Quel avenir pour la Syrie ?

Venez parler ici de l'actualité étrangère et européenne
Avatar du membre
Yakiv
Messages : 4152
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Quel avenir pour la Syrie ?

Message non lu par Yakiv » 14 avr. 2018, 18:24:46

Incognito a écrit :
14 avr. 2018, 18:19:05
C’est plus facile de lire directement le communiqué de l’OMS.
http://www.who.int/mediacentre/news/sta ... -syria/fr/

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 23667
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Re: Quel avenir pour la Syrie ?

Message non lu par El Fredo » 14 avr. 2018, 18:27:24

Bah de toute façon quelle que soit l'importance et le nombre des preuves apportées par les opposants à Bachar, elles ne vaudront jamais plus que les affirmations gratuites du Kremlin. Bienvenue dans le monde de la post-vérité où toutes les opinions se valent, où les faits ne sont que des opinions parmi d'autres, et où l'on choisit de ne plus rien croire sauf ce qui nous arrange.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Incognito
Messages : 2490
Enregistré le : 13 oct. 2010, 00:00:00

Re: Quel avenir pour la Syrie ?

Message non lu par Incognito » 14 avr. 2018, 18:37:53

Yakiv a écrit :
14 avr. 2018, 18:24:46
Incognito a écrit :
14 avr. 2018, 18:19:05
C’est plus facile de lire directement le communiqué de l’OMS.
http://www.who.int/mediacentre/news/sta ... -syria/fr/
Selon les rapports des partenaires du groupe de responsabilité sectorielle Santé, on estime qu’au cours du bombardement de Douma samedi, 500 patients se sont présentés dans les établissements de santé avec des signes et symptômes correspondant à une exposition à des produits chimiques toxiques, en particulier des signes d’irritation sévère des muqueuses, d’insuffisance respiratoire et de troubles du système nerveux central chez ceux qui ont été exposés.
Selon des rapports de partenaires ... donc ce ne sont pas des rapports de l’OMS.
Ces partenaires, ce ne serait pas les mêmes ONGs américaine et française? Ou alors les casques blancs, qui sont au service d’Al-Quaida?
Dieu est mort. Marx est mort. Et moi-même je ne me sens pas très bien ... (Woody Allen)

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 4152
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Quel avenir pour la Syrie ?

Message non lu par Yakiv » 14 avr. 2018, 18:42:16

Incognito a écrit :
14 avr. 2018, 18:37:53
Selon des rapports de partenaires ... donc ce ne sont pas des rapports de l’OMS.
Ces partenaires, ce ne serait pas les mêmes ONGs américaine et française? Ou alors les casques blancs, qui sont au service d’Al-Quaida?
Si l'OMS fait ce type de communication, c'est que l'OMS, institution sérieuse, fait confiance à ses sources. Après, si vous me demandez si ces sources ont un contrat de travail directement avec l'OMS ou pas, je ne pourrais évidemment pas vous répondre.

Je rejoints complètement le dernier message d'El Fredo, lorsqu'on fait preuve d'une mauvaise fois manifestement sans aucune limite, il n'est plus possible de discuter. On vous foutrait le nez dedans que vous continueriez de nier. Vous êtes pitoyable.

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 31689
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Re: Quel avenir pour la Syrie ?

Message non lu par politicien » 14 avr. 2018, 19:19:28


Le Conseil de sécurité doit reprendre "l'initiative" selon Macron
Emmanuel Macron a estimé qu'après les frappes menées en Syrie par les États-Unis, la France et la Grande-Bretagne, le Conseil de sécurité de l'ONU devait "maintenant reprendre, dans l'unité, l'initiative sur les plans politique, chimique et humanitaire".

Le président français, qui s'est entretenu successivement par téléphone avec Donald Trump et Theresa May, s'est par ailleurs "félicité de l'excellente coordination" avec Washington et Londres lors de l'opération contre des installations chimiques syriennes, qui a "atteint ses objectifs", selon un communiqué de l'Elysée.

Début de la réunion au Conseil de sécurité de l'ONU
Le Conseil de sécurité de l'ONU vient de commencer une réunion en urgence consacrée à la Syrie, à la demande de la Russie. Le Kremlin réclame une condamnation des frappes occidentales survenues cette nuit.

À l'ouverture des débats, le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, a appelé les membres du Conseil de sécurité à «agir en accord avec la Charte des Nations unies et dans le cadre du droit international» lorsqu'il est question de «paix et sécurité».

Dans le projet de résolution, Moscou fait part d'une "grande inquiétude" face à "l'agression" contre un état souverain, qui viole, selon la Russie, "le droit international et la Charte des Nations unies".

Pour rappel, il faut au moins neuf voix pour adopter une résolution au Conseil de sécurité. Le texte russe a, à priori, peu de chance d'aboutir.

(...)

http://www.lefigaro.fr/international/20 ... -syrie.php
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Incognito
Messages : 2490
Enregistré le : 13 oct. 2010, 00:00:00

Re: Quel avenir pour la Syrie ?

Message non lu par Incognito » 14 avr. 2018, 19:52:03

Hector a écrit :
14 avr. 2018, 18:05:36
Débat tronqué, les poutiniens comme Incognito sont autistes. Pourtant l'ex-agent du KGB est un très grand criminel mafieux.
Je suis sur ce site depuis 8 ans. Faites donc une recherche sur mes interventions en ce qui concerne l’Ukraine. Il n’y en a pas beaucoup, mais elles démontrent clairement je pense que je ne suis pas poutinien.
Dieu est mort. Marx est mort. Et moi-même je ne me sens pas très bien ... (Woody Allen)

Caberlin
Messages : 928
Enregistré le : 19 nov. 2011, 06:36:37

Re: Quel avenir pour la Syrie ?

Message non lu par Caberlin » 14 avr. 2018, 21:27:07

El Fredo a écrit :
14 avr. 2018, 12:55:18
J'espère que les patriotes auto-proclamés de tout poil feront plus confiance à nos services de renseignement qu'à la propagande de puissances étrangères hostiles...
Il ne faut pas rêver ! Ils feront comme Valérie Boyer et son tweet dénigrant le travail de nos militaires qui se battent, et pour certains meurent, contre le terrorisme, en expliquant que la France est totalement absente dans la lutte contre le terrorisme !

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 4152
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Quel avenir pour la Syrie ?

Message non lu par Yakiv » 14 avr. 2018, 21:35:20

Syrie : "Les tableaux cliniques des victimes sont accablants, il est incontestable qu'il s'agit d'une attaque chimique"

09 avr. 2018, 12:00:03

Image

Olivier Lepick, chercheur associé à la Fondation pour la recherche stratégique, estime lundi sur franceinfo que le régime syrien s'est rendu coupable d'une "nouvelle violation des conventions internationales" et d'un "nouvel acte de barbarie" dans la ville de Douma en Syrie.

Le Conseil de sécurité de l'ONU doit se réunir en urgence lundi 9 avril dans l'après-midi après une nouvelle attaque chimique présumée en Syrie qui a fait des dizaines de morts samedi à Douma. Olivier Lepick, chercheur associé à la Fondation pour la recherche stratégique, spécialiste des armes chimiques et biologiques, a réagi lundi sur franceinfo après cette nouvelle attaque.

franceinfo : Les événements à Douma sont-ils du même l'attaque du 4 avril 2017 dans le village de Khan Cheikhoun au sud de la région d'Idleb ?

Olivier Lepick : Les tableaux cliniques des victimes sont accablants. C'est probablement un mélange de chlore et d'un organophosphoré, probablement également du sarin. Il n'y a aucun doute sur la nature chimique de cette attaque. Il est incontestable qu'il s'agit d'une attaque chimique. C'est quelque chose qui ressemble exactement à ce qu'on a vécu à de nombreuses reprises sur le théâtre syrien, il y a un an, en août 2013 également dans la banlieue de Damas. C'est une nouvelle violation des conventions internationales et un nouvel acte de barbarie de la part d'un régime qui mène une guerre d'annihilation et d'extermination contre sa population.

Cela fait longtemps que l'arme chimique est utilisée, malgré les avertissements des occidentaux. Qu'en pensez-vous ?

La véritable ligne rouge de ce conflit est l'utilisation répétée d'armes chimiques. Ce n'est pas du tout cette ligne rouge qu'on a mis face à Bachar al-Assad en lui disant qu'il essuierait des conséquences importantes s'il utilisait l'arme chimique. Puisqu'on le voit bien, à part quelques tirs de missiles sur une base abandonnée, il ne s'est rien passé.

Emmanuel Macron et Donald Trump ont promis une réponse forte et commune. Est-ce une bonne chose ?

Il semble que l'Élysée et Washington soient décidés à agir de manière importante. Si l'occident ne décide pas de frappes contre les hiérarques du régime, contre Bachar al-Assad, lui-même physiquement, des frappes sur des infrastructures syriennes ne serviront à rien. Il faut mettre une limite très forte. Je pense que viser les hiérarques du régime et Bachar al-Assad c'est la seule solution pour tenter de stopper cette escalade dans la barbarie. J'espère que cette attaque ne restera pas sans réponse.

franceinfo
Article complet sur https://www.francetvinfo.fr/monde/revol ... 97212.html

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 4152
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Quel avenir pour la Syrie ?

Message non lu par Yakiv » 14 avr. 2018, 22:00:44


Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 31689
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Re: Quel avenir pour la Syrie ?

Message non lu par politicien » 15 avr. 2018, 13:45:01

Frappes françaises en Syrie: débat sans vote au Parlement lundi à 17h

15 avr. 2018, 11:30:07

Les parlementaires débattront, sans voter, lundi à partir de 17H00 de l'opération militaire menée par la France, les Etats-Unis et la Grande-Bretagne contre la Syrie, a annoncé dimanche le président…

Image



  • Par  Le Figaro.fr avec AFP
  • Mis à jour le 15/04/2018 à 13:40
  • Publié le 15/04/2018 à 13:30

Image



Les parlementaires débattront, sans voter, lundi à partir de 17H00 de l'opération militaire menée par la France, les Etats-Unis et la Grande-Bretagne contre la Syrie, a annoncé dimanche le président de l'Assemblée nationale, François de Rugy.


» LIRE AUSSI - Frappes en Syrie : le récit en images et en vidéos


"Un débat sera organisé comme je l'avais souhaité à l'Assemblée nationale lundi à 17H00: cela permettra au gouvernement de s'exprimer devant tous les députés et à tous les groupes parlementaires d'exprimer leurs positions", a tweeté M. de Rugy (LREM), à l'issue d'une réunion à Matignon entre Edouard Philippe et les responsables de l'Assemblée et du Sénat consacrée à ces frappes françaises.


» LIRE AUSSI - Le fil politique du dimanche









Article complet sur http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2018/ ... -a-17h.php
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Incognito
Messages : 2490
Enregistré le : 13 oct. 2010, 00:00:00

Re: Quel avenir pour la Syrie ?

Message non lu par Incognito » 15 avr. 2018, 14:20:56

Quoi qu’il en soit, cette affaire ne va quasi-certainement rien changer au cours de la guerre en Syrie.

Je pense que le gouvernement syrien va d’abord vouloir reconquérir les 3 dernières poches complètement encerclées: celle de Yarmouk au sud de Damas, le Qualamoun Oriental au nord-est de Damas, et la poche de Rastan au nord de Homs. Tout indique que le gouvernement va commencer par la poche de Yarmouk, qui est tenue par Daesh et qui sera probablement la plus dure à prendre. Je pense que la reprise de ces trois poches durera quelques mois.

L’elimination de ces trois poches libérera les forces armées considérables qui les encerclaient. Elles viendront bien à point pour reprendre les deux principales enclaves tenues par les rebelles: l’enclave de Daraa à la frontière jordanienne, et celle d’Idlib.

Se posera ensuite la question des territoires tenus par les turcs, et ceux tenus par les kurdes et les américains et leurs alliés français et britanniques (s’ils sont encore là).
Dieu est mort. Marx est mort. Et moi-même je ne me sens pas très bien ... (Woody Allen)

Incognito
Messages : 2490
Enregistré le : 13 oct. 2010, 00:00:00

Re: Quel avenir pour la Syrie ?

Message non lu par Incognito » 15 avr. 2018, 15:14:33

How the Syrian American Medical Society Is Selling Regime Change and Driving the U.S. to War

Acting largely on claims by SAMS field operatives of a chemical attack in Syria, the U.S., the U.K. and France appear ready to make the Syrian opposition’s dreams come true.

Image

Reports on unproven allegations of a chemical attack in Douma, the Syria city formerly occupied by the Army of Islam insurgent group, invariably rely on a key source: The Syrian American Medical Society (SAMS). Together with the White Helmets, SAMS has been cited by the Washington PostNew York TimesCNN and virtually every Western media organization reporting on the incident. In Douma, SAMS staff have claimed that they treated more than 500 people for symptoms “indicative of exposure to a chemical agent.”

The group also played a central role in shaping the narrative of a sarin attack in Al Qaeda-controlled Khan Sheikhoun in April, 2017, providing biomedical samples to the Organization for the Prevention of Chemical Weapons (OPCW), which violated its stated protocol by accepting evidence without a verifiable chain of custody. That incident prompted the launching of 57 cruise missiles at a Syrian air base by the American military. Almost exactly a year later, a strikingly similar event is said to have tripped the “red line” again, and is likely to trigger a more robust assault by the US and its allies.

SAMS claims to be a “non-political, non-profit medical organization,” and is cited as a credible authority by media reporting on the incident in Douma. Scant published material is available on the organization’s origins as an exile arm of the Islamist-oriented Syrian opposition, its involvement in sophisticated influence operations from the Turkish-Syrian border, or its close relationship to neoconservative elements in Washington and Al Qaeda’s affiliate in Syria.

SAMS is not merely a group of Syrian doctors tending to the wounded in war torn areas, nor can it be considered an objective source on chemical attacks and other atrocities. The organization is a USAID-funded lobbying powerhouse that functions with a single-minded determination to stimulate a US-led war of regime change that will place Syrian Islamists in power in Damascus.

SAMS was founded in 1998 by members of the Syrian American exile community, which is concentrated in the suburbs of Chicago, Illinois. Prior to the 2011 armed rebellion against President Bashar al-Assad, the group led several medical delegations to Syria, presumably cooperating with the government to gain access. A former member of SAMS approached me to complain that the armed revolt prompted a takeover of the organization’s board of directors by sympathizers of the Muslim Brotherhood. She said she and other secular and Christian members resigned from the group as it transformed into what she described as “Al Qaeda’s MASH unit.”

USAID funding, anti-Iran MEK links

According to SAMS 2015 financial statement [PDF], the organization’s budget jumped from $672,987 in 2013 to nearly $6 million in 2015 — almost a tenfold increase. Over $5.8 million of that funding came from USAID, an arm of the US State Department that boasts its own Office of Transition Initiatives to encourage regime change in states targeted by the West. SAMS Executive Director David Lillie also happens to be a former USAID staffer, as is SAMS Director of Operations Tony Kronfli.

Throughout much of the Syrian conflict, SAMS operations have been overseen by Zaher Sahloul, an ardently anti-Iran operative dedicated to drumming up a war of regime change against the Syrian government. After unsuccessfully lobbying Barack Obama for a NATO-imposed No Fly Zones over Syria, a policy that Hillary Clinton acknowledged would “kill a lot of Syrians,” Sahloul accused the president of having “allowed a genocide in Syria.” Sahloul was a participant in a September 20, 2016 rally in New York dedicated to ramping up conflict with Iran, as well. The rally was organized by the exiled Iranian People’s MEK, a shadowy international organization dedicated to regime change in Iran that has been described as a “terrorist cult.” Neoconservative former Sen. Joseph Lieberman, a recipient of MEK payments, was among the speakers. Days later, the neoconservative columnist Eli Lake hailed Sahloul and his colleagues as “Syrian-Americans Who Stood Up to Iran.”

The SAMS-affiliated American Coalition for Syrian Relief has endorsed President Donald Trump’s call for “safe zones” in Syria, a euphemism for No Fly Zones that would require US air power to enforce. Meanwhile, Sahloul has joined up with the Jewish United Federation of Chicago, a leading opponent of Palestine solidarity organizing, to promote his efforts.

(...)

Article complet sur https://www.truthdig.com/articles/how-t ... -s-to-war/
Dieu est mort. Marx est mort. Et moi-même je ne me sens pas très bien ... (Woody Allen)

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 6534
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Quel avenir pour la Syrie ?

Message non lu par Nolimits » 15 avr. 2018, 19:41:20

En anglais, sans commentaire...c'est raide quand même pour un dimanche soir ! :shock:

Avatar du membre
Logos
Messages : 828
Enregistré le : 08 déc. 2015, 22:40:59

Re: Quel avenir pour la Syrie ?

Message non lu par Logos » 16 avr. 2018, 00:54:10

Qu'on arrête de nous parler morale et droit international.
L'opération qui a eu lieu est d'abord une démonstration de force face à la Russie.
Il s'agit de montrer qu'on ne craint pas d'intervenir dans sa zone d'influence, qu'on ne craint pas le risque de confrontation.
Mais concrètement rien n'empêche Assad d'écraser dans le sang toute opposition. Ou de bombarder des zones peuplées de civils.
Et là c'est juste le début. On aura ensuite la question des kurdes.

Incognito
Messages : 2490
Enregistré le : 13 oct. 2010, 00:00:00

Re: Quel avenir pour la Syrie ?

Message non lu par Incognito » 16 avr. 2018, 15:17:10

Voilà, la bataille de Yarmouk a commencé.
Developing: Syrian Army rocket artillery, heavy guns start shelling ISIS in south Damascus

lun. 16 avr. 2018 - 12:57

BEIRUT, LEBANON (3:57 P.M.) - Over the last several hours, Syrian Army artillery units have been shelling Islamic State positions and fighter gatherings in southern Damascus. According to military;

Image

Image

BEIRUT, LEBANON (3:57 P.M.) – Over the last several hours, Syrian Army artillery units have been shelling Islamic State positions and fighter gatherings in southern Damascus.

According to military-affiliated sources, the heavy bombardment against ISIS is being carried out by both ‘Elephant’ rocket artillery detachments and heavy howitzer batteries.

Some sources are convinced that the current artillery attack is a prelude to the planned government offensive to physically expel ISIS fighters from all of southern Damascus, preparations for which have been going on for two weeks now.

So far, dozens of strikes, directed by Syrian Army spotting drones, have been delivered onto groups of ISIS militants and their positions inside the Yarmouk Camp district, namely in and around the Palestine Roundabout area.

Updates to follow.


Andrew Illingworth
Article complet sur https://www.almasdarnews.com/article/de ... -damascus/
Dieu est mort. Marx est mort. Et moi-même je ne me sens pas très bien ... (Woody Allen)

Répondre

Retourner vers « Actualité étrangère et européenne »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré