Monsieur le président, voici notre plan pour économiser 60 milliards

Venez discuter et débattre de l'actualité économique
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 52846
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Monsieur le président, voici notre plan pour économiser 60 milliards

Message non lu par Nombrilist » 14 avr. 2019, 20:56:26

Nolimits a écrit :
14 avr. 2019, 20:27:38
Je confirme que des "emplois" à temps partiels, en contrats précaires, en horaires décalés, où travailler les WE, les soirs, les nuits ne te font pas gagner plus et souvent, les mêmes emplois cumulent ces nombreux "avantages", là oui, les postes disponibles ne manquent pas ! (services à la personnes, petits commerces, restaurants, chez les "artisans" aux conditions de travail digne du moyen-âge, livreurs à vélo où tu dois acheter ton propre vélo, où tu gagnes 10€ de nl'heure en bossant la nuit, les WE...). Et j'en oublie car ces boulots de mer*** se multipllient comme des petits pains (ex ? allez, encore 1 : cireurs de chaussures qui revient en force, en "auto-entrepreneurs" (bien sûr...la "liberté d'entreprendre"....)"pour des réseaux bien établis). Je remercie les chômeurs de refuser ce type de..."boulots" (?). Je n'ai pas envie d'une France comme ça.
ça fait plaisir à lire :ok:
Les intelligences artificielles, certaines seront de formidables ennemis qu'il faudra combattre.

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 7330
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Monsieur le président, voici notre plan pour économiser 60 milliards

Message non lu par Yakiv » 14 avr. 2019, 20:58:47

Nolimits a écrit :
14 avr. 2019, 20:27:38
Hector a écrit :
14 avr. 2019, 19:59:01
C'est en effet une mesure plus que nécessaire. Nos usines et notre artisanat/commerce ne trouvent plus de main d'oeuvre et les 5 millions de chômeurs et titulaires du RSA préfèrent toucher les allocations que de travailler. Vous comprenez que se lever pour aller travailler fait mal au dos, surtout si à la fin de l'année le différentiel entre travailler et ne pas travailler est nul financièrement.
Raccourci un peu simple. N'oublions pas que les emplois non pourvus sont des "emplois"qui s'apparentent plus à de l’esclavage qu'à un travail.
Je confirme que des "emplois" à temps partiels, en contrats précaires, en horaires décalés, où travailler les WE, les soirs, les nuits ne te font pas gagner plus et souvent, les mêmes emplois cumulent ces nombreux "avantages", là oui, les postes disponibles ne manquent pas ! (services à la personnes, petits commerces, restaurants, chez les "artisans" aux conditions de travail digne du moyen-âge, livreurs à vélo où tu dois acheter ton propre vélo, où tu gagnes 10€ de nl'heure en bossant la nuit, les WE...). Et j'en oublie car ces boulots de mer*** se multipllient comme des petits pains (ex ? allez, encore 1 : cireurs de chaussures qui revient en force, en "auto-entrepreneurs" (bien sûr...la "liberté d'entreprendre"....)"pour des réseaux bien établis). Je remercie les chômeurs de refuser ce type de..."boulots" (?). Je n'ai pas envie d'une France comme ça.
Oui et surtout il y a une idée reçue qui voudrait qu'aux fameuses 200 ou 300 000 offres non pourvues, aucun candidat ne s'est présenté devant les employeurs alors que dans la plupart des cas, l'employeur a plutôt rejeté tous les candidats qui se sont présentés face à lui, préférant ne pas pourvoir le poste, faute d'avoir trouvé un candidat qui lui paraissait satisfaisant pour X raisons.

Avatar du membre
Hector
Messages : 7824
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: Monsieur le président, voici notre plan pour économiser 60 milliards

Message non lu par Hector » 14 avr. 2019, 22:31:59

Nolimits a écrit :
14 avr. 2019, 20:27:38
Hector a écrit :
14 avr. 2019, 19:59:01
C'est en effet une mesure plus que nécessaire. Nos usines et notre artisanat/commerce ne trouvent plus de main d'oeuvre et les 5 millions de chômeurs et titulaires du RSA préfèrent toucher les allocations que de travailler. Vous comprenez que se lever pour aller travailler fait mal au dos, surtout si à la fin de l'année le différentiel entre travailler et ne pas travailler est nul financièrement.
Raccourci un peu simple. N'oublions pas que les emplois non pourvus sont des "emplois"qui s'apparentent plus à de l’esclavage qu'à un travail.
Je confirme que des "emplois" à temps partiels, en contrats précaires, en horaires décalés, où travailler les WE, les soirs, les nuits ne te font pas gagner plus et souvent, les mêmes emplois cumulent ces nombreux "avantages", là oui, les postes disponibles ne manquent pas ! (services à la personnes, petits commerces, restaurants, chez les "artisans" aux conditions de travail digne du moyen-âge, livreurs à vélo où tu dois acheter ton propre vélo, où tu gagnes 10€ de nl'heure en bossant la nuit, les WE...). Et j'en oublie car ces boulots de mer*** se multipllient comme des petits pains (ex ? allez, encore 1 : cireurs de chaussures qui revient en force, en "auto-entrepreneurs" (bien sûr...la "liberté d'entreprendre"....)"pour des réseaux bien établis). Je remercie les chômeurs de refuser ce type de..."boulots" (?). Je n'ai pas envie d'une France comme ça.
On n'est prêt d'avancer. C'est bien dédaigneux envers le travailleur manuel que d'écrire cela premièrement. Ensuite cela témoigne d'un état d'esprit socialiste qui préfère voir les gens ne rien faire que de les voir travailler, comme cela ils votent pour la main socialiste qui les nourrit. Avec ce système on a fabriqué depuis 1981 plus de 2 300 milliards de dettes publiques, 5 millions de chômeurs, 1.5 millions de RSAistes et 8 millions vivant en dessous du seuil de pauvreté. Le système est au bout, Macron va sans doute nous en parler demain soir.
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

Avatar du membre
Hector
Messages : 7824
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: Monsieur le président, voici notre plan pour économiser 60 milliards

Message non lu par Hector » 14 avr. 2019, 22:33:11

Comment économiser 60 milliards d'euros

"Nous ne pouvons poursuivre les baisses d'impôts sans baisser le niveau global de notre dépense publique". Voilà ce qu'affirmait Emmanuel Macron le 13 janvier dernier dans sa Lettre aux Français. Pour…

Image



Budget et fiscalité

Image

"Nous ne pouvons poursuivre les baisses d'impôts sans baisser le niveau global de notre dépense publique". Voilà ce qu'affirmait Emmanuel Macron le 13 janvier dernier dans sa Lettre aux Français. Pour répondre à cette problématique, la Fondation iFRAP présente, cette semaine et dans le Figaro Magazine, son plan pour économiser 30 milliards d'euros d'ici 2022 et jusqu'à 60 milliards d'euros en 2027, et cela, en réformant 5 chantiers.



Voir le dossier complet, les enjeux actuels le détail des réformes proposées sur le Figaro Magazine, dès vendredi 12 avril... ou dans l'étude intégrale de la Fondation iFRAP, à paraître la semaine prochaine.
Les statistiques d’Eurostat montrent que notre pays se situe à 56,5 % de la richesse nationale (PIB) en matière de dépenses publiques (y compris les crédits d’impôts) en 2017 quand la moyenne de l’UE est à 45,8 %. Ce qui nous place en tête, devant la Finlande et loin devant l’Allemagne (43,9 %) ou la Suède (49,3 %). Si on fait le choix de se comparer avec ces deux pays, c’est bien pour montrer qu’il ne s’agit pas seulement d’un choix de modèle social, la Suède et l’Allemagne ayant des services publics et une protection sociale au moins aussi ambitieuses que les nôtres, mais qu’il s’agit également d’une gestion publique qui doit se réformer. Ainsi, nous dépensons 287 milliards d’euros de plus que les Allemands ou 163 milliards d’euros de plus que les Suédois.


La Fondation iFRAP soumet ainsi son plan d’action et de transformation pour baisser les dépenses avec 7 thèmes et 60 milliards d’euros d’économies comme objectif pour 2027. Cet effort replacerait notre trajectoire des finances publiques à 52 % du PIB en 2022.


Récapitulatif des économies proposées 

Plan d'économies (en milliards d'euros) 2022 2027 Masse salariale du secteur public 4,3 12,8 Train de vie de l'Etat 0,5 0,5 Collectivités territoriales 5,5 14 Retraites 10,8 18,7 Chômage 4,3 4,3 Aides sociales 3,5 5 Système de Santé 1,4 4,7 Total 30,3 60 Chantier n°1 : réforme des retraites


La Fondation iFRAP propose un plan d'économies de 10,8 milliards d'euros d'ici 2022 et 18,7 milliards d'euros d'ici 2027... sur les 310 milliards d'euros de dépenses actuelles en retraites. Comment ?
  • En organisant le report de l’âge de départ en retraite d’un quadrimestre par an pour tous à partir du 1er janvier 2020 soit 65 ans en 2028 ; 
  • 1,5 milliard d'euros sont aussi à gagner sur les coûts de gestion et la gouvernance et cela, en mettant en place une structure unique de type groupement d’intérêt public (GIP) dédiée à la gestion des retraites ;
  • Enfin, il est possible d'économiser 4,7 milliards d’euros  grâce à l’alignement public/privé du calcul des pensions et la remise à plat des autres paramètres du régime, notamment la pension de reversion.
Chantier n°2 : la masse salariale publique


La Fondation iFRAP propose un plan d'économies de 4,3 milliards d'euros d'ici 2022 et 12,8 milliards d'euros d'ici 2027... sur les 290 milliards d'euros de dépenses actuelles en masse salariale publique. Comment ?
  • Sur la fonction publique d'Etat : la baisse envisagée représenterait 2 milliards d’économies en 2022 et 6,2 milliards d’économies en 2027 pour environ 130 000 postes. La France pâtit de l’extrême émiettement de ses structures administratives, d’un manque d’externalisation des fonctions support, de son retard en matière de dématérialisation... Des gisements importants d’économies existent par ailleurs dans les réseaux déconcentrés (services des impôts, trésoreries, et sous-préfectures) ;
  • Sur la fonction publique territoriale : il serait réaliste d’envisager 1,5 milliard d’économies en 2022 et 4,6 milliards en 2027 pour environ 144 000 agents. Le coût des services généraux est en France beaucoup plus élevé que chez la pluaprt de nos voisins, du fait notamment de l’enchevêtrement des structures et des compétences qu’il convient de rationaliser
  • Sur la fonction publique hospitalière : 600 millions d’euros d’économies sont réalisables d’ici à 2022 et 2 milliards d’euros d’ici à 2027, soit l'équivalent de 40 000 postes. L’effort porterait essentiellement sur le regroupement des structures de soins, le développement de la télémédecine et la baisse du personnel non soignant (administratif).
Chantier n°3 : les dépenses de santé 

(...)


Article complet sur http://www.ifrap.org/budget-et-fiscalit ... rds-deuros
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 9110
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Monsieur le président, voici notre plan pour économiser 60 milliards

Message non lu par Nolimits » 14 avr. 2019, 22:47:47

Hector a écrit :
14 avr. 2019, 22:31:59
Nolimits a écrit :
14 avr. 2019, 20:27:38
Hector a écrit :
14 avr. 2019, 19:59:01
C'est en effet une mesure plus que nécessaire. Nos usines et notre artisanat/commerce ne trouvent plus de main d'oeuvre et les 5 millions de chômeurs et titulaires du RSA préfèrent toucher les allocations que de travailler. Vous comprenez que se lever pour aller travailler fait mal au dos, surtout si à la fin de l'année le différentiel entre travailler et ne pas travailler est nul financièrement.
Raccourci un peu simple. N'oublions pas que les emplois non pourvus sont des "emplois"qui s'apparentent plus à de l’esclavage qu'à un travail.
Je confirme que des "emplois" à temps partiels, en contrats précaires, en horaires décalés, où travailler les WE, les soirs, les nuits ne te font pas gagner plus et souvent, les mêmes emplois cumulent ces nombreux "avantages", là oui, les postes disponibles ne manquent pas ! (services à la personnes, petits commerces, restaurants, chez les "artisans" aux conditions de travail digne du moyen-âge, livreurs à vélo où tu dois acheter ton propre vélo, où tu gagnes 10€ de nl'heure en bossant la nuit, les WE...). Et j'en oublie car ces boulots de mer*** se multipllient comme des petits pains (ex ? allez, encore 1 : cireurs de chaussures qui revient en force, en "auto-entrepreneurs" (bien sûr...la "liberté d'entreprendre"....)"pour des réseaux bien établis). Je remercie les chômeurs de refuser ce type de..."boulots" (?). Je n'ai pas envie d'une France comme ça.
On n'est prêt d'avancer. C'est bien dédaigneux envers le travailleur manuel que d'écrire cela premièrement. Ensuite cela témoigne d'un état d'esprit socialiste qui préfère voir les gens ne rien faire que de les voir travailler, comme cela ils votent pour la main socialiste qui les nourrit. Avec ce système on a fabriqué depuis 1981 plus de 2 300 milliards de dettes publiques, 5 millions de chômeurs, 1.5 millions de RSAistes et 8 millions vivant en dessous du seuil de pauvreté. Le système est au bout, Macron va sans doute nous en parler demain soir.
Tu n'as pas dû bien lire mon post. C'est dédaigneux pour ceux qui exploitent les travailleurs manuels, comme c'est le cas pour les "postes" non pourvus.
Fais travailler en respectant le code du travail, en le payant plus parce qu'il bosse la nuit, parce qu'il bosse le WE, parce qu'il prend des risques, en lui payant ses outils de travail, en le rémunérant à la hauteur de la plus minime des conventions collectives et tu verras que des chômeurs se décideront peut-être à devenir des livreurs.

Fais travailler en leur payant réellement les heures qu'elles font, en leur fournissant un véhicule pour leurs déplacement professionnels, en les formant sur les heures de travail et en respectant le code du travail et tu verras que des chômeurs se décideront peut-être à devenir des assitantes-ménagères.

Je peux continuer à l'infini avec cette profusion de boulot de m*** où l'on profite, abuse, exploite les malheureux.

Veux-tu que l'on parle des auto-entrepreneurs ? Le grand mouvement de liberté qui permet à ces miséreux d'avoir le privilège "d'entreprendre" ?

Ce n'est pas du "socialisme" ni tout ce que tu veux, c'est juste un refus de l’exploitation de la misère.
On tolère que le Code du Travail ne soit plus qu'un accessoire de luxe pour les diplômés/gradés et salariés des gros groupes. .
Ca fait peut-être longtemps que tu n'es pas allé voir "en bas" ? J'ai cette "chance" de voir ce qui se passe et, heureusement pour moi, je n'en fais pas parti. Mais je ne suis pas fier de ce que notre pays propose.

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 9110
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Monsieur le président, voici notre plan pour économiser 60 milliards

Message non lu par Nolimits » 14 avr. 2019, 23:08:43

J'ajoute que je suis d'accord avec toi, que les minima sociaux ( ce que la société t'accorde par solidarité pour t'empêcher de crever de faim...) te permettent de gagner plus qu'en allant travailler !
Oui, ce n'est pas parce que tu travailles que tu pourras gagner ta vie.
Ça laisse songeur sur ce que l'on propose comme "travail"...

Avatar du membre
johanono
Messages : 26236
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Monsieur le président, voici notre plan pour économiser 60 milliards

Message non lu par johanono » 14 avr. 2019, 23:40:42

L'article du Figaro est en accès protégé. Difficile de débattre de propositions qu'on ne peut pas lire. Topic inutile à verrouiller.

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 19928
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Monsieur le président, voici notre plan pour économiser 60 milliards

Message non lu par Jeff Van Planet » 15 avr. 2019, 19:22:17

Nombrilist a écrit :
14 avr. 2019, 18:51:28
Toujours le même blabla sur l'âge de départ à la retraite et les pseudo-économies que ça engendrerait. Aucune car il faudrait indemniser des chômeurs à la place.
dans tous les pays où on a repoussé l'age de départ à la retraite l'age des chômeurs senior a reculé d'autant. Donc oui ça marche.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 19928
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Monsieur le président, voici notre plan pour économiser 60 milliards

Message non lu par Jeff Van Planet » 15 avr. 2019, 19:24:16

Nolimits a écrit :
14 avr. 2019, 20:27:38
Hector a écrit :
14 avr. 2019, 19:59:01
C'est en effet une mesure plus que nécessaire. Nos usines et notre artisanat/commerce ne trouvent plus de main d'oeuvre et les 5 millions de chômeurs et titulaires du RSA préfèrent toucher les allocations que de travailler. Vous comprenez que se lever pour aller travailler fait mal au dos, surtout si à la fin de l'année le différentiel entre travailler et ne pas travailler est nul financièrement.
Raccourci un peu simple. N'oublions pas que les emplois non pourvus sont des "emplois"qui s'apparentent plus à de l’esclavage qu'à un travail.
Je confirme que des "emplois" à temps partiels, en contrats précaires, en horaires décalés, où travailler les WE, les soirs, les nuits ne te font pas gagner plus et souvent, les mêmes emplois cumulent ces nombreux "avantages", là oui, les postes disponibles ne manquent pas ! (services à la personnes, petits commerces, restaurants, chez les "artisans" aux conditions de travail digne du moyen-âge, livreurs à vélo où tu dois acheter ton propre vélo, où tu gagnes 10€ de nl'heure en bossant la nuit, les WE...). Et j'en oublie car ces boulots de mer*** se multipllient comme des petits pains (ex ? allez, encore 1 : cireurs de chaussures qui revient en force, en "auto-entrepreneurs" (bien sûr...la "liberté d'entreprendre"....)"pour des réseaux bien établis). Je remercie les chômeurs de refuser ce type de..."boulots" (?). Je n'ai pas envie d'une France comme ça.
bullcrape!
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 19928
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Monsieur le président, voici notre plan pour économiser 60 milliards

Message non lu par Jeff Van Planet » 15 avr. 2019, 19:26:32

johanono a écrit :
14 avr. 2019, 23:40:42
L'article du Figaro est en accès protégé. Difficile de débattre de propositions qu'on ne peut pas lire. Topic inutile à verrouiller.
oui surtout pour lire des mensonges comme quoi les jobs non pourvus seraient pourris.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 9110
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Monsieur le président, voici notre plan pour économiser 60 milliards

Message non lu par Nolimits » 15 avr. 2019, 19:42:48

Jeff Van Planet a écrit :
15 avr. 2019, 19:26:32
johanono a écrit :
14 avr. 2019, 23:40:42
L'article du Figaro est en accès protégé. Difficile de débattre de propositions qu'on ne peut pas lire. Topic inutile à verrouiller.
oui surtout pour lire des mensonges comme quoi les jobs non pourvus seraient pourris.
Jeff Van Planet a écrit :
15 avr. 2019, 19:24:16
Nolimits a écrit :
14 avr. 2019, 20:27:38
Hector a écrit :
14 avr. 2019, 19:59:01
C'est en effet une mesure plus que nécessaire. Nos usines et notre artisanat/commerce ne trouvent plus de main d'oeuvre et les 5 millions de chômeurs et titulaires du RSA préfèrent toucher les allocations que de travailler. Vous comprenez que se lever pour aller travailler fait mal au dos, surtout si à la fin de l'année le différentiel entre travailler et ne pas travailler est nul financièrement.
Raccourci un peu simple. N'oublions pas que les emplois non pourvus sont des "emplois"qui s'apparentent plus à de l’esclavage qu'à un travail.
Je confirme que des "emplois" à temps partiels, en contrats précaires, en horaires décalés, où travailler les WE, les soirs, les nuits ne te font pas gagner plus et souvent, les mêmes emplois cumulent ces nombreux "avantages", là oui, les postes disponibles ne manquent pas ! (services à la personnes, petits commerces, restaurants, chez les "artisans" aux conditions de travail digne du moyen-âge, livreurs à vélo où tu dois acheter ton propre vélo, où tu gagnes 10€ de nl'heure en bossant la nuit, les WE...). Et j'en oublie car ces boulots de mer*** se multipllient comme des petits pains (ex ? allez, encore 1 : cireurs de chaussures qui revient en force, en "auto-entrepreneurs" (bien sûr...la "liberté d'entreprendre"....)"pour des réseaux bien établis). Je remercie les chômeurs de refuser ce type de..."boulots" (?). Je n'ai pas envie d'une France comme ça.
bullcrape!
Si jamais tu avais quelque chose à dire, n'hésite pas, c’est un forum de débats. :ok:

Avatar du membre
Hector
Messages : 7824
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: Monsieur le président, voici notre plan pour économiser 60 milliards

Message non lu par Hector » 15 avr. 2019, 20:25:14

johanono a écrit :
14 avr. 2019, 23:40:42
L'article du Figaro est en accès protégé. Difficile de débattre de propositions qu'on ne peut pas lire. Topic inutile à verrouiller.
J'ai diminué sensiblement le coupé-collé suite à une remarque acide de Jeff van PLanet. Mais l'article du Figaro découle de celui de l'iFrap et l'iFrap n'étant pas un journal mais think thank subventionné, je me suis permis de coller intégralement l'article de l'iFrap. Tu as donc tout dedans, et toute la matière à discuter.

Mais je suppose que c'était un prétexte pour fuire le débat. :v: Il faudrait censurer ce qui dérange tes certitudes d'étatiste béat. Oui, il est possible de gagner 60 milliards et très rapidement (moins de 10 ans) d'équilibrer le budget.
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

Avatar du membre
Hector
Messages : 7824
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: Monsieur le président, voici notre plan pour économiser 60 milliards

Message non lu par Hector » 15 avr. 2019, 20:26:28

@Nolimits Je dirais que Jeff van Planet t'a fait la réponse que tu méritais. Tu ne débats pas, tu te fous de nous littéralement.
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 52846
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Monsieur le président, voici notre plan pour économiser 60 milliards

Message non lu par Nombrilist » 15 avr. 2019, 20:28:48

Jeff Van Planet a écrit :
15 avr. 2019, 19:22:17
Nombrilist a écrit :
14 avr. 2019, 18:51:28
Toujours le même blabla sur l'âge de départ à la retraite et les pseudo-économies que ça engendrerait. Aucune car il faudrait indemniser des chômeurs à la place.
dans tous les pays où on a repoussé l'age de départ à la retraite l'age des chômeurs senior a reculé d'autant. Donc oui ça marche.
Tu es en train d'expliquer que repousser l'âge de départ à la retraite maintient ou créé de l'emploi. Par quel miracle ?
Les intelligences artificielles, certaines seront de formidables ennemis qu'il faudra combattre.

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 9110
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Monsieur le président, voici notre plan pour économiser 60 milliards

Message non lu par Nolimits » 15 avr. 2019, 20:29:41

Hector a écrit :
15 avr. 2019, 20:26:28
@Nolimits Je dirais que Jeff van Planet t'a fait la réponse que tu méritais. Tu ne débats pas, tu te fous de nous littéralement.
J'ai donné mon avis, étayé. Je n'ai pas dit que ton post était "bullcrap" et terminé. Tu es dans ton droit de ne pas partager mon avis, c'est tout l'intérêt de ce forum. Mais juste venir et cracher, c'est limite comme intervention sur un forum tel que le nôtre

Répondre

Retourner vers « Economie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré