Le Rsa pour les moins de 25 ans

Venez discuter des problèmes du travail dans notre pays, mais aussi des problèmes sociaux ( retraites, chomage...)
Répondre
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34109
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 16 sept. 2009, 20:41:00

Bonjour,   Personne ne sera déçu du travail, qui sera à la hauteur de ce qu'on a essayé de faire. » Lors d'un déplacement, lundi, le haut-commissaire à la Jeunesse, Martin Hirsch, a affiché son optimisme en indiquant que les mesures pour les 16-25 ans inspirées des propositions du Livre vert pour la jeunesse, publié en juillet, devraient être annoncées à la fin du mois ou début octobre. « Je vais travailler cette semaine avec Nicolas Sarkozy » sur le dossier, a-t-il ajouté. A l'instar du Livre vert (plus de 50 propositions), ce plan jeunes devrait brasser large, en s'intéressant aussi bien au logement et aux ressources qu'à la formation et à l'orientation. L'une des mesures les plus emblématiques devrait être l'ouverture du droit au revenu de solidarité active (RSA) pour les jeunes. Ces derniers ne peuvent pas en bénéficier aujourd'hui, sauf s'ils ont une charge de famille (comme pour le RMI avant). Ce choix a été fait pour ne pas ouvrir le droit à un revenu minimum dès dix-huit ans. Mais les 18-25 ans qui travaillent peuvent bénéficier de la prime pour l'emploi (PPE), ce qui manque de cohérence. La commission pour la jeunesse a souligné dans le Livre vert un phénomène de « discrimination » : une personne de 24 ans placée dans la même situation professionnelle (à 3/4 temps, par exemple) qu'une personne de 26 ans, n'a pas accès au complément de revenu apporté par le RSA. Elle propose donc d'offrir le bénéfice du RSA « dans sa partie accordée aux salariés en activité, ne comprenant aucun élément de revenu minimum ». Il s'agit « de prendre acte du fait qu'une fraction de la population âgée de moins de 25 ans n'appartient plus à la catégorie “ jeunes ” et est confrontée à des difficultés d'adulte ».  C'est cette approche qui est envisagée par le gouvernement. La proposition, qui fait actuellement l'objet d'études d'impact, serait de réserver le RSA aux jeunes ayant travaillé deux ans dans les trois dernières années (il reviendrait à Pôle emploi de le mesurer). Une condition d'activité continue est jugée difficile à remplir, surtout pour les 18-25 ans, qui enchaînent souvent des postes précaires. Le critère de deux ans est en revanche suffisamment contraignant pour s'assurer que les jeunes bénéficiaires sont des actifs insérés sur le marché du travail. Le gouvernement voudrait éviter que des jeunes en emploi bénéficiaires du RSA (au titre du complément d'activité) perçoivent à nouveau la prestation (« RSA socle » correspondant à l'ex-RMI) quand ils perdent leur emploi et que leurs droits à l'assurance-chômage sont épuisés. Objectif : convaincre la majorité parlementaire qu'il ne s'agit pas d'un RMI jeunes mais bien d'une incitation au travail.  Le secrétaire d'Etat à l'Emploi, Laurent Wauquiez, est d'ailleurs sur la même longueur d'onde que Martin Hirsch pour porter le dossier, qui doit encore faire l'objet d'arbitrages de l'Elysée sur les modalités. La réforme serait appréciée des syndicats, au premier rang desquels la CFDT, qui défend depuis le début le RSA et demande qu'il soit ouvert « à tous les jeunes salariés ».  Qu'en pensez vous ?   A plus tard,  
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Audrey
Messages : 204
Enregistré le : 14 oct. 2008, 00:00:00
Localisation : France

Message non lu par Audrey » 19 sept. 2009, 10:58:00

Etrange que personne ne relève cette info, ça ferait il mal à certains de dire que c'est une bonne idée ? icon_biggrin , et bien moi je le dis, c'est une bonne idée, j'aimerais bien savoir qu'elles seront les arguments de ceux qui sont contre, enfin je vais mettre une nuance quand même, je trouve que 2 ans, cela fait beaucoup, évidemment il faut mettre des conditions, mais peut être qu'un an serait plus approprié ?

Avatar du membre
Gis
Messages : 4939
Enregistré le : 13 oct. 2008, 00:00:00
Localisation : Loire-Atlantique

Message non lu par Gis » 29 sept. 2009, 08:08:00

Ma chère Audrey,


Je trouve que c'est une bonne idée.. :).

Selon Le Journal du Dimanche, Sarkosyhttp://tf1.lci.fr/infos/biographie/0,,3 ... kozy-.html aurait finalement décidé de donner son feu vert à cette extension du RSA avec cette condition. Ce principe "suscite des réserves au sein de la majorité. "Les jeunes n'ont pas besoin d'un RSA Jeunes comme ils n'avaient pas besoin hier d'un RMI Jeunes. Ils ont besoin d'un emploi et il faut mettre avant tout la priorité sur l'emploi des jeunes", a ainsi déclaré lundi sur France 2 Xavier Bertrand, secrétaire général de la formation."
Je trouve qu'il est gentil de dire cela, mais c'est pas forcément réalisé dans les faits. Pourquoi si tu as 24 ans, tu as droit à rien et puis l'année d'après tu es aidé.. vous allez dire faut bien mettre une limite.. alors pourquoi ne pas se baser sur la recherche effective d'emploi..  sur les heures travaillées.. ?

à plus

Répondre

Retourner vers « Travail »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré