Le stress au travail

Venez discuter des problèmes du travail dans notre pays, mais aussi des problèmes sociaux ( retraites, chomage...)
Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 19 oct. 2009, 08:56:00

A part Racaille  qui prend un peu de hauteur, je résume vos interventions :


Il faut cogner sur les chefs (physiquement ou juridiquement).

Et quand plus personne ne veut de vous, se retrouver au chômage et bêler à l'"injustice sociale".

Belle preuve d'intelligence omportementale icon_biggrin icon_biggrin icon_biggrin
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
Gis
Messages : 4939
Enregistré le : 13 oct. 2008, 00:00:00
Localisation : Loire-Atlantique

Message non lu par Gis » 19 oct. 2009, 09:41:00

Mps,


Je trouve que nos interventions sont un peu plus nuancées que cela.. et je ne pense pas que cogner physiquement sur quelqu'un soit une bonne idée, sauf en cas de légitime défense bien entendu.. et aller porter plainte ne me parait pas superflu dans certains cas. Je ne vois pas ce qui te dérange dans cet acte ?

Bon tu mets Racaille à part mais tu ne penses pas son constat du système économique inefficace, c'est bien gentil mais concrètement il propose quoi ? que chacun fasse des efforts à son niveau.. Cela reste théorique et donc dans les faits, chacun réagit avec ses moyens et en fonction de sa personnalité à la cadence, pression et toutes les choses qui ont été évoquées avant.
 
mps a écrit :
Et quand plus personne ne veut de vous, se retrouver au chômage et bêler à l'"injustice sociale".

Belle preuve d'intelligence omportementale icon_biggrin icon_biggrin icon_biggrin
Crier à l'injustice sociale peut faire du bien :) mais cela ne suffit pas.

Pour avancer, ne faut-il pas "faire son deuil" de la situation d'hier, pas toujours simple surtout quand tu as x années de boîte et des ressentiments parfois pour aller de l'avant.
Le chômage n'est pas la situation idéale dans certains contexte économique, se remettre en question non plus : mettre à plat ses connaissances, ses envies.. la réalité du marché.. avoir confiance en soi.


à plus

Avatar du membre
keserasera
Messages : 1582
Enregistré le : 11 avr. 2009, 00:00:00
Localisation : Carpentras
Contact :

Message non lu par keserasera » 19 oct. 2009, 12:27:00

J'ai entendu ce matin à la radio, un cadre de FT s'exprimer sur le "malaise suicidaire"...
1 - Le questionnaire ? Bof ! Il a commencé par dire que c'était un "alibi social", et que ces 176 questions il n'allait pas y répondre vu que c'était trop long à faire (plus d'une heure, disait-il).
2 - Ensuite que maintenant les cadres commerciaux de l'entreprise se heurtaient à la "concurrence"... Qu'il était bon le temps où FT avait le monopole !
3 - Comme il existait maintenant une "concurrence", on leur demandait à respecter des "objectifs" et la "pression" était devenue insupportable !

J'ai fermé le poste devant un tel obscurantisme, mais j'aurais dit à ce "cadre" (?????)

- La "Direction" par ce questionnaire essaie de s'interesse au "problème". Si elle ne l'avait pas lancé, tu aurais été parmi les premiers à gueuler !
- La "concurrence" ? Mais mon pote, moi j'ai été confronté toute ma vie à elle ! Evidemment, il faut se battre et progresser. Les objectifs ? Quelle est l'entreprise qui n'est pas obligée d'en fixer ? Tu es rentré à FT pourquoi faire ? Pour occuper le temps ?

J'ai été "dominé", puis je suis passé "dominant". Dans l'entreprise privée c'est courant et ce n'est pas parceque tu es passé "dominant" qui tu bottes le cul des "dominés". Faux ! Parceque tu te rappelles que toi aussi tu l'as été.
Mais d'un côté comme de l'autre j'ai été soumis à la pression du marché qui est bien pire que celle de n'importe quel patron ! et je ne me suis pas "suicidé" pour autant !
"je me suis souvent demandé et me le demande souvent encore, ce qui peut bien différencier une mauvaise bronchite d'une bonne" Pierre Dac

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 19 oct. 2009, 12:50:00

Coucou, gis !
Je trouve que nos interventions sont un peu plus nuancées que cela.. et je ne pense pas que cogner physiquement sur quelqu'un soit une bonne idée, sauf en cas de légitime défense bien entendu.. et aller porter plainte ne me parait pas superflu dans certains cas. Je ne vois pas ce qui te dérange dans cet acte ?
Relis-moi. Je dis enn gros que toute violence est répréhensible, y compirs la violence qui n'est nni physique ni verbale, mais consiste à un refus d'obtempérer.
ce qui met l'autorité dans l'obligation de monter le ton, quelle qu'elle soit.
Aller porter plainte ne me dérange pas, surtout si c'st avec des éléments avérés, ce qui est rarement le cas ...
Mais il faut bien peser les choses : un type qui porte plainte contre sa boite n'a plus qu'à démissionner.

Bon tu mets Racaille à part mais tu ne penses pas son constat du système économique inefficace, c'est bien gentil mais concrètement il propose quoi ? que chacun fasse des efforts à son niveau.. Cela reste théorique et donc dans les faits, chacun réagit avec ses moyens et en fonction de sa personnalité à la cadence, pression et toutes les choses qui ont été évoquées avant.
Qu'appeles-tu un systèmpe économique "inefficace" ? Es-tu certaine que ce ne sonnt pas certaines personnes qui le sont ?  Vois le nombre de sans emplli, et le nombre de postes qui cherchent désespérément un candidat valable ... La seule "inefficacité" que je voie, c'est celle qui consiste à considérer comme "chômeur" des gens qui n'accèderont jamais au travail (incométence, caractériels, flemmards, etc) Comment expliques-tu que des gens frappés par une faillite, par exemple, se divise très vite en deux groupes : ceux qui retrouvent un excellent job dans les 15 jours, et ceux qui chôment des années .
Crier à l'injustice sociale peut faire du bien :) mais cela ne suffit pas.
Non, c'est tout à fait pernicieux. C'est reporter sur des "autres" mal identifiés ses propres carences.

Pour avancer, ne faut-il pas "faire son deuil" de la situation d'hier, pas toujours simple surtout quand tu as x années de boîte et des ressentiments parfois pour aller de l'avant.
Le chômage n'est pas la situation idéale dans certains contexte économique, se remettre en question non plus : mettre à plat ses connaissances, ses envies.. la réalité du marché.. avoir confiance en soi.
Les gens qui ne supportent pas le changement ou le risque ne doivent râler que sur leurs parents qui ne leur en ont donné le goût. O ne peut fonder toute une société sur les pathologies de certains.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
Libre penseur
Messages : 2167
Enregistré le : 17 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : Vendée

Message non lu par Libre penseur » 19 oct. 2009, 12:59:00

racaille a écrit :Les amis je pense que vous faites fausse route en opposant les classes entre elles alors qu'elles sont relativement égales face à l'angoisse existentielle. Je pense que la seule différence entre les dominants et les dominés de notre société c'est que les premiers ont généralement un train de vie supérieur qui leur permet un meilleur accès au soin nécessaires à traiter les effets de cette angoisse.

Les patrons se suicident aussi, seulement les circonstances de leur suicide diffèrent généralement de celles des salariés de base. La pression n'a pas la même origine mais elle est bien là. Pensez-vous qu'un patron vraiment motivé, qui bosse comme 4 car "il en veut", ne risque pas autant la somatisation qu'un ouvrier à la chaîne ? Les symptômes ne sont pas nécessairement les mêmes mais la cause est unique : la pression extérieure du milieu qui entrave notre liberté d'agir.

Bien évidemment, je suis d'accord.

Ce que je reproche à mps et raslebol, c'est de stigmatiser FT l'entreprise public (au passage qui ne l'est plus, puisque l'Etat détient moins de 30% du capital)
en disant que les travailleurs de FT travailleraient moins que dans le privé, et qu'ils stresseraient pour un rien:

 
Tu as raison. Je n'ai jamais autant entendu parler de stress que là où on ne fout rien icon_biggrin
Propos mensongé, et tendancieux.

Avez-vous entendus parler du plan Next de chez FT ?

Un cadre de chez FT travaille au moins autant qu'un cadre de chez Peugeot...

Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 22 oct. 2009, 13:37:00

Et puis il ne faut pas oublier qu'on se suicide aussi beaucoup au Techno-pole de Renault-Billancourt. Et là il s'agit de techniciens bien formés au sein d'une entreprise privée. Donc le fait que FT soit public n'a rien à voir dans cette histoire.

Gis ma réponse à la question du stress au sein de l'entreprise n'est pas théorique, elle est éminemment pratique : élimination de toute hiérarchie autoritaire et donc autogestion ! :P

keserasera a écrit :J'ai entendu ce matin à la radio, un cadre de FT s'exprimer sur le "malaise suicidaire"...
1 - Le questionnaire ? Bof ! Il a commencé par dire que c'était un "alibi social", et que ces 176 questions il n'allait pas y répondre vu que c'était trop long à faire (plus d'une heure, disait-il).
2 - Ensuite que maintenant les cadres commerciaux de l'entreprise se heurtaient à la "concurrence"... Qu'il était bon le temps où FT avait le monopole !
3 - Comme il existait maintenant une "concurrence", on leur demandait à respecter des "objectifs" et la "pression" était devenue insupportable !

J'ai fermé le poste devant un tel obscurantisme, mais j'aurais dit à ce "cadre" (?????)
Entre nous je ne vois pas très bien l'intérêt d'une concurrence de services publics pour les usagers. C'est beaucoup d'énergie collective dépensée en pure perte car dans la pratique ça n'améliore jamais la qualité des services.
keserasera a écrit :- La "Direction" par ce questionnaire essaie de s'interesse au "problème". Si elle ne l'avait pas lancé, tu aurais été parmi les premiers à gueuler !
- La "concurrence" ? Mais mon pote, moi j'ai été confronté toute ma vie à elle ! Evidemment, il faut se battre et progresser. Les objectifs ? Quelle est l'entreprise qui n'est pas obligée d'en fixer ? Tu es rentré à FT pourquoi faire ? Pour occuper le temps ?
Ce questionnaire a été essentiellement motivé par la médiatisation de cette affaire. Il s'agit pour la direction de sauver la face sans rien changer au système qui génère ces suicides. en ce qui me concerne je me fiche bien de ce truc. CEci dit je ne suis pas salarié de T donc mon avis importe peu.
keserasera a écrit :J'ai été "dominé", puis je suis passé "dominant". Dans l'entreprise privée c'est courant et ce n'est pas parceque tu es passé "dominant" qui tu bottes le cul des "dominés". Faux ! Parceque tu te rappelles que toi aussi tu l'as été.
Mais d'un côté comme de l'autre j'ai été soumis à la pression du marché qui est bien pire que celle de n'importe quel patron ! et je ne me suis pas "suicidé" pour autant !
"Good for you !"

Le truc c'est que tout le monde n'a pas ton étonnante résistance au stress. Y'a des gens comme ça qui en arrivent même à se nourrir de l'adversité, tant mieux pour eux mais ce n'est pas une raison pour faire une loi générale à partir d'un cas particulier.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 22 oct. 2009, 15:34:00

Une fois de plus, il me semble qu'on élude le problème, qui est le manque de musculation morale de l'éducation.

Nos gosses ne rencontrent aucune difficulté ormale, surmontable et progressive dans leur enfance et leur adolescence, ne supportent aucune autorité ni aucune consigne, et cela donne des adultes qui se décomposent une fois plongés sur la réalité du terrain.

Hier soir, F_2 je crois, une "victime" qui s'écroulait devant les caméras, en gros sanglots, pour une vétille incroyable ...
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 22 oct. 2009, 17:45:00

On devrait éduquer les mômes à coup de chocs électriques et de récompenses sucrées. Après tout ça marche super bien sur les animaux de laboratoire ce genre de conditionnement à l'adversité ;)

Une fois de plus on ne parle pas ici des contraintes liées au travail en lui-même mais des pressions qui sont exercées sur les salariés, pressions qui ne sont nécessaires qu'afin de tirer tous le jus de ces gens à moindre frais.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34088
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 17 févr. 2010, 21:38:00

Bonjour,

Après une série de suicides à France Télécom, Xavier Darcos avait lancé début octobre un plan national d'urgence pour la prévention du stress professionnel.

Le ministre du Travail avait alors incité les quelques 1 500 entreprises françaises de plus de 1 000 salariés à entamer, avant le 1er février, des démarches sur le stress au travail.

Quatre mois plus tard, le ministère du Travail tire le bilan de ces efforts en désignant, dans les prochaines heures, les bons et les mauvais élèves sur le site Internet www.travailler-mieux.gouv.fr.
Chez les «cancres» figurent notamment le laboratoire pharmaceutique GSK, Picard Surgelés, le groupe agroalimentaire Labeyrie, la société de livraison à domicile Maximo et Alyzia (services aéroportuaires). Pour ces entreprises, le gouvernement donne un «feu rouge» qui signifie qu'elles n'ont rien entrepris dans la prévention du stress ou n'ont pas répondu au questionnaire soumis par le ministère.

La société SFR, qui devait figurer jusqu'à mercredi matin dans la catégorie rouge, a fourni in extremis des éléments sur des démarches engagées et devrait obtenir un «feu orange». Dans cette catégorie, les sociétés ont organisé une ou plusieurs réunions de négociations ou de discussions. C'est le cas de France Télécom, Décathlon, Sony France, Mars Chocolat, Maaf et MMA.
PSA (Peugeot), Thales, GDF Suez, Rhodia, Yoplait et Sodexo font figure de bons élèves, ayant déclaré avoir signé un accord de fond ou de méthode . 

Selon le ministère, qui s'est félicité du nombre d'entreprises mobilisées, celles-ci se répartissent à part quasi égale entre les trois catégories

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 17 févr. 2010, 22:50:00

Je viens m'excuser de la manière assez lapidaire avec laquelle j'ai fait valser la notion même de stress au travail.

Je viens de re-songer à quelques jours passés dans une entreprise à Bruxelles, dont le patron était un petit coq français arrogant et crétin, qui terrorisait son personnel au point que les gens y communiquaient, de haut en bas de l'échelle, par petits gestes apeurés ... Jamais vu de ma vie une telle mabiance de m ... !

Je pense aussi à deux charmantes employées françaises rencontrées dans une autre entreprise à Bruxelles : elles étaient venues pour un interim de 15 jours ..; et y sont depuis  8 ans ! A les entendre, elles ont découvert en Belgique qu'on pouvait tavailler (bien plus qu'en France) dans la joie et la bonne humeur, et ne retourneraient travailler dans l'hexagone pour rien au monde.

Je commence donc à croire au stress au travail en France, à comprendre pourquoi les gens se préoccupent tant de leur salaire, et sont perpétuellement mécontents ...
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 18 févr. 2010, 07:54:00

Dans ce type de pb, il n'y a que des cas particuliers. Le stress de l'un n'atteindra pas les autres et vice versa. C'est très complexe.

+1 pour dire que nous possédons quelques buses qui n'ont pas compris ce que voulait dire le mot management et qui croient bêtement que la pression est productive alors que c'est tout le contraire. L'ambiance dans certaines boites fait frémir.

lambertini
Messages : 3119
Enregistré le : 29 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : normandie

Message non lu par lambertini » 18 févr. 2010, 10:05:00

certain travaille, sont de plus en plus stressant,
je parle du travaille a la chaine, pas le temps d aller aux toillets(il faut demander un replacant, pas toujours disponible).
des horaires decalées., une pression de tout moment mis par la direction.des atelliers surchauffer, ou dans certain cas refrigerée(alimentation)
de plus l anbiance ,entre colleges qui sont mis en competition
avant on changer d usine quand sa n aller pas, maintenant impossible, l ouvrier est coinsé, prisonnier, et trubutaire.
il subit la hargne des petits chefs haineux..
l homme n est pas une machine on ne tourne pas un bouton pour accéléré.
des temps de routes toujour plus long, (on doit faire de plus en plus de kilometres pour travailler, metro ou voiture).
plus divers problemes, traites a payers, fins de mois impossibles..
avenir incertain , ect, ect ..c est tout un ensemble quil faudrait revoir
la caravane passe et les chiens aboient

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 18 févr. 2010, 10:55:00

J'imagine ! icon_confused  Mais pourquoi les français sont-ils ainsi ? L'ambiance est totalement différente en Belgique.

J'y ai vu une boite à ambiance un peu misérable. Une brave secrétaire, 20 ans de service, vient torouver un petit chef et lui demande de pouvoir passer un coup de fil, son très jeune fils étant, pour la première fois de sa vie, seul à la maison. Et le malotru feignasse de répondre avec sobrité ... "Non" !

J'ai récupéré la pauvre fille en larmes, l'ai installé à mon bureau, et lui ai offert toute la papote qu'elle voulait avec son gosse. Et nous avons tous infligé 8 jours de "trasnparence" au crétin : personne ne le voyait ni ne l'entendait icon_biggrin  Ca l'a calmé !

Le stress, ce n'est pas le travail (une activité salutaire et normale), mais le contexte psychologique ...
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59213
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 18 févr. 2010, 11:29:00

Y a des nazes partout. Etonnant qu'après 20 ans de service, elle se sente encore dans l'obligation de demander la permission. J'aurais pris le droit, moi. 'fin bon passons.
Les français sont champions de l'univers de la prise de médocs anxiolytiques, calmants etc. ça a peut être un rapport avec le stress au travail, ce qui prouverait qu'il est bien réel ? Ne répondez pas, c'est rhétorique.
D'où provient le malaise ? Bonne question. C'est très ancien, et comme aucun politique n'a daigné s'y attaquer en 50 ans, c'est resté.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 18 févr. 2010, 12:23:00

Y a des nazes partout. Etonnant qu'après 20 ans de service, elle se sente encore dans l'obligation de demander la permission. J'aurais pris le droit, moi. 'fin bon passons.

Quand la seule lign extérieure se trouve dans le bureau de ce crétin, je me demande comment tu aurais fait.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Répondre

Retourner vers « Travail »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré