Les 35 heures un progrès ?

Venez discuter des problèmes du travail dans notre pays, mais aussi des problèmes sociaux ( retraites, chomage...)
Avatar du membre
mareaction
Messages : 453
Enregistré le : 12 avr. 2009, 00:00:00
Localisation : partout

Message non lu par mareaction » 15 sept. 2009, 14:16:00

mps a écrit :Si la formule était si bonne, pourquoi AUCUN autre pays ne l'a-t-il adoptée ?
Pour ce qui et de la création d'emploi, retiens qu'elle ne se décrète pas !

Cessons de harceler les entreprises, de les plumer, et elles s'épanouriont toutes seules, créant des emplois JUSTIFIES, et non des leurres au chômage.
VOUS AVEZ VRAIMENT TOUT COMPRIS!

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 15 sept. 2009, 15:41:00

mareaction a écrit :
Cépajuste a écrit :Ca a rapporté 350.000 emplois, ce n’est pas rien. Mais effectivement, je l’ai déjà dit, la loi Aubry était mal conçue, parce qu’elle n’a permis de baisser le temps de travail réel que de 4 % environ, que les exonérations n’étaient pas conditionnées par des créations d’emplois et que l’on n’a pas réduit les heures supplémentaires. Pierre Larrouturou, qui est un ardent défenseur de la réduction du temps de travail et le promoteur de la semaine de 4 jours, avait écrit dès 1998 un livre qui s’intitulait « 35 heures – le double piège » dans lequel il critiquait déjà la loi Aubry.
et combien de dépots de bilans?
Des centaines de fois moins qu'après que vos potes les traders aient dévastés l'économie.

Avatar du membre
Cépajuste
Messages : 514
Enregistré le : 18 déc. 2008, 00:00:00

Message non lu par Cépajuste » 15 sept. 2009, 15:45:00

mareaction a écrit :et combien de dépots de bilans?
Aucun car pas d'impact sur la compétitivité des entreprises comme je l'ai déjà expliqué une bonne dizaine de fois.

Avatar du membre
mareaction
Messages : 453
Enregistré le : 12 avr. 2009, 00:00:00
Localisation : partout

Message non lu par mareaction » 15 sept. 2009, 18:57:00

lancelot a écrit :
mareaction a écrit :
Cépajuste a écrit :Ca a rapporté 350.000 emplois, ce n’est pas rien. Mais effectivement, je l’ai déjà dit, la loi Aubry était mal conçue, parce qu’elle n’a permis de baisser le temps de travail réel que de 4 % environ, que les exonérations n’étaient pas conditionnées par des créations d’emplois et que l’on n’a pas réduit les heures supplémentaires. Pierre Larrouturou, qui est un ardent défenseur de la réduction du temps de travail et le promoteur de la semaine de 4 jours, avait écrit dès 1998 un livre qui s’intitulait « 35 heures – le double piège » dans lequel il critiquait déjà la loi Aubry.

et combien de dépots de bilans?

Des centaines de fois moins qu'après que vos potes les traders aient dévastés l'économie.
Jusqu'à preuve du contraire, les traders sont de tous les bords. Mais ce sont surtout les E.U. qui ont pris les risques qui ont mis le monde dans la situation actuelle.

Avatar du membre
mareaction
Messages : 453
Enregistré le : 12 avr. 2009, 00:00:00
Localisation : partout

Message non lu par mareaction » 15 sept. 2009, 19:00:00

Cépajuste a écrit :
mareaction a écrit :et combien de dépots de bilans?
Aucun car pas d'impact sur la compétitivité des entreprises comme je l'ai déjà expliqué une bonne dizaine de fois.
Je ne parle pas des soit disant créations d'emplois, je parle du vécu avec toutes les entreprises avec lesquelles nous travaillons. je peux vous garantir que ces 35h que la droite n'a fait qu'élargir, mais les heures sup partent dès la 36ème n'ont vraiment pas arrangées les entreprises. A la rigueur les grandes surfaces, ou certains bureaux ont pu s'organiser à moindre frais, prenant des temps partiels avec les aides en plus (mais les pauvres salariés, des salaires de misère puisque à temps partiel) alors que d'autres entreprises style transports, pour s'organiser impossible.

Avatar du membre
artragis
Messages : 7962
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 15 sept. 2009, 19:32:00

Bonjour maréaction, serait-il possible que tu mettes tes réponses dans un seul et unique poste et pas sur deux séparés.
Aucun car pas d'impact sur la compétitivité des entreprises comme je l'ai déjà expliqué une bonne dizaine de fois.
J'ai un ami qui fait ES et il m'affirme totalement le contraire. Travailler moins signifie embaûcher plus ou payer plus, donc entraîne des surcouts. La compétitivité est baissée.
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Avatar du membre
Cépajuste
Messages : 514
Enregistré le : 18 déc. 2008, 00:00:00

Message non lu par Cépajuste » 15 sept. 2009, 19:36:00

artragis a écrit :J'ai un ami qui fait ES et il m'affirme totalement le contraire. Travailler moins signifie embaûcher plus ou payer plus, donc entraîne des surcouts. La compétitivité est baissée.
Pas si en contrepartie les entreprises bénéficient d’exonérations de charges sociales, de modération salariale et de flexibilité.

Avatar du membre
lucifer
Messages : 4158
Enregistré le : 17 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Naoned

Message non lu par lucifer » 15 sept. 2009, 20:02:00

Je remarque surtout que je n'ai pas de reponse à ma question.
Vous qui parlez des statistiques, combien d'entre vous a vu de ses yeux des embauches, à part dans les journaux ?
Maintenant que j'habite en province, je suis devenu peace and love. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ( surtout les descendants d'immigrés des cités que j'adore dorénavant )

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 15 sept. 2009, 20:27:00

Evidemment, le partage de la misère permets à chacun d'en profiter....Mais ce n'est pas ainsi qu'on crée de la richesse....Partager le temps de travail revient à considerer que le pays ne peut produire suffisamment d'emplois pour en fournir un aux chômeurs.

Les 35H relèvent de cette logique qui a tant pénalisé la compétitivité et donc la croissance, l'emploi et le pouvoir d'achat de la France.

Avatar du membre
Cépajuste
Messages : 514
Enregistré le : 18 déc. 2008, 00:00:00

Message non lu par Cépajuste » 15 sept. 2009, 20:34:00

kpmpf a écrit :Partager le temps de travail revient à considerer que le pays ne peut produire suffisamment d'emplois pour en fournir un aux chômeurs.
Ben voilà, vous avez tout compris… car effectivement, si on n’a pas réussi à absorber les gains de productivité durant les 30 dernières années, ce qui a provoqué le chômage et la précarité, il y a peu de chance qu’on y parvienne dans les années qui viennent, avec une croissance qui sera durablement en berne, du fait de la crise économique, de la mondialisation, de l’épuisement des ressources naturelles, de l’endettement massif de la plupart des pays développés. Globalisation, le pire est à venir, comme écrivait Patrick Artus.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 16 sept. 2009, 10:16:00

Ben voilà, vous avez tout compris… car effectivement, si on n’a pas réussi à absorber les gains de productivité durant les 30 dernières années, ce qui a provoqué le chômage et la précarité, il y a peu de chance qu’on y parvienne dans les années qui viennent, avec une croissance qui sera durablement en berne, du fait de la crise économique, de la mondialisation, de l’épuisement des ressources naturelles, de l’endettement massif de la plupart des pays développés. Globalisation, le pire est à venir, comme écrivait Patrick Artus.
C'est quoi, le gain de productivité ? C'est la mesure des investissements d'automatisation que doivent consentir les entreprises f&ce à des salariés versatiles et trop chers.  Bref, nécessairement, une réduction des emplois.

Le reste n'est que littérature, et la plupart des pays moins procéduriers sont déjà en pleine relance.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
Cépajuste
Messages : 514
Enregistré le : 18 déc. 2008, 00:00:00

Message non lu par Cépajuste » 16 sept. 2009, 13:50:00

mps a écrit :

Ben voilà, vous avez tout compris… car effectivement, si on n’a pas réussi à absorber les gains de productivité durant les 30 dernières années, ce qui a provoqué le chômage et la précarité, il y a peu de chance qu’on y parvienne dans les années qui viennent, avec une croissance qui sera durablement en berne, du fait de la crise économique, de la mondialisation, de l’épuisement des ressources naturelles, de l’endettement massif de la plupart des pays développés. Globalisation, le pire est à venir, comme écrivait Patrick Artus.



C'est quoi, le gain de productivité ? C'est la mesure des investissements d'automatisation que doivent consentir les entreprises f&ce à des salariés versatiles et trop chers.  Bref, nécessairement, une réduction des emplois.

Le reste n'est que littérature, et la plupart des pays moins procéduriers sont déjà en pleine relance.

Il ne s’agit pas de critiquer l’automatisation et les gains de productivité, c’est une bonne chose et de toute façon, comme on dit, on n’arrête pas le progrès. Seulement il faut en tenir compte et le répercuter dans la durée du travail, sinon on a un chômage qui ne peut que grossir. Qu’on le veuille ou non, du fait de l’automatisation, il y aura de moins en moins de travail, alors soit on s’organise pour qu’il soit bien réparti, soit on accepte d’avoir des populations entières dans l’assistanat. C’est un choix de société.

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 16 sept. 2009, 15:06:00

Hum ... j'avais répondu a mareaction, hier soir ... et je ne vois pas le message ....
J'ai lu dans un autre post (sur vil pain) que je ne suis pas le seul.
Bug ?

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 16 sept. 2009, 15:14:00

En fait, le fan club des 35 heures invoque ad nauseam le "partage du temps de travail".

Mais si c'était le but, pourquoi ne pas avoir exigé immédiatement les 20 heures ?

En réduisant tout emploi au mi-temps, là, on aurait fait de la place ...

Je déteste les gens qui ne vont pas au bou de leur logique ... icon_biggrin
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
Cépajuste
Messages : 514
Enregistré le : 18 déc. 2008, 00:00:00

Message non lu par Cépajuste » 16 sept. 2009, 15:25:00

mps a écrit : En fait, le fan club des 35 heures invoque ad nauseam le "partage du temps de travail".

Mais si c'était le but, pourquoi ne pas avoir exigé immédiatement les 20 heures ?
Parce que le temps réel de travail tourne aux alentours des 29-35 heures dans la plupart des pays développés, c’est pourquoi la revendication aujourd’hui, c’est la semaine de 32 heures sur 4 jours. Quant aux 20 heures, on y arrivera un jour, patience... Le sujet n’est pas épuisé.

Répondre

Retourner vers « Travail »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré