Délires sexistes : suite et pas fin

venez parler des sujets de société qui vous concerne ( drogue, alcool, avortement...)
Avatar du membre
Yakiv
Messages : 7525
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Délires sexistes : suite et pas fin

Message non lu par Yakiv » 11 juin 2019, 21:14:51

Baltorupec a écrit :
11 juin 2019, 20:00:02
@johanono @Nolimits @Nombrilist

Ou alors on peut essayer de pratiquer la bonne vieille "suspension du jugement" qui fait que jusqu'à ce que l'on prouve l'une hypothèse ou l'autre, on considère ni Neymar comme violeur, ni cette femme comme une menteuse, bref que l'on se contente de dire que l'on ne sache pas.
.
Les violeurs existent, les fausses accusatrices de viol existent, les victimes de fausses accusations de viols existent, les violées existent.

Jusqu'à ce que quoi que ce soit soit prouvé, ces quatres possibilités existent.
Voilà, ce principe est juste.

Mais ça nécessite donc de ne pas dénigrer l'accusatrice par avance.
C'est le problème de la culture du viol, cette tendance au dénigrement systématique des accusatrices de viol avec des attaques sur le physique ("elle est pas violable"), sur leur motivation ("elle fait ça pour l'argent"), etc, etc.
Ce qui n'empêche pas d'avoir des doutes sur certaines affaires, je n'ai jamais cru au viol de Nafissatou Diallo par DSK, et pour tout dire, compte tenu des informations qui ont été portées à notre connaissance, je ne crois pas non plus des masses à la réalité de cette affaire là, sans aucune certitude toutefois.
Mais me suis-je permis d'attaquer les accusatrices ?
Encore une fois, tout est une question de respect.

L'objectif de Marlène Schiappa, c'est qu'il y ait plus de femmes violées qui portent plaintes, ce qui implique de détruire les barrières qui se dressent devant elles, souvent d'ordre psychologique (même si vous pensez que ces filles sont "des cruches").
A partir de là, l'enjeu pour que toutes les filles violées puissent être en mesure de porter plainte, c'est de respecter toutes les accusatrices dans un premier temps, c'est impératif.

Avatar du membre
Baltorupec
Messages : 13091
Enregistré le : 13 juil. 2011, 00:00:00

Re: Délires sexistes : suite et pas fin

Message non lu par Baltorupec » 11 juin 2019, 21:34:04

Yakiv a écrit :
11 juin 2019, 21:14:51
C'est le problème de la culture du viol, cette tendance au dénigrement systématique des accusatrices de viol avec des attaques sur le physique ("elle est pas violable"),
Pour moi cela révèle surtout du mauvais goût. Je ne suis pas certain que cela soit de bon ton de l'interdire, mais une nouvelle fois, ce n'est pas que l'on a le droit ou que l'on peut que l'on doit.
A partir de là, l'enjeu pour que toutes les filles violées puissent être en mesure de porter plainte, c'est de respecter toutes les accusatrices dans un premier temps, c'est impératif.
Certes, mais il faut aussi prendre en compte le fait que des hommes sont complètement détruits par des accusations mensongères, et un acquittement ne résout rien, même quand un homme est déclaré sans aucun doute innocent, le doute sur la probité de cet homme se maintient.

Je pense d'ailleurs que si l'on souhaite que l'opprobre ne soit pas jetée sur l'entièreté des accusations de viols, il s'agit de bien prendre en compte cet aspect

A mon sens, le problème dans ce genre de cas, c'est la surmédiatisation de ces affaires. La justice doit faire son boulot, même si j'ai beaucoup de réserves sur la "justice" française, mais clairement le lynchage médiatique autour des viols est mortifère et à mon sens nuira à long terme aux victimes de viols, puisqu'il y aura je ne doute pas des impostures qui seront plus clairement révélées.

En ce qui concerne Marlène Schiappa, j'ai tout mon mépris pour ce genre de personnages.

Il y a eu récemment un cas à Rouen où un immigré clandestin Rouennais a étranglé un homme et violé et étranglé une jeune femme.
Cet homme avait été arrêté plusieurs fois pour diverses agressions sexuelles, il a été condamné pour viol à 7 ans de prison et l'expulsion du territoire. Au bout de 3 ans, il est sorti de prison, n'a pas été expulsé comme sa peine le prévoyait. A ce moment là il a étranglé ces deux jeunes gens dans un appartement de la place de la pucelle.
Dans ce genre de cas, bizarrement, je ne suis même pas en colère contre l'accusé, car cela me semble évident que ce genre d'homme a deux fils qui se touche, et je ne suis pas sûr qu'il soit pleinement maitre de ses actes, par contre l'attitude de la dite "justice" pour moi est complètement impardonnable.

Mais bon, des délinquants ultra-violents qui se baladent en liberté, cela ne concerne pas que les délinquants sexuels. Hors le féminisme a toujours été de gauche, et la gauche a toujours favorisé ce laxisme. La droite aussi avec plus d'hypocrisie car il prônait la fermeté et appliquait des politiques de laxisme inadmissible.
Je n'ai jamais entendu de féministes demandant plus de fermeté judiciaire contre les violences qu'elle qu'elle soit, par contre faire des campagnes d'affichages humiliantes et infantilisantes pour les hommes, ça elles savent faire.
“Tout ce que tu peux régler pacifiquement, n’essaie pas de le régler par une guerre ou un procès.” Jules Mazarin

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 32958
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Re: Délires sexistes : suite et pas fin

Message non lu par politicien » 11 juin 2019, 21:38:05

La Une de Charlie Hebdo est-elle existe selon vous ?


Image
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 9252
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Délires sexistes : suite et pas fin

Message non lu par Nolimits » 11 juin 2019, 21:42:36

politicien a écrit :
11 juin 2019, 21:38:05
La Une de Charlie Hebdo est-elle existe selon vous ?


Image
oh non !!! pas toi !!!! tu va pas t'y mettre aussi ???? :mur:

:mdr:

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 9252
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Délires sexistes : suite et pas fin

Message non lu par Nolimits » 11 juin 2019, 21:43:51

Alors là, il faut au minimum l’intervention de l'ONU, de l'OTAN, du Conseil Intergalactique...

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 52980
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Délires sexistes : suite et pas fin

Message non lu par Nombrilist » 11 juin 2019, 21:59:42

Charlie-Hebdo est un journal satirique. Aucun problème.
Les intelligences artificielles, certaines seront de formidables ennemis qu'il faudra combattre.

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 9252
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Délires sexistes : suite et pas fin

Message non lu par Nolimits » 11 juin 2019, 22:03:04

Nombrilist a écrit :
11 juin 2019, 21:59:42
Charlie-Hebdo est un journal satirique. Aucun problème.
L'idée est-elle de faire un permis, une habilitation officielle pour les blagues potaches, l'humour gras, la satire...Un peu comme un badge de presse ?

Avatar du membre
signora
Messages : 3564
Enregistré le : 08 janv. 2015, 10:37:48
Parti Politique : Mouvement Démocrate (MoDem)

Re: Délires sexistes : suite et pas fin

Message non lu par signora » 11 juin 2019, 22:10:24

La première de charlie hebdo est d'un goût douteux ... sexiste je pense pas ... quoique ils parlent du foot féminin là ?
Foot masculin ? auraient-il mis un sexe masculin en érection et la balle au bout :moque:
"Dans la profondeur de l'hiver, j'ai finalement appris qu'il y avait en moi un soleil invincible."
Albert Camus

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 9252
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Délires sexistes : suite et pas fin

Message non lu par Nolimits » 11 juin 2019, 22:13:16

signora a écrit :
11 juin 2019, 22:10:24
La première de charlie hebdo est d'un goût douteux ... sexiste je pense pas ... quoique ils parlent du foot féminin là ?
Sinon ils auraint mis un sexe masculin en érection et la balle au bout :moque:
Attention, @signora , "foot féminin", c'est sexiste ! Je te dresse un :carton:
""Le problème que j'ai avec le le terme 'foot féminin', c'est que ça sous-entend que le standard, la norme, ça reste les hommes et que le foot féminin ne serait qu'une sous-discipline"

Avatar du membre
signora
Messages : 3564
Enregistré le : 08 janv. 2015, 10:37:48
Parti Politique : Mouvement Démocrate (MoDem)

Re: Délires sexistes : suite et pas fin

Message non lu par signora » 11 juin 2019, 22:23:38

J'attends de voir la première page de la coupe du monde HOMMES !!!
Nous verrons si égalité il y a ...
"Dans la profondeur de l'hiver, j'ai finalement appris qu'il y avait en moi un soleil invincible."
Albert Camus

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 52980
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Délires sexistes : suite et pas fin

Message non lu par Nombrilist » 11 juin 2019, 22:33:58

Nolimits a écrit :
11 juin 2019, 22:03:04
Nombrilist a écrit :
11 juin 2019, 21:59:42
Charlie-Hebdo est un journal satirique. Aucun problème.
L'idée est-elle de faire un permis, une habilitation officielle pour les blagues potaches, l'humour gras, la satire...Un peu comme un badge de presse ?
Oui. Tout est question de contexte. Un journal satirique peut se permettre ce qu'il veut, la couleur est annoncée. C'est sa raison d'être. Dieudonné peut insulter le peuple juif sur scène. Aucun problème en ce qui me concerne. Parcontre, Dieudonné qui balance la même blague sur le peuple juif lors d'un débat politique, c'est procès direct à juste titre.
Les intelligences artificielles, certaines seront de formidables ennemis qu'il faudra combattre.

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 7525
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Délires sexistes : suite et pas fin

Message non lu par Yakiv » 11 juin 2019, 22:43:37

Baltorupec a écrit :
11 juin 2019, 21:34:04
Certes, mais il faut aussi prendre en compte le fait que des hommes sont complètement détruits par des accusations mensongères, et un acquittement ne résout rien, même quand un homme est déclaré sans aucun doute innocent, le doute sur la probité de cet homme se maintient.

Je pense d'ailleurs que si l'on souhaite que l'opprobre ne soit pas jetée sur l'entièreté des accusations de viols, il s'agit de bien prendre en compte cet aspect

A mon sens, le problème dans ce genre de cas, c'est la surmédiatisation de ces affaires. La justice doit faire son boulot, même si j'ai beaucoup de réserves sur la "justice" française, mais clairement le lynchage médiatique autour des viols est mortifère et à mon sens nuira à long terme aux victimes de viols, puisqu'il y aura je ne doute pas des impostures qui seront plus clairement révélées.

En ce qui concerne Marlène Schiappa, j'ai tout mon mépris pour ce genre de personnages.

Il y a eu récemment un cas à Rouen où un immigré clandestin Rouennais a étranglé un homme et violé et étranglé une jeune femme.
Cet homme avait été arrêté plusieurs fois pour diverses agressions sexuelles, il a été condamné pour viol à 7 ans de prison et l'expulsion du territoire. Au bout de 3 ans, il est sorti de prison, n'a pas été expulsé comme sa peine le prévoyait. A ce moment là il a étranglé ces deux jeunes gens dans un appartement de la place de la pucelle.
Dans ce genre de cas, bizarrement, je ne suis même pas en colère contre l'accusé, car cela me semble évident que ce genre d'homme a deux fils qui se touche, et je ne suis pas sûr qu'il soit pleinement maitre de ses actes, par contre l'attitude de la dite "justice" pour moi est complètement impardonnable.

Mais bon, des délinquants ultra-violents qui se baladent en liberté, cela ne concerne pas que les délinquants sexuels. Hors le féminisme a toujours été de gauche, et la gauche a toujours favorisé ce laxisme. La droite aussi avec plus d'hypocrisie car il prônait la fermeté et appliquait des politiques de laxisme inadmissible.
Je n'ai jamais entendu de féministes demandant plus de fermeté judiciaire contre les violences qu'elle qu'elle soit, par contre faire des campagnes d'affichages humiliantes et infantilisantes pour les hommes, ça elles savent faire.
Pour ma part, si je devais porter un profond mépris pour quelque chose, c'est bien pour ce genre de propos, qui tente de tout mélanger et de tout noyer dans la soupe immonde du "whataboutism".

Avatar du membre
Baltorupec
Messages : 13091
Enregistré le : 13 juil. 2011, 00:00:00

Re: Délires sexistes : suite et pas fin

Message non lu par Baltorupec » 12 juin 2019, 08:41:17

Yakiv a écrit :
11 juin 2019, 22:43:37
Pour ma part, si je devais porter un profond mépris pour quelque chose, c'est bien pour ce genre de propos, qui tente de tout mélanger et de tout noyer dans la soupe immonde du "whataboutism".
Toujours intéressant à quel point tu vas dans le registre de "l'immonde", "à gerber". Quel beau sentiment de supériorité (morale). Aucun arguments par contre.
Je constate qu'il y a de plus en plus ce genre d'individus qui n'argumentent plus et se constate de commenter ce genre de commentaires "à gerber", "à vomir", comme si que vous étiez des sortes de demi-dieux importunés par quelque gueux, que vous étiez la pureté incarnée confrontée à des démons.

Je ne vois pas vraiment en quoi mes propos sont du "whataboutism".
En quoi considérer que le lynchage médiatique n'est pas une justice est du whataboutism ? En quoi considérer qu'il faut considérer les victimes de fausses accusation de viol doit être important si l'on veut par ricochet protéger les vrais victimes de viols est important ? En quoi considérer que tous les délinquants violents doivent être sévèrement punis est du whataboutim ?

Je considère juste que la justice doit être dure et inflexible sur les délinquants violents. Il n'y aucune pitié possible pour ce genre d'individus. Pour un voleur, peut être, mais pour quelqu'un qui abime la vie de quelqu'un d'autre ou met délibérement la vie des autres en dangers, aucune pitié possible. Dans un autre sujet, j'exprimais d'ailleurs le fait que l commerce du cannabis devrait être légalisé, car si la lutte des drogues est importante, ce genre de commerce n'est pas une priorité et que la police, la prison devrait se confronter sur les délinquants violent.
“Tout ce que tu peux régler pacifiquement, n’essaie pas de le régler par une guerre ou un procès.” Jules Mazarin

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 7525
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Délires sexistes : suite et pas fin

Message non lu par Yakiv » 12 juin 2019, 19:15:10

Baltorupec a écrit :
12 juin 2019, 08:41:17
Toujours intéressant à quel point tu vas dans le registre de "l'immonde", "à gerber". Quel beau sentiment de supériorité (morale). Aucun arguments par contre.
Je constate qu'il y a de plus en plus ce genre d'individus qui n'argumentent plus et se constate de commenter ce genre de commentaires "à gerber", "à vomir", comme si que vous étiez des sortes de demi-dieux importunés par quelque gueux, que vous étiez la pureté incarnée confrontée à des démons.

Je ne vois pas vraiment en quoi mes propos sont du "whataboutism".
En quoi considérer que le lynchage médiatique n'est pas une justice est du whataboutism ? En quoi considérer qu'il faut considérer les victimes de fausses accusation de viol doit être important si l'on veut par ricochet protéger les vrais victimes de viols est important ? En quoi considérer que tous les délinquants violents doivent être sévèrement punis est du whataboutim ?

Je considère juste que la justice doit être dure et inflexible sur les délinquants violents. Il n'y aucune pitié possible pour ce genre d'individus. Pour un voleur, peut être, mais pour quelqu'un qui abime la vie de quelqu'un d'autre ou met délibérement la vie des autres en dangers, aucune pitié possible. Dans un autre sujet, j'exprimais d'ailleurs le fait que l commerce du cannabis devrait être légalisé, car si la lutte des drogues est importante, ce genre de commerce n'est pas une priorité et que la police, la prison devrait se confronter sur les délinquants violent.
Je ne pense pas que tu l'aies remarqué, mais j'ai volontairement fait écho au terme de "mépris" que tu as pris l'initiative d'employer.
A la grosse différence que moi, j'ai du mépris pour des idées et des propos, tandis que toi, tu affiches ton mépris pour des gens (comme Marlène Schiappa).
D'où sans doute notre désaccord sur le concept de respect. Il te va donc mal de donner des leçons d'humilité.

Quant au reste : délinquance, vol, actes de violence, immigrés, cannabis, ce n'est plus du tout en rapport avec le sujet. Tu cherches des excuses. Et c'est donc du "whataboutism". Voilà pourquoi tu ne trouveras aucun argument de ma part en rapport avec ces questions sur ce sujet là (mais sur un sujet approprié, peut-être). Je ne rentrerai donc pas dans ce jeu.

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 9252
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Délires sexistes : suite et pas fin

Message non lu par Nolimits » 12 juin 2019, 20:26:05

Modo : même si ce sujet semble déchaîner les passions, on reste dans l'esprit du fofo : on ne juge pas le copain, mais on argumente. ;)

Répondre

Retourner vers « Société »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré