Les mythes communistes

Vous souhaitez discuter d'Histoire, des institutions, des concepts, des faits historiques marquants et des hommes politiques de notre pays c'est ici
freeze
Messages : 8547
Enregistré le : 19 juin 2013, 16:29:06

Re: Les mythes communistes

Message non lu par freeze » 26 févr. 2014, 20:03:00

je crois que les français préférent de gaulle a pétain ^^
soit les russes ne connaissent pas leur histoire
soit ils ont été trop influencé par ce tyran

Avatar du membre
mordred
Messages : 7236
Enregistré le : 22 mai 2012, 11:40:06
Localisation : Tout à l'Ouest (France)

Re: Les mythes communistes

Message non lu par mordred » 27 févr. 2014, 15:25:07

Les russes qui ont moins de 75 ans n'ont pas connu l'ère stalinienne. Ceux qui étaient nés avaient 15 ans à sa mort. Ils ne peuvent pas juger.
Pétain hors jeu. 84 ans en 1940. Entouré, conseillé par les grands-parents et parents des fachos d'aujourd'hui. Un vieux gâteux qui fut un homme admirable en 1914-1918 (vous vous rendez compte qu'il était à la retraite lors de la déclaration de guerre ! icon_cheesygrin ).
Napoléon fait l'objet d'un culte. Mais si on réfléchit bien, il a mené la France et l'Europe à la catastrophe ! Il y a 200 ans, les cosaques s'apprêtaient à coucher sur les Champs-Elysées ! Où est la glorieuse épopée ? Du flan ! Beaucoup plus qu'un million de morts européens sur les champs de batailles entre 1805 et 1815.
"La mer était très forte. Je pense qu'il était bien trop vieux pour aller à la pêche aux maquereaux".
Feu Dédé la fleur; bien souffrant (Ouessant) et Yann Tiersen (mondialement connu).

Avatar du membre
Jean
Messages : 4561
Enregistré le : 10 mai 2012, 08:35:09

Re: Les mythes communistes

Message non lu par Jean » 27 févr. 2014, 17:29:54

Nombrilist » 26 Fév 2014, 20:38:04 a écrit :Napoléon reste bien un héros pour les français. Alors pourquoi pas Staline pour les russes ?

Petite différence.

Napoléon n'a jamais déporté, tué, massacré plusieurs millions de français.

Napoléon souhaitait instaurer une paix à laquelle il avait tout a gagner aussi bien pour lui que pour sa dynastie.

Ce sont les autres qui lui ont fait la guerre avec bien sûr une Angleterre qui a perpétuellement suscité des alliances afin de mettre à bas un pays dont les idées de liberté étaient dangereuses et qui à chaque victoire devenait de plus en plus puissant en Europe. L'Angleterre a perpétuellement veillé à ce qu'il existe un équilibre sur le continent européen pesant tour à tour dans un sens ou dans l'autre..


Staline a profité d'une longue période de paix. S'il a du faire la guerre c'est essentiellement une guerre menée contre lui par un seul pays (quelques alliés très secondaires) et avec l’appui des principales puissances mondiales (USA surtout, UK, Canada, Indes, France...). Il a fait partie des vainqueurs au point de lui confirmer ses conquêtes aussi bien celles acquises lorsqu'il était allié avec l'Allemagne que celles qu'il a faite allié avec les occidentaux. Beau cadeau de la part de ce qu'on appelle aujourd'hui la communauté internationale. La Pologne, la Lituanie, L'Estonie, La Lettonie se souviennent probablement de ce cadeau...

Enfin, la Russie est une grande puissance depuis plusieurs siècles (même avant Catherine II). Elle ne doit sa puissance ni à Lénine ni à Staline mais à son sol qui est riche et au courage de son peuple.

Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Re: Les mythes communistes

Message non lu par racaille » 28 avr. 2014, 05:32:42

Ramdams » Mer 26 Fév 2014 - 19:52 a écrit :Cela dit, je comprends que ce soit rebutant d'admirer un homme qui a été responsable de la mort de 20 millions de personnes. Inutile que je fasse le parallèle avec Hitler et l'image qu'ont les Allemands pour comprendre là où je veux en venir. L'argument consistant à rétorqué que Staline a moins tué que Hitler est stupide, malvenu, et même infondé. Mais Hitler l'a fait sur une période beaucoup plus courte, accentuant cet aspect de massacre.
La différence c'est que Hitler a tué pour tuer, comme une fin en soi, par idéologie (idéologie débile, qui plus est). Alors que le système du goulag mis en place par Lénine et parachevé par Staline tuait pour produire. Hitler génocidait, Staline a rétabli l'esclavage dans le but d'industrialiser le pays. Ca a bien fonctionné, mais à quel prix !

Je précise que je n'émets aucun jugement de valeur. Je ne me sens d'affinité avec aucun de ces deux gars. Mais le parallèle entre eux me parait un peu boiteux.

Quant à Napoléon c'est un peu différent. Ce mec était une sorte de Tony Montana possédé par l'hubris. Si y'en a un qui n'était vraiment pas frais, c'était bien lui.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Répondre

Retourner vers « Histoire »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré