Radars embarqués : rétablir la peur du gendarme ?

Venez parler de votre vie quotidienne
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 32114
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Re: Radars embarqués : rétablir la peur du gendarme ?

Message non lu par politicien » 20 févr. 2017, 15:02:34

VENT DEBOUT - Les radars embarqués confiés à des sociétés privés ? Les Français sont contre, à 78%, car ils craignent les dérives. Dès septembre, le gouvernement va mettre en place 450 radars embarqués privés qui sillonneront les routes de France à raison de 8 heures par jour. L’association 40 millions d'automobilistes dénoncent une "tirelire ambulante" et appelle à manifester... numériquement.

(...)

http://www.lci.fr/societe/l-association ... um=twitter
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Lucas
Messages : 7289
Enregistré le : 30 janv. 2011, 00:00:00
Parti Politique : Les Républicains (LR)

Re: Radars embarqués : rétablir la peur du gendarme ?

Message non lu par Lucas » 20 févr. 2017, 17:10:40

Et pourquoi pas des radars directement dans les voitures des conducteurs lambda ?

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50641
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Radars embarqués : rétablir la peur du gendarme ?

Message non lu par Nombrilist » 20 févr. 2017, 18:25:29

"Les radars embarqués confiés à des sociétés privés ?"

Mais n'en voilà une idée qu'elle bonne ! Elle a germé dans le cerveau de quel abruti ?
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 23990
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Re: Radars embarqués : rétablir la peur du gendarme ?

Message non lu par El Fredo » 20 févr. 2017, 19:00:33

Quis custodiet ipsos custodes?
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50641
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Radars embarqués : rétablir la peur du gendarme ?

Message non lu par Nombrilist » 20 févr. 2017, 19:17:40

J'ai du chercher la traduction, mais oui c'est exactement cela. "Mais qui gardera ces gardiens ?"
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 32114
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Re: Radars embarqués : rétablir la peur du gendarme ?

Message non lu par politicien » 25 févr. 2017, 16:10:15

Le dispositif de voitures-radar, désormais conduites par un chauffeur privé au lieu de deux policiers ou gendarmes, a été présenté vendredi dans l'Eure. Le Figaro a pu grimper dans l'une d'elles.

Sur la N13, reliant la capitale à la Normandie, la 308 Peugeot qui roule, ce vendredi midi, sous un ciel menaçant près d'Évreux passerait presque inaperçu. Mais à regarder de près, quelques signes visibles de l'extérieur à travers les vitres, trahissent ce qu'elle est. Avec ses deux caméras installées au-dessus du coffre arrière, ses deux autres qui, à l'avant, encadrent le tableau de bord, son boîtier à droite du volant, elle est une voiture-radar. Bardée de technologie, elle fait partie des six autres véhicules qui vont être lancés sur les routes de l'Eure pour une phase expérimentale.

Jusqu'en septembre prochain, les services de la sécurité routière vont tester cette version remaniée du contrôle automatisé embarqué et dont la nouveauté repose sur le recours au privé. Alors que ces véhicules roulaient depuis leur lancement en mars 2013, avec un équipage de deux policiers ou gendarmes, ces derniers seront donc remplacés par un seul chauffeur privé. Un nouveau marché s'ouvre aux entreprises.

(...)

http://www.lefigaro.fr/actualite-france ... privee.php
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50641
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Radars embarqués : rétablir la peur du gendarme ?

Message non lu par Nombrilist » 25 févr. 2017, 16:51:20

C'est incroyable. Nous savons tous très bien que cela mènera à de nombreux abus. La "gauche" française a réussi à privatiser même le régalien.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 23990
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Re: Radars embarqués : rétablir la peur du gendarme ?

Message non lu par El Fredo » 25 févr. 2017, 17:49:42

Bof. Le radar, la bagnole qui est autour et les personnes qui s'y trouvent ne sont que des outils, ce ne sont pas eux qui constatent l'infraction et encore moins qui dressent le PV, mais l'OPJ du centre de traitement vers lequel sont télétransmises les photos/vidéos. C'est déjà le cas avec des flics au volant, ça ne changera pas avec des contractuels qui sont seulement payés pour rouler (d'autant plus qu'il n'y a qu'un seul chauffeur qui a autre chose à foutre).

Perso je préfère que les flics et gendarmes soient utilisés pour les missions qui leur incombe et qui leur décombe, plutôt qu'à des tâches idiotes comme trimbaler une caméra sur les routes.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50641
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Radars embarqués : rétablir la peur du gendarme ?

Message non lu par Nombrilist » 25 févr. 2017, 19:17:45

Mais qui nous dit que ces chauffeurs ne s'amuseront pas à inciter les autres automobilistes à la faute (provocation par exemple) ?
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 23990
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Re: Radars embarqués : rétablir la peur du gendarme ?

Message non lu par El Fredo » 25 févr. 2017, 20:54:56

Ils sont surveillés eux aussi, la bagnole enregistre tous les paramètres (sinon comment déterminer la vitesse et la position des autres véhicules ?)

De toute façon le meilleur moyen d'éviter les abus est de rémunérer le prestataire au temps et pas à l'infraction constatée. D'ailleurs je ne vois pas comment faire autrement si le système fonctionne tel que décrit dans l'article.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
Narbonne
Messages : 14377
Enregistré le : 04 sept. 2011, 16:12:50
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Radars embarqués : rétablir la peur du gendarme ?

Message non lu par Narbonne » 25 févr. 2017, 21:33:40

Nombrilist » 25 Fév 2017, 19:17: 45 a écrit :Mais qui nous dit que ces chauffeurs ne s'amuseront pas à inciter les autres automobilistes à la faute (provocation par exemple) ?
Ils vont accélérer pour augmenter la mesure de la vitesse du véhicule qui vient en face :D :mrgreen:
Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50641
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Radars embarqués : rétablir la peur du gendarme ?

Message non lu par Nombrilist » 25 févr. 2017, 21:36:55

El Fredo » Sam 25 Fév 2017 - 20:54 a écrit :Ils sont surveillés eux aussi, la bagnole enregistre tous les paramètres (sinon comment déterminer la vitesse et la position des autres véhicules ?)

De toute façon le meilleur moyen d'éviter les abus est de rémunérer le prestataire au temps et pas à l'infraction constatée. D'ailleurs je ne vois pas comment faire autrement si le système fonctionne tel que décrit dans l'article.
OK.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
Clavier56
Messages : 1732
Enregistré le : 18 oct. 2014, 09:41:52
Parti Politique : Front National (FN)
Localisation : Vannes

Re: Radars embarqués : rétablir la peur du gendarme ?

Message non lu par Clavier56 » 25 févr. 2017, 22:09:13

politicien » 20 Fév 2017, 12:30:13 a écrit :Bonjour,
Trop peu rentables jusqu'ici, les radars embarqués vont être confiés à des sociétés privées à partir de septembre. Le nombre de PV pourrait être multiplié par dix.

Voilà une nouvelle qui ne devrait pas ravir les automobilistes qui estiment être déjà très surveillés et sanctionnés. Selon le journal Le Parisien, l'Etat envisage de confier le dispositif des radars embarqués - ceux qui sont installés dans des voitures banalisées et peuvent flasher en roulant - à des sociétés privées.

Rentabiliser ces radars. Actuellement, ce dispositif est géré par les gendarmes et les policiers. Mais les radars embarqués servent assez peu : une heure par jour en moyenne. Les autorités veulent désormais rentabiliser ces voitures et les faire flasher toute la journée. À partir du mois de septembre, ce sont donc des agents privés qui rouleront dans ces véhicules.

(...)

http://www.europe1.fr/societe/les-radar ... tor=CS1-15


Qu'en pensez vous ?
Que du mal ! :vieux:
La liberté d'opinion, ce n'est bon que pour les morts ...
( E.Zemmour, philosophe français sur RTL )

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 32114
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Re: Radars embarqués : rétablir la peur du gendarme ?

Message non lu par politicien » 21 avr. 2018, 10:36:12

Les voitures-radars privées entrent en service

Après plusieurs mois de tests, les premières voitures-radars opérées par des sociétés privées vont entrer en service lundi 23 avril dans l’Eure. Un dispositif qui sera généralisé à l'ensemble du…


Après le contrôle du stationnement en agglomération, c’est au tour des contrôles de vitesse d’être délégués à des sociétés privées. Ce vendredi, le ministère de l’Intérieur,et le délégué interministériel à la sécurité routière, Emmanuel Barbe, ont officiellement mis en service ce nouveau dispositif à Evreux, dans l’Eure. Les premiers PV seront dressés lundi, date officielle de l'entrée en service de ces nouvelles voitures.


Dans les prochains jours, 26 véhicules commenceront officiellement à contrôler la vitesse des automobilistes dans ce département. Des prototypes y sont testés depuis le 24 février 2017.

"Le nombre de flashs va augmenter dans un premier temps mais les automobilistes vont s'adapter. Il n'y a aucun objectif financier. Le seul est d'épargner des vies", a confié vendredi matin Emmanuel Barbe sur franceinfo. "Fin 2020, le dispositif tournera sur toute la France".
Une voiture banalisée qui n’émet pas de flash


De loin, difficile de reconnaître une voiture flasheuse. En effet, la Peugeot 308 de couleur sombre, utilisée pendant les tests, est entièrement banalisée. Le conducteur au volant est un civil, fini le policier ou le gendarme en uniforme. Même si vous la croisez de plus près, difficile également de savoir si vous avez été flashé. Contrairement à une cabine fixe, cette voiture n’émet en effet pas d'éclair lumineux: elle flashe grâce à un système infrarouge.


Sur le tableau de bord est installé un appareil photo. Dans le bouclier avant se niche le radar. La voiture peut ainsi contrôler les automobilistes dans les deux sens de circulation. Elle s’annonce donc redoutable sur les deux-voies bidirectionnelles sans séparateur central qui passeront, le 1er juillet, à 80km/h. Sa marge d'erreur est de 10km/h lorsque la vitesse ne dépasse les 100km/h, de 10% au-dessus. Par exemple, le ministère de l'Intérieur donne l'exemple d'un automobiliste flashé à 91km/h au lieu de 80, la vitesse retenue sera de 81km/h. Il recevra alors l'amende de 90 euros.


Les véhicules pourront opérer sur tous les types de routes, entre six et huit heures par jour. Un coordonnateur pourra réorienter le conducteur vers des zones plus à risques selon les tournées.

"L'idée est d'augmenter la capacité de flasher", a précisé Emmanuel Barbe. L'objectif assigné aux sociétés privées sera en effet d'opérer 8 heures par jour, tous les jours, y compris les jours fériés et la nuit".
Des trajets définis par chaque préfecture


Si elles sont opérées par des conducteurs de société privées assermentées, les voitures restent la propriété de l’Etat. Chaque trajet de contrôle est défini par les préfets, le radar est réglé automatiquement en suivant les limitations de vitesse, par géolocalisation. Le conducteur n’interviendra en aucun cas sur la verbalisation, la voiture agissant comme un radar automatique en mouvement. Chaque société ne devra par ailleurs pas excéder le nombre de trajets de contrôle qui lui est dévolu, et la voiture devra circuler à une vitesse adaptée, précise le ministère de l'Intérieur.

(...)




Article complet sur http://auto.bfmtv.com/actualite/les-voi ... ution/edit
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
johanono
Messages : 23915
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Radars embarqués : rétablir la peur du gendarme ?

Message non lu par johanono » 16 mai 2018, 13:27:23

Le gouvernement s'interroge sur la légalité des voitures radars privées :
Voitures radars privées : l'État a bien des doutes sur leur légalité

C’est une des nouveautés dont se targue la Sécurité routière qui y voit une mesure phare pour optimiser l’efficacité des contrôles de vitesse. Pour l’État, le discours tourne autour du fait qu’avec cette opportunité, ses forces de l’ordre pourront se concentrer sur des missions liées à la sécurité des Français. De quoi s’agit-il ? Des voitures radars gérée par des sociétés privées. Un dispositif dont la légalité interpelle. Et apparemment pas seulement les associations de défense des automobilistes. Le ministère de l’Intérieur lui-même ne serait pas à l’aise avec ce schéma…

Image

Article complet sur https://www.caradisiac.com/voitures-rad ... 168250.htm
Peut-être aurait-il fallu y penser avant... :mrgreen:

Répondre

Retourner vers « Vie quotidienne »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré