Législatives 2022 : Elisabeth Borne, "fragilisée" par les résultats, peut-elle rester à Matignon ?

Venez discuter de l'actualité politique.
Kadavre
Messages : 1066
Enregistré le : 30 juil. 2021, 12:41:19

Re: Législatives 2022 : Elisabeth Borne, "fragilisée" par les résultats, peut-elle rester à Matignon ?

Message non lu par Kadavre » 27 juin 2022, 11:10:00

pierre30 a écrit :
27 juin 2022, 10:30:57
Des électeurs du PS apprécieront davantage de voir leur parti exister face à LFI, plutôt que de devenir un fossile de la politique.
Trop tard : c'est déjà un fossile de la politique.
Le PS peut choisir de se fondre dans la Nupes ou dans Ensemble!, mais il n'existe déjà plus en tant que force politique autonome.
pierre30 a écrit :
27 juin 2022, 10:30:57
Perso je me fiche de l'avenir du PS : il y en aura d'autres
Je me fiche aussi de l'avenir du PS, mais il n'y en aura pas d'autres.
L'objectif de Macron, qu'il est en passe d'atteindre, c'est de regrouper dans un même camp tous les partis ''progressistes'' et de rejeter ses ennemis irréductibles dans des oppositions ''populistes'' en faisant le pari qu'ils seront incapables d'arriver un jour au pouvoir.

pierre30
Messages : 10095
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Re: Législatives 2022 : Elisabeth Borne, "fragilisée" par les résultats, peut-elle rester à Matignon ?

Message non lu par pierre30 » 27 juin 2022, 12:32:12

Je te rappelle que Macron disparaîtra dans 5 ans. Il se fiche donc de créer un seul parti au centre d'ici là. Il faudrait arrêter la fixette sur Macron pour tout et n'importe quoi.

Kadavre
Messages : 1066
Enregistré le : 30 juil. 2021, 12:41:19

Re: Législatives 2022 : Elisabeth Borne, "fragilisée" par les résultats, peut-elle rester à Matignon ?

Message non lu par Kadavre » 27 juin 2022, 16:06:30

pierre30 a écrit :
27 juin 2022, 12:32:12
Je te rappelle que Macron disparaîtra dans 5 ans. Il se fiche donc de créer un seul parti au centre d'ici là.
Non, il ne disparaîtra pas dans 5 ans, j'en fais le pari, et il sera candidat en 2032 pour un 3e mandat.
Et même s'il a l'intention de prendre sa retraite dans 5 ans, je ne crois pas qu'il se fiche de ce qu'il va laisser après lui.

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 21511
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Re: Législatives 2022 : Elisabeth Borne, "fragilisée" par les résultats, peut-elle rester à Matignon ?

Message non lu par Golgoth » 27 juin 2022, 19:02:49

pierre30 a écrit :
27 juin 2022, 10:30:57
Golgoth a écrit :
27 juin 2022, 09:53:22
pierre30 a écrit :
27 juin 2022, 09:27:45
Le but n'est certainement pas de sauver LR ou le PS. Il s' agit pour lui de trouver un majorité dans un accord gagnant-gagnant.
LR se debrouillera pour faire taire les Ciotti. De toute façon c'est aussi leur intérêt. Pareil pour le PS et peut être les écolos. Il met tout ce petit monde en concurrence également pour essayer d'obtenir le meilleur accord possible.
Si ça fonctionne, les cocus parleront de trahison et les autres rigoleront ☺
Le PS ne doit sa survie nationale qu’à LFI.
Toute compromission signifierait sa mort définitive sauf au niveau local. Un parti se base sur son électorat, les électeurs de fausse gauche votent déjà Macron depuis longtemps.
Hollande a voulu faire du Macron avant l’heure, on a vu le résultat. Vous aimeriez bien que les électeurs de gauche votent à droite, mais ce n’est pas le cas.
Des électeurs du PS apprécieront davantage de voir leur parti exister face à LFI, plutôt que de devenir un fossile de la politique. Pour certains, voire beaucoup de socialistes, Mélenchon est un concurrent et parfois même le 1 er traître. Mais peu importe pour Macron, pourvu que ça fonctionne. Il pourra compter sur des gens comme Carole Delga pour pousser dans ce sens en coulisses.
Perso je me fiche de l'avenir du PS : il y en aura d'autres et je ne suis pas fétichiste ou collectionneur de vieilles icônes. Pareil pour les autres partis, d'ailleurs.
Ton analyse ne résiste pas aux faits. La voix Delga-Valls… etc est celle de Hollande. Cette voie a totalement anéanti le PS. C’est le 1,5% d’Hidalgo. En local c’est différent évidement.
Tu confonds électeurs et militants. Les électeurs de gauche détestent en grande majorité le PS de 2013-2022. Ils ont retrouvé de l’espoir avec l’accord NUPES. Les militants eux, sont là pour coller des affiches et avoir une place en HLM ou en crèche.
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

pierre30
Messages : 10095
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Re: Législatives 2022 : Elisabeth Borne, "fragilisée" par les résultats, peut-elle rester à Matignon ?

Message non lu par pierre30 » 28 juin 2022, 06:12:34

Je ne suis pas de ton avis. D'ailleurs tu exprimes ton propre sentiment. L'avenir dira qui a raison, mais si les socialistes veulent retrouver le pouvoir, beaucoup comprendront que la voie radicale de Mélenchon associé notamment au PC et aux écolos les plus radicaux n'est pas la meilleure.
Macron s' est appuyé sur l'obsolescence des vieux partis pour obtenir le pouvoir en restant au centre. Il a contribué à leur ecroulement, mais il n'est pas investi dans une mission civilisatrice qui consisterait à les éradiquer. Cela n'a aucun intérêt réel, sinon à court terme pour gagner l'élection suivante. Vu qu'il va partir, il se fiche de ce que deviendront le PS ou LR. Il veut simplement jouer sur leur faiblesse pour essayer de faire fonctionner le gouvernement de la France. Vous en faites une sorte de chevalier noir qui n'a aucun sens.

D'ailleurs le départ de Macron va laisser vacant le centre de l'échiquier et la gauche aura tout intérêt à l'occuper car dans la 5 eme c'est par là qu'on obtient le pouvoir. Mélenchon et LFI ont très peu de chances de prosperer, voire d'accéder au pouvoir. Sauf peut être si LR prend la lace au centre.

Kadavre
Messages : 1066
Enregistré le : 30 juil. 2021, 12:41:19

Re: Législatives 2022 : Elisabeth Borne, "fragilisée" par les résultats, peut-elle rester à Matignon ?

Message non lu par Kadavre » 28 juin 2022, 07:05:21

pierre30 a écrit :
28 juin 2022, 06:12:34
Je ne suis pas de ton avis. D'ailleurs tu exprimes ton propre sentiment. L'avenir dira qui a raison, mais si les socialistes veulent retrouver le pouvoir, beaucoup comprendront que la voie radicale de Mélenchon associé notamment au PC et aux écolos les plus radicaux n'est pas la meilleure.
Macron s' est appuyé sur l'obsolescence des vieux partis pour obtenir le pouvoir en restant au centre. Il a contribué à leur ecroulement, mais il n'est pas investi dans une mission civilisatrice qui consisterait à les éradiquer. Cela n'a aucun intérêt réel, sinon à court terme pour gagner l'élection suivante. Vu qu'il va partir, il se fiche de ce que deviendront le PS ou LR. Il veut simplement jouer sur leur faiblesse pour essayer de faire fonctionner le gouvernement de la France. Vous en faites une sorte de chevalier noir qui n'a aucun sens.

D'ailleurs le départ de Macron va laisser vacant le centre de l'échiquier et la gauche aura tout intérêt à l'occuper car dans la 5 eme c'est par là qu'on obtient le pouvoir. Mélenchon et LFI ont très peu de chances de prosperer, voire d'accéder au pouvoir. Sauf peut être si LR prend la lace au centre.
La décomposition politique est due à des changements profonds de la société française. Le départ de Macron [si Macron prend sa retraite en 2027, ce que je ne crois pas] ne fera pas revenir le monde politique qui s'est écroulé en 2017.

Quant à LR, si ce parti veut se redresser, il doit se distinguer du macronisme sur l'identité, l'immigration, la sécurité, le sérieux budgétaire. Il doit redevenir un parti populaire de droite, ce qu'était le RPR autrefois, pour retrouver la confiance de ses anciens électeurs qui sont partis au RN. S'il y parvient sans tomber dans l'outrance et le populisme de bas étage, il peut aussi reprendre des voix de droite parties chez Macron. Ce n'est pas gagné, mais s'il n'y arrive pas, il disparaîtra comme le PS.

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 21511
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Re: Législatives 2022 : Elisabeth Borne, "fragilisée" par les résultats, peut-elle rester à Matignon ?

Message non lu par Golgoth » 28 juin 2022, 10:47:28

pierre30 a écrit :
28 juin 2022, 06:12:34
Je ne suis pas de ton avis. D'ailleurs tu exprimes ton propre sentiment. L'avenir dira qui a raison, mais si les socialistes veulent retrouver le pouvoir, beaucoup comprendront que la voie radicale de Mélenchon associé notamment au PC et aux écolos les plus radicaux n'est pas la meilleure.
Macron s' est appuyé sur l'obsolescence des vieux partis pour obtenir le pouvoir en restant au centre. Il a contribué à leur ecroulement, mais il n'est pas investi dans une mission civilisatrice qui consisterait à les éradiquer. Cela n'a aucun intérêt réel, sinon à court terme pour gagner l'élection suivante. Vu qu'il va partir, il se fiche de ce que deviendront le PS ou LR. Il veut simplement jouer sur leur faiblesse pour essayer de faire fonctionner le gouvernement de la France. Vous en faites une sorte de chevalier noir qui n'a aucun sens.

D'ailleurs le départ de Macron va laisser vacant le centre de l'échiquier et la gauche aura tout intérêt à l'occuper car dans la 5 eme c'est par là qu'on obtient le pouvoir. Mélenchon et LFI ont très peu de chances de prosperer, voire d'accéder au pouvoir. Sauf peut être si LR prend la lace au centre.
Ce n’est pas mon avis, c’est l’analyse objective des résultats électoraux. Bizarre un score aussi bas si c’est ce qu’attendent les électeurs de gauche, nan ? Ils voudraient du social-libéralisme mais voteraient Mélenchon ? Sans doute qu’ils sont un peu tarés alors.
C’est vrai que ce serait plus simple si tout le monde était centriste. Plus besoin d’élection et donc des économies !
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Camille
Messages : 3103
Enregistré le : 23 avr. 2020, 13:45:48

Re: Législatives 2022 : Elisabeth Borne, "fragilisée" par les résultats, peut-elle rester à Matignon ?

Message non lu par Camille » 28 juin 2022, 14:30:02

Les électeurs sociaux-démocrates ont été cocus deux fois, une première durant le mandat de Hollande quand Valls s'est installé à Matignon, une deuxième fois quand ils ont cru que Macron représentait l'avenir de la social-démocratie et qui ont été fortement déçus de son virage droitier.

Il parait que Le Foll prépare un nouveau grand parti de gauche avec Delga et Cazeneuve... on leur souhaite bien du courage (ou pas).

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 21511
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Re: Législatives 2022 : Elisabeth Borne, "fragilisée" par les résultats, peut-elle rester à Matignon ?

Message non lu par Golgoth » 28 juin 2022, 14:58:48

Camille a écrit :
28 juin 2022, 14:30:02
Les électeurs sociaux-démocrates ont été cocus deux fois, une première durant le mandat de Hollande quand Valls s'est installé à Matignon, une deuxième fois quand ils ont cru que Macron représentait l'avenir de la social-démocratie et qui ont été fortement déçus de son virage droitier.

Il parait que Le Foll prépare un nouveau grand parti de gauche avec Delga et Cazeneuve... on leur souhaite bien du courage (ou pas).
Cela va s’appeler « 0,5% ». C’est l’agence iStrat qui a choisi le nom.
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Papibilou
Messages : 11339
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: Législatives 2022 : Elisabeth Borne, "fragilisée" par les résultats, peut-elle rester à Matignon ?

Message non lu par Papibilou » 29 juin 2022, 09:10:49

pierre30 a écrit :
28 juin 2022, 06:12:34
Je ne suis pas de ton avis. D'ailleurs tu exprimes ton propre sentiment. L'avenir dira qui a raison, mais si les socialistes veulent retrouver le pouvoir, beaucoup comprendront que la voie radicale de Mélenchon associé notamment au PC et aux écolos les plus radicaux n'est pas la meilleure.
Macron s' est appuyé sur l'obsolescence des vieux partis pour obtenir le pouvoir en restant au centre. Il a contribué à leur ecroulement, mais il n'est pas investi dans une mission civilisatrice qui consisterait à les éradiquer. Cela n'a aucun intérêt réel, sinon à court terme pour gagner l'élection suivante. Vu qu'il va partir, il se fiche de ce que deviendront le PS ou LR. Il veut simplement jouer sur leur faiblesse pour essayer de faire fonctionner le gouvernement de la France. Vous en faites une sorte de chevalier noir qui n'a aucun sens.

D'ailleurs le départ de Macron va laisser vacant le centre de l'échiquier et la gauche aura tout intérêt à l'occuper car dans la 5 eme c'est par là qu'on obtient le pouvoir. Mélenchon et LFI ont très peu de chances de prosperer, voire d'accéder au pouvoir. Sauf peut être si LR prend la lace au centre.
L'équilibre traditionnel gauche droite avec une partie modérée majoritaire et une partie radicale a été bouleversé par Macron qui a voulu faire du en même temps, c'est à dire un peu de droite modérée un peu de gauche modérée et, de ce fait, a rejeté l'opposition vers les extrêmes.
Avec son départ en 2027, il ne m'étonnerait nullement qu'un nouveau parti social-démocrate et un LR revivifié reprennent leur place respective. Il faut 2 conditions: un programme original imaginatif, et un chef charismatique.
De son côté, LFI aura perdu Mélenchon, trop âgé et Quatennens aura sans doute pris la place ( il me semble le plus intelligent du groupe et pas le plus radical).
Quant au RN, l'usure devrait avoir frappé MLP.

Kadavre
Messages : 1066
Enregistré le : 30 juil. 2021, 12:41:19

Re: Législatives 2022 : Elisabeth Borne, "fragilisée" par les résultats, peut-elle rester à Matignon ?

Message non lu par Kadavre » 29 juin 2022, 14:58:18

Papibilou a écrit :
29 juin 2022, 09:10:49
Avec son départ en 2027, il ne m'étonnerait nullement qu'un nouveau parti social-démocrate et un LR revivifié reprennent leur place respective. Il faut 2 conditions: un programme original imaginatif, et un chef charismatique.
Ils n'ont ni l'un, ni l'autre, et semblent incapables de les avoir...
Le problème, je crois, c'est que le PS et LR se sont coupés du vote des classes moyennes et populaires. C'est une révolution culturelle qu'ils devraient faire et ils en sont très loin. Comment expliquer que depuis 2017 ils n'ont pas travaillé sur la question ?

pierre30
Messages : 10095
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Re: Législatives 2022 : Elisabeth Borne, "fragilisée" par les résultats, peut-elle rester à Matignon ?

Message non lu par pierre30 » 30 juin 2022, 07:30:23

Je suis d'accord avec papibilou. Macron obtient le plus gros score au 1 er tour des presidentielles malgré l'antipathie, mais grâce au résultat sur le chômage . C'est le gâteau que vont essayer de manger ceux qui le peuvent, et LFI, trop radical et trop 'revolutionnaire', n'en fait pas partie. MLP va tenter sa chance en se recentrant, mais ce sera compliqué.
Un parti centriste gagnera le pouvoir comme d'habitude sous la 5 eme. Cela peut être le PS , LR, ou un autre.

Papibilou
Messages : 11339
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: Législatives 2022 : Elisabeth Borne, "fragilisée" par les résultats, peut-elle rester à Matignon ?

Message non lu par Papibilou » 30 juin 2022, 08:59:03

pierre30 a écrit :
30 juin 2022, 07:30:23
Je suis d'accord avec papibilou. Macron obtient le plus gros score au 1 er tour des presidentielles malgré l'antipathie, mais grâce au résultat sur le chômage . C'est le gâteau que vont essayer de manger ceux qui le peuvent, et LFI, trop radical et trop 'revolutionnaire', n'en fait pas partie. MLP va tenter sa chance en se recentrant, mais ce sera compliqué.
Un parti centriste gagnera le pouvoir comme d'habitude sous la 5 eme. Cela peut être le PS , LR, ou un autre.
Concernant MLP, ses déclarations concernant l'attitude du RN à l'assemblée, montrent qu'effectivement le RN devrait, contrairement à LFI montrer une moindre radicalité et faire preuve d'esprit constructif.

Kadavre
Messages : 1066
Enregistré le : 30 juil. 2021, 12:41:19

Re: Législatives 2022 : Elisabeth Borne, "fragilisée" par les résultats, peut-elle rester à Matignon ?

Message non lu par Kadavre » 30 juin 2022, 09:17:37

pierre30 a écrit :
30 juin 2022, 07:30:23
Un parti centriste gagnera le pouvoir comme d'habitude sous la 5 eme. Cela peut être le PS , LR, ou un autre.
Le RPR d'antan n'était pas centriste, ni le PS de 1981.
Le RN pourrait parfaitement arriver au pouvoir en 2027 s'il continue sa progression.
Le PS et LR sont sur le déclin depuis plusieurs années. A moins qu'ils ne changent complètement, je ne vois pas de raison de penser qu'ils vont ressusciter.
Quant à Ensemble!, tout dépend de la façon dont va se passer cette législature.

Camille
Messages : 3103
Enregistré le : 23 avr. 2020, 13:45:48

Re: Législatives 2022 : Elisabeth Borne, "fragilisée" par les résultats, peut-elle rester à Matignon ?

Message non lu par Camille » 30 juin 2022, 09:56:32

On verra bien si un parti "centriste" aura la force nécessaire pour affronter les crises économiques et écologique qui s'annoncent. Ou si on devra se contenter d'une politique à la papa et d'un gouvernement à la petite semaine.

Répondre

Retourner vers « L'actualité politique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré