Sarkozy dévoile la Taxe carbonne plus en détail

Venez discuter de l'actualité politique.
Répondre
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34138
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 10 sept. 2009, 16:22:00

Bonjour,   Lors de son discours prononcé jeudi midi à Culoz (Ain), Nicolas Sarkozy a confirmé la création dès 2010 d'une fiscalité écologique destinée à réduire les émissions de gaz carbonique. «Cette fiscalité n'a qu'un seul objectif : inciter les ménages et les entreprises à réduire leur comportement pour réduire leur consommation d'énergies fossiles », explique Nicolas Sarkozy.   Voici en détail les modalités de cette nouvelle taxe.   «De la crise doit naître un monde nouveau». «La crise économique que nous traversons n'est certes pas terminée mais nous devons créer un monde différent d'avant la crise, a-t-il déclaré. Un monde plus soutenable, plus respectueux de l'environnement. Le plus terrible des défis qui nous sont posés aujourd'hui est celui du réchauffement climatique. Ca fait trop d'années qu'on repousse à demain des décisions qu'il faut prendre aujourd'hui». 17 euros la tonne de CO2. « Nous avons décidé de ne pas retenir l'option à 32 euros (ndlr: proposée par Michel Rocard). Je veux que nous nous basions sur les prix du marché. Si on suit cette moyenne on aboutit à une valeur de 17 euros par tonne de CO2. L'effort doit être significatif mais raisonnable ».  Le pétrole, le charbon et le gaz visés, l'électricité épargnée. Seuls le pétrole, le charbon et le gaz naturel sont finalement concernés par cette taxe. «J'indique que l'électricité ne sera pas touchée par la taxe carbone car la production d'électricité émet en France très peu de gaz carbonique grâce aux énergies renouvelables et au nucléaire ». La taxe carbone sera compensée par une baisse d'impôt ou un «chèque vert». « La taxe carbone n'augmentera pas les impôts dans le pays. La création de la taxe carbone s'accompagnera de la baisse simultanée et équivalente à l'euro près d'un autre impôt. L'objectif n'est pas de remplir les caisses de l'Etat mais de transformer vos comportements ». Nicolas Sarkozy donne le détail de cette compensation. « Pour les ménages qui paient l'impôt sur le revenu, vous aurez une réduction dès l'année prochaine. Pour les ménages qui ne le paient pas, vous aurez le versement d'un chèque vert ». Il s'agit, selon lui, d'appliquer le principe du « bonus malus ».  Une compensation différenciée selon la taille de la famille et selon que celle-ci vit en zone urbaine ou rurale.. «Dans un esprit de justice», cette compensation en faveur des ménages sera différenciée. Sur une base de 17 euros par tonne de CO2, un ménage avec deux enfants vivant en zone urbaine bénéficiera dès le mois de février prochain d'une réduction de 112 euros s'il paie l'impôt sur le revenu, d'un «chèque vert» du même montant s'il est non imposable, a-t-il expliqué. Un ménage avec deux enfants résidant en zone rurale touchera elle142 euros. Création d'une commission indépendante sur la taxe carbone. Sa mission consistera à «suivre l'évolution des recettes» de la taxe et «identifier la part respective des ménages et des entreprises», afin de garantir «le respect des engagements de compensation à 100%». La commission sera composée d'experts et d'élus, dont le choix s'effectuera de «manière paritaire dans les rangs de l'opposition et de la majorité», a-t-il souligné. Les secteurs très gourmands en pétrole seront ménagés. « Certains secteurs ont une dépendance très forte par rapport au pétrole comme la pêche, l'agriculture ou le transport. «Le gouvernement va trouver rapidement les voies et moyens, tout en conservant l'incitation aux économies d'énergie de la taxe carbone, d'éviter qu'elle ne porte une atteinte excessive à la compétitivité de ces secteurs», a promis le président.  
«L'efficacité de la lutte contre le changement climatique ne progressera pas si la taxe carbone aboutit à favoriser davantage l'importation de produits agricoles, de produits de la mer, ou bien encore à désavantager les transporteurs français par rapport à des concurrents (étrangers) moins exigeants sur les normes environnementales», a jugé M. Sarkozy avant de préciser : « Nous réglerons ces problèmes dans les semaines qui viennent ». Le président a en outre promis de défendre l'idée d'une taxe carbone aux frontières de l'Europe : « Je n'accepterai pas un système où en France et en Europe, nous imposons des contraintes aux entreprises et où on continuerait à importer des produits qui ne respectent aucune de ces règles. Je me battrai pour une taxe carbone aux frontières ». Ségolène Royal égratignée. Le président de la République n'a pas manqué d'égratigner au passage Ségolène Royal, qui s'est opposée à la taxe carbone après avoir signé le pacte de Nicolas Hulot. «Nicolas Hulot a fait signer à tous les candidats à la présidentielle un pacte. Le premier point consistait à créer un grand ministère du développement durable. Je l'ai fait. Le 2e c'était la création d'une taxe carbone. Je l'ai signé, je le fais. C'est une question d'honnêteté, c'est une question de respect de la parole donnée». Lors de l'université d'été du PS fin août, Ségolène Royal a qualifié la taxe carbone d'impôt «injuste» et «insupportable», s'attirant de vives critiques aussi bien à droite que dans les rangs du PS.  Qu'en pensez vous ?   A plus tard, 
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Cépajuste
Messages : 514
Enregistré le : 18 déc. 2008, 00:00:00

Message non lu par Cépajuste » 10 sept. 2009, 16:25:00

Tout va dépendre de la façon dont cette taxe sera compensée. Si la taxe carbone touche tout le monde, mais que les baisses d’impôt ne touchent que quelques catégories de contribuables, il y aura donc une redistribution de l’effort fiscal qu’il faudra analyser afin de vérifier si elle est bien équitable. J’ai des craintes à ce sujet.

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 10 sept. 2009, 17:46:00

 
Une compensation différenciée selon la taille de la famille et selon que celle-ci vit en zone urbaine ou rurale.. «Dans un esprit de justice», cette compensation en faveur des ménages sera différenciée. Sur une base de 17 euros par tonne de CO2, un ménage avec deux enfants vivant en zone urbaine bénéficiera dès le mois de février prochain d'une réduction de 112 euros s'il paie l'impôt sur le revenu, d'un «chèque vert» du même montant s'il est non imposable, a-t-il expliqué. Un ménage avec deux enfants résidant en zone rurale touchera elle142 euros.
C'est quoi ce Bin's ???

Que viennent foutre les enfants dans le calcul du chèque vert ?

Pourquoi 112€ en milieu urbain, la ou on peut prendre les transports en commun et 142 en zone rurale, la ou on a pas le choix ! Tout ceci est totalement débile.


 
«De la crise doit naître un monde nouveau». «La crise économique que nous traversons n'est certes pas terminée mais nous devons créer un monde différent d'avant la crise, a-t-il déclaré. Un monde plus soutenable, plus respectueux de l'environnement. Le plus terrible des défis qui nous sont posés aujourd'hui est celui du réchauffement climatique. Ca fait trop d'années qu'on repousse à demain des décisions qu'il faut prendre aujourd'hui».

Les secteurs très gourmands en pétrole seront ménagés. « Certains secteurs ont une dépendance très forte par rapport au pétrole comme la pêche, l'agriculture ou le transport. «Le gouvernement va trouver rapidement les voies et moyens, tout en conservant l'incitation aux économies d'énergie de la taxe carbone, d'éviter qu'elle ne porte une atteinte excessive à la compétitivité de ces secteurs», a promis le président.
On dit tout et son contraire : il faut préparer un monde meilleur ... soit, mais l'allusion a la crise est totalement hors sujet et d'autre part on prétend s'attaquer a la pollution CO2 et on se prépare a  exonérer de la taxe les plus gros consommateurs ???

C'est totalement débile.


Je suis comme Cepajuste, j'ai de gros doutes et de grosses craintes.
Je note aussi qu'une fois encore, on va créer encore une commission de plus ... histoire de la financer avec la taxe carbone et d'y caser des potes en manque de cash, sans doute ... Encore un truc tentaculaire et dévoreur d'argent public ....

anonyme
Messages : 1256
Enregistré le : 15 juin 2009, 00:00:00

Message non lu par anonyme » 10 sept. 2009, 17:55:00

Question : combien coûte en "équivalent carbone" le beau magazine "Ushuaïa" avec couverture en papier glacé et jolie pages toutes en couleur ??

 
Mot : GOGO
(nom masculin)

définition :
1.Homme facile à duper.
2. français moyen payant la taxe carbone

Avatar du membre
lucifer
Messages : 4158
Enregistré le : 17 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Naoned

Message non lu par lucifer » 10 sept. 2009, 19:30:00

Je vous rejoins.
Un couple avec un enfant et deux voitures en province n'aura le droit à aucun degrevement sur ses impots, et payera un maximum l'essence.
Il y a des fois où faut arréter de fumer la moquette, président.

Moi aussi, je cherche le rapport avec le nombre d'enfants. On marche sur la tête, là icon_evil
Maintenant que j'habite en province, je suis devenu peace and love. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ( surtout les descendants d'immigrés des cités que j'adore dorénavant )

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 11 sept. 2009, 17:34:00

D'autant qu'il a été dit sur F2 hier soir au JT que cette taxe serait intégralement reversée, Nikko a même dit que chaque centime payé serait compensé.

Avec le système forfaitaire mis en place, c'est bien évidemment impossible. je me demande si il se relit quelquefois le sarko ....

je crois que la, devant l'absence totale de lisibilité de son projet, il va au devant d'ennuis ...

Avatar du membre
Magicfly
Messages : 1599
Enregistré le : 29 juil. 2009, 00:00:00
Localisation : Sud Ouest

Message non lu par Magicfly » 11 sept. 2009, 18:51:00

Foutaise cette taxe! Encore de la demie mesure! Un marchandage de tapis: Sarko, le grand Zorro, écarte d'une manchette son premier ministre pour trancher tel Salomon avec 3 € de plus. Ri DI CULE ! Une taxe carbone devrait concerner tout ce qui produit du gaz carbonique, le gaz, le pétrole, le charbon bien sûr, mais aussi le transport des marchandises venant hors de France. Et pour être efficace être conséquente : 100 € la tonne ! Mais rassurez-vous mes amis, les pays producteurs et les pétroliers vont s’en charger en augmentant à 200 ou 300 € le baril : Il faudra bien qu’on laisse la bagnole au garage !
JC

"Jouis et fais jouir, sans faire de mal ni à toi ni à personne..."
Chamfort

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 11 sept. 2009, 18:56:00

oui d'une façon ou d'une autre on arrivera à un baril "hors de prix" et dissuasif, c'est prévu comme cela.

Répondre

Retourner vers « L'actualité politique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré