Chute inédite de la natalité en France depuis la fin du baby-boom, sans doute en lien avec le Covid-19

venez parler des sujets de société qui vous concerne ( drogue, alcool, avortement...)
En ligne
Avatar du membre
johanono
Messages : 37575
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Chute inédite de la natalité en France depuis la fin du baby-boom, sans doute en lien avec le Covid-19

Message non lu par johanono » 26 févr. 2021, 09:11:18

Chute inédite de la natalité en France depuis la fin du baby-boom, sans doute en lien avec le Covid-19

« Le contexte de crise sanitaire et de forte incertitude a pu décourager les couples de procréer » analyse ce jeudi l’Insee en rapportant une chute de 13 % par rapport à 2020

suite
Il faut bien admettre que l'époque est assez angoissante, et peu propice à des projets d'avenir. :star8:

En ligne
pierre30
Messages : 11741
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Re: Chute inédite de la natalité en France depuis la fin du baby-boom, sans doute en lien avec le Covid-19

Message non lu par pierre30 » 31 janv. 2024, 07:39:06

Voici une carte du monde qui montre où se concentrent les populations ainsi que les taux de natalité .
On voit en 1 coup d'œil que les densités de population sont très hétérogènes et que le taux de natalité est très lié au niveau de vie.
Par exemple en Inde la densité est très forte et le taux de natalité très fort dans certaines zones et comparable aux taux européens dans les zones très développées du sud est.
https://www.lemonde.fr/planete/article/ ... _3244.html

En ligne
Avatar du membre
johanono
Messages : 37575
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Chute inédite de la natalité en France depuis la fin du baby-boom, sans doute en lien avec le Covid-19

Message non lu par johanono » 10 mai 2024, 11:24:13


CHECK-UP FERTILITÉ" À 20 ANS, PMA... LES ANNONCES D'EMMANUEL MACRON POUR RELANCER LA NATALITÉ


Macron se soucie de la natalité après avoir érigé l'avortement en droit fondamental constitutionnel...

Il s'en prend aux pères après avoir proclamé la possibilité pour les femmes de faire des enfants sans pères...

Un check-up fertilité à 20 ans, âge de la vie où on est le plus fertile, est-il vraiment nécessaire ?

Ce président est vraiment à côté de la plaque. Mais que peut-on attendre d'un homme qui n'a pas d'enfants ?

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 16650
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15

Re: Chute inédite de la natalité en France depuis la fin du baby-boom, sans doute en lien avec le Covid-19

Message non lu par Yakiv » 10 mai 2024, 12:08:50

johanono a écrit :
10 mai 2024, 11:24:13

CHECK-UP FERTILITÉ" À 20 ANS, PMA... LES ANNONCES D'EMMANUEL MACRON POUR RELANCER LA NATALITÉ


Macron se soucie de la natalité après avoir érigé l'avortement en droit fondamental constitutionnel...

Il s'en prend aux pères après avoir proclamé la possibilité pour les femmes de faire des enfants sans pères...

Un check-up fertilité à 20 ans, âge de la vie où on est le plus fertile, est-il vraiment nécessaire ?

Ce président est vraiment à côté de la plaque. Mais que peut-on attendre d'un homme qui n'a pas d'enfants ?
Et du coup, il faudrait s'en prendre à la PMA et à l'IVG pour favoriser la natalité ?

Je me désole quand même à répondre brièvement par l'absurde devant tant de médiocrité.

Avatar du membre
fan2machiavel
Messages : 1993
Enregistré le : 23 mai 2011, 00:00:00

Re: Chute inédite de la natalité en France depuis la fin du baby-boom, sans doute en lien avec le Covid-19

Message non lu par fan2machiavel » 10 mai 2024, 13:23:26

Yakiv a écrit :
10 mai 2024, 12:08:50
johanono a écrit :
10 mai 2024, 11:24:13

CHECK-UP FERTILITÉ" À 20 ANS, PMA... LES ANNONCES D'EMMANUEL MACRON POUR RELANCER LA NATALITÉ


Macron se soucie de la natalité après avoir érigé l'avortement en droit fondamental constitutionnel...

Il s'en prend aux pères après avoir proclamé la possibilité pour les femmes de faire des enfants sans pères...

Un check-up fertilité à 20 ans, âge de la vie où on est le plus fertile, est-il vraiment nécessaire ?

Ce président est vraiment à côté de la plaque. Mais que peut-on attendre d'un homme qui n'a pas d'enfants ?
Et du coup, il faudrait s'en prendre à la PMA et à l'IVG pour favoriser la natalité ?

Je me désole quand même à répondre brièvement par l'absurde devant tant de médiocrité.
Tu rigoles mais lors qu'on a fait les lois anti IVG c'était de loin l'argument principal: plus d'IVG = plus de naissances = plus de soldats pour préparer la prochaine guerre

En ligne
Avatar du membre
johanono
Messages : 37575
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Chute inédite de la natalité en France depuis la fin du baby-boom, sans doute en lien avec le Covid-19

Message non lu par johanono » 10 mai 2024, 22:15:33

Il y a une réalité arithmétique, que @Papibilou, je crois, avait mise en avant : chaque année en France, un fœtus sur quatre part à la poubelle. Cette réalité arithmétique impacte la natalité, forcément. Donc je maintiens qu'on ne peut pas, à la fois, s'inquiéter de la chute de la natalité, et de l'autre, sacraliser une pratique aboutissant à jeter un fœtus sur quatre.

Quant aux pères, la problématique est plus vaste. Mais il y a une contradiction entre, d'un côté, s'alarmer de la faible présence des pères séparés dans l'éducation des enfants, et de l'autre, autoriser une pratique consistant à écarter purement et simplement les pères du processus de reproduction.

Avatar du membre
Kadavre
Messages : 2170
Enregistré le : 30 juil. 2021, 12:41:19

Re: Chute inédite de la natalité en France depuis la fin du baby-boom, sans doute en lien avec le Covid-19

Message non lu par Kadavre » 11 mai 2024, 07:35:01

johanono a écrit :
10 mai 2024, 22:15:33
Il y a une réalité arithmétique, que @Papibilou, je crois, avait mise en avant : chaque année en France, un fœtus sur quatre part à la poubelle. Cette réalité arithmétique impacte la natalité, forcément. Donc je maintiens qu'on ne peut pas, à la fois, s'inquiéter de la chute de la natalité, et de l'autre, sacraliser une pratique aboutissant à jeter un fœtus sur quatre.
Je suis d'accord avec toi, mais il n'y aura pas de retour sur l'IVG, il est donc inutile de toujours remettre ce sujet sur la table. Nous devons avancer.

La France a su maintenir une démographie plus dynamique que ses voisins, mais cette exception française est en train de disparaître depuis une dizaine d'années. Il y a donc forcément d'autres causes que l'IVG. Nous devons renouer avec une politique nataliste et nous pencher sur deux problèmes : le pouvoir d'achat des jeunes ménages et la question centrale du logement. De nombreux couples aimeraient avoir un enfant mais y renoncent ou reportent leur projet pour des raisons matérielles.

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 16650
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15

Re: Chute inédite de la natalité en France depuis la fin du baby-boom, sans doute en lien avec le Covid-19

Message non lu par Yakiv » 11 mai 2024, 08:54:08

Kadavre a écrit :
11 mai 2024, 07:35:01
johanono a écrit :
10 mai 2024, 22:15:33
Il y a une réalité arithmétique, que @Papibilou, je crois, avait mise en avant : chaque année en France, un fœtus sur quatre part à la poubelle. Cette réalité arithmétique impacte la natalité, forcément. Donc je maintiens qu'on ne peut pas, à la fois, s'inquiéter de la chute de la natalité, et de l'autre, sacraliser une pratique aboutissant à jeter un fœtus sur quatre.
Je suis d'accord avec toi, mais il n'y aura pas de retour sur l'IVG, il est donc inutile de toujours remettre ce sujet sur la table. Nous devons avancer.

La France a su maintenir une démographie plus dynamique que ses voisins, mais cette exception française est en train de disparaître depuis une dizaine d'années. Il y a donc forcément d'autres causes que l'IVG. Nous devons renouer avec une politique nataliste et nous pencher sur deux problèmes : le pouvoir d'achat des jeunes ménages et la question centrale du logement. De nombreux couples aimeraient avoir un enfant mais y renoncent ou reportent leur projet pour des raisons matérielles.
Effectivement, il faut faire le nécessaire pour que les parents qui désirent un enfant ne soient à aucun moment freinés dans leur projet familial, mais on ne va pas forcer les parents qui né désirent pas d'enfant à en avoir. Je pensais que c'était évident pour tout le monde à notre époque, mais comme quoi...

Avatar du membre
les orteils
Messages : 5680
Enregistré le : 12 janv. 2012, 20:48:47

Re: Chute inédite de la natalité en France depuis la fin du baby-boom, sans doute en lien avec le Covid-19

Message non lu par les orteils » 11 mai 2024, 17:24:30

johanono a écrit :
10 mai 2024, 22:15:33
Il y a une réalité arithmétique, que @Papibilou, je crois, avait mise en avant : chaque année en France, un fœtus sur quatre part à la poubelle. Cette réalité arithmétique impacte la natalité, forcément. Donc je maintiens qu'on ne peut pas, à la fois, s'inquiéter de la chute de la natalité, et de l'autre, sacraliser une pratique aboutissant à jeter un fœtus sur quatre.
Et donc il faut garder des enfants non désirés ? N'y a-t-il pas assez de problèmes posés par des parents abandonnant toute éducation ?
C'est toujours hier que commence le futur, mais la France continue de penser que tout commence demain. (Boualem SANSAL)

Avatar du membre
Mewtow
Messages : 300
Enregistré le : 05 janv. 2015, 09:16:21

Re: Chute inédite de la natalité en France depuis la fin du baby-boom, sans doute en lien avec le Covid-19

Message non lu par Mewtow » 11 mai 2024, 18:48:52

Le vrai problème derrière cette chute de la natalité est tout autre. Je me souviens avoir vu des statistiques sur la part de couple qui ont des enfants. Environ 1 couple sur 5 n'a pas d'enfants, portion stable depuis le début des années 30, peut-être même avant. Par contre, les couples qui ont des enfants ont moins d'enfants, et vont en faire un ou deux. Et la part de célibataires dans la population a malheureusement augmenté. Cela touche tous les pays développés aux mœurs libérales, pour tout un tas de raisons diverses et variées sur lesquelles le gouvernement n'a malheureusement pas vraiment d'emprise. Il y a bien le gouvernement japonais qui a lancé quelques speed dating pour relancer la natalité dans certaines communes, mais difficile de faire plus.

Et si les couples avec enfant en font moins, c'est pour des raisons économiques, mais pas que. La vrai raison est que les couples se forment de plus en plus tard. Donc cela réduit fortement le nombre d'enfants qu'ils ont au cours de leur vie. Mais de ce point de vue, c'est un retour à ce qu'on avait dans l'ancien temps. La moyenne d'arrivée du premier enfant est de 29/30 ans pour les hommes, 25 pour les femmes, similaire à ce qu'on avait avant les années 50. On a eu un creux pendant les années du baby-boom et au-delà, mettons entre 50 et 2000, où on avait des âges de 25/20 ans (H/F), mais c'est une anomalie historique qui se résorbe progressivement. Le gouvernement ne pourra pas y faire grand chose et c'est tant mieux.

Avatar du membre
Kadavre
Messages : 2170
Enregistré le : 30 juil. 2021, 12:41:19

Re: Chute inédite de la natalité en France depuis la fin du baby-boom, sans doute en lien avec le Covid-19

Message non lu par Kadavre » 11 mai 2024, 19:05:45

Mewtow a écrit :
11 mai 2024, 18:48:52
Et si les couples avec enfant en font moins, c'est pour des raisons économiques, mais pas que. La vrai raison est que les couples se forment de plus en plus tard. Donc cela réduit fortement le nombre d'enfants qu'ils ont au cours de leur vie. Mais de ce point de vue, c'est un retour à ce qu'on avait dans l'ancien temps. La moyenne d'arrivée du premier enfant est de 29/30 ans pour les hommes, 25 pour les femmes, similaire à ce qu'on avait avant les années 50. On a eu un creux pendant les années du baby-boom et au-delà, mettons entre 50 et 2000, où on avait des âges de 25/20 ans (H/F), mais c'est une anomalie historique qui se résorbe progressivement. Le gouvernement ne pourra pas y faire grand chose et c'est tant mieux.
Les couples se forment plus tard, ont des enfants plus tard, et les femmes accouchent aussi à des âges plus avancés qu’autrefois grâce aux progrès de la médecine. Non, ce n’est pas similaire à ce qu’on avait dans les années 1950. À cette époque, c’était le baby-boom, les femmes avaient des enfants plus tôt, l’avortement n’existait pas et la contraception était très limitée. De plus, la majorité des femmes restaient au foyer. C’est un modèle qui est révolu, je te l’accorde. Cependant, cela n’explique pas le changement intervenu depuis une dizaine d’années, car nos modes de vie n’ont pas beaucoup changé en une décennie. Ce qui a changé en revanche, c'est la situation économique et la crise de l'immobilier, surtout ces dernières années avec l'inflation en prime.

Ce qui a changé aussi, et qui explique peut-être que les Français ont moins envie de faire des enfants, c'est la situation plus anxiogène, avec le terrorisme, l'islamisme, le réchauffement climatique, et maintenant le risque de guerre en Europe.
c'est tant mieux.
Je ne suis pas de cet avis : un monde sans enfants, c'est un monde vieux, triste et sans avenir.

En ligne
Avatar du membre
johanono
Messages : 37575
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Chute inédite de la natalité en France depuis la fin du baby-boom, sans doute en lien avec le Covid-19

Message non lu par johanono » 13 mai 2024, 09:54:15

Kadavre a écrit :
11 mai 2024, 07:35:01
johanono a écrit :
10 mai 2024, 22:15:33
Il y a une réalité arithmétique, que @Papibilou, je crois, avait mise en avant : chaque année en France, un fœtus sur quatre part à la poubelle. Cette réalité arithmétique impacte la natalité, forcément. Donc je maintiens qu'on ne peut pas, à la fois, s'inquiéter de la chute de la natalité, et de l'autre, sacraliser une pratique aboutissant à jeter un fœtus sur quatre.
Je suis d'accord avec toi, mais il n'y aura pas de retour sur l'IVG, il est donc inutile de toujours remettre ce sujet sur la table. Nous devons avancer.

La France a su maintenir une démographie plus dynamique que ses voisins, mais cette exception française est en train de disparaître depuis une dizaine d'années. Il y a donc forcément d'autres causes que l'IVG. Nous devons renouer avec une politique nataliste et nous pencher sur deux problèmes : le pouvoir d'achat des jeunes ménages et la question centrale du logement. De nombreux couples aimeraient avoir un enfant mais y renoncent ou reportent leur projet pour des raisons matérielles.
Je sais bien qu'il n'y aura pas de retour en arrière. Je dis simplement que Macron fait partie de ces gens qui déplorent les conséquences dont ils chérissent les causes.

Avatar du membre
les orteils
Messages : 5680
Enregistré le : 12 janv. 2012, 20:48:47

Re: Chute inédite de la natalité en France depuis la fin du baby-boom, sans doute en lien avec le Covid-19

Message non lu par les orteils » 13 mai 2024, 15:56:47

L'IVG n'a rien à voir avec l'évolution de la natalité sauf à vouloir contraindre à la procréation. Par ailleurs, le taux de fécondité est stable en France depuis 40 ans. Les couples souhaitent en général deux enfants, ce sont surtout les familles nombreuses qui diminuent. La seule vraie nouveauté est la crainte de l'avenir avec le réchauffement climatique, et le souhait clairement assumé de couples ne souhaitant pas d'enfants pour des raisons de confort personnel (carrière, loisirs etc.). Le coût du logement peut, il est vrai, constituer un frein.
C'est toujours hier que commence le futur, mais la France continue de penser que tout commence demain. (Boualem SANSAL)

Avatar du membre
Kadavre
Messages : 2170
Enregistré le : 30 juil. 2021, 12:41:19

Re: Chute inédite de la natalité en France depuis la fin du baby-boom, sans doute en lien avec le Covid-19

Message non lu par Kadavre » 13 mai 2024, 16:51:14

les orteils a écrit :
13 mai 2024, 15:56:47
L'IVG n'a rien à voir avec l'évolution de la natalité sauf à vouloir contraindre à la procréation. Par ailleurs, le taux de fécondité est stable en France depuis 40 ans.
Non, le taux de fécondité n'est pas stable. La France renouvelait encore ses générations il y a une douzaine d'années. En 2023, le taux de fécondité est tombé à 1,676, le niveau le plus bas jamais atteint.

https://www.insee.fr/fr/statistiques/77 ... re=7746197

L'IGV a été légalisée il y a une cinquantaine d'années, à l'époque du baby-boom, la natalité était plus importante qu'aujourd'hui.

Avatar du membre
les orteils
Messages : 5680
Enregistré le : 12 janv. 2012, 20:48:47

Re: Chute inédite de la natalité en France depuis la fin du baby-boom, sans doute en lien avec le Covid-19

Message non lu par les orteils » 13 mai 2024, 18:38:41

Le taux en 1994 était de 1,66 en 1994. Depuis 40 ans, il oscille en gros entre 1,60 et 1,8 à l'exception de la décennie 2005-2015. La vraie chute date des années 65-75.
taux de fécondité

L'IVG n'a rien à voir avec ça, la contraception en revanche date d'une cinquantaine d'années et a pour objet de laisser le choix de procréer ou pas. L'IVG n'est jamais qu'une triste roue de secours.
C'est toujours hier que commence le futur, mais la France continue de penser que tout commence demain. (Boualem SANSAL)

Répondre

Retourner vers « Société »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot]