Le stress au travail

Venez discuter des problèmes du travail dans notre pays, mais aussi des problèmes sociaux ( retraites, chomage...)
Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 19 févr. 2010, 17:40:00

Et des familles d'allocataires sempiternels, ça n'existe pas ?
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34109
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 19 févr. 2010, 18:55:00

Bonjour,

Trop dérangeante ? Pas assez précise ? La liste des entreprises très mauvaises élèves en matière de gestion du stress de leurs salariés, vient d'être retirée du site du ministère du Travail. A grand renfort de publicité, le ministère avait pourtant annoncé la mise en ligne mercredi matin de cette liste noire.



L'effort de transparence, promis par Xavier Darcos après la vague de suicides chez France Télécom, n'aura duré que 24 heures. Le ministre avait lancé un plan national pour la prévention du stress professionnel. Ce plan concernait les 1 500 entreprises françaises de plus d'un millier de salariés. Avant le 1er février, toutes devaient avoir entamé des démarches pour lutter contre le stress au travail.

Pour justifier ce retrait, les services de Xavier Darcos ont expliqué avoir été contactés par de nombreuses entreprises classées en catégorie rouge dans le palmarès. Pour le ministère, ces entreprises n'avaient rien entamé dans le domaine ou n'avaient tout simplement pas répondu au questionnaire envoyé.
Deux autres catégories, orange et verte, moins gênantes, concernaient les entreprises qui avaient respectivement engagé une ou plusieurs réunions de négociations ou de discussions ou qui avaient signé un accord de fond ou de méthode.

Est-ce la mauvaise publicité faite aux entreprises "black listées" qui est à l'origine de ce retrait ? Le site du gouvernement a en tout cas été massivement consulté, avec 1,2 million de pages vues jeudi. Les listes des mauvais élèves n'aura finalement pu être consultée que durant 24 heures.
Parmi les entreprises dans le rouge, on trouvait Picard surgelés, GSK, American Express Voyages, Bull, Goodyear Dunlop, KFC, Relay, Starbucks, Veolia Transport, Labeyrie, Maximo, Alyzia ou encore... l'AFP.
«A l'issue de la première classification, de nombreuses entreprises classées en rouge ou en orange ont fait part au ministère du Travail de leurs intentions d'engager ou de poursuivre des démarches en matière de lutte contre le stress», a écrit le ministère dans un message sur son site internet. Le ministère se félicite de la «dynamique» enclenchée dans la prévention du stress.
«Nous nous employons à préparer une nouvelle photographie de la situation des entreprises [...]. Nous avons besoin de mettre à jour les listes, il faut le temps de traiter les nouveaux dossiers», a déclaré un porte-parole du ministère.
La liste verte est toujours visible «afin de montrer les bonnes pratiques» et elle sera mise à jour en continu.

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 19 févr. 2010, 21:01:00

Il me semble que la publication de telles listes est tout à fait illégale !

Que dirait-on si les employeurs publiaient la liste des "mauvais élémetns", par exemple.

Sur quelles bases détermine-t-on qu'une entreprise "n'est pas bonne" ? C'est assez subjectif.  Autre chose serait si ces listes reposaient sur le nombre de condamnations encourrues, mais rien ne dit que ce soit le cas.

Quand je vis que, dans les vilains pas beaux, se trouve GSK (le pied absolu pour le salarié) j'ai des doutes ...
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 20 févr. 2010, 16:15:00

Les listes étaient constituées par les efforts demandés en terme de gestion du stress et des conditions de travail. Ces efforts consistaient à entreprendre des démarches d'information et de prévention.
Aucune obligation n'était  faite.

Dès lors qu'il n'y a pas d'obligation, beaucoup de boites n'ont rien fait. Elles étaient donc portées sur la liste de celles qui n'ont rien fait et affublées du qualificatif Liste Noire.

Tout ça c'est un peu du pipeau dans la mesure ou les entreprises qui déclarent avoir pris des mesures ne sont pas obligées d'arriver à un résultat, ni même à évaluer les risques ... autant dire qu'une réunion du CHSCT central et c'est bon ....pour la citation sur la liste des entreprises vertueuses.  c'est un peu court.

Sur le plan juridique c'est légal et pas comparable du tout à une entreprise qui publierai la liste des salariés jugés par elle comme étant peu satisfaisants.

En effet, la ou l'état n'a aucun pouvoir disciplinaire, ni même d'ingérence dans une entreprise, l'entreprise a elle un droit de sanction et un pouvoir disciplinaire. Elle doit donc en user. Mettre des salariés sur une liste noire reviendrait à tenter de nuire à l'image de ses salariés au lieu de prendre ses reponsabilités en sanctionnant la raison qui la pousse à les classer sur cette liste. En substituant sa responsabilité par un acte destiné à nuire à l'image du salarié, elle s'exposerait à des sanctions devant la justice.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59581
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 20 févr. 2010, 16:16:00

Et puis quelle drôle d'idée de mettre sur le même plan une personne physique et une personne morale.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 20 févr. 2010, 17:30:00

C'est du grand n'importe quoi, et ces entreprises seraient en droit de réclamer des dommages et intérêt à l'etat pour la mauvaise publicité qui leur est faite.

Pourquoi faudrait-il avoir des "mesures anti-stress", là où il n'y a pas de stress, par exemple.

Mettre des salariés sur une liste noire reviendrait à tenter de nuire à l'image de ses salariés au lieu de prendre ses reponsabilités en sanctionnant la raison qui la pousse à les classer sur cette liste. En substituant sa responsabilité par un acte destiné à nuire à l'image du salarié, elle s'exposerait à des sanctions devant la justice.

Les salariés n'ont pas "d'image" : tout au plus une réputation. Tu sais que si tu vires un type pour indélicatesse grave, tu n'as pas le droit de le dire à un patron qui demanderait des références ?  Mais tu peux coller une entreprise sur la liste des "sociétés-voyous" ? Et bien NON !  Cela peut entraîner sa ruine commerciale, et il est évident que c'est condamnable.

Vous avez simplement perdu tous repères.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 20 févr. 2010, 18:01:00

Tu m'a mal lu, quand je t'ai répondu j'ai employé l'expression "tout ça c'est un peu du pipeau" ... ça ne laisse théoriquement planer aucun doute... non?

Par ailleurs les salariés ont autant une image à défendre que n'importe quelle personne physique ou morale. Il est fort heureux que les employeurs n'aient pas le droit de faire des commentaires post licenciement ou départ, car dans le cas contraire il est évident qu'il y aurait un paquet d'abus. Ce qui n' empêche pas certains de le faire abondamment, car finalement c'est impossible pour le salarié de prouver qu'il y a eu un coup de fil entre quelqu'un qui souhaiterai l'embaucher et son ex employeur.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59581
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 20 févr. 2010, 18:25:00

A ce que je sache, aucune entreprise n'a menacé de porter plainte...

Avatar du membre
Magicfly
Messages : 1599
Enregistré le : 29 juil. 2009, 00:00:00
Localisation : Sud Ouest

Message non lu par Magicfly » 20 févr. 2010, 18:48:00

Globalement, je suis d'accord avec Lancelot. Ces listes multicolores sont une connerie. Quand je pense que c'est sans doute un énarque qui nous a pondu ça et des politiques candides qui ont laissé passer! Il est évident qu'une entreprise qui ne se sent pas concerné, n'a sans doute pas répondu: Est-ce que ces gouvernants stratifs et bureaucrates ont idée qu'une entreprise a d'autres buts que de mener des enquêtes sur ses employés? Il me semble que s'il doit y avoir enquête, elle doit être menée par l'inspection du travail, sensée être neutre et plus à même à les diriger. Maintenant des suicides il y en a tjrs eu (j'en ai eu un dans mon service il y a une trentaine d'année et je peux vous assurer qu'elle ne venait de cadences infernales, c'était outre_mer, et le détaché, un bon vieux copain, ne supportait pas que son contrat de détaché prenait fin (c'est ce qu'on a supposé, mais à mon avis cela venait d'ailleurs). Les suicides ont été montré à la une à cause de la série dramatique de FT, mais statistiquement qu'en est il réellement, sont ils en progression, rien de sérieux ne le prouve.... et le gouv. qui tire plus vite que son ombre, mais mal, a raté sa cible.
JC

"Jouis et fais jouir, sans faire de mal ni à toi ni à personne..."
Chamfort

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59581
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 20 févr. 2010, 18:51:00

Il n'y a pas de statistiques sur les suicides au travail en France, et ce n'est pas à l'ordre du jour. Allez savoir pourquoi...

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 20 févr. 2010, 22:07:00

Simplement parce qu'aucun suicide n'a qu'une cause.

C'est toujours un coktail (mésestime de soi, mauvais climat familial, dépression endogène, rupture amoureuse, assuétides, manque de sommeil tout bêtement, faiblesse psychique ... et tout à coup, une réflexion d'un chef ou d'un collègue fait déborder le vase.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59581
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 21 févr. 2010, 13:07:00

Donc, d'après madame mps, tout peut être la cause d'un suicide... sauf le travail !

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 21 févr. 2010, 14:38:00

Ben oui, forcément puisque le travail c'est la santé...  :lol:

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 21 févr. 2010, 16:13:00

Donc, d'après madame mps, tout peut être la cause d'un suicide... sauf le travail !

Non, en fait RIEN ne peut être une cause de suicide en tant que facteur isolé.

Prenons le cas classique : "elle le  quitte, il se tire une balle dans la tête".

Il faut pour cela que le suicidé soit particulièrement sujet à la frustration des dépossessions, à un sentiment d'abandon chronique, à un manque de maturité qui lui permet de mettre ces aléas de l'existence en perspective, d'une incapacité à encaisser, d'un défaut de confiance en lui et en l'avenir ... (c'est d'ailleurs peut-être ces particularités qui ont poussé sa compagne à se tirer !).

La cause "visible et manifeste" d'un suicide n'est jamais que la goutte qui a fait déborder le vase. c'est la raison pour laquelle il est si long et si complexe de soigner un suicidaire ...

C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59581
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 21 févr. 2010, 17:00:00

ça n'empêche. Ce que tu as écrit résume assez bien ta pensée. Pour toi, en aucun cas le boulot (et son environnement) ne peut être la cause première d'un suicide. Hors entre 20 et 60 ans l'être humain passe a peu près un quart à un tiers de sa vie à son boulot (presque la moitié si l'on enlève les phases de sommeil).

Répondre

Retourner vers « Travail »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré