Poutine aura-t-il un opposant à la présidentielle ?

Venez parler ici de l'actualité étrangère et européenne
Avatar du membre
wesker
Messages : 29362
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Poutine aura-t-il un opposant à la présidentielle ?

Message non lu par wesker » 01 mai 2018, 09:02:29

Evidemment, nous sommes une vieille démocratie ayant expérimenté divers type de régime, quand la Russie est une jeune démocratie ayant eu les pires régimes autoritaires de l'histoire. Hélàs pratiquer l 'ostracisme, l'isolement à son encontre ne fait qu'unir les citoyens autour d'un dirigeant qui, malgré tout, essaye de s'inscrire dans l'avancée des principes et des valeurs de la démocratie, que nous devrions accompagner, encourager, à travers une normalisation de nos relations, plutôt que d'entretenir une opposition digne de la guerre froide.

En ligne
Avatar du membre
Yakiv
Messages : 4578
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Poutine aura-t-il un opposant à la présidentielle ?

Message non lu par Yakiv » 01 mai 2018, 09:34:53

Tu te rends compte wesker qu'on ne peut même plus publier une information sur un mouvement populaire en Russie sans que tu viennes en dénoncer un prétendu ostracisme ?

Avatar du membre
wesker
Messages : 29362
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Poutine aura-t-il un opposant à la présidentielle ?

Message non lu par wesker » 01 mai 2018, 09:46:53

Je ne mélange pas les 2 sujets Yakiv.

Qu'il y ait des interdictions qui soient plus strictes en Russie qu'en France est recevable, au vu des différences d'histoire, de culture entre ces deux pays...Pratiquerl 'ostracisme diplomatique à son égard ne permettra pas de répondre à cette situation

En ligne
Avatar du membre
Yakiv
Messages : 4578
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Poutine aura-t-il un opposant à la présidentielle ?

Message non lu par Yakiv » 01 mai 2018, 10:03:07

Cette vidéo permet aussi de se dire que Navalny parvient tout de même à réunir du monde dans la capitale russe, même après l'élection de Poutine.
Alors soit c'est un effet de loupe qui se produit uniquement à Moscou (ou qui pourrait aussi se produire à St-Petersbourg), soit Navalny a bien une popularité plus importante dans le pays que Sobtchak. Ce qui me fait dire que si Poutine lui a interdit de se présenter, c'est qu'il aurait pu être le 3ème homme de cette présidentielle avec un score proche de celui de Prokhorov en 2012.

Avatar du membre
wesker
Messages : 29362
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Poutine aura-t-il un opposant à la présidentielle ?

Message non lu par wesker » 01 mai 2018, 13:03:31

Chacun des responsables politiques a ses partisans Yakiv, c'est évident.

En ligne
Avatar du membre
Yakiv
Messages : 4578
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Poutine aura-t-il un opposant à la présidentielle ?

Message non lu par Yakiv » 06 mai 2018, 09:34:07


Avatar du membre
Nolimits
Messages : 6654
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Poutine aura-t-il un opposant à la présidentielle ?

Message non lu par Nolimits » 06 mai 2018, 19:48:31

Russie : plus de 1000 manifestants anti-Poutine interpellés
Parmi eux, l'opposant, Alexeï Navalny, qui avait lancé la manifestation contre le Kremlin.
Une vague d'arrestations massives. Plus de 1 500 personnes ont été arrêtées samedi 4 mai lors de manifestations antigouvernementales organisées dans toute la Russie
RTL - ICI
Ca rigole pas trop là-bas...

En ligne
Avatar du membre
Yakiv
Messages : 4578
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Poutine aura-t-il un opposant à la présidentielle ?

Message non lu par Yakiv » 06 mai 2018, 21:40:06

Nolimits a écrit :
06 mai 2018, 19:48:31
Russie : plus de 1000 manifestants anti-Poutine interpellés
Parmi eux, l'opposant, Alexeï Navalny, qui avait lancé la manifestation contre le Kremlin.
Une vague d'arrestations massives. Plus de 1 500 personnes ont été arrêtées samedi 4 mai lors de manifestations antigouvernementales organisées dans toute la Russie
RTL - ICI
Ca rigole pas trop là-bas...
Point de salut en Russie en dehors de Poutine.

En ligne
Avatar du membre
Yakiv
Messages : 4578
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Poutine aura-t-il un opposant à la présidentielle ?

Message non lu par Yakiv » 10 mai 2018, 21:35:58

Défendre la culture russe, c'est aussi ça.

https://www.youtube.com/watch?v=BL0Z3069ok0

Avatar du membre
wesker
Messages : 29362
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Poutine aura-t-il un opposant à la présidentielle ?

Message non lu par wesker » 10 mai 2018, 23:09:12

Yakiv...La Russie n'est pas le seul pays à assigner des réalisateurs à résidence, sans qu'il y ait eu de jugement. Aux USA, Kevin Spacey et bien d'autres ne peuvent poursuivre leur carrière au prétexte de mises en accusation qui ne furent pas encore jugées !
Mais sur le principe, je suis d'accord pour dire que la culture Russe ne se résume pas aux réalisations ayant l'approbation du régime actuel. C'est vrai pour toute les cultures où pourtant, le cinéma et les réalisateurs ne peuvent s'exprimer librement.

En ligne
Avatar du membre
Yakiv
Messages : 4578
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Poutine aura-t-il un opposant à la présidentielle ?

Message non lu par Yakiv » 11 mai 2018, 19:10:42

En fait, Poutine a reconduit Medvedev premier ministre.

En ligne
Avatar du membre
Yakiv
Messages : 4578
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Poutine aura-t-il un opposant à la présidentielle ?

Message non lu par Yakiv » 05 juin 2018, 19:49:07

La liste des prisonniers politiques s'allonge en Russie et touche directement les journalistes, Souchtchenko a longtemps travaillé en France au titre de correspondant à Paris pour l'agence d'information ukrainienne.
(voilà, @albert une vraie raison pour RSF de s'émouvoir)
Russie : un journaliste accusé d’espionnage condamné à douze ans de prison

04 juin 2018, 00:00:00

L’ancien correspondant à Paris de l’agence de presse ukrainienne UkrInform Roman Souchtchenko avait été arrêté en 2016 à l’aéroport de Moscou.

Image
Le Monde | 04.06.2018 à 16h44 • Mis à jour le 05.06.2018 à 07h48 | Par Benoît Vitkine

« Tout a été réglé en quelques minutes, puisque les motivations du jugement sont elles aussi tenues secrètes, explique au Monde son avocat, Mark Feïguine. Le juge a simplement répété les trois phrases que répètent les services depuis deux ans. » M. Feïguine assistait au jugement en tant qu’observateur extérieur : l’avocat, qui a dans le passé défendu les Pussy Riot ou la pilote ukrainienne Nadejda Savtchenko, a été radié du barreau de Moscou le 24 avril, officiellement pour trois tweets « à caractère obscène ». Une décision que l’avocat estime directement liée à l’affaire Souchtchenko : « Le pouvoir russe voudrait que toute cette affaire soit réglée le plus discrètement possible. Le verdict rendu aujourd’hui est d’ailleurs prudent, puisque la peine pouvait aller jusqu’à vingt ans. »

« Colonel » ukrainien

Roman Souchtchenko avait été interpellé le 30 septembre 2016 à son arrivée à l’aéroport de Moscou, où il se rendait pour visiter un cousin malade. Depuis lors, il était détenu à la prison de Lefortovo, utilisée par le FSB. Les autorités russes n’ont dévoilé que des éléments très parcellaires de l’instruction : le FSB décrit Roman Souchtchenko comme « un employé du service de renseignement du ministère de la défense ukrainien », allant jusqu’à lui décerner le grade de « colonel ». « Le citoyen ukrainien collectait délibérément des informations secrètes sur l’activité des forces armées et de la garde nationale de la Fédération de Russie », avaient seulement indiqué les services de sécurité russes après son arrestation.

Dépêches rarement signées

En l’absence de détails, ce sont les médias russes qui se sont mués depuis 2016 en procureurs, évoquant son passé dans l’armée ukrainienne — un engagement de cinq ans, au début des années 1990, terminé avec le grade de lieutenant — ou notant que l’on trouve sur Internet bien peu d’articles du journaliste. Rien de surprenant à cela : comme celles, par exemple, de l’Agence France-Presse, les dépêches d’UkrInform sont rarement signées. Sa femme Angela a constitué un dossier fourni recensant ses publications.
Image
La détention de Roman Souchtchenko a suscité une forte émotion en Ukraine. Une trentaine d’Ukrainiens détenus en Russie sont considérés par Kiev comme des prisonniers politiques. Parmi eux, le cinéaste originaire de Crimée Oleg Sentsov, condamné à vingt ans de prison pour « préparation d’actes terroristes », qui est en grève de la faim depuis le 14 mai. Quelques libérations, obtenues à l’occasion de grâces présidentielles ou après des échanges de prisonniers, ont lieu épisodiquement.

Lire aussi :   Emprisonné en Russie, le journaliste ukrainien Roman Souchtchenko espère le soutien de la France

Les soutiens de Roman Souchtchenko espèrent désormais un échange de prisonniers. « Cette affaire ne peut se conclure que par un échange, estime aussi l’avocat Mark Feïguine. Il y a des dizaines de prisonniers russes en Ukraine, des combattants capturés dans le Donbass, mais Moscou n’est pas intéressé par le fait de les récupérer. » Peut-être faut-il, dès lors, voir dans l’arrestation à Kiev, mi-mai, du chef du bureau ukrainien de l’agence de presse russe RIA Novosti un lien avec l’affaire Souchtchenko. Kirill Vyshinsky a, depuis, été placé en détention et accusé de « haute trahison ».

Article complet sur https://www.lemonde.fr/europe/article/2 ... _3214.html

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 23796
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Re: Poutine aura-t-il un opposant à la présidentielle ?

Message non lu par El Fredo » 05 juin 2018, 23:50:43

La politique de la prise d'otage, vieille technique d'Etat-voyou (coucou la Libye).
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

En ligne
Avatar du membre
Yakiv
Messages : 4578
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Poutine aura-t-il un opposant à la présidentielle ?

Message non lu par Yakiv » 12 juil. 2018, 00:00:21

Dis @wesker, elle est où déjà la fameuse réorientation de la politique américaine vis-à-vis de Moscou ?
Trump dénonce une Allemagne «totalement contrôlée» par le Kremlin

11 juil. 2018, 10:11:05

Image

VIDÉO - Au premier jour du sommet de l'Otan à Bruxelles, le président américain a mené une attaque virulente contre Berlin. Ce à quoi la chancelière allemande a répliqué que l'Allemagne prenait ses décisions de manière «indépendante». Emmanuel Macron a également exprimé son désaccord.

Correspondant à Bruxelles

Donald Trump n'a attendu ni l'arrivée d'Angela Merkel, ni le début du sommet pour régler des comptes avec l'allié central des Etats-Unis dans l'Otan. Dans une attaque virulente, il a accusé l'Allemagne d'être «totalement contrôlée par la Russie» à travers ses importations massives de gaz de Sibérie et de financer ainsi la montée en puissance d'un pays qui reste le rival numéro un de l'alliance militaire occidentale.

La République fédérale est «prisonnière» du Kremlin parce qu'elle achète «une grande partie» de l'énergie produite en Russie, a estimé le président américain, mercredi, lors d'un petit déjeuner avec Jens Stoltenberg, secrétaire général de l'Otan. «Nous Américains devons défendre l'Allemagne de la Russie, tandis que la première paie des milliards à la seconde et l'aide ainsi à s'enrichir (...) Ce n'est pas normal!» Donald Trump devrait rencontrer Angela Merkel en marge du sommet.

La réplique de la chancelière allemande ne s'est pas fait attendre. «Nous pouvons mener nos propres politiques, nous pouvons prendre des décisions indépendantes», a-t-elle affirmé, sans citer directement Donald Trump, à son arrivée à un sommet. «L'Allemagne fait aussi beaucoup pour l'Otan. Nous sommes le deuxième plus grand fournisseur de troupes, nous mettons la plupart de nos capacités militaires au service de l'Otan», a-t-elle insisté.

Emmanuel Macron a également réagi à ces propos. Dans l'après-midi, lors d'une rencontre entre Donald Trump, le président français a indiqué être en désaccord avec cette affirmation.

La diatribe du président américain, lancée en prélude au sommet des 29 pays de l'Otan, menaçait ainsi de donner le ton de la journée. A la stupeur du secrétaire général Stoltenberg, le chef de la Maison-Blanche a réussi à focaliser micros et caméras en transformant en réquisitoire antiallemand ce qui ne devait être qu'une séance de photo autour d'un café-croissants. Il enfonce aussi un coin entre les Européens, divisés sur une ligne Est-Ouest sur la question du gaz russe. Il cherche enfin à se disculper d'une trop grande complicité avec Vladimir Poutine, à cinq jours d'un tête-à-tête à Helsinki.

Merkel, le bouc-émissaire parfait

Aux yeux de Donald Trump, la chancelière Merkel est le parfait bouc-émissaire du sommet. L'Allemagne continue de bénéficier à bon compte du parapluie américain, tandis que ses exportations contribuent largement à creuser un déficit commercial qui dépasse les 100 milliards de dollars avec l'Union européenne. Avant même l'ouverture du sommet, le président ajoute un troisième grief: une dépendance énergétique qu'il juge coupable vis-à-vis du Kremlin.

L'enjeu immédiat est le gazoduc Nord Stream 2 qui vise à doubler d'ici à 2020 les livraisons directes de gaz en Allemagne à partir de la Russie, via la mer Baltique. Le gaz, contrairement au secteur pétrolier, n'est pas touché par les sanctions que l'UE a décrétées il y a quatre après l'intervention russe dans l'est de l'Ukraine. A sa mise en service prévue fin 2019, ce tube long de 1.225 km doublera la capacité d'un premier gazoduc mis en service en 2012: 55 milliards de m3 par an, soit la moitié de la consommation allemande.

L'investissement, évalué à quelque 10 milliards d'euros, répond au besoin des Allemands et des Européens: la production gaz de la Norvège, des Pays-Bas et du Royaume-Uni décroît rapidement alors qu'à leurs portes, la Russie dispose des plus grandes réserves mondiales. Chantier privé quoi que très politique, il rassemble les firmes énergétiques allemandes Uniper et Wintershall, l'autrichien OMV, l'anglo-néerlandais Shell et le français Engie.

Nord Stream 2 est ouvertement décrié par les voisins européens de la Russie, qui s'inquiètent d'une dangereuse dépendance, peut-être nuisible pour leur sécurité. Donald Trump a reçu l'appui immédiat du président polonais Andrzej Duda. A son arrivée à Bruxelles, ce dernier a assuré que la diversification des approvisionnements doit devenir la priorité de l'UE.

Article complet sur http://www.lefigaro.fr/international/20 ... remlin.php

Avatar du membre
wesker
Messages : 29362
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Poutine aura-t-il un opposant à la présidentielle ?

Message non lu par wesker » 12 juil. 2018, 00:23:51

Et bien, au risque de te surprendre, Yakiv, il n'est pas nécessaire de réagir, avec précipitation aux moindres déclarations du'n Président qui essaye, dans le cadre de ses engagements de campagne, de ne faire valoir que les intérêts de son pays...Lui qui fut accusé d'être aidé et soutenu par le Kremlin

Répondre

Retourner vers « Actualité étrangère et européenne »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot]