Nordahl Lelandais : ces autres dossiers sur lesquels la justice s'interroge

Venez nous parler de notre justice française ( les prisons, les procès en cours... )
Avatar du membre
johanono
Messages : 23936
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Nordahl Lelandais : ces autres dossiers sur lesquels la justice s'interroge

Message non lu par johanono » 23 déc. 2017, 14:32:38

Nolimits a écrit :
23 déc. 2017, 13:44:32
johanono a écrit :
23 déc. 2017, 10:10:45
Il n'y a rien d'extraordinaire. Brûler un corps, c'est compliqué. A défaut, on peut aller enterrer un corps au beau milieu d'une forêt de plusieurs kilomètres carrés : même avec des moyens techniques, chercher un corps au milieu d'une forêt, c'est comme chercher une aiguille dans une botte de foin. On peut encore balancer le corps en pleine mer, dans un lac ou une rivière, en le lestant d'un parpaing pour qu'il ne remonte pas à la surface. Comment retrouver un corps dans ces conditions ?
Oui, bien sûr, on imagine ce type de moyens, évidemment, mais la mise en oeuvre !! Réussir à faire ça SANS se voir faire voir, sans se faire répérer, sans se faire tracer (suivi du mobile, caméras sur les routes, les moyens de paiement etc...)
Imagine toi en situation de vouloir le faire...et ben ça ma paraît pas facile du tout à mettre en oeuvre !
Pas forcément. Il faut distinguer.

J'ai du mal à croire au mythe de Dupont de Ligonnès qui aurait disparu pour refaire sa vie ailleurs sans que personne ne puisse le repérer. Parce que même s'il refait sa vie ailleurs, il faut bien qu'il continue à vivre, qu'il se déplace, qu'il travaille, qu'il aille faire ses courses, qu'il retire de l'argent, qu'il téléphone, etc. Donc mon avis, c'est que Dupont de Ligonnès est mort, sinon, on l'aurait retrouvé.

En revanche, faire disparaître un corps, c'est facile. C'est l'affaire de quelques heures. On n'amène pas son portable avec soi, on fait attention à ne pas retirer de l'argent, et on va disparaître le corps au fonds d'une forêt, un soir. Bien sûr, il y a le risque d'être vu, mais le risque est relativement faible si on choisit bien l'endroit et le moment de la journée.

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 19080
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Re: Nordahl Lelandais : ces autres dossiers sur lesquels la justice s'interroge

Message non lu par Golgoth » 23 déc. 2017, 22:49:40

johanono a écrit :
23 déc. 2017, 14:32:38
Nolimits a écrit :
23 déc. 2017, 13:44:32
johanono a écrit :
23 déc. 2017, 10:10:45
Il n'y a rien d'extraordinaire. Brûler un corps, c'est compliqué. A défaut, on peut aller enterrer un corps au beau milieu d'une forêt de plusieurs kilomètres carrés : même avec des moyens techniques, chercher un corps au milieu d'une forêt, c'est comme chercher une aiguille dans une botte de foin. On peut encore balancer le corps en pleine mer, dans un lac ou une rivière, en le lestant d'un parpaing pour qu'il ne remonte pas à la surface. Comment retrouver un corps dans ces conditions ?
Oui, bien sûr, on imagine ce type de moyens, évidemment, mais la mise en oeuvre !! Réussir à faire ça SANS se voir faire voir, sans se faire répérer, sans se faire tracer (suivi du mobile, caméras sur les routes, les moyens de paiement etc...)
Imagine toi en situation de vouloir le faire...et ben ça ma paraît pas facile du tout à mettre en oeuvre !
Pas forcément. Il faut distinguer.

J'ai du mal à croire au mythe de Dupont de Ligonnès qui aurait disparu pour refaire sa vie ailleurs sans que personne ne puisse le repérer. Parce que même s'il refait sa vie ailleurs, il faut bien qu'il continue à vivre, qu'il se déplace, qu'il travaille, qu'il aille faire ses courses, qu'il retire de l'argent, qu'il téléphone, etc. Donc mon avis, c'est que Dupont de Ligonnès est mort, sinon, on l'aurait retrouvé.

En revanche, faire disparaître un corps, c'est facile. C'est l'affaire de quelques heures. On n'amène pas son portable avec soi, on fait attention à ne pas retirer de l'argent, et on va disparaître le corps au fonds d'une forêt, un soir. Bien sûr, il y a le risque d'être vu, mais le risque est relativement faible si on choisit bien l'endroit et le moment de la journée.
On dirait un expert, tu me fais peur :mrgreen2:
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

sandy
Messages : 1359
Enregistré le : 02 août 2015, 20:51:11

Re: Nordahl Lelandais : ces autres dossiers sur lesquels la justice s'interroge

Message non lu par sandy » 24 déc. 2017, 07:41:02

Golgoth a écrit :
23 déc. 2017, 22:49:40
johanono a écrit :
23 déc. 2017, 14:32:38
Nolimits a écrit :
23 déc. 2017, 13:44:32
johanono a écrit :
23 déc. 2017, 10:10:45
Il n'y a rien d'extraordinaire. Brûler un corps, c'est compliqué. A défaut, on peut aller enterrer un corps au beau milieu d'une forêt de plusieurs kilomètres carrés : même avec des moyens techniques, chercher un corps au milieu d'une forêt, c'est comme chercher une aiguille dans une botte de foin. On peut encore balancer le corps en pleine mer, dans un lac ou une rivière, en le lestant d'un parpaing pour qu'il ne remonte pas à la surface. Comment retrouver un corps dans ces conditions ?
Oui, bien sûr, on imagine ce type de moyens, évidemment, mais la mise en oeuvre !! Réussir à faire ça SANS se voir faire voir, sans se faire répérer, sans se faire tracer (suivi du mobile, caméras sur les routes, les moyens de paiement etc...)
Imagine toi en situation de vouloir le faire...et ben ça ma paraît pas facile du tout à mettre en oeuvre !
Pas forcément. Il faut distinguer.

J'ai du mal à croire au mythe de Dupont de Ligonnès qui aurait disparu pour refaire sa vie ailleurs sans que personne ne puisse le repérer. Parce que même s'il refait sa vie ailleurs, il faut bien qu'il continue à vivre, qu'il se déplace, qu'il travaille, qu'il aille faire ses courses, qu'il retire de l'argent, qu'il téléphone, etc. Donc mon avis, c'est que Dupont de Ligonnès est mort, sinon, on l'aurait retrouvé.

En revanche, faire disparaître un corps, c'est facile. C'est l'affaire de quelques heures. On n'amène pas son portable avec soi, on fait attention à ne pas retirer de l'argent, et on va disparaître le corps au fonds d'une forêt, un soir. Bien sûr, il y a le risque d'être vu, mais le risque est relativement faible si on choisit bien l'endroit et le moment de la journée.
On dirait un expert, tu me fais peur :mrgreen2:
:shock:
Quoi, c'est moi qui parle de produits chimique pouvant dissoudre un corps, d'achat de matos dans des département éloignés et de lestes dans plusieurs cours d'eau et c'est un petit enterrement en foret sans portable qui te fait peur???
Je suis affreusement jaloux...
:star3:
C'est un petit poney blanc, dans les monts d'émeraude et il emporte mon cœur!

Avatar du membre
Hector
Messages : 6222
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: Nordahl Lelandais : ces autres dossiers sur lesquels la justice s'interroge

Message non lu par Hector » 04 févr. 2018, 17:08:39

Les sites de rencontres homosexuelles fréquentés par Nordahl Lelandais au coeur de l'enquête

SOCIÉTÉ - L'objectif de ces nouvelles investigations : retrouver d'éventuels partenaires du suspect, qui pourraient en apprendre plus sur son profil et son comportement envers les hommes.

Image



Le tentaculaire dossier Nordahl Lelandais ne cesse de s’étoffer. Les enquêteurs s'intéressent désormais aux nombreux sites de rencontres homosexuelles que fréquentait l'ex-maître chien, mis en examen pour la disparition de la petite Maëlys et pour l'assassinat du caporal Arthur Noyer. Objectif : retrouver d'éventuels partenaires du suspect, qui pourraient en apprendre plus sur son profil et son comportement envers les hommes, révèlent ce weekend Le Dauphiné libéré et Le Parisien.


Un nouveau témoignage troublant... L'enquête doit également établir si, parmi les éventuelles rencontres faîtes par Nordahl Lelandais sur ces sites, ne se trouvent pas également des personnes portées disparus. Car en plus de la fréquentation assidue de ces sites internet, un nouveau témoignage est venu éveiller la curiosité des enquêteurs. "Un homme s’est présenté dans une brigade de gendarmerie en région parisienne, assurant avoir reconnu Nordahl Lelandais comme étant l’inconnu qui l’avait abordé dans un établissement de nuit à Chambéry", raconte le Parisien.


Cet homme raconte avoir décliné les avances de Nordahl Lelandais à plusieurs reprises avant de quitter la boite de nuit. "Mais le même homme a eu la surprise de découvrir que celui qu’il désigne bien comme Nordahl Lelandais l’avait suivi en voiture pour le relancer sur une aire d’autoroute de la région où il s’était arrêté", poursuit le quotidien de la capitale.


... Et qui fait écho à la disparition du caporal Noyer. Si ce témoignage intéresse tant les enquêteurs, c'est qu'il résonne avec l'enquête sur la mort du caporal Noyer. Les ossements de ce dernier avaient été découverts sur les hauteurs de Montmélian en Savoie, alors qu'il avait été aperçu pour la dernière fois dans une boîte de nuit. Nordahl Lelandais, décrit comme "doux" et "gentil" avec l'une de ses anciennes compagnes, était-il violent avec les hommes ? C'est ce que les enquêteurs tentent de savoir avec ces nouvelles pistes.  




Par G.S.
Article complet sur http://www.europe1.fr/societe/les-enque ... is-3564923
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

Avatar du membre
Cheshire cat
Messages : 3161
Enregistré le : 08 juin 2013, 14:03:05
Localisation : Lugdunum

Re: Nordahl Lelandais : ces autres dossiers sur lesquels la justice s'interroge

Message non lu par Cheshire cat » 14 févr. 2018, 16:31:53

Pour l'affaire Maëlys, cela a l'air de se débloquer:
https://www.francetvinfo.fr/faits-diver ... 10276.html
“On commence par se tromper soi-même ; et ensuite on trompe les autres. ”
Oscar Wilde

Avatar du membre
johanono
Messages : 23936
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Nordahl Lelandais : ces autres dossiers sur lesquels la justice s'interroge

Message non lu par johanono » 14 févr. 2018, 19:03:26

Il a avoué. Probablement parce que les enquêteurs lui ont mis sous le nez des indices accablants à son encontre (notamment la présence de tâches de sang de la victime dans sa voiture). Mais il avoue avoir tué involontairement. Cela me fait penser à Jonathan Daval, qui a lui aussi avoué quand il n'a plus pu faire autrement, et qui a lui aussi avoué avoir tué involontairement.

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 6923
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Nordahl Lelandais : ces autres dossiers sur lesquels la justice s'interroge

Message non lu par Nolimits » 14 févr. 2018, 19:26:43

Pauvre gosse qui a croisé la route de ce type...
Etre au mauvais endroit, au mauvais moment. RIP.

Avatar du membre
Jean
Messages : 4485
Enregistré le : 10 mai 2012, 08:35:09

Re: Nordahl Lelandais : ces autres dossiers sur lesquels la justice s'interroge

Message non lu par Jean » 14 févr. 2018, 19:48:51

Hector a écrit :
22 déc. 2017, 23:45:07
Bref, on a eu Marc Dutroux, Francis Heaulme, Emile Louis, Michel Fourniret. Et maintenant ce fou furieux. De l'incapacité de l'Etat à faire régner l'ordre et la justice dans le pays.
Je crois qu'il est quasi impossible de gérer les dingues.

Surtout dans une démocratie.

Sans compter que le degré de folie est probablement un continuum. Par ailleurs il est sujet à variations brutales et épisodiques


Chaque individu que l'on croise est un peu fou et capable de crises...

Avatar du membre
Hector
Messages : 6222
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: Nordahl Lelandais : ces autres dossiers sur lesquels la justice s'interroge

Message non lu par Hector » 14 févr. 2018, 23:06:39

Nolimits a écrit :
14 févr. 2018, 19:26:43
Pauvre gosse qui a croisé la route de ce type...
Etre au mauvais endroit, au mauvais moment. RIP.
Tu peux dire: pauvres victimes qui ont croisé Lelandais, car on a affaire à un drôle de gars , un serial killer comme Fourniret. La justice est bien faible, tu le donnes aux russes ou aux chinois et il se mettrait à parler comme un perroquet.
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

Avatar du membre
Hector
Messages : 6222
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: Nordahl Lelandais : ces autres dossiers sur lesquels la justice s'interroge

Message non lu par Hector » 14 févr. 2018, 23:09:26

Jean a écrit :
14 févr. 2018, 19:48:51
Hector a écrit :
22 déc. 2017, 23:45:07
Bref, on a eu Marc Dutroux, Francis Heaulme, Emile Louis, Michel Fourniret. Et maintenant ce fou furieux. De l'incapacité de l'Etat à faire régner l'ordre et la justice dans le pays.
Je crois qu'il est quasi impossible de gérer les dingues.

Surtout dans une démocratie.

Sans compter que le degré de folie est probablement un continuum. Par ailleurs il est sujet à variations brutales et épisodiques


Chaque individu que l'on croise est un peu fou et capable de crises...
Si si, on peut tout à fait gérer les dingues de ce type. Il était connu comme frapadingue depuis son contrat militaire, qui s'est d'ailleurs terminé par un licenciement pour cette raison. Il était dealer de coke, c'était connu dans son coin. Il fréquentait des boites louches. Il était violent, il était délinquant. C'est beaucoup de mon point de vue, et peu pour la justice française si faible.
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

Avatar du membre
johanono
Messages : 23936
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Nordahl Lelandais : ces autres dossiers sur lesquels la justice s'interroge

Message non lu par johanono » 15 févr. 2018, 08:06:14

Un homosexuel trafiquant de drogue ne fait pas nécessairement un tueur d'enfants.

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 6923
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Nordahl Lelandais : ces autres dossiers sur lesquels la justice s'interroge

Message non lu par Nolimits » 15 févr. 2018, 13:02:42

johanono a écrit :
15 févr. 2018, 08:06:14
Un homosexuel trafiquant de drogue ne fait pas nécessairement un tueur d'enfants.
C'est complètement vrai. C'est toujours horrible avec le recul (pauvre gamine, pauvres parents :( ). Mais comment faire quoi que ce soit en amont ? Il y aura toujours des dingues, des tarés qui passeront à l'acte. Ca s'appelle la fatalité. Nos sociétés n'acceptent plus cette "fatalité", mais elle existe.

Avatar du membre
Narbonne
Messages : 14377
Enregistré le : 04 sept. 2011, 16:12:50
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Nordahl Lelandais : ces autres dossiers sur lesquels la justice s'interroge

Message non lu par Narbonne » 15 févr. 2018, 13:24:06

Qui l'a invité au mariage ?
Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 32122
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Re: Nordahl Lelandais : ces autres dossiers sur lesquels la justice s'interroge

Message non lu par politicien » 15 févr. 2018, 19:51:45

Affaire Maëlys : l'enquête doit désormais déterminer les circonstances de la mort

14 févr. 2018, 10:30:44

VIDÉO - Nordahl Lelandais a avoué mercredi avoir tué «involontairement» la fillette de 9 ans, disparue fin août en Isère, et a indiqué où il avait déposé son corps. Après la découverte de restes, les…

Image



VIDÉO - Nordahl Lelandais a avoué mercredi avoir tué «involontairement» la fillette de 9 ans, disparue fin août en Isère, et a indiqué où il avait déposé son corps. Après la découverte de restes, les enquêteurs ont mis au jour la «quasi-totalité du squelette» de l'enfant. Les recherches sont terminées.



Après six mois de silence, Nordahl Lelandais a avoué mercredi avoir tué la petite Maëlys et a fourni aux enquêteurs les indications qui ont permis de retrouver des restes de la fillette à l'issue de difficiles recherches dans la montagne enneigée. L'ex-militaire de 34 ans, unique suspect dans l'affaire, a affirmé que le décès de l'enfant était «involontaire» mais a refusé dans l'immédiat de s'exprimer sur les circonstances de sa mort, a indiqué le procureur de la République de Grenoble Jean-Yves Coquillat devant la presse.


» LIRE AUSSI - Affaire Maëlys: Nordahl Lelandais maintenu en détention


Après que «des restes» ont été découverts mercredi soir, les enquêteurs ont repris les recherches jeudi matin. Quelques heures plus tard, la «quasi-totalité du squelette» de Maëlys a été retrouvée, a annoncé Jean-Yves Coquillat. Par ailleurs, des vêtements et une chaussure ont également été découverts à l'endroit indiqué la veille par Nordahl Lelandais. Les opérations de recherche sont désormais terminées, a ajouté le procureur.

Le revirement de Nordahl Lelandais


Jusqu'à mercredi, l'ancien maître-chien avait farouchement nié son implication dans la disparition de Maëlys dans la nuit du 26 au 27 août, lors d'une fête de mariage à Pont-de-Beauvoisin (Isère). Sur les conseils de son avocat Alain Jakubowicz, il s'est ravisé après la récente découverte d'une trace de sang de l'enfant sous les tapis de sol du coffre de son véhicule, désossé par les enquêteurs.
(...)


Article complet sur http://www.lefigaro.fr/actualite-france ... rition.php
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
johanono
Messages : 23936
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Nordahl Lelandais : ces autres dossiers sur lesquels la justice s'interroge

Message non lu par johanono » 15 févr. 2018, 20:10:14

Nolimits a écrit :
15 févr. 2018, 13:02:42
johanono a écrit :
15 févr. 2018, 08:06:14
Un homosexuel trafiquant de drogue ne fait pas nécessairement un tueur d'enfants.
C'est complètement vrai. C'est toujours horrible avec le recul (pauvre gamine, pauvres parents :( ). Mais comment faire quoi que ce soit en amont ? Il y aura toujours des dingues, des tarés qui passeront à l'acte. Ca s'appelle la fatalité. Nos sociétés n'acceptent plus cette "fatalité", mais elle existe.
Il faut distinguer la situation des fanatiques islamistes et celle d'un mec comme Lelandais.

Concernant les fanatiques islamistes, j'ai déjà plaidé par le passé pour leur enfermement préventif. On parle de mecs qui ont des sympathies islamistes connues, qui pour certains d'entre eux sont allés combattre en Syrie, et qui constituent donc autant de terroristes potentiels.

En revanche, le rapport entre homosexualité et trafic de drogue d'une part, et meurtre d'enfants d'autre part, et beaucoup moins évident. On ne peut pas arrêter à titre préventif le moindre homosexuel ou le moindre trafiquant de drogue au motif qu'il pourrait tuer des enfants.

Répondre

Retourner vers « Notre justice »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré