La france 1er producteur de vin

Venez discuter et débattre de l'actualité économique
Répondre
Audrey
Messages : 204
Enregistré le : 14 oct. 2008, 00:00:00
Localisation : France

Message non lu par Audrey » 25 sept. 2009, 12:34:00

La France retrouve son rang. L'Hexagone devrait récupérer sa place de numéro 1 mondial de la production de vin cette année, selon une étude d'un cabinet italien relayée par Bloomberg.

La production de vin français devrait atteindre 48,1 millions d'hectolitres, une hausse de 12% par rapport à 2008. Un dynamisme remarquable en ces temps de crise : l'Italie devrait quant à elle maintenir sa production à un niveau stable, à 46,5 millions d'hectolitres, tandis que celle de l'Espagne (troisième producteur mondial) est attendue en baisse de 4%, à 39,9 millions d'hectolitres.

Pas de quoi pavoiser pour autant : cette forte augmentation s'explique surtout par un effet de comparaison très favorable, 2008 ayant été marqué par des conditions climatiques difficiles. A 48,1 millions d'hectolitres, la récolte française serait inférieure de 4% à la moyenne des 5 dernières années, d'après les chiffres du ministère de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Pêche.

Vous en pensez quoi ? Ca donne combien d'emploi en France ?

pierre30
Messages : 9193
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Message non lu par pierre30 » 25 sept. 2009, 17:32:00

Cela donne de moins en moins d'emplois : l'europe incite les viticulteurs à arracher leurs vignes en raison d'une production qui semble trop importante. En réalité elle ne l'est pas : le marché mondial du vin se développe fortement.

Les viticulteurs français ont perdu beaucoup de marchés à l'exportation.
La première raison est liée à l'EURO qui est fortement surévalué par rapport au dollar. Cele crée un problème de compétitivité des produits de la zone euro (voir EADS).
La 2eme vient de l'organisation de la profession qui est verrouillée sur un modèle conçu avant la mondialisation du marché. Les organisations professionnelles s'attachent à des règlements qui ne pourraient être efficaces que dans le cadre d'un marché intérieur. Les autres pays européens suppriment ces réglementations pedant que nous demandons des dérogations pour les conserver 10 ans de plus. Dans 10 ans, la viticulture française sera sinistrée si elle ne se réforme pas.
La 3eme vient de la crise économique : les consommateurs français réduisent leurs dépenses. Pour eux, il est plus facile de réduire les achats de vin que de viande.
La 4eme est liée aux problèmes que rencontre l'agriculture en général. Les marchés agricoles ressemblent aux marchés des matières premières. Ce sont les distributeurs qui controlent les cours. Les producteurs ne font que les subir. Dans les pays développés, les coûts de production élevés font que l'agriculture connait des difficultés permanentes.

Répondre

Retourner vers « Economie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré