"L'euro" de Stiglitz

Venez discuter et débattre de l'actualité économique
Répondre
Avatar du membre
Yakiv
Messages : 5635
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

"L'euro" de Stiglitz

Message non lu par Yakiv » 14 avr. 2018, 18:36:30

9782330097059FS.gif
9782330097059FS.gif (45.37 Kio) Vu 224 fois
Comment en est-on arrivé à consacrer une monnaie qui était conçue pour rapprocher les peuples et amener la prospérité mais qui a fini par les diviser et plomber leur économie ? En mettant en évidence la mauvaise gouvernante de la Banque centrale européenne et en expliquant pourquoi l'austérité a condamné l'Europe à la stagnation sans fin, Joseph E. Stiglitz porte un diagnostic sévère sur la situation actuelle.
Il explique pourquoi l'euro était vicié dès sa naissance et propose des scénarios concrets - en explorant notamment la piste d'un euro flexible - pour sortir de cette impasse, qui concerne près de 350 millions de personnes. Dans son premier grand ouvrage consacré à l'Union européenne, le célèbre économiste américain tire la sonnette d'alarme et exhorte les Européens à reprendre en main leur destin commun, en vue d'éviter une aggravation plus profonde encore de la crise actuelle.
Je profite de la ré-édition de ce livre aux éditions Babel que j'ai vu en librairie pour ouvrir ce fil.

Je ne l'ai pas encore lu mais je trouve qu'on ne sait pas assez, en France, qu'un prix Nobel d'économie américain met en évidence l'inefficacité de l'euro en tant que monnaie unique.

A priori, je dirais que ça a quand même plus de valeur du point de vue de l'analyse économique que les critiques de Sapir qui s'est déjà complètement décrédibilisé sur bien des sujets.

En ligne
Avatar du membre
johanono
Messages : 24501
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: "L'euro" de Stiglitz

Message non lu par johanono » 14 avr. 2018, 22:15:23

Je n'ai pas lu le bouquin, mais j'en ai entendu parler. Et en effet, il démontre avec précision les vices de conception de la monnaie unique.

Le problème, c'est qu'il est assez méconnu en France. Chez nous, ceux qui font campagne contre l'euro sont assez peu crédibles et peu sûrs d'eux-mêmes.

En ligne
Avatar du membre
wesker
Messages : 30308
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: "L'euro" de Stiglitz

Message non lu par wesker » 14 avr. 2018, 23:28:46

Tout ouvrage qui iraient à l'encontre des dogmes officiels europhiles et néolibéraux sont régulièrement passés sous silence. Pourtant les réalités, les faits restent têtus et les pays ayant leur indépendance monétaire affichent des situations économiques meilleures que les pays en zone euro. Il est difficile, effectivement de concilier des besoins monétaires si différents auprès de pays qui ont des besoins de nature éloignés et des compétitivités, des niveaux de déficits, d'endettement qui ne peuvent être comparés. Bien que propices aux échanges intra européen, cette politique monétaire unique présente de sérieuses limites qu'il est intéressant d'intégrer au raisonnement et aux débats publics. Le seul fait de le remettre en question ne devrait pas être un sujet tabou.

Avatar du membre
albert
Messages : 9918
Enregistré le : 20 août 2011, 11:21:55

Re: "L'euro" de Stiglitz

Message non lu par albert » 15 avr. 2018, 08:30:56

Stiglitz et Sapir font le même constat. Mais Stiglitz, il y a un an, a signé la tribune des 25 économistes contre Marine Le Pen, tribune qui critiquait la sortie de l'euro. Je le juge donc moins cohérent et plus politicien que Sapir.
« le capitalisme est cette croyance stupéfiante que les pires des hommes feront les pires choses pour le plus grand bien de tout le monde » (Keynes)

pierre30
Messages : 7068
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Re: "L'euro" de Stiglitz

Message non lu par pierre30 » 15 avr. 2018, 08:56:58

J'attends de savoir ce qu'il a écrit.
L'échec de l'euro c'est de n'avoir pas réussi à devenir une vraie alternative au dollar dans les échanges mondiaux. Cela nous coûte cher.
Heureusement que ça fonctionne entre les pays de l'UE.

En ligne
Avatar du membre
johanono
Messages : 24501
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: "L'euro" de Stiglitz

Message non lu par johanono » 15 avr. 2018, 09:10:49

albert a écrit :
15 avr. 2018, 08:30:56
Stiglitz et Sapir font le même constat. Mais Stiglitz, il y a un an, a signé la tribune des 25 économistes contre Marine Le Pen, tribune qui critiquait la sortie de l'euro. Je le juge donc moins cohérent et plus politicien que Sapir.
Oui, on en avait parlé à l'époque : viewtopic.php?f=127&t=19499&p=488447&hi ... tz#p488026.

Stiglitz a expliqué en détail dans son bouquin les erreurs de conception de l'euro. Mais à part ça, il est beaucoup dans la posture politicienne.

Il n'en demeure pas moins que plusieurs économistes de renom ont expliqué tout le mal qu'ils pensaient de l'euro.

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 5635
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: "L'euro" de Stiglitz

Message non lu par Yakiv » 15 avr. 2018, 09:55:54

albert a écrit :
15 avr. 2018, 08:30:56
Stiglitz et Sapir font le même constat. Mais Stiglitz, il y a un an, a signé la tribune des 25 économistes contre Marine Le Pen, tribune qui critiquait la sortie de l'euro. Je le juge donc moins cohérent et plus politicien que Sapir.
Il faut être clair, Sapir est un guignol qui n'a pas le dixième de la crédibilité de Stiglitz.

Quand à Le Pen, est-ce que tu votes Le Pen toi ? Non je crois (ou si oui, le dire). Et donc ce n'est pas parce que tu t'opposes à Le Pen et/ou que tu ne votes pas Le Pen que tu es contre la sortie de l'euro...

En ligne
Avatar du membre
wesker
Messages : 30308
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: "L'euro" de Stiglitz

Message non lu par wesker » 15 avr. 2018, 10:37:30

J'ai cru comprendre que Marine Le Pen n'était plus si enthousiaste que cela à l'idée de sortir de l'euro, au prétexte qu'elle estime que cette proposition ne recevrait pas l'approbation des citoyens.

Or, la politique ne consiste pas à dire ce que les citoyens pensent mais à les convaincre de la pertinence de propositions auxquelles on croit.

Sur le cas précis de la monnaie unique, nous sommes, dans le monde, une exception car les pays de l'ALENA où les pays qui participe à une zone économique en Asie n'ont pas abandonné leur souveraineté monétaire, par conséquent, il est parfaitement légitime de remettre en question les effets bénéfiques d'une monnaie qui n'est rien d'autre que la monnaie allemande. Cette politique monétaire n'étant pas, par définition appropriée à toutes les structures ou besoins économiques de tout les pays, il est légitime qu'il y ait des difficultés. De ce point de vue les arguments de Sapir ou de Stiglitz méritent d'être portés à la connaissance du public qui est, régulièrement inondé d'argument des partisans de l'euro.

En démocratie, le citoyen doit pouvoir se faire une idée, en ayant la possibilité d'entendre les arguments des uns et des autres, or il est difficile d'oser remettre en cause certains dogmes qui sont, pourtant pas vérifiés en tout points par les réalités./

Papibilou
Messages : 6112
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: "L'euro" de Stiglitz

Message non lu par Papibilou » 15 avr. 2018, 11:38:41

Les désaccords entre économistes font l’objet de nombreuses plaisanteries. Selon l’une d’entre elles, attribuée à Churchill, si vous mettez deux économistes dans une pièce, vous aurez deux avis différents, à moins que l’un d’entre eux ne soit Lord Keynes, auquel cas vous aurez trois avis différents.
Le problème est que cette science en est encore à ses balbutiements et mon prof d'économie à Dauphine nous avouait que les économistes sont remarquables pour expliquer ce qui s'est passé. Beaucoup moins pour expliquer ce qui va se passer.
C'est la raison pour laquelle , que ce soit Stiglitz ou Sapir, qui sont, semble-t-il tous deux d'accord sur la nocivité de l'euro, ils sont incapables de dire ce qui va se passer si l'on en sort.
Sur la sortie de l'euro ne vaudrait-il pas mieux qu'hypocritement on attende qu'un autre pays en sorte pour savoir s'il s'en tire mieux dehors que dedans ?

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 5635
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: "L'euro" de Stiglitz

Message non lu par Yakiv » 15 avr. 2018, 11:50:46

Il faut bien admettre que c'est juste.
Et quand bien même un pays quitterait l'euro, dans quelle mesure attribuer l'évolution de sa performance économique au retour à sa monnaie nationale plutôt qu'à l'évolution de la conjoncture ou aux conséquences de ses reformes économiques ?
Pour ma part, je pense que l'euro nous empêche de conduire une politique monétaire qui soit favorable à l'économie de la plupart des pays latins (européens) qui, selon moi, devrait passer par une politique économique "colbertiste". Mais il faut néanmoins garder beaucoup d'humilité dans ce domaine.

En ligne
Avatar du membre
johanono
Messages : 24501
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: "L'euro" de Stiglitz

Message non lu par johanono » 15 avr. 2018, 12:34:25

Yakiv a écrit :
15 avr. 2018, 09:55:54
albert a écrit :
15 avr. 2018, 08:30:56
Stiglitz et Sapir font le même constat. Mais Stiglitz, il y a un an, a signé la tribune des 25 économistes contre Marine Le Pen, tribune qui critiquait la sortie de l'euro. Je le juge donc moins cohérent et plus politicien que Sapir.
Il faut être clair, Sapir est un guignol qui n'a pas le dixième de la crédibilité de Stiglitz.

Quand à Le Pen, est-ce que tu votes Le Pen toi ? Non je crois (ou si oui, le dire). Et donc ce n'est pas parce que tu t'opposes à Le Pen et/ou que tu ne votes pas Le Pen que tu es contre la sortie de l'euro...
Oui, mais dans la tribune que Stiglitz avait signée, il semblait s'opposer au principe même d'une sortie de l'euro. Donc c'est là qu'il perd sa crédibilité. Il publie un bouquin pour dire (à juste titre selon moi) tout le mal qu'il pense de l'euro, mais six mois après, il signe une tribune dans laquelle il semble critiquer le principe même d'une sortie de l'euro. Il faut savoir...
wesker a écrit :
15 avr. 2018, 10:37:30
J'ai cru comprendre que Marine Le Pen n'était plus si enthousiaste que cela à l'idée de sortir de l'euro, au prétexte qu'elle estime que cette proposition ne recevrait pas l'approbation des citoyens.
Il est clair qu'on ne sait plus trop ce que pense MLP de l'euro. Elle a longtemps prôné une sortie de l'euro, mais à la présidentielle, elle était beaucoup plus ambiguë.
Or, la politique ne consiste pas à dire ce que les citoyens pensent mais à les convaincre de la pertinence de propositions auxquelles on croit.
Certes, mais on ne fait pas de politique autrement que sur des réalités. Moi-même, je suis en train de changer d'avis sur l'euro. Je persiste à penser beaucoup de mal de la monnaie unique, et le bouquin de Stiglitz n'est donc pas pour me déplaire. Mais il faut bien constater qu'une majorité de Français NE VEUT PAS abandonner l'euro. On peut le déplorer, mais c'est ainsi. Dans ces conditions, est-il vraiment nécessaire de continuer à militer pour une sortie de l'euro qui n'arrivera jamais ? Au lieu de poursuivre cette chimère, ne vaut-il pas mieux prendre acte de l'attachement des Français à l'euro et s'adapter à ce constat ?

Avatar du membre
albert
Messages : 9918
Enregistré le : 20 août 2011, 11:21:55

Re: "L'euro" de Stiglitz

Message non lu par albert » 16 avr. 2018, 13:56:43

johanono a écrit :
15 avr. 2018, 12:34:25
Certes, mais on ne fait pas de politique autrement que sur des réalités. Moi-même, je suis en train de changer d'avis sur l'euro. Je persiste à penser beaucoup de mal de la monnaie unique, et le bouquin de Stiglitz n'est donc pas pour me déplaire. Mais il faut bien constater qu'une majorité de Français NE VEUT PAS abandonner l'euro. On peut le déplorer, mais c'est ainsi. Dans ces conditions, est-il vraiment nécessaire de continuer à militer pour une sortie de l'euro qui n'arrivera jamais ? Au lieu de poursuivre cette chimère, ne vaut-il pas mieux prendre acte de l'attachement des Français à l'euro et s'adapter à ce constat ?
Cet attachement est superficiel. Il repose sur une méconnaissance du sujet, une propagande médiatique et le fait qu'aujourd'hui, les choses ne vont pas encore trop mal. Lorsque les Français comprendront où l'euro les mène, ils voudront en sortir.
« le capitalisme est cette croyance stupéfiante que les pires des hommes feront les pires choses pour le plus grand bien de tout le monde » (Keynes)

Papibilou
Messages : 6112
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: "L'euro" de Stiglitz

Message non lu par Papibilou » 16 avr. 2018, 15:36:19

albert a écrit :
16 avr. 2018, 13:56:43

Cet attachement est superficiel. Il repose sur une méconnaissance du sujet, ...
Mais qui peut se targuer de connaître un sujet aussi complexe ?

En ligne
Avatar du membre
johanono
Messages : 24501
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: "L'euro" de Stiglitz

Message non lu par johanono » 16 avr. 2018, 21:27:15

Le sujet est forcément très complexe, très technique. Je doute donc fort que les Français comprennent un jour les tares congénitales de l'euro. Restent des principes, des peurs, des postures. Et le discours de peur des pro-euro fonctionne à plein.

En ligne
Avatar du membre
wesker
Messages : 30308
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: "L'euro" de Stiglitz

Message non lu par wesker » 16 avr. 2018, 21:49:31

Les citoyens sont régulièrement abreuvés d'articles et de commentaires d'experts qui sont ouvertement favorables à l'euro....Mais les gens voyagent, et peuvent s'informer facilement du caractère exceptionnel de cette situation et, dès lors s'interroger, remettre en cause les dogmes dont ils sont l'objet quasi quotidiennement.

Répondre

Retourner vers « Economie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Golgoth