La peine de mort!

Venez nous parler de notre justice française ( les prisons, les procès en cours... )
Cobalt

Message non lu par Cobalt » 16 déc. 2010, 18:49:00

keserasera a écrit :Je parlais du "risques" encouru par les criminels, et je sais qu'il y en a une bonne partie que l'existence de la peine de mort ne dissuadera pas. Mais les vies sauvées parceque ce risque existe ne peuvent pas faire l'objet de statistiques ! C'est comme les morts sur les routes, comment peut-on savoir le nombre de morts que la ceinture de sécurité ou les radars ont évitées ? Et encore on peut faire là des comparaisons "avant-aprés" toujours un peu douteuses. La "peur du gendarme" seule fait parfois réfléchir certains !
Mais non seulement la peine de mort n'existe pas, mais un candidat au crime peut penser qu'au pire et avec un bon avocat qui plaidera l'irresponsabilité, il pourra s'en tirer avec 10 ans de taule maximum... Ensuite avec une petite JAP/Soeur Emanuelle, il s'en tirera au final avec 5 ans... Vous croyez que c'est dissuasif ?

Rien n'est disuasif ce sont des MALADES du cervelet,il faut la perpétuité dans des établissements de soin si nécessaire et au turf boulot obligatoire en prison.

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 16 déc. 2010, 20:21:00

 
Mais non seulement la peine de mort n'existe pas, mais un candidat au crime peut penser qu'au pire et avec un bon avocat qui plaidera l'irresponsabilité, il pourra s'en tirer avec 10 ans de taule maximum... Ensuite avec une petite JAP/Soeur Emanuelle, il s'en tirera au final avec 5 ans... Vous croyez que c'est dissuasif ?

Tout faux, l'irresponsabilité, par nature, dégage le prévenu de toute peine.

Avatar du membre
GIBET
Messages : 3256
Enregistré le : 02 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Finistère

Message non lu par GIBET » 17 déc. 2010, 03:44:00

mps a écrit :En général, quand une exécution est loupée, la peine de mort est automatiquement communée en détention à vie.
Pas aux Etats Unis on s'acharne!
En France aussi quand on le faisait à la hache et en public !
GIBET
Le silence est un ami qui ne trahit jamais

Avatar du membre
GIBET
Messages : 3256
Enregistré le : 02 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Finistère

Message non lu par GIBET » 17 déc. 2010, 03:47:00

lucifer a écrit :Alors tu payera pour qu'il reste en bonne santé, alors qu'il aura retiré la vie de ton enfant.
Je ne critique pas, chacun son niveau de tolerance, mais moi, ça me fouttrait les boules.
Et l'alcoolique qui tue ton gosse sur la route tu lui appliques la peine de mort?
GIBET
Le silence est un ami qui ne trahit jamais

Avatar du membre
GIBET
Messages : 3256
Enregistré le : 02 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Finistère

Message non lu par GIBET » 17 déc. 2010, 03:51:00

mps a écrit :Délicate attention ...

Mais se posent deux questions : pourquoi tant de gens ont-ils des fins de mois difficile, mais demande-t-on à la société de nourrir, chauffer, blanchir, soigner, divertir d'autres citoyens, dont le seul titre de gloire est d'avoir commis des crimes affreux ?

Comment s'assurer qu'ils ne bénéfieront pas d'indulgence, de relaxe, et de l'occasion de commettre d'autres cirmes, comme c'est trop souvent le cas ?

Il faudrait donc, à mon avis, pouvoir prononcer la peine de mort, avant de la communer automatiquement en prison à vie avec peine de sûreté de 100 ans !
Cette remarque est infondée, si on devait remettre la peine de mort cela représenterait moins de 10 personnes par an . C'est une goutte d'eau dans la mer des coûts pénitentiaires qui sont pour des milliers délits et plusieurs centaines de crimes qui ne justifient pas la peine de mort.
Alors il faut arrêter de faire de la démagogie. Ce forum n'est pas le Front National!
GIBET
Le silence est un ami qui ne trahit jamais

Avatar du membre
GIBET
Messages : 3256
Enregistré le : 02 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Finistère

Message non lu par GIBET » 17 déc. 2010, 04:01:00

johanono a écrit :
artragis a écrit :
ce "risque" d'y laisser sa peau au bout d'une corde, en ferait déjà réfléchir certains.
problème : des stats montrent (mais ce ne sont que des stats me diras-tu) que les endroits où il y a la peine de morts subissent les crimes les plus violents et les plus fréquents.
C'est possible, mais quelle est la cause et la conséquence ? La forte criminalité est-elle une conséquence de l'existence de la peine de mort, ou bien la peine de mort est-elle maintenue à cause de la forte criminalité qui existe déjà ? Ne peut-on pas dire que les pays qui abrogent la peine de mort le font parce que la criminalité est devenue moins forte chez eux, que le sujet est donc moins sensible pour eux ?

Alors la peine de mort est-elle dissuasive ? Difficile de répondre à cette question. Ce qui est certain, c'est que la suppression de la peine de mort pose un problème : que faire ces criminels qui sont en prison, mais qui peuvent s'évader à tout moment, qui seront peut-être remis en liberté, et qui constituent donc toujours une menace pour la société ? La peine de mort a le mérite d'éviter cette problématique.
Avec toutes les voies de recours les prisonniers condamnés à mort aux USA restent en moyenne 7 ans en prison avant d'être exécutés
1 - ils ne s'évadent pas car ce jne sont pas des chefs de gang!
2 - ils ne sont plus les même et de très loin que le gamin qui a tué bien souvent
GIBET
Le silence est un ami qui ne trahit jamais

Avatar du membre
GIBET
Messages : 3256
Enregistré le : 02 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Finistère

Message non lu par GIBET » 17 déc. 2010, 04:09:00

keserasera a écrit : Je parlais du "risques" encouru par les criminels, et je sais qu'il y en a une bonne partie que l'existence de la peine de mort ne dissuadera pas. Mais les vies sauvées parceque ce risque existe ne peuvent pas faire l'objet de statistiques ! C'est comme les morts sur les routes, comment peut-on savoir le nombre de morts que la ceinture de sécurité ou les radars ont évitées ? Et encore on peut faire là des comparaisons "avant-aprés" toujours un peu douteuses.
La "peur du gendarme" seule fait parfois réfléchir certains !
Mais non seulement la peine de mort n'existe pas, mais un candidat au crime peut penser qu'au pire et avec un bon avocat qui plaidera l'irresponsabilité, il pourra s'en tirer avec 10 ans de taule maximum... Ensuite avec une petite JAP/Soeur Emanuelle, il s'en tirera au final avec 5 ans... Vous croyez que c'est dissuasif ?
Faux les peines incompressibles sont faites intégralement. C'est le surplus qui est remis parfois et pas toujours.
Seule la délinquance pour viol est remise car c'est en effet un crime même s'il n'y a pas mort. On ne condamenerait pas à mort un violeur d'enfa,t qui n'a pas tué (sinon nous n'aurons plus de curé icon_cheesygrin ) Je crois que vous ne connaissez pas très bien le système carcéral et la réalité des remise de peine. Il y a un joyeux mélange entre les crimes qui pourrait entraoiner mort et qui on t perpétuité avec entre 25 et 30 ans de peine incompréssible; Ils ne sont jamais libéré avant. Et les cvrimes ppour viol sans mort d'enfant et qui sont condamnés à 18 ou 20 ans de réclusion sans peine incompressible et qui ressortent au bout de 10 ans ...et récidivent. Ne confondez pas tous les crimes!
GIBET
Le silence est un ami qui ne trahit jamais

Avatar du membre
keserasera
Messages : 1582
Enregistré le : 11 avr. 2009, 00:00:00
Localisation : Carpentras
Contact :

Message non lu par keserasera » 17 déc. 2010, 10:38:00

lancelot a écrit : 
Mais non seulement la peine de mort n'existe pas, mais un candidat au crime peut penser qu'au pire et avec un bon avocat qui plaidera l'irresponsabilité, il pourra s'en tirer avec 10 ans de taule maximum... Ensuite avec une petite JAP/Soeur Emanuelle, il s'en tirera au final avec 5 ans... Vous croyez que c'est dissuasif ?



Tout faux, l'irresponsabilité, par nature, dégage le prévenu de toute peine.

Lorsque j'entends "irresponsabilité" je n'entends pas une psycho-irresponsablité, mais le "mal-vivre" des cités qui engendre le rejet de toute responsabilité sur la "société", etc... etc...

Celà dit,  j'exagère peut-être, mais c'est ce que ressent "l'opinion publique" lorsqu'elle lit son quotidien et qu'elle apprend qu'un tueur de vieille dame a été libéré après trois ans de détention. Tu peux comprendre ça ? Ca ne m'en a pas l'air !
"je me suis souvent demandé et me le demande souvent encore, ce qui peut bien différencier une mauvaise bronchite d'une bonne" Pierre Dac

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 17 déc. 2010, 11:07:00

Tout faux, l'irresponsabilité, par nature, dégage le prévenu de toute peine.

En effet,mais cela n'exclut pas des mesures de "protection sociale" isolant l'irresponsable dangereux de la société.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 17 déc. 2010, 12:10:00

Oui mais sous controle médical et pas judiciaire ....

Invité

Message non lu par Invité » 17 déc. 2010, 15:22:00

bonjour,

ce débat m'apparaît particulièrement stérile car il n'y aura jamais consensus entre les partisans et les anti-peine de mort.

En ce qui me concerne, j'étais pour l'abolition car le fait de l'appliquer revenait à légaliser le meurtre dès lors qu'on était sûr (ou qu'on le croyait) que le condamné était coupable...

Les tests ADN sont une avancée effectivement mais comme le disait lancelot, très facile à manipuler... avec une mèche de cheveux ou une rognure d'ongle ou un bout de peau, n'importe qui peut faire un coupable idéal et incontestable...

Oter une vie pour une vie ne fait pas évoluer notre société, la preuve en est par les pays qui continuent à l'appliquer... Aux Etats Unis, de plus en plus d'états ont compris que la peine de mort est une barbarie (cf l'article sur le sursis du condamné qu'on n'a pas pu piquer)... Bon évidemment, il y a le texas mais est ce vraiment un modèle ?

en tout cas moi j'ai toujours été contre la peine de mort et le discours qui consiste à prendre une vie pour une vie, ne me paraît pas justifié.

Un enfant n'a, par nature, pas de prix, donc pas de valeur. La perte d'un enfant est incommensurable et le fait que l'assassin d'un enfant soit tué ne calmera de toute façon pas la peine des parents, que rien d'autre que le temps ne peut atténuer...

De plus, je ne suis pas certaine que se mettre au niveau des assassins puisse être en soi une satisfaction... Mais c'est un éternel débat...

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Message non lu par Georges » 17 déc. 2010, 21:10:00

L'ADN ne prouve pas à coût qu'une personne soit coupable, elle prouve que cette personne était bien sur le lieu du crime à un momlent donné. Je peux te donner des exemples réelles sur des erreur "grâce" à l'ADN.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59970
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 17 déc. 2010, 21:23:00

"L'ADN ne prouve pas à coût qu'une personne soit coupable, elle prouve que cette personne était bien sur le lieu du crime à un moment donné."

Même pas. L'ADN n'est pas si fiable que cela. Des fois, on croit avoir identifié quelqu'un, et en fait, c'est quelqu'un d'autre !

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 17 déc. 2010, 22:20:00

C'est un outil de plus qui s'additionne aux empreintes , aux traces olfactives (si si c'est utilisé) et cela ne constitue pas une preuve absolue. il est facile pour un individu habile de semer de faux indices génétiques.

Les flics ont donc encore du pain sur la planche, même en cas de découverte d'adn.

Donc d'accord avec toi. icon_biggrin

Répondre

Retourner vers « Notre justice »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré