Biocarburant : Total jette de l’huile de palme sur le feu

Vous souhaitez parler des problèmes d'écologie, c'est ici
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 32136
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Biocarburant : Total jette de l’huile de palme sur le feu

Message non lu par politicien » 10 juin 2018, 10:26:06

Biocarburant : Total jette de l’huile de palme sur le feu

08 juin 2018, 20:26:08

L’autorisation délivrée au pétrolier d’ouvrir une raffinerie dédiée dans les Bouches-du-Rhône fait hurler aussi bien les écolos que la FNSEA, et met en lumière les travers d’un carburant qui n’a de…

Image



Attention, terrain glissant. Le feu vert accordé par l’Etat le 16 mai à la «bioraffinerie» de Total, à La Mède (Bouches-du-Rhône), qui carburera dès cet été à l’huile de palme pour produire 500 000 tonnes par an de biodiesel, réussit l’exploit de ne satisfaire personne ou presque. Ni la FNSEA, qui a annoncé le blocage de raffineries et dépôts de carburant dans toute la France à partir de dimanche et pour trois jours reconductibles, afin de protester contre la concurrence faite par cette huile à l’huile de colza française, dont le biodiesel est le premier débouché ; ni le ministre de l’Agriculture, Stéphane Travert, dans le sillage du puissant syndicat ; ni les ONG environnementales, vent debout contre le site au nom de la protection de la biodiversité et du climat ; ni le ministre de la Transition écologique : particulièrement gêné aux entournures, Nicolas Hulot a dû admettre que «ce n’est pas de gaieté de cœur [qu’il a] autorisé la raffinerie à rouvrir». Pour lui, ce dossier «peau de banane» tombe on ne peut plus mal. Le 18 mai, deux jours à peine après l’officialisation de l’autorisation accordée à Total, le ministre lançait en grande pompe la «mobilisation de la France en faveur de la préservation de la biodiversité»… et ce à Marseille, non loin de la bioraffinerie. Drôle de hasard, qui a valu à Hulot une pluie de critiques et de procès en «incohérence».


Car la culture intensive des palmiers à huile ravage les dernières forêts équatoriales primaires, en particulier en Asie du Sud-Est. Résultat, une faune décimée, dont les orangs-outangs, gibbons ou tigres de Sumatra. Et un bilan carbone catastrophique : les agrocarburants (dits «biocarburants») à base d’huile de palme sont trois fois plus nocifs pour le climat que le diesel fossile (ceux à base de soja le sont deux fois plus, et de colza, 1,2 fois, selon l’ONG bruxelloise Transport & Environment). Le malaise est d’autant plus profond que dans son plan climat, présenté en juillet 2017, Nicolas Hulot avait annoncé la publication, d’ici mars 2018, d’une stratégie nationale visant à mettre fin à l’importation de produits forestiers ou agricoles contribuant à la déforestation (notamment l’huile de palme ou le soja OGM destiné à nourrir le bétail). Tout sauf anecdotique, puisque la déforestation est responsable de plus de 10 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre. «Cette décision est très importante, car nous allons fermer une fenêtre qui donnait la possibilité d’incorporer de l’huile de palme dans les biocarburants», avait alors insisté Hulot. Possibilité déjà allègrement utilisée : plus de 75 % des 900 000 tonnes d’huile de palme consommée en France servent aujourd’hui à faire rouler les véhicules, et seul le reste entre dans la composition de pâtes à tartiner, biscuits ou cosmétiques.


Image


Image

Gages


Depuis, si cette promesse reste officiellement d’actualité, le ministre de la Transition écologique étant censé présenter sa stratégie nationale contre la déforestation importée (SNDI) début juillet, Hulot a été pressé de mettre de l’huile dans son vin. Et pas qu’un peu. D’un côté, la Malaisie et l’Indonésie, principaux producteurs d’huile de palme au monde, ont menacé de ne plus acheter d’avions militaires français. De l’autre, le géant pétrolier Total a fait savoir à l’exécutif qu’il comptait bien concrétiser son projet de reconvertir son site de La Mède, qui a cessé de raffiner du pétrole brut fin 2016, en «première bioraffinerie de taille mondiale» carburant à l’huile végétale la moins chère du marché grâce à des coûts de production très bas et des droits de douane bien inférieurs aux autres huiles. A peine l’aval donné par le préfet de la région Paca, Nicolas Hulot a tenté de sauver la face dans un communiqué de presse, le 16 mai. Soulignant avec insistance que le projet avait été «décidé en 2015» et «soutenu par le gouvernement précédent» (en échange du maintien de 250 emplois sur le site, sur 430), il a assuré que l’utilisation d’huile de palme dans la bioraffinerie serait «encadrée».


Total aurait, dit-il, «accepté de réduire significativement les quantités d’huile de palme utilisées et de prendre des engagements très précis sur la certification de leur origine et de leur mode de production». Ainsi, le gouvernement a demandé à l’industriel de «réduire autant que possible l’approvisionnement en huiles végétales brutes, et notamment en huile de palme, afin de consommer des quantités inférieures aux 450 000 tonnes [d’huile végétale brute : palme, soja, colza, tournesol, maïs… ndlr] que l’usine est autorisée à utiliser». Et Total devra «utiliser au moins 25 % de matières premières issues du recyclage des huiles (huiles alimentaires usagées, graisses animales, distillats d’acide gras)». Le même jour, le géant pétrolier faisait profil bas, assurant prendre «l’engagement de limiter l’approvisionnement en huile de palme brute à un volume inférieur à 50 % des volumes de matières premières qui seront traitées sur le site [650 000 tonnes au total], soit au plus 300 000 tonnes par an».


Las, ces quelques gages n’ont pas rassuré. Au contraire. Les Amis de la Terre doutent du respect par Total de ce plafond de 300 000 tonnes d’huile de palme brute. L’ONG estime même que la bioraffinerie de La Mède «pourrait importer jusqu’à deux fois plus d’huile de palme qu’annoncé par Total», et donc «fonctionner pratiquement à 100 %» avec cette huile, de quoi réquisitionner «une surface de forêt tropicale équivalente à plus de cinq fois [celle] de la ville de Marseille».


À lire aussi : A Bornéo, des pratiques qui font tache


Comment l’ONG fait-elle son calcul ? D’abord, elle constate que l’«autolimitation» du pétrolier à 300 000 tonnes d’huile végétale est «absente de l’autorisation officielle, ce qui permet à Total d’importer jusqu’à 450 000 tonnes d’huiles végétales brutes sans autre précision». Pour les Amis de la Terre, qui viennent de déposer cette semaine devant le tribunal administratif de Marseille un recours contre l’autorisation d’exploitation délivrée à Total, l’arrêté préfectoral du 16 mai devait, en vertu de la loi, comporter un plan détaillé d’approvisionnement en matières premières de la raffinerie pour les trois premières années de fonctionnement. Or cela n’y figure pas : l’arrêté se contente de mentionner que les 650 000 tonnes de matières utilisées annuellement à La Mède comprendront «au maximum 450 000 tonnes d’huiles végétales brutes de toutes natures».

(...)

Coralie Schaub

Article complet sur http://www.liberation.fr/france/2018/06 ... eu_1657762
Qu'en pensez vous ?
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50669
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Biocarburant : Total jette de l’huile de palme sur le feu

Message non lu par Nombrilist » 10 juin 2018, 10:30:23

Intéressant: "Et un bilan carbone catastrophique : les agrocarburants (dits «biocarburants») à base d’huile de palme sont trois fois plus nocifs pour le climat que le diesel fossile (ceux à base de soja le sont deux fois plus, et de colza, 1,2 fois, selon l’ONG bruxelloise Transport & Environment)."

ça fait 15 ans que je dis que je ne suis pas convaincu par le bilan carbone des "biocarburants" (sic). J'étais sur qu'il y avait un loup.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
Hector
Messages : 6222
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: Biocarburant : Total jette de l’huile de palme sur le feu

Message non lu par Hector » 10 juin 2018, 17:39:26

L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50669
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Biocarburant : Total jette de l’huile de palme sur le feu

Message non lu par Nombrilist » 10 juin 2018, 18:13:52

Ce qui confirme ce que j'intuite (lol) depuis 15 ans déjà. Les biocarburants, c'est ultra-nocif et on marche sur la tête.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
Hector
Messages : 6222
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: Biocarburant : Total jette de l’huile de palme sur le feu

Message non lu par Hector » 10 juin 2018, 19:53:01

Oui mais le lobby des pegouzes , toussa ... L'ancien dirigeant de la FNSEA décédé en 2017 était aussi président d'Avril et propriétaire de 600 hectares de Colza.
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

Avatar du membre
johanono
Messages : 23962
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Biocarburant : Total jette de l’huile de palme sur le feu

Message non lu par johanono » 10 juin 2018, 21:41:41

Nombrilist a écrit :
10 juin 2018, 10:30:23
Intéressant: "Et un bilan carbone catastrophique : les agrocarburants (dits «biocarburants») à base d’huile de palme sont trois fois plus nocifs pour le climat que le diesel fossile (ceux à base de soja le sont deux fois plus, et de colza, 1,2 fois, selon l’ONG bruxelloise Transport & Environment)."

ça fait 15 ans que je dis que je ne suis pas convaincu par le bilan carbone des "biocarburants" (sic). J'étais sur qu'il y avait un loup.
Peut-être. Mais si les voyous de la FNSEA manifestent, ce n'est pas pour l'environnement : s'ils étaient écolos, ça se saurait. S'ils manifestent, c'est pour une histoire de gros sous : ils voudraient que Total s'approvisionne auprès d'eux, et non pas en huile de palme étrangère. Mais ont-ils les moyens de satisfaire la demande ?

Avatar du membre
Snark
Messages : 1349
Enregistré le : 08 nov. 2015, 10:40:54
Contact :

Re: Biocarburant : Total jette de l’huile de palme sur le feu

Message non lu par Snark » 11 juin 2018, 07:53:34

johanono a écrit :
10 juin 2018, 21:41:41
Peut-être. Mais si les voyous de la FNSEA manifestent, ce n'est pas pour l'environnement : s'ils étaient écolos, ça se saurait.
Effectivement , ça se saurait ...
On rappelle à la FNSEA qu'il y a une forte demande en bio et qu'on en importe beaucoup trop .
Le CNRS a prouvé que les alternatives à l'agriculture intensive sont rentables y compris financièrement .

https://lejournal.cnrs.fr/articles/quan ... griculture

Comme carburant propre il y a l'hydrogène produit avec des énergies vertes .

http://www.lepoint.fr/automobile/actual ... 83_683.php

Sinon on peut aussi développer les transports en commun qui évitent des accidents , des pertes de temps
et des gaspillages de carburants . Au lieu de ça on importe de l'huile de palme ...
Je lis Omar Khayyam.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50669
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Biocarburant : Total jette de l’huile de palme sur le feu

Message non lu par Nombrilist » 11 juin 2018, 08:10:25

johanono a écrit :
10 juin 2018, 21:41:41
Nombrilist a écrit :
10 juin 2018, 10:30:23
Intéressant: "Et un bilan carbone catastrophique : les agrocarburants (dits «biocarburants») à base d’huile de palme sont trois fois plus nocifs pour le climat que le diesel fossile (ceux à base de soja le sont deux fois plus, et de colza, 1,2 fois, selon l’ONG bruxelloise Transport & Environment)."

ça fait 15 ans que je dis que je ne suis pas convaincu par le bilan carbone des "biocarburants" (sic). J'étais sur qu'il y avait un loup.
Peut-être. Mais si les voyous de la FNSEA manifestent, ce n'est pas pour l'environnement : s'ils étaient écolos, ça se saurait. S'ils manifestent, c'est pour une histoire de gros sous : ils voudraient que Total s'approvisionne auprès d'eux, et non pas en huile de palme étrangère. Mais ont-ils les moyens de satisfaire la demande ?
Je faisais juste la remarque que le biocarburant a toujours été une mauvaise idée et j'avais raison depuis le début à son propos.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
johanono
Messages : 23962
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Biocarburant : Total jette de l’huile de palme sur le feu

Message non lu par johanono » 11 juin 2018, 09:08:14

Peut-être. En attendant, on a encore une corporation qui s'apprête à bloquer le pays, au mépris de la loi, pour défendre des intérêts corporatistes, sous les yeux des flics qui pour l'instant laissent faire.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50669
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Biocarburant : Total jette de l’huile de palme sur le feu

Message non lu par Nombrilist » 11 juin 2018, 20:33:05

C'est vrai que José Bové aurait davantage sa place dans cette manifestation. Et Nicolas Hulot attend quoi pour démissionner ?
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
Snark
Messages : 1349
Enregistré le : 08 nov. 2015, 10:40:54
Contact :

Re: Biocarburant : Total jette de l’huile de palme sur le feu

Message non lu par Snark » 12 juin 2018, 07:04:28

johanono a écrit :
11 juin 2018, 09:08:14
Peut-être. En attendant, on a encore une corporation qui s'apprête à bloquer le pays, au mépris de la loi, pour défendre des intérêts corporatistes, sous les yeux des flics qui pour l'instant laissent faire.
Le combat consiste à savoir si on va consommer de l'agro carburant tout pourri français
ou importé à encore moins cher . C'est la gloire .

Le gouvernement rappelle que l'accord avec Total date de 2015 donc sous François Hollande
mais "ne reviendra pas" sur l'autorisation donnée d'importer de l'huile de palme,
a tranché lundi matin Stéphane Travert . Une grande synthése entre lacheté et fermeté .

C'était le candidat 2.0 c'est le président un point c'est tout .

Quant au hastag #makeourplanetgreatagain c'était juste pour faire joli .

https://www.msn.com/fr-fr/news/politiqu ... ar-AAyvqqr
Je lis Omar Khayyam.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50669
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Biocarburant : Total jette de l’huile de palme sur le feu

Message non lu par Nombrilist » 12 juin 2018, 07:34:11

Cela a été accepté par Ségolène Royal donc.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
johanono
Messages : 23962
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Biocarburant : Total jette de l’huile de palme sur le feu

Message non lu par johanono » 12 juin 2018, 08:02:52

Et si ĺe précédent gouvernement a accordé cette autorisation, c'est pour défendre des emplois qui étaient menacés.

Avatar du membre
Snark
Messages : 1349
Enregistré le : 08 nov. 2015, 10:40:54
Contact :

Re: Biocarburant : Total jette de l’huile de palme sur le feu

Message non lu par Snark » 12 juin 2018, 14:16:08

johanono a écrit :
12 juin 2018, 08:02:52
Et si ĺe précédent gouvernement a accordé cette autorisation, c'est pour défendre des emplois qui étaient menacés.
Voila , voila .

Les agro-carburants créent de l'emploi .
La malbouffe créé de l'emploi .
L'huile de palme créé de l'emploi .
Les optimiseurs fiscaux créent de l'emploi .

L'obésité , la pollution , le cancer et les embouteillages créent de l'emploi .

L'agriculture bio crée de l'emploi .
L'agriculture bio crée des revenus en France .
La nourriture bio et le nutriscore évitent les maladies et les dépenses de santé .
Les transports en communs créent de l'emploi et réduisent les déficits .
La recherche et les vrais carburants écologiques créent de l'emploi ,
réduisent la pollution et les déficits .

Choisis ton camp camarade . #makeourplanetgreatagain
Je lis Omar Khayyam.

Avatar du membre
Snark
Messages : 1349
Enregistré le : 08 nov. 2015, 10:40:54
Contact :

Re: Biocarburant : Total jette de l’huile de palme sur le feu

Message non lu par Snark » 13 juin 2018, 08:09:43

En 2007/08, le déficit commercial de l’UE, toutes denrées confondues,
correspondait à la production de 35 millions d’hectares de terres agricoles.

Ce montant représente 35% de la surface agricole utile européenne, c’est-à-dire la superficie totale de l’Allemagne.

Les produits concernés par cette croissance des importations ? Le soja, (+3.7 millions d’hectares),
mais aussi le blé et le maïs.

http://www.momagri.org/FR/articles/L-UE ... s_741.html

C'est là qu'on mesure l'intelligence de produire du colza comme agro carburant ...
Je lis Omar Khayyam.

Répondre

Retourner vers « Ecologie / Environnement / Agriculture »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré