Le PS veut se reconstruire... mais autour de quelle idéologie ?

Venez discuter de l'actualité politique.
Avatar du membre
wesker
Messages : 29202
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le PS veut se reconstruire... mais autour de quelle idéologie ?

Message non lu par wesker » 09 mars 2018, 23:18:11

Il me semble que l'espace du PS existait, préalablement à leur expérience en responsabilité sous la précédente mandature...Tant qu'ils ne percevront pas l'ampleur de la déception, tant qu'ils ne parviendront pas à rompre avec des pratiques de consultations des militants et d'attente que la mauvaise séquence se termine, afin de rester proche de leurs alliés européens, dont certains appartiennent à des coalition s auprès des droites libérales, ils ne parviendront pas à se réconcilier avec une opinion qui ne les distinguera pas de ce que font les partisans des libéraux démocrates dont de nombreux responsables proviennent du PS...

Avatar du membre
albert
Messages : 9294
Enregistré le : 20 août 2011, 11:21:55

Re: Le PS veut se reconstruire... mais autour de quelle idéologie ?

Message non lu par albert » 10 mars 2018, 07:48:01

Logos a écrit :
09 mars 2018, 22:20:39
Beaucoup de gens se sont détournés du PS à cause de la présidence Hollande.
La crise du PS est bien antérieure au mandat de François Hollande. Elle a été masquée et niée pendant des années parce que le PS, qui restait la force principale d’opposition à l’UMP, bénéficiait d’un vote utile qui lui permettait de revenir au pouvoir par un effet de balancier. Ce qui a changé radicalement depuis 2017, c’est que LREM l’a remplacé comme force d’alternance face à LR et que le PS n’est plus dominant à gauche, donc ne profite plus du fameux "vote utile."
« le capitalisme est cette croyance stupéfiante que les pires des hommes feront les pires choses pour le plus grand bien de tout le monde » (Keynes)

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 16880
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Le PS veut se reconstruire... mais autour de quelle idéologie ?

Message non lu par Jeff Van Planet » 10 mars 2018, 08:48:25

Cheshire cat a écrit :
08 mars 2018, 13:30:11
Jeff Van Planet a écrit :
03 mars 2018, 15:16:53
Ils peuvent balancer entre l'extrême et les démocrates, mais une telle politique de la girouette ne leurs apportera rien. C'est d'ailleurs ce qui a provoqué leur chute: avoir le fessier poser entre deux chaises.
Aujourd'hui, pour réussir, un parti doit fonctionner selon le principe "tous au garde-à-vous devant le chef".
la démocratie est donc morte.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
Snark
Messages : 1105
Enregistré le : 08 nov. 2015, 10:40:54
Contact :

Re: Le PS veut se reconstruire... mais autour de quelle idéologie ?

Message non lu par Snark » 10 mars 2018, 18:44:28

Dans le domaine des transports le PS pourrait nous proposer quelque chose d'écologique :
Transports en commun , ferroutage , véhicules propres , ce ne sont pas les idées qui manquent .
Ca nous changerait de la suppression du statut de cheminot , de la hausse du prix des carburants
et des limitations de vitesse .
Je lis Omar Khayyam.

Avatar du membre
Logos
Messages : 845
Enregistré le : 08 déc. 2015, 22:40:59

Re: Le PS veut se reconstruire... mais autour de quelle idéologie ?

Message non lu par Logos » 10 mars 2018, 21:19:47

albert a écrit :
10 mars 2018, 07:48:01
La crise du PS est bien antérieure au mandat de François Hollande. Elle a été masquée et niée pendant des années parce que le PS, qui restait la force principale d’opposition à l’UMP, bénéficiait d’un vote utile qui lui permettait de revenir au pouvoir par un effet de balancier. Ce qui a changé radicalement depuis 2017, c’est que LREM l’a remplacé comme force d’alternance face à LR et que le PS n’est plus dominant à gauche, donc ne profite plus du fameux "vote utile."
Le PS était peut-être en crise, mais Hollande n'a pas gagné que sur des votes "utiles".
Il avait aussi suscité un espoir parmi les gens de gauche, y compris des mélenchonistes.
Qui sans ça n'auraient pas voté pour lui, comme beaucoup n'ont pas voté pour Macron.

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 16880
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Le PS veut se reconstruire... mais autour de quelle idéologie ?

Message non lu par Jeff Van Planet » 11 mars 2018, 11:51:49

Ces gens là n'ont pas écouté un seul instant le programme que proposait Hollande aux primaires: centre gauche.
La seule chose qui a fait qu'il s'est sentie obligé de tenir ces discours grotesques, c'est que Aubry lui a collé dans les pattes les alliances avec les coco+FDG+EELV et qu'il était pieds et mains liées. Il a quand même essayé pendant 2 ans de tenir cette situation, jusqu'au moment où il est arrivé à la conclusion que l'immobilisme ce n'est pas ce qui lui a permit de devenir candidat.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
Logos
Messages : 845
Enregistré le : 08 déc. 2015, 22:40:59

Re: Le PS veut se reconstruire... mais autour de quelle idéologie ?

Message non lu par Logos » 11 mars 2018, 13:51:36

Personne ne l'a obligé à quoi que ce soit.
Il savait qu'il ne pouvait pas gagner sans le report de voix des électeurs FDG.
Il a donc tenu compte de cet électorat dans ses discours et dans son programme.

Une fois au pouvoir il n'a pas attendu 2 ans pour trahir sa campagne.
Par exemple il n'a fait aucun effort pour tenter de "renégocier" les traités.
Il a juste demandé pour la forme puis a laissé tomber au premier refus de Merkel.
C'était pourtant un des points clés de son programme, pas un truc secondaire.

Avatar du membre
albert
Messages : 9294
Enregistré le : 20 août 2011, 11:21:55

Re: Le PS veut se reconstruire... mais autour de quelle idéologie ?

Message non lu par albert » 11 mars 2018, 15:39:25

Logos a écrit :
10 mars 2018, 21:19:47
Le PS était peut-être en crise, mais Hollande n'a pas gagné que sur des votes "utiles".
Il avait aussi suscité un espoir parmi les gens de gauche, y compris des mélenchonistes.
Qui sans ça n'auraient pas voté pour lui, comme beaucoup n'ont pas voté pour Macron.
Le vote utile ne joue qu'au premier tour; or les mélenchonistes n'ont pas voté Hollande au premier tour, mais Mélenchon, bien sûr.

Ce que je puis vous dire, en tant que "mélenchoniste" de 2012 et 2017, c'est que je n'attendais rien de bon de François Hollande, et que, de ce point de vue, je n'ai guère été déçu. Mais Sarkozy était pire. Oui, pire que Hollande et pire que Macron. Et, de plus, on venait déjà d'en prendre 5 ans. Le vote Hollande du second tour n'a été pour moi qu'un vote contre Sarkozy. En revanche, je n'ai pas voté Macron au second tour de 2017 car j'étais sûr qu'il allait gagner avec au moins 60% des voix contre Marine Le Pen et je n'ai jamais cru que le FN pourrait gouverner.
« le capitalisme est cette croyance stupéfiante que les pires des hommes feront les pires choses pour le plus grand bien de tout le monde » (Keynes)

Avatar du membre
wesker
Messages : 29202
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le PS veut se reconstruire... mais autour de quelle idéologie ?

Message non lu par wesker » 13 mars 2018, 12:53:09

Tant en matière migratoire qui fut l'une des questions négligée par le PS, notamment auprès des classes populaires qui se retrouvent à voter pour des libéraux conservateurs dont ils ne partagent pas toutes les valeurs ni options qu'en matière européenne, les paradoxes ou contradictions de cette formation me paraissent être l'une de ses principales difficultés.

A chaque défaite il consulte les adhérents et espère uniquement que le balancier lui sera favorable lors des futures échéances, or il semble que cela devienne de plus en plus difficile tant la droite se reconstitue avec un pôle libéral conservateur que Wauquiez n'hésitera pas à aller avec un Fn qui ne serait plus dirigé par Marine Le Pen.

A gauche l'espace politique occupé par LFI devrait amener le PS à se positionner et, au regard de ce que firent les sociaux démocrates, ailleurs en Europe, ils préfèrent s'allier aux droites libérales europhiles qu'à ceux qui se revendiquent d'une autre gauche. Les slogans, les thèmatiques et autres stratégies politiques ne me paraissent plus suffisantes pour fédérer une majorité de français qui peuvent, à juste titre mesurer l'écart entre leurs discours d'opposition et leurs politiques en responsabilité.

Avatar du membre
signora
Messages : 3146
Enregistré le : 08 janv. 2015, 10:37:48
Parti Politique : Mouvement Démocrate (MoDem)

Re: Le PS veut se reconstruire... mais autour de quelle idéologie ?

Message non lu par signora » 15 mars 2018, 14:38:30

http://www.liberation.fr/france/2018/03 ... ps_1636191
A l’intérieur de la salle parisienne, Jean-Luc, un jeune militant d’une vingtaine d’années qui parle déjà comme un ancien. Ça donne : «On a besoin de la volonté de tous, on doit se mettre au travail collectivement. Et la solution ne passe pas par Paris. Notre parti doit se décentraliser, être dirigé à partir des territoires. C’est à partir de là qu’on pourra refonder, je suis très confiant.» Et la concurrence ? «La France insoumise et La République en marche sont trop jacobins pour réussir.» Un peu plus loin, une institutrice «fatigué par les médias qui applaudissent Blanquer [le ministre de l’Education, ndlr] à chaque fois qu’il ouvre la bouche», nous confie qu’elle a eu peur de voir le PS disparaître : «J’ai longtemps hésité, j’ai pensé à partir. On vit une période compliquée, le doute est présent. Mais ce n’est qu’un mauvais passage. C’est bien parfois de se prendre des claques, ça permet d’être moins arrogant et se remettre au boulot.»
Allez au boulot !
Je dis ça sans trop y croire ... :(
"Dans la profondeur de l'hiver, j'ai finalement appris qu'il y avait en moi un soleil invincible."
Albert Camus

Avatar du membre
johanono
Messages : 22800
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Le PS veut se reconstruire... mais autour de quelle idéologie ?

Message non lu par johanono » 15 mars 2018, 15:22:40

Logos a écrit :
11 mars 2018, 13:51:36
Personne ne l'a obligé à quoi que ce soit.
Il savait qu'il ne pouvait pas gagner sans le report de voix des électeurs FDG.
Il a donc tenu compte de cet électorat dans ses discours et dans son programme.

Une fois au pouvoir il n'a pas attendu 2 ans pour trahir sa campagne.
Par exemple il n'a fait aucun effort pour tenter de "renégocier" les traités.
Il a juste demandé pour la forme puis a laissé tomber au premier refus de Merkel.
C'était pourtant un des points clés de son programme, pas un truc secondaire.
La question des investitures PS aux législatives de 2012 est assez secondaire dans l'histoire du quinquennat de François Hollande.

Le vrai problème tient en effet au renoncement de François Hollande à renégocier les traités européens. C'est là le pêché originel de son quinquennat. En renonçant à renégocier les traités, il se condamnait à mener une politique d'austérité peu conforme aux attentes qu'il avait pu susciter pendant sa campagne.

Avatar du membre
wesker
Messages : 29202
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le PS veut se reconstruire... mais autour de quelle idéologie ?

Message non lu par wesker » 15 mars 2018, 23:01:46

Johanono, en tant que membre des sociaux démocrates européens je ne suis pas particulièrement surpris et j'imagine que tu t'en doutais également.

De la même manière que Macron inscrit sa politique dans la poursuite des objectifs négociés au niveau européen, au risque de heurter celles et ceux qui, bien que se disant européen en refusent les conséquences en terme d'harmonisation....

Avatar du membre
johanono
Messages : 22800
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Le PS veut se reconstruire... mais autour de quelle idéologie ?

Message non lu par johanono » 16 mars 2018, 10:49:29

Mais Macron a toujours été clair. Il a toujours assumé son engagement européen. Il n'a jamais promis de renégocier les traités pour avoir une Europe plus sociale. Il n'a jamais promis de lutter contre la finance qui corrompt. Et il n'a jamais fait de promesse qui serait incompatible avec les engagements européens de la France. Certes, les électeurs ne savent pas toujours pour quoi ils votent, mais on ne peut pas dire qu'il a trompé ses électeurs.

A l'inverse, Hollande a été plus ambigu. Il promettait de mettre au pas les marchés financiers, il promettait de renégocier les traités européens, il promettait une Europe sociale... Il a donc suscité des espoirs qu'il a ensuite déçus, faute d'avoir le courage d'aller au clash avec les autres pays européens pour vraiment renégocier les traités comme il l'avait promis.

Avatar du membre
albert
Messages : 9294
Enregistré le : 20 août 2011, 11:21:55

Re: Le PS veut se reconstruire... mais autour de quelle idéologie ?

Message non lu par albert » 16 mars 2018, 11:46:09

johanono a écrit :
16 mars 2018, 10:49:29
Mais Macron a toujours été clair. Il a toujours assumé son engagement européen. Il n'a jamais promis de renégocier les traités pour avoir une Europe plus sociale.
Si, d'une certaine façon, puisqu'il a promis de relancer l'UE avec un budget et un parlement de la zone euro, une harmonisation fiscale. C'était d'ailleurs le programme Piketty/Hamon et de tous les fédéralistes. L'échec de Macron devrait ouvrir les yeux aux électeurs qui croient encore à ces bobards.
« le capitalisme est cette croyance stupéfiante que les pires des hommes feront les pires choses pour le plus grand bien de tout le monde » (Keynes)

Avatar du membre
wesker
Messages : 29202
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le PS veut se reconstruire... mais autour de quelle idéologie ?

Message non lu par wesker » 16 mars 2018, 12:55:33

Le Foll ayant décidé de retirer sa candidature, Olivier Faure sera donc le nouveau premier secrétaire du Ps, mais ayant été en charge du groupe sous l'ère Hollande il lui faudra parvenir à se distinguer de cette période qui fut, sévèrement jugée par les citoyens et promouvoir cette famille politique dans l'avenir. Tout d'abord il lui faudra la doter d'un projet et d'un positionnement en particulier eu égard à la majorité actuelle, mais aussi par rapport à la France insoumise qui parvient, avec moins d'élus à obtenir une meilleure lisibilité.

Répondre

Retourner vers « L'actualité politique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré