanono » 13 nov. 2017, 19:16:21

Je ne décide pas. Mais je donne mon avis.

Et oui, je pense que la défense de la condition des femmes dans les banlieues est un sujet très important, et qu'à l'inverse, la modification des règles de la langue française (écriture inclusive, féminisation des titres, etc.) est moins prioritaire.

Et surtout, je pense que le militantisme de ces idiotes de féministes qui se battent pour modifier la langue française est totalement contre-productif. Car beaucoup de gens font finir par associer le combat féministe à des sujets dérisoires tels que l'écriture inclusive ou la féminisation des titres. Le féminisme est au contraire un sujet trop sérieux pour être concédé à ces idiotes de féministes.

Répondre

Retourner vers « Votre coup de "gueule" / coup de coeur »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré