Actualités des énergies renouvelables

Vous souhaitez parler des problèmes d'écologie, c'est ici
Avatar du membre
Plouz
Messages : 936
Enregistré le : 23 nov. 2015, 17:23:24
Localisation : Poitou Charentes

Re: Actualités des énergies renouvelables

Message non lu par Plouz » 03 sept. 2016, 10:19:42

El Fredo » 31 Mai 2016, 12:58:08 a écrit :Par chez moi les postiers roulent déjà en Kangoo électrique, je ne sais pas si c'est répandu ailleurs.
L'électrique ne consomme pas à l'arret . C'est l'énorme avantage pour la poste .
Le plein d'hydrogène prend 3 minutes contrairement au temps de recharge
d'une batterie lithium qui est très long .
La foi qui soulève les montagnes ferait mieux de les aplatir ( le capitaine Haddock ) .

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 32136
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Re: Actualités des énergies renouvelables

Message non lu par politicien » 25 févr. 2017, 23:06:03

15% d'électricité en Europe produite par les éoliennes. Et 46% en Danemark, 37% en Allemagne et 24% en Espagne
Image
L’énergie éolienne a le vent en poupe. En Europe, la capacité installée de l’éolien dépasse désormais celle du charbon, comme le révèle le rapport annuel du secteur publié par WindEurope le jeudi 9 février. L’éolien, avec une capacité de 154 Gigawatts (GW), devient ainsi le second plus grand parc de capacité de production d’électricité en Europe, dépassant d’une courte tête le charbon (152 GW) mais encore loin derrière les centrales à gaz (186 GW).

La progression en quelques années est spectaculaire. En 2005, l’éolien ne représentait que 6% de la capacité totale de production d’électricité en Europe (41GW), contre 16,7% aujourd’hui. Si toutes les énergies renouvelables se développent, l’éolien concentre l’essentiel des investissements. Au cours de l’année écoulée, 51% des nouvelles capacités de production installées dans l’Europe des 28 ont concerné l’éolien, contre 27% pour le solaire et 13% pour le gaz naturel.

(...)

https://www.challenges.fr/entreprise/en ... bon_453365
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Ramdams
Messages : 13178
Enregistré le : 18 mars 2013, 09:37:10

Re: Actualités des énergies renouvelables

Message non lu par Ramdams » 18 avr. 2017, 12:35:34

Avec 18 jours de retard, voici un beau poisson d'avril :

L’Arabie saoudite se convertit à l’énergie verte

Avatar du membre
GAB
Messages : 746
Enregistré le : 28 févr. 2017, 19:24:07
Parti Politique : Europe Ecologie – Les Verts (EELV)
Localisation : Centre bretagne

Re: Actualités des énergies renouvelables

Message non lu par GAB » 18 avr. 2017, 12:50:49

Ramdams a écrit :
18 avr. 2017, 12:35:34
Avec 18 jours de retard, voici un beau poisson d'avril :
L’Arabie saoudite se convertit à l’énergie verte
Et pourquoi des pays riches en pétrole ne s'intéresseraient pas aux énergies propres ?
Ils ont les moyens d'investir , et sans doute une vision de l'avenir à plus de deux jours .
Le Maroc qui a lui aussi beaucoup de ressources ne solaire investit dans le renouvelable .

http://www.usinenouvelle.com/article/ce ... on.N358586
Et pendant ce temps là le permafrost décongèle .

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 24017
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Re: Actualités des énergies renouvelables

Message non lu par El Fredo » 08 avr. 2018, 14:20:55

En Australie, les énergies renouvelables sont bien parties pour remplacer toutes les énergies fossiles d'ici 20 ans :

http://theconversation.com/solar-pv-and ... ades-94033
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
asterix
Messages : 955
Enregistré le : 02 mai 2017, 21:30:08

Re: Actualités des énergies renouvelables

Message non lu par asterix » 08 avr. 2018, 15:44:45

Tout cela est très beau, et ne peut que trouver adhésion.

Mais attendons de voir les possibilités de l'hydrogène. Que chacun d'entre nous se pose la question: pourquoi autant de silence autour de l'hydrogène? Pourquoi autant d’engouement autour du lithium, écologiquement catastrophique?

Ce n'est pas tout de vivre en démocratie, faudrait peut être en user de temps en temps, et se poser les bonnes questions: celle que l'on entend jamais. Et c'est précisément parce qu'on ne les entends jamais qu'elles sont à poser. Notre démocratie est fainéante!

J'aurai à nouveau de l'estime pour le journalisme et la politique, le jour ou ces gens se saisiront des bonnes questions, celle qui ne sont pas autorisées. Quitte à entendre des réponses à la c..... au moins on sera fixé.

La bonne question est: pourquoi Total achète tous les brevets sur l'hydrogène, et ne lève pas le petit doigt pour les développer? La réponse peut être la suivante: stopper le pétrole est une catastrophe économique et une masse de chômage dans le monde sans précédent. Voilà la grande peur de l'hydrogène: une destruction d'emplois et de valeurs, relativement à la facilité de création du carburant inépuisable. Un crash boursier tsunamique. Voilà le vrai problème. Voilà pourquoi nous subissons encore l'effet de serre, et la sur concentration en particules.

Donc, que l'Arabie s’intéresse aux nouvelles technologies et énergies, tu m'étonnes... ce pays, avant le pétrole, gardait ses chèvres cadavériques. Alors que l'Iran était déjà une civilisation de génie. Donc ce tournant est un sursaut vital: le prince a décidé que les saoudiens allaient désormais gagner leur vie avec un vrai travail, parce qu'il n'y a plus le choix. La rente va s'éteindre. Notons que l'Arabie, avec le Koweït, ont sans doute inspiré Benoit Hamon avec son revenu universel: il est en application dans ces deux pays depuis longtemps, et financé par la rente pétrolière. La différence est qu'eux souhaitent quitter cette situation, au moment même ou nous parlons d'y entrer, sans même avoir défini les sources de la rente, qui serait probablement "l'intelligence artificielle". Matière à réflexion. Pourquoi cette rente ne serait elle pas l'hydrogène aussi?

La technologie est chère et incomplète nous dit on. Ben, on nous a déjà fait le coup un paquet de fois, notamment avec la fission du thorium liquide... en misant sur une certaine ignorance populaire, pour qui tout cela serait du Jules Verne assez brumeux.
Vos mains ont un cerveau: ne les mettez pas dans vos poches

Avatar du membre
artragis
Messages : 7202
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Re: Actualités des énergies renouvelables

Message non lu par artragis » 08 avr. 2018, 17:11:12

: pourquoi autant de silence autour de l'hydrogène?
parce que tu trouve qu'il y a plus de bruit autour du lithium de que l'hydrogène (qui nécessite des quantités monstre d'électricité pour être fabriqué)?
Au pif, rien que pour montrer que le discours "on ne pose jamais la question" est juste faux : https://lejournal.cnrs.fr/billets/energ ... lhydrogene
La bonne question est: pourquoi Total achète tous les brevets sur l'hydrogène, et ne lève pas le petit doigt pour les développer?
si tu avances ça c'esdt que tu as des preuves que :

- d'autres entreprises que total n'ont pas développé ou acheté des brevets sur l'hydrogène (au pifomètre, Toyota ou encore engie https://innovation.engie.com/fr/engie-demain/hydrogene)
- total ne les utilise pas
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Avatar du membre
Hector
Messages : 6222
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: Actualités des énergies renouvelables

Message non lu par Hector » 08 avr. 2018, 18:57:35

100% d'énergie renouvelable: le Portugal y est presque

En mars 2018, pendant 139 heures (presque 6 jours) la consommation d'électricité portugaise a été entièrement assurée par les énergies renouvelables. Celles-ci ont même atteint l'équivalent de 103,6%…

Image



Le Portugal, nouvel eldorado des énergies renouvelables? Selon les chiffres de l'exploitant du réseau électrique lusitanien (Redes Energeticas Nacionails), avec 103,6%, les sources d'énergies renouvelables du pays produites en mars (4812 GWh) ont dépassé la consommation électrique du Portugal (4647 GWh). Cette production mensuelle totale d'énergies renouvelables a empêché l'émission de 1,8 million de tonnes de CO2, selon l'association portugaise des énergies renouvelables.


Ces chiffres étonnants représentent le cumul sur un mois: en l'absence de stockage de l'énergie d'origine renouvelable produite, il y a eu des périodes où des centrales électriques thermiques (à combustible fossile) et/ou des importations ont été nécessaires pour compléter l'approvisionnement en électricité au Portugal. Mais ces déficits ont été contrebalancés par un surcroît de production d'énergies vertes à d'autres périodes. Le 14 mars, un pic a même été atteint, le pays ayant généré 143% de sa consommation électrique grâce aux énergies vertes.


Il n'en reste pas moins que le pays a pu se reposer pendant presque six jours sur ses seules sources d'énergies renouvelables. À partir du 9 mars d'abord, pendant une période de 70 heures, puis à nouveau le 12, durant 69 autres heures, la consommation portugaise a été entièrement assurée par des sources d'énergie non-fossiles. Soit au total, 139 heures et presque six jours pendant lesquels le pays a fonctionné à 100% grâce aux énergies vertes.

Le prix moyen de gros de l'électricité a baissé


Les grands contributrices à ce "miracle" énergétique portugais ont été l'énergie d'origine hydro-électrique (les barrages) et les éoliennes qui ont représenté respectivement 55% et 42% des besoins de consommation. L'énergie éolienne est une source d'énergie très importante au Portugal: l'éolien couvrait 23,3 % de la consommation d'électricité du pays sur la période de mi-2016 à mi-2017, taux qui le situe au troisième rang européen derrière le Danemark et l'Irlande et devant l'Espagne.


Claude Turmes, eurodéputé luxembourgeois Vert, s’est félicité de ces progrès "impressionnants". Ils prouvent selon lui que l’UE devrait hausser son objectif en termes de renouvelables, actuellement fixé à 27 % d’ici 2030, rapporte le site euractiv.fr.


Cette forte pénétration des énergies renouvelables a eu une influence positive sur le prix moyen du marché journalier en mars 2018, qui était de 39,75 euros/MWh. Ce prix est inférieur à la même période de l'année dernière (43,94 euros/MWh) lorsque le poids des énergies renouvelables dans la consommation d'électricité nationale se limitait à 62%.


Le seul bémol de la situation énergétique portugaise tient à sa situation géographique (avec pour seul voisin, l'Espagne) et, corrélativement, sa faible interconnexion aux autres réseaux d'électricité européens qui lui permettrait d'exporter son surplus d'énergie renouvelable.



Article complet sur http://bfmbusiness.bfmtv.com/entreprise ... 12781.html
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

Avatar du membre
Snark
Messages : 1349
Enregistré le : 08 nov. 2015, 10:40:54
Contact :

Re: Actualités des énergies renouvelables

Message non lu par Snark » 13 mai 2018, 08:26:08

Nantes vient de s'équiper d'une navette fluviale à hydrogène .

https://www.ouest-france.fr/pays-de-la- ... ce-5718786

L'engin est évidemment de fort petite taille mais c'est déjà un progrès .
Je lis Omar Khayyam.

pierre30
Messages : 7035
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Re: Actualités des énergies renouvelables

Message non lu par pierre30 » 13 mai 2018, 09:24:40

La progression des énergies renouvelables dans les pays du Sud est très intéressante. Elle montre que lorsque l'humanité décide de traiter un problème elle est capable d'aller assez vite.Portugal, Espagne, Maroc, Australie et Arabie Saoudite, ce n'est pas négligeable.
L a France comme les autres pays 'installes' a plus de mal à évoluer, mais si le processus est enclenché elle devra suivre.

pierre30
Messages : 7035
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Re: Actualités des énergies renouvelables

Message non lu par pierre30 » 08 juin 2018, 18:51:26

Bientôt, la révolution des batteries solides

Les constructeurs automobiles se sont lancés tous azimuts sur les voitures électriques, mais l'autonomie et le temps de charge restent les principaux freins. Une nouvelle technologie, celle de la…

Image



Et si la voiture électrique n'en était qu'à sa préhistoire ? Jusqu'ici, il faut bien le rappeler, cette technologie souffrait de tous les maux : autonomie réduite, temps de charge trop long, infrastructure insuffisante, coût prohibitif, risque d'explosion... Les efforts de ces dernières années ont permis d'atténuer quelques inconvénients, mais il n'en reste pas moins que ces contraintes persistantes ne permettront pas à la voiture électrique de s'imposer face aux technologies thermiques.


Mais une nouvelle révolution pourrait changer la donne : les industriels travaillent sur une autre technologie appelée la batterie à électrolyte solide. Il s'agit de remplacer le solvant qui assurait l'électrolyte [substance conductrice de l'électricité, ndlr] par une plaque de verre. Cette technique permet de réduire le risque d'explosion de la batterie... Un risque avéré et qui a, à plusieurs reprises, fait la une des journaux : le Samsung Galaxy Note 7, désormais interdit dans tous les avions, le 787 Dreamliner et même la Tesla Model S...

Une densité énergétique multipliée par 5


En outre, cette batterie solide promet des performances hors du commun pour une technologie électrique. On parle d'une autonomie de plus de 600 km, soit autant qu'un plein de carburant. Mieux encore, le temps de recharge pourrait être réduit à quelques minutes seulement. L'efficacité de ces batteries tient à la densité énergétique qui passerait de 150 Wh/kg [wattheure par kilogramme, ndlr] pour une batterie lithium-ion classique, à près de 800 Wh/kg, voire même 1000 Wh/kg.


Pour Jean-Patrick Teyssaire, président d'Electric-Road, un forum sur la voiture électrique, « la batterie solide est la technologie la plus prometteuse de ces prochaines années. Nous sommes en fin de cycle de recherche fondamentale, la batterie solide arrivera sur le marché dans trois ans », s'enthousiasme-t-il. Chez Fisker, le Tesla néerlandais, on prétend que la Emotion pourra assurer 800 km d'autonomie pour un temps de charge... d'une minute ! De son côté, Toyota promet un premier modèle fondé sur cette technologie à l'horizon 2025.


Il faut ajouter une durée de vie significativement rallongée et une plage de température nettement plus large : les températures entre lesquelles la batterie fonctionne de façon optimale passeraient d'une plage de 15 à 35 °C à une plage de - 20 à 100 °C.

Avantage aux industriels japonais


Chez les industriels, c'est le branle-bas de combat pour ne pas rater la marche. Les Asiatiques sont évidemment sur les dents et Panasonic aurait déjà acquis de solides positions sur la maîtrise de cette technologie. C'est d'ailleurs lui qui fournira Toyota pour le modèle prévu en 2025. Pour consolider leur leadership, les japonais ont annoncé en mai une grande alliance pour s'imposer sur cette technologie. Toyota, Nissan et Honda s'associent à Panasonic, GS Yuasa (deux fabricants de batteries) et au gouvernement japonais pour renforcer le laboratoire de recherche Libtec, qui travaille sur cette technologie et vise une autonomie de 525 km en 2025 et de 800 km en 2030.


En Europe, Saft, filiale de Total, a fondé une alliance afin de parer à une offensive hégémonique venue d'Asie. L'entreprise s'est entendue avec Manz, Solvay et Siemens pour accélérer la recherche sur la batterie solide et être en capacité de proposer une solution viable.


« Ce programme a pour ambition de créer la batterie du futur et, dès que le développement de la technologie "tout solide" aura abouti, l'industrialisation de blocs évolutifs d'une capacité de 1 GWh sera lancée », explique Ghislain Lescuyer, le directeur général de Saft, dans un communiqué. Cette alliance se donne toutefois sept ans pour faire aboutir leur projet.

Les poids-lourds moins concernés


La batterie solide, si elle tient ses promesses, pourrait révolutionner le monde de l'automobile, puisqu'elle serait aussi compétitive en coûts et en performances que les solutions thermiques. Elle pourrait également neutraliser la technologie de l'hydrogène, au moins sur les petits véhicules. « Sur un camion de 40 tonnes, il n'est pas pertinent de transporter 8 tonnes de batteries électriques, l'hydrogène sera probablement préférable », nuance toutefois Jean-Patrick Teyssaire.


Ce qui est certain, c'est que la batterie solide intéressera d'autres secteurs que l'automobile, comme l'électronique grand public (ordinateur et téléphone portables...). Ce pourrait être un avantage décisif pour l'Asie, qui pourrait s'appuyer sur ce secteur qu'elle contrôle en grande partie pour amortir sa recherche...



Article complet sur https://www.latribune.fr/entreprises-fi ... 80986.html

pierre30
Messages : 7035
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Re: Actualités des énergies renouvelables

Message non lu par pierre30 » 10 août 2018, 08:50:34

Le changement qui paraissait impossible n'est il pas en train de se réaliser ?
1.000 gigawatts de solaire et d’éolien installés dans le monde

Selon Bloomberg New Energie Finance (BNEF), les capacités de production d’énergie solaire et éolienne ont passé le cap du térawatt (TW) en juin dernier. Les experts prédisent que le deuxième TW sera…

Image



Au 30 juin dernier, selon les calculs de Bloomberg New Energie Finance (BNEF), le monde avait installé un total de capacités de production éolienne et terrestre de 1 térawatt (TW), c'est-à-dire 1.000 gigawatts (GW) ou 1.000.000 mégawatts (MW). Si on y ajoute l'hydroélectricité, ce sont 2 TW d'énergies renouvelables qui sont déjà opérationnelles sur la planète.


Ces capacités se répartissent presque également entre l'éolien (54%) et le solaire (46%), les deux nouvelles énergies renouvelables les plus répandues. À elles deux, elles ont vu leurs capacités de production multipliées par quatre depuis 2010, et par... 65 depuis 2000 ! Mais, à en juger par leurs évolutions respectives, l'éolien devrait bientôt céder le pas au photovoltaïque. En 2007, on comptait déjà 89 GW d'éolien, pour seulement 8 GW de solaire. Mais depuis, ce dernier a connu un développement fulgurant, avec une base installée multipliée par 57 en 10 ans.


Les seuls panneaux solaires photovoltaïques ont ajouté plus de capacités de production électrique en 2017 que le charbon, le gaz et le nucléaire réunis.

Le prochain Térawatt vert deux fois moins cher que le premier


Plus impressionnant encore que les capacités de production, l'évolution du coût correspondant. En effet, BNEF évalue à 23.000 milliards de dollars le capital investi pour financer ce premier Térawatt, mais à seulement 12.300 milliards l'investissement nécessaire entre 2018 et 2022 inclus pour y ajouter un deuxième TW, soit une baisse du coût unitaire du MW installé de 46%.


En 2017, hors gros hydraulique, le secteur des renouvelables a mobilisé 279 milliards de dollars (plus de la moitié dans le solaire) contre 103 milliards dans les nouvelles centrales électriques à gaz ou au charbon, 42 milliards dans de nouveaux réacteurs nucléaires, et 45 dans les grands barrages. D'ici 2050, BNEF anticipe des investissements de 11.500 milliards de dollars dans de nouvelles capacités de production d'électricité renouvelable (dont les 2/3 dans l'éolien et le photovoltaïque), contre seulement 1.500 milliards dans les autres sources faiblement carbonées, dont l'hydraulique et le nucléaire.

51% d'énergies vertes dans le mix français en 2050 ?


En France, bien que ces nouvelles énergies vertes, hors hydroélectricité, aient représenté 10% (31% avec l'hydroélectricité) de l'électricité consommée au deuxième trimestre de cette année, nous ne sommes pas sur la bonne trajectoire pour atteindre l'objectif de 23% du mix énergétique en 2020. Mais une étude commanditée par Energy Union Choices et la Fondation européenne pour le climat en partenariat avec le Cambridge Institute for Sustainable Leadership montre qu'il serait possible d'accélérer fortement le déploiement des énergies renouvelables solaires et éoliennes en visant 90 GW (gigawatt) en 2030. Selon cette même étude, il serait possible de réduire ses capacités nucléaires d'environ un tiers (-20 GW), sans renoncer à fermer ses centrales à charbon. La part des énergies renouvelables dans la production électrique française pourrait ainsi atteindre 51 % en 2030, à comparer avec un objectif actuel de 32%, récemment révisé à 31%.

Trois fois plus de gaz et deux fois plus de pétrole qu'en 1973


Ces chiffres impressionnants ne doivent pas nous faire oublier que les énergies fossiles demeurent encore très largement majoritaires dans le mix mondial. Ainsi en 2015, les énergies renouvelables, hors hydroélectricité, produisaient 7,1% de l'électricité mondiale, et seulement 1,5% de la consommation d'énergie primaire. La consommation, de gaz naturel avait triplé entre 1973 et 2015, et celle de charbon avait été multipliée par deux dans le même temps. Dès lors, rien d'étonnant si les émissions de gaz à effet de serre liée à la combustion d'énergie ont doublé sur cette période, alors qu'il faudrait atteindre globalement la neutralité carbone dans la seconde moitié de ce siècle pour limiter la hausse des températures à +2°C et espérer échapper à un emballement du réchauffement climatique.



Article complet sur https://www.latribune.fr/entreprises-fi ... 87409.html

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 24017
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Re: Actualités des énergies renouvelables

Message non lu par El Fredo » 19 août 2018, 10:46:24

Une technologie de stockage d'énergie à base de blocs de béton empilés. 85 % de rendement, pas mal du tout !

https://qz.com/1355672/stacking-concret ... re-energy/
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
Snark
Messages : 1349
Enregistré le : 08 nov. 2015, 10:40:54
Contact :

Re: Actualités des énergies renouvelables

Message non lu par Snark » 01 sept. 2018, 10:47:36

Un car électrique fait la liaison entre Laval et Craon .

230 km sans recharge , 4h30 de temps de recharge , pas de bruit , moins d'entretien .

https://www.francebleu.fr/infos/transpo ... 1535739172
Je lis Omar Khayyam.

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 6937
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Actualités des énergies renouvelables

Message non lu par Nolimits » 01 sept. 2018, 13:05:41

et 14h de recharge sur une prise électrique, alimentée par des centrales nucléaires...

Répondre

Retourner vers « Ecologie / Environnement / Agriculture »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré