Ces aides sociales que Bercy veut réduire selon une note interne

Venez discuter et débattre de l'actualité économique
Avatar du membre
johanono
Messages : 24578
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Ces aides sociales que Bercy veut réduire selon une note interne

Message non lu par johanono » 26 juil. 2018, 22:55:47

Il y a un article intéressant dans le journal Alternatives Économiques de ce mois-ci.

Cet article admet volontiers que la France est le pays européen où les dépenses de protection sociale sont les plus élevées, en pourcentage du PIB. Cet article compare également les différents pays européens selon l'impact de leurs dépenses de protection sociale sur la baisse du taux de pauvreté. En France, cet impact est de 10 points (c'est-à-dire que, sans les transferts sociaux, la France compterait 23,6% de pauvres, et que grâce à ceux-ci, elle compte 13,6% de pauvres, soit une baisse de 10 points du taux de pauvreté permise par les transferts sociaux). La moyenne européenne est de 8,6 points. La France se situe juste au-dessus de la moyenne européenne. Les pays d'Europe du Nord font bien mieux : 18,1 en Irlande, 15,4 en Finlande, 14,1 en Norvège, 13,7 en Suède, 13% au Danemark, etc.

L'article avance une explication : l'essentiel des dépenses de protection sociale en France (retraites, chômage, maladie) est fait de dépenses non redistributives, c'est-à-dire de dépenses qui n'opèrent pas de transferts de revenus des riches vers les pauvres (ou alors de façon très marginale).

Par exemple, les retraites : plus on a cotisé pendant sa vie active, plus on a une pension élevée. Une proportion importante des dépenses de retraites sert donc à payer des retraités très aisés. Dans notre système de retraites, ce sont les actifs qui payent pour les retraités, pas les riches qui payent pour les pauvres. C'est une logique assurantielle.

Idem avec l'assurance-maladie : il s'agit de subventionner les dépenses de santé des gens qui ont en ont besoin, mais qui ne sont pas tous pauvres. Ce sont les bien-portants qui payent pour les malades, pas les riches qui payent pour les pauvres. C'est une logique assurantielle.

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 5697
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Ces aides sociales que Bercy veut réduire selon une note interne

Message non lu par Yakiv » 26 juil. 2018, 23:01:09

Oui, je suis assez d'accord avec cette analyse.
Et je pense que c'est aussi une conséquence de notre système "bismarckien".
Nos dépenses sociales sont élevées, il faut le reconnaître, et ça réduit les inégalités de façon très conséquente, il faut le reconnaître aussi, mais au fond, notre système est moins socialement redistributif (profite un peu moins aux classes pauvres et modestes) qu'en Scandinavie.

Avatar du membre
johanono
Messages : 24578
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Ces aides sociales que Bercy veut réduire selon une note interne

Message non lu par johanono » 26 juil. 2018, 23:05:09

L'article d'Alternatives économiques rappelle en effet que notre système relève d'une logique "bismarckienne" ou assurantielle. C'est cette logique qui, historiquement, a prévalu à la construction du "modèle social français" après la guerre, même si elle a depuis été un peu atténuée par certains mécanismes tels que le "minimum vieillesse" ou le "RSA". A l'inverse, au Royaume-Unis et dans les pays nordiques, c'est la logique "beveridgienne" qui est mise en œuvre, avec une protection sociale davantage financée par l'impôt et des prestations sociales plus souvent forfaitaires et indépendantes du revenu (avec des nuances toutefois d'un pays à l'autre).

Avatar du membre
Narbonne
Messages : 14554
Enregistré le : 04 sept. 2011, 16:12:50
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Ces aides sociales que Bercy veut réduire selon une note interne

Message non lu par Narbonne » 26 juil. 2018, 23:07:15

En effet l'assurance vieillesse est une assurance et l'assurance maladie également.
Il faut noter que plus le revenu est élevé plus les cotisations sont élevées. C'est une forme de redistribution.
Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.

Avatar du membre
johanono
Messages : 24578
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Ces aides sociales que Bercy veut réduire selon une note interne

Message non lu par johanono » 26 juil. 2018, 23:17:15

Plus le revenu est élevé, plus la cotisation est élevée, et plus les droits sont élevés (au moins en matière d'assurance-vieillesse et d'assurance-chômage).

Avatar du membre
Mewtow
Messages : 135
Enregistré le : 05 janv. 2015, 09:16:21

Re: Ces aides sociales que Bercy veut réduire selon une note interne

Message non lu par Mewtow » 26 juil. 2018, 23:30:21

Sans compter que le plafonnement des cotisations/droits et leur non-imposition (partielle pour la CSG) ajoute de la régréssivité au système. Elles font que les hauts- salaires ne sont pas trop touchés. Et si on ajoute le fait qu'elles ne touchent pas les revenus du capital, c'est encore pire.

Avatar du membre
Narbonne
Messages : 14554
Enregistré le : 04 sept. 2011, 16:12:50
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Ces aides sociales que Bercy veut réduire selon une note interne

Message non lu par Narbonne » 27 juil. 2018, 00:20:45

johanono a écrit :
26 juil. 2018, 23:17:15
Plus le revenu est élevé, plus la cotisation est élevée, et plus les droits sont élevés (au moins en matière d'assurance-vieillesse et d'assurance-chômage).
Un salarié au smic touche à la retraite environ 800€, un salarié qui gagne 2 smic cotise 2 fois plus et touche à la retraite environ 1200€
+100% de cotisations génère + 50%
De même un salarié au smic est aussi bien soigné qu'un salarié qui cotise 2 fois plus que lui.
C'est de la redistribution
Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 18034
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Ces aides sociales que Bercy veut réduire selon une note interne

Message non lu par Jeff Van Planet » 27 juil. 2018, 19:29:14

C'est pour cette raison que la SS a mis en place un plafond qui est de 3311€ par mois.
https://www.urssaf.fr/portail/home/actu ... iale-.html
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
johanono
Messages : 24578
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Ces aides sociales que Bercy veut réduire selon une note interne

Message non lu par johanono » 10 août 2018, 09:31:05

Narbonne a écrit :
27 juil. 2018, 00:20:45
johanono a écrit :
26 juil. 2018, 23:17:15
Plus le revenu est élevé, plus la cotisation est élevée, et plus les droits sont élevés (au moins en matière d'assurance-vieillesse et d'assurance-chômage).
Un salarié au smic touche à la retraite environ 800€, un salarié qui gagne 2 smic cotise 2 fois plus et touche à la retraite environ 1200€
+100% de cotisations génère + 50%
De même un salarié au smic est aussi bien soigné qu'un salarié qui cotise 2 fois plus que lui.
C'est de la redistribution
Oui, il y a des plafonds, une dégressivité. Indirectement, une redistribution s'opère donc des plus riches vers les plus pauvres. Mais ça reste très relatif. Car ce sont bien les plus aisés qui touchent les pensions les plus élevées. Beaucoup de travailleurs précaires doivent/devront se contenter du minimum vieillesse. La redistribution est moins forte que si, par exemple, on mettait en place une pension forfaitaire unique pour tous les retraités.

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 18034
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Ces aides sociales que Bercy veut réduire selon une note interne

Message non lu par Jeff Van Planet » 12 août 2018, 09:29:24

Tout à fait: on peut faire mieux, mais ça les conservateurs ne veulent pas le savoir.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
merlin
Messages : 1998
Enregistré le : 31 juil. 2012, 21:01:54
Localisation : le pays des menhirs

Re: Ces aides sociales que Bercy veut réduire selon une note interne

Message non lu par merlin » 13 août 2018, 21:28:38

Hé bé ... je me suis paluché les 19 pages de ce sujet ..., et je dois vous avouer que j'ai bien ri. C'est en effet très amusant de voir que les libéraux citent toujours Bastiat et tatcher, jugent que ceux qui ne sont pas d'accord ne "comprennent pas" (rires), et de surcroit, lorsque face à la précision des arguments de leurs contradicteurs ils sont acculés dans leurs derniers retranchements, alors ils assument l'argument fatal qu'ils ne manquent pas de développer, à savoir : (ce n'est qu'un exemple: je ne peux pas tout citer)

Hector @ dit : Je vais démonter cette argumentation infernale comme suit. La fraction des gens qui travaillent dur et se donne les moyens de réussir (formation professionnelle en dehors de l'entreprise, entreprenariat) , fait des journées longues (y compris parfois la nuit et le week-end) en as assez de se faire piquer son argent durement gagné par le gouvernement qui le redistribue à des gens qui ne font aucun effort, fument, voivent, se droguent et trop souvent utilisent leur temps désoeuvré pour commettre délinquance et banditisme. Ce sentiment explique la rancoeur de la droite et la haine de l'extrême-droite envers les immigrés (l'ED faisant une confusion volontaire entre assistanat et immigration). La solidarité, c'est nécessairement dans les deux sens.

C'est mignon ....

Bon, trève de plaisanterie : C'est Nombrilist et ses soutiens qui ont raison.

Que la pauvreté engendre la pauvreté, c'est un constat, réaliser qu'en sortir est très dur en est un autre, que travailler n'est pas plus enrichissant si l'on ne bénéficie pas du cumul dégressif et intelligent des aides est également une vérité, que le marché du travail ne peut pas absorber les millions de chômeurs sauf a voir des salaires à la baisse car actuellement les salaires (les bas) ne couvrent pas les dépenses obligatoires ..., ce qui n'est pas une solution alternative aux aides.

Le libéralisme, et leur organe de propagande, les libéraux (lol) face à ce constat navrant, dérivent alors vers le mérite. Le bénéficiaire d'aides est forcément un fumeur ... par exemple. Ben .. Hector, je fume ... je suis actif, et je paye 500€ / mois en donnant un paquet à l'état. Je suis consultant, je fais beaucoup de Km, je raque un max de taxes ... et je vois mal un mec au RSA faire ça .... (même si il a de l'APL).

Bref, rendre les aides plus efficaces, c'est en donner plus, de façon pertinente, mais pas moins.... car le niveau actuel ne permet pas de vivre dans des conditions décentes.

Mais chacun est libre de ne pas aimer les pauvres.

Savez vous que la France (si décriée) est championne du monde de foot (oui, ça vous savez ... lol), mais elle a aussi un titre européen :
Championne d'Europe de la redistribution des dividendes ....

Alors, compter sur le travail pour sortir les gens de la mouise .... c'est pas du tout le bon calcul.

Répondre

Retourner vers « Economie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot]