Comment éviter « les aliments qui empoisonnent »

Vous souhaitez parler des problèmes liés à la santé (Sécurité Sociale, maladie...) dans notre pays, venez en parler içi
Répondre
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 31571
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Comment éviter « les aliments qui empoisonnent »

Message non lu par politicien » 15 avr. 2018, 18:09:49

Comment éviter « les aliments qui empoisonnent »

12 avr. 2018, 06:59:00

Dans un hors-série, la revue « 60 Millions de consommateurs » donne les clés pour débusquer sucre, sel, graisses, additifs, nitrites et pesticides cachés.

Image



C'est une lecture anxiogène, mais utile. La revue 60 Millions de consommateurs s'attaque dans un hors-série paraissant ce jeudi à l'industrie agroalimentaire en dénonçant « les aliments qui empoisonnent » et en apprenant au consommateur à débusquer, marque par marque, sucre, sel, graisses, additifs, nitrites et pesticides cachés. Du chocolat en poudre qui contient plus de sucre que de cacao aux additifs interdits dans les yaourts, la revue (éditée par l'Institut national de la consommation, un établissement public dépendant du ministère chargé de la consommation) épingle plus de 100 produits de grande consommation.


L'accusé numéro un, le sucre, est souvent caché. Ainsi, dans un flacon de ketchup Heinz de 700 g, on trouve 8 tomates et 22 morceaux de sucre. Soit, pour 20 g de sauce, autant de sucre que dans 2 petits-beurre de la marque Lu. « 80 % du sel absorbé par les Français provient des aliments transformés, 70 % des sucres sont ajoutés et cachés », indique la revue.


Lire notre dossier La vérité sur le sucre

Aliment ultratransformé


Le dossier vise aussi à donner des armes et des clés au consommateur en rapprochant chaque produit d'une série d'études internationales, dont celle publiée début 2018 dans le British Medical Journal, établissant un « lien sérieux » entre nourriture ultratransformée et risque de cancer.


Mais, au fait, qu'est-ce qu'un aliment ultratransformé ? Pour l'Association nationale des industries alimentaires (Ania), qui juge le dossier de 60 Millions de consommateurs « particulièrement violent », il n'existe « aucune définition officielle » de ce concept, souligne une porte-parole. Pour la revue 60 Millions, en revanche, il a été défini en 2009 par le département nutrition de l'université de São Paulo, au Brésil. Et recouvre des aliments « dont la particularité est d'être fabriqués avec très peu de matières premières brutes (fruits, lait, viande..) et beaucoup d'additifs ou d'ingrédients reconstitués dans le but de leurrer le goût du consommateur et d'obtenir un produit facile à utiliser ».

« bombes de graisses »


(...)


60 Millions débusque aussi des graisses cachées dans les céréales des enfants, qualifiées de « bombes de graisses », en particulier les marques Tresor de Kellogg's et Extra Fruits du même Kellogg's, ainsi que les barres de céréales, les pâtes feuilletées et, plus surprenant, les poêlées de légumes de Bonduelle ou Picard, qui doivent être utilisées sans ajouter de matières grasses.

Attention aux yaourts


(...)

Article complet sur http://www.lepoint.fr/sante/comment-evi ... 043_40.php
Qu'en pensez vous ?

A propos connaissez-vous l'application Yuka ? Elle permet de scanner les aliments que l'on consomme, et donne la liste des additifs par exemple ainsi que la teneur en sucre, graisse ....
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Spartiate
Messages : 19
Enregistré le : 09 avr. 2018, 07:22:16

Re: Comment éviter « les aliments qui empoisonnent »

Message non lu par Spartiate » 16 avr. 2018, 10:33:28

Mise en cause, l'Ania, qui représente 17 000 entreprises françaises du secteur agroalimentaire, a regretté un dossier qui ne fait, selon elle, qu'« alimenter les peurs ». Il « mélange des études sérieuses avec d'autres qui le sont beaucoup moins » dans le but de « faire douter les consommateurs », alors que le secteur fait « beaucoup d'efforts » dans le sillage des États généraux de l'alimentation « pour tenir ses engagements afin de parvenir à une alimentation plus sûre, plus saine et plus durable », a indiqué une porte-parole à l'AFP.
Surprise, le lobby qui conteste l'étude. :D Ce sont les BHL de l'industrie agroalimentaire : s'ils vous disent que c'est une étude bidon, il faut penser le contraire.

Pour rappel : "Son lobbyisme auprès des députés a été mis en valeur lors de l'émission de Cash investigation : « Industrie agro-alimentaire : business contre santé » qui a révélé son existence au grand public. L’ANIA, sous la voix de sa directrice Catherine Chapelain et d’un membre du bureau, Robert Volut, est opposée au logo nutritionnel 5 couleurs élaboré par le Président du Plan National Nutrition et Santé Serge Hercberg, jugé pourtant le plus efficace par l’INRA".

Sinon, pas étonnant : plus un aliment est raffiné, moins il est naturel et donc bon pour la santé. Logique imparable. Ca vaut pour tout : sucre blanc à bannir, céréales blanches à bannir...

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 6421
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Comment éviter « les aliments qui empoisonnent »

Message non lu par Nolimits » 16 avr. 2018, 19:58:21

Spartiate a écrit :
16 avr. 2018, 10:33:28
Mise en cause, l'Ania, qui représente 17 000 entreprises françaises du secteur agroalimentaire, a regretté un dossier qui ne fait, selon elle, qu'« alimenter les peurs ». Il « mélange des études sérieuses avec d'autres qui le sont beaucoup moins » dans le but de « faire douter les consommateurs », alors que le secteur fait « beaucoup d'efforts » dans le sillage des États généraux de l'alimentation « pour tenir ses engagements afin de parvenir à une alimentation plus sûre, plus saine et plus durable », a indiqué une porte-parole à l'AFP.
Surprise, le lobby qui conteste l'étude. :D Ce sont les BHL de l'industrie agroalimentaire : s'ils vous disent que c'est une étude bidon, il faut penser le contraire.
Mais c'est bien qu'il réagisse ce lobby : ça entretient le débat ! Le pire est le silence ou l'ignorance. Là, çà prouve que ça les "gratte" quelque part !

Spartiate
Messages : 19
Enregistré le : 09 avr. 2018, 07:22:16

Re: Comment éviter « les aliments qui empoisonnent »

Message non lu par Spartiate » 18 avr. 2018, 12:23:30

Problème : le débat est impossible avec un lobby... ! Il est dans son rôle, celui de défendre mordicus le groupe qu'il représente, quitte à s'arranger avec la vérité.

Ici, l'Ania reprend une rhétorique très courante chez les lobbies : le chantage à l'emploi. Vous voulez réglementer notre activité ? Vous menacez directement des milliers d'emplois !
C'est bien souvent une vision court-termiste, qui n'anticipe pas les changements des modes de consommation. Je prends l'exemple du bio en France : faute de volontarisme et d'un lobby semencier/pesticides, on se retrouve dans le cas de figure où 30 % des produits bio vendus sont importés. Moins de la moitié de ces produits importés concernent des produits exotiques. Et encore, la France a la chance d'avoir des territoires d'outre-mer baignés par tous les climats... ! C'est pourquoi l'Espagne et les Pays-Bas ont envahi les rayons bio en France. Ils ont su anticiper la demande alors que nous, on bataillait pour défendre les intérêts de l'agriculture conventionnelle. ;)

Je dis pas qu'ils l'ont fait de la manière philanthropique, ils l'ont fait pour répondre à une demande du marché. Mais quelque part ils ont gagné de l'argent sur notre conservatisme. :)

Avatar du membre
karoline
Messages : 3119
Enregistré le : 18 juin 2013, 13:22:35

Re: Comment éviter « les aliments qui empoisonnent »

Message non lu par karoline » 19 avr. 2018, 11:48:27

On peut, si on a le temps, cultiver le plus possible ses propres produits, mais encore faut-il être sûr que la terre ne soit pas déjà polluée depuis des lustres. Semer du stress par contre est clairement néfaste, sauf pour les média.

Répondre

Retourner vers « Santé »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré