Peine de mort

Venez nous parler de notre justice française ( les prisons, les procès en cours... )
Avatar du membre
lucifer
Messages : 4158
Enregistré le : 17 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Naoned

Message non lu par lucifer » 18 févr. 2009, 22:15:00

Là, je suis assez d'accord, mais qui va payer pour soigner les assassins ?
Le smicard ?
La victime ?
La famille des victimes ?

Bonne nouvelle, tout le monde payera les soins de celui qui a ruiner leur vie.
Désolé, la vie d'un de mes enfant n'a pas de prix, et encore moins 18 ans de prisons.
La vie de mon gosse vaut une autre vie, il n'est pas inferieur à son assassin, il a tout autant le droit de vivre que lui.
Sauf qu'un gosse assassiné, il ne coutera plus rien à personne, alors que celui qui l'a torturé , je m'efforcerais de le soigner ?

Trop peu pour moi, le gosse avait autant le droit de vivre que son meurtrier, donc le meurtrier a autant (sinon plus) le droit de mourir que sa victime.
Maintenant que j'habite en province, je suis devenu peace and love. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ( surtout les descendants d'immigrés des cités que j'adore dorénavant )

Avatar du membre
Dark Kaar
Messages : 79
Enregistré le : 16 nov. 2008, 00:00:00

Message non lu par Dark Kaar » 19 févr. 2009, 00:52:00

lucifer a écrit :Si je fais un bilan des posts: les criminels, il faut pas les juger (on sait jamais, il peut y avoir erreur), les policiers sont des menteurs (c'est vrai, ils n'ont que ça à faire dans un pays où la police est prise pour de la m...).

A force de social, on va bientot arriver à l'anarchie.

Je connais l'interieur des prisons, c'est pas un luxe, c'est vrai. Mais ceux qui sont aux mitard, je les imagine pas sortir, ou bien devant vos gosses, si ça vous dérange pas, pas devant les miens.

4,7 % recidivent, c'est un mensonge total (j'aimerais connaitre celui qui a écrit des c....es pareil, et que tu relate, Dark. C'est pas toi que je mets en doute, mais l'auteur de tes renseignements).
Un pedophile recidive dans 100% des cas, cette maladie n'est pas soignable.
UN psychopate recidive dans 80% des cas, cette maladie est soignable à la seule condition d'être soignée à temps ( c'est pas en taule qu'on les soigne, mais on va pas non plus leur payer la balneotherapie).

Arretez de vous voiler la face, ou bien vous ne savez pas trop de quoi vous parlez.

Maintenant, des erreurs sont possibles, c'est vrai, d'où ma méfiance envers la peine de mort abusive.
Mais avec l'ADN, les risques d'erreur sont très faibles.
Bien sur, on peut se planquer derriere les affaire Dills et Outreaux, on s'est pas gratés pour lesmediatiser (comme par hazard, juste avant le reforme de la justice), et on peut rouler les flics dans le purin (mode généralisée en france, vu que seuls les criminels et les voyous ont des excuses), mais il est clair que celui qui pardonne a un mec d'avoir violé et tué un enfant, et particulierement le sien, est un mec qui a les neurones en vrac.
Qui écrit une "connerie" pareille ?
L"état au travers d'études !

<!-- @page { size: 21cm 29.7cm; margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } H2 { margin-bottom: 0.21cm } --> Infostat n°68
Les condamnés de 2001 en état de récidive
Parmi les 326 053 condamnés pour délits en 2001, 102 127 avaient déjà été condamnés au moins une fois sur la période 1997-2001 à une date antérieure aux faits sanctionnés en 2001, ce qui situe le taux de récidive à 31,3%.

Ce taux de récidive diffère selon la nature du délit sanctionné en 2001 : il est plus élevé pour les vols (42,2%), les outrages (46,1%) ou le port d’arme (41%). Il est en revanche plus faible en matière de conduite en état alcoolique (25%) ou d’escroqueries (23%).

La part des récidivistes est plus importante quand la peine est lourde : 65,4% des condamnés à un emprisonnement ferme avaient un antécédent judiciaire dans la période 1997-2001, ce taux tombe à 11,8% pour les condamnés sanctionnés par un emprisonnement avec sursis total simple.

Les délais de récidive sont assez courts, pour la moitié des récidivistes l’infraction sanctionnée en 2001 est commise dans les 11 mois suivant la précédente condamnation.

Sur une période d’observation de 18 ans, 137 criminels condamnés en 2001 avaient déjà été sanctionnés pour un crime, soit un taux de récidive de 4,7%
. Ce taux varie selon le type de crime : de 14,7% pour les vols aggravés à 1,8% pour les viols.

Le délai moyen de récidive en matière criminelle dépasse légèrement 7 ans.

De fait , rien ne le prouve !
Ni pour les pédophiles , ni pour les psychopathes !

Et pourtant , toujours en utilisant l'ADN , il n'en reste pas moins que les erreurs judiciaires se multiplient comme des lapins dans des pays qui mettent autant de moyens à la sécurité que les USA !
Image

Avatar du membre
GIBET
Messages : 3256
Enregistré le : 02 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Finistère

Message non lu par GIBET » 04 mars 2009, 03:42:00

Je suis de l'avis de ceux qui s'opposent à la peine de mort.

Il s'agit autant d'une affaire de morale que de justice

Morale car je ne suis pas pour la loi du talion. Ce pourrait-être utile si les victimes revenaient à la vie comme dans une espèce d'échange mais malheureusement ce n'est pas le cas. La vraie problématique est: faut-il devenir nous même monstrueux pour faire justice et décapiter un être humain pour satisfaire une morale de l'homothétie des formes? La question de la suppression de la vie à des victimes se pose d'ailleurs beaucoup plus aujourd'hui en utilisant une voiture qu'en utilisant une arme. Ceux qui tuent au volant de leur voiture doivent-ils eux aussi être exécutés? Ce n'est pas pareil diront certains, au volant de leur grosses voitures où ils aiment rouler vite. Je partage l'avis de Bastien vert il faut travailler à la réinsertion des meurtriers mais aussi à l'accompagnement des victimes et familles de victimes afin de les aider à faire leur deuil sans exiger une peine extrême pour le coupable

Sur l'aspect juridique cela a été évoqué mais nous avions deux problèmes. Le risque d'erreur et il est catastrophique de tuer un innocent. Dans le domaine de la peine de mort on ne peut en aucun cas admettre pudiquement "des dommages collatéraux" par erreur!.
Par ailleurs avec toutes les phases de recours les gens condamnés à mort à 18 ans étaient exécutés 7 ou 8 ans après, et souvent au moment d'une vraie prise de conscience de l'auteur du meurtre propice à sa réintégration. La peine de mort est donc un échec de la Société qui renonce à son humanisme.
Le silence est un ami qui ne trahit jamais

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 04 mars 2009, 08:48:00

Je suis également contre la peine de mort, pour deux raisons : le risque d'exécuter un innocent, et la barbarie du sang qui coule de manière 'institutionnelle".

Même si je comprends les sociétés qui la pratiquent, selon un autre angle de vue : elle estiment qu'il n'y a pas lieu de maintenir en vie, et à compte de la société (plus de 50.000 € par an tout de même) une vraie ordure ...

Mais la suppression de la peine de mort ne doit pas être prétexte à des mesures de "clémence" qui exposent la société à de nouveaux crimes.

On voit trop, ces derniers temps, d'apprentis sorciers vouloir réinsérer des psychopathes, dont tous les psy sérieux expliquent qu'il ne n'agit pas d'une maladie, mais d'une structure particulière de la personnalité, et que cette tendance à tuer les gens comme on boit un verre d'eau n'est pas "guérissable"

On peut par contre avoir plus de mansuétude pour des assassins occasionnels ou conjoncturels.

La différence étant clairement établie, il n'y a aucune raison de remettre en liberté des incurables.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
Norbert
Messages : 1520
Enregistré le : 05 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Val de Marne
Contact :

Message non lu par Norbert » 04 mars 2009, 09:20:00

Si j'avais des cafards chez moi, je ne tenterais pas de les éduquer, je les exterminerais...
Image

En ligne
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 31238
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 04 mars 2009, 09:38:00

Bonjour,

Norbert tu sais très bien qu'on ne peut pas comparer un homme à un cafard, et surtout la preuve quand on voit Marc Machin faire 7 ans de prison pour rien, mais s'il y avait eu la peine de mort il aurait été exécuté.
Il est bien innocent, mais il est vivant.

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Norbert
Messages : 1520
Enregistré le : 05 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Val de Marne
Contact :

Message non lu par Norbert » 04 mars 2009, 09:41:00

Les criminels ne valent pas mieux que des cafards.
Pour une erreur judiciaire, combien de criminels en liberté?
Une erreur n'est qu'une erreur une récidive est une aberration!
Image

lambertini
Messages : 3119
Enregistré le : 29 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : normandie

Message non lu par lambertini » 04 mars 2009, 19:22:00

moi je dit qu il vaut mieux un coupable libre qu un inocent en prison. et je suis contre la peinne de mort.., d ailleur a part quelques attardés, au FN tout le monde est contre
la caravane passe et les chiens aboient

Avatar du membre
lucifer
Messages : 4158
Enregistré le : 17 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Naoned

Message non lu par lucifer » 04 mars 2009, 21:02:00

Perso, je suis pour la loi du talion. Et le serais toujours ................
Quand personne n'a été tué ou violer dans ses proches, on est forcement contre, on trouve plein d'excuses, bref, on est pas concerné.
Voir une victime d'un viol avec violence, suivi de la mort lors de son transfert à l'hopital, ça ne m'inspire que de la haine pour le coupable, et ne souhaite que sa mort.

Quand aux erreurs judiciares, elles sont plus souvent en faveur des meurtriers que des victimes.
Maintenant que j'habite en province, je suis devenu peace and love. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ( surtout les descendants d'immigrés des cités que j'adore dorénavant )

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 04 mars 2009, 21:47:00

La Loi du Talion est "mécanique": une jambe cassée pour une jambe cassée, qu'il s'agisse d'un accident ou d'un acte volontaire.

Notre Justice est plus fondée sur les intentions, ce qui sans doute semble décadent à certains icon_biggrin
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
lucifer
Messages : 4158
Enregistré le : 17 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Naoned

Message non lu par lucifer » 04 mars 2009, 21:51:00

Je parlais de la mort volontaire et premeditée, pas d'une jambe cassée icon_mrgreen
Maintenant que j'habite en province, je suis devenu peace and love. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ( surtout les descendants d'immigrés des cités que j'adore dorénavant )

Avatar du membre
GIBET
Messages : 3256
Enregistré le : 02 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Finistère

Message non lu par GIBET » 05 mars 2009, 02:50:00

Norbert a écrit :Si j'avais des cafards chez moi, je ne tenterais pas de les éduquer, je les exterminerais...
Et dans ta rage de tuer tu t'attaquerais à qui après?
Le silence est un ami qui ne trahit jamais

Avatar du membre
GIBET
Messages : 3256
Enregistré le : 02 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Finistère

Message non lu par GIBET » 05 mars 2009, 02:57:00

lucifer a écrit :Perso, je suis pour la loi du talion. Et le serais toujours ................
Quand personne n'a été tué ou violer dans ses proches, on est forcement contre, on trouve plein d'excuses, bref, on est pas concerné.
Voir une victime d'un viol avec violence, suivi de la mort lors de son transfert à l'hopital, ça ne m'inspire que de la haine pour le coupable, et ne souhaite que sa mort.

Quand aux erreurs judiciares, elles sont plus souvent en faveur des meurtriers que des victimes.
Faux! c'est une idée reçue. Les erreurs judiciaires sont presque toujours en défaveur des victimes. Ce qui est en faveur des accusés ce sont des erreurs de procédure ce qui n'est pas la même chose. Tu fais un peu de confusion.
Je pense que tu fais un métier en relation avec la délinquance. Ce qui peut expliquer cette haine du malfrat. Dommage, si tu les croises de ne plus les considérer comme des hommes. C'est l'apanage des parfaits que d'adopter cette attitude intolérante.
Le silence est un ami qui ne trahit jamais

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 05 mars 2009, 07:04:00

Ne nous y trompons pas.

Un délinquant sérieux parle comme vous et moi, mange comme vous et moi ... mais n'est pas comme vous et moi ...

Il a délibérément franchi une ligne rouge qui a sciemment fait des victimes, ce que la plupart des gens ne font pas.

On va vous expliquer que c'est la société, le contexte, et patati et patata ; mais dans la pratique, des millions de gens vivent dans la même société, et des contextes aussi peu enviables, sans pour autant commettre des délits.

Ceux qui croient "les comprendre" font cette erreur majeure de penser que tout le monde est comme eux.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
lucifer
Messages : 4158
Enregistré le : 17 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Naoned

Message non lu par lucifer » 05 mars 2009, 07:23:00

Jusqu'au jour où ils perdent un etre cher, tué en pleine rue.
Là encore, ça n'arrive qu'au autres.
Maintenant que j'habite en province, je suis devenu peace and love. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ( surtout les descendants d'immigrés des cités que j'adore dorénavant )

Répondre

Retourner vers « Notre justice »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré