Islam, vive la liberté

Vous souhaitez parler des problèmes de religion dans notre pays ou parler de philosophie c'est içi
Avatar du membre
lucifer
Messages : 4158
Enregistré le : 17 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Naoned

Message non lu par lucifer » 29 sept. 2009, 21:14:00

Voici le texte de madame Badinter.
Bon, c'est vrai, je ne peux etre qu'objectif vu que je respecte enormement la personne, mais je pense que peu de personnes auraient eu le courage d'écrire ces lignes, surtout en france.









LE VOILE SE DECHIRE ... MERCI MADAME BADINTER ...



Image

Elisabeth Badinter a écrit il y a quelques jours ce message ...

Lettre a celles qui portent volontairement la burqa

Après que les plus hautes autorités religieuses musulmanes ont déclaré que les vêtements qui couvrent la totalité du corps et du visage ne relèvent pas du commandement religieux mais de la tradition, wahhabite (Arabie Saoudite) pour l'un, pachtoune (Afghanistan, Pakistant) pour l'autre, allez-vous continuer à cacher l'intégralité de votre visage ?

Ainsi dissimulée au regard d'autrui, vous devez bien vous rendre compte que vous suscites la défiance et la peur, des enfants comme des adultes.

Sommes nous à ce point méprisables et impurs à vos yeux pour que vous vous nous refusiez tout contact, toute relation, et jusqu'à la connivence d'un sourire ?
Dans une démocratie moderne, où l'on tente d'instaurer transparence et egalité des sexes, vous nous signifiez brutalement que tout ceci n'est pas votre affaire, que les relations avec les autres ne vous concernent pas et que nos combats ne sont pas les vôtres.

Alors je m'interroge : pourquoi ne pas gagner les terres saoudiennes ou afghanes où nul ne vous demandera de montrer votre visage, où vos filles seront voilées à leur tour, où votre époux pourra être polygame et vous répudier quand bon lui semble ?

En vérité, vous utilisez les libertés démocratiques pour les retourner contre la démocratie. Subversion, provocation ou ignorance, le scandale est moins l'offense de votre rejet que la gifle que vous adressez à toutes vos soeurs opprimées qui elles, risquent la mort pour jouir enfin des libertés que vous méprisez.
C'est aujourd'hui votre choix, mais qui sait si demain vous ne serez pas heureuse de pouvoir en changer.

Elles ne le peuvent pas ... Pensez y

Elisabeth Badinter
Maintenant que j'habite en province, je suis devenu peace and love. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ( surtout les descendants d'immigrés des cités que j'adore dorénavant )

Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 02 oct. 2009, 09:12:00

Beaucoup de bon sens dans ce petit texte.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

lambertini
Messages : 3119
Enregistré le : 29 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : normandie

Message non lu par lambertini » 04 oct. 2009, 18:48:00

une grande dame. j espere quelle vas etre ecouter
la caravane passe et les chiens aboient

Avatar du membre
Dark Kaar
Messages : 79
Enregistré le : 16 nov. 2008, 00:00:00

Message non lu par Dark Kaar » 04 oct. 2009, 19:08:00

lambertini a écrit : une grande dame. j espere quelle vas etre ecouter
Indice d'écoute : nombre de fatwa ...
Image

Avatar du membre
artragis
Messages : 8005
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 04 oct. 2009, 19:10:00

où l'on tente d'instaurer transparence et egalité des sexes
C'est là qu'est le problème. Même nos démocratie occidentale qui se battent pour "l'égalité des sexes" sont en fait très sexiste, et ce combat n'a fait que les rendre plus sexiste.
Je m'explique, histoire qu'on ne me fustige pas. Pour beaucoup, être sexiste, c'est quand un homme dit "les femmes à la maison, à la cuisine". Hors le sexisme c'est pourtant dire "je mets en avant la supériorité d'un sexe". Je ne sais pas si vous connaissez le terme de "discrimination positive", mais il existe dans nos démocratie lutant pour l'égalité des sexes ! En fait notre sexisme est bien plus insidieux et le problème c'est comme les femmes-grillage on se sert des libertés fondamentales édictées par les droits de l'homme pour nous justifier.
Je suis contre la burqa, mais je ne vais pas jusqu'à dire qu'il y a du "bon sens" dans ce texte.
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

lambertini
Messages : 3119
Enregistré le : 29 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : normandie

Message non lu par lambertini » 04 oct. 2009, 20:10:00

le bon sens est de combatre la bourka, qui na rien a faire en france, que l ont respecte notre culture,.comme nous devont la respectée dans les autres pays.
la caravane passe et les chiens aboient

nauzika
Messages : 13
Enregistré le : 23 août 2009, 00:00:00
Localisation : lyon

Message non lu par nauzika » 05 oct. 2009, 20:31:00

Un texte plein de bon sens.....

artragis
Oui le sexisme existe bel et bien ici aussi même si sous une forme beaucoup moins opprimante, par exemple par la disparité des salaires et par les responsabilités donné au femmes.
il n'y a qu'avoir même ici parfois quand une femme post on la prend de haut ,genre retourne a tes casseroles....

Avatar du membre
lucifer
Messages : 4158
Enregistré le : 17 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Naoned

Message non lu par lucifer » 05 oct. 2009, 21:13:00

Mais peut on vraiment comparer le sexisme au travail et les femmes voilées ? Je ne pense pas.
Madame Badinter passe une bonne partie de sa vie à se battre pour les femmes, toutes confondues.
Pour qu'elle se prononce là dessus, c'est qu'elle doit en connaitre un rayon et ne peut pas etre criticable quand à ses textes.

Dans le milieu artistique, c'est non seulement une femme respectée, mais d'une reputation intellectuelle prouvée.

C'est suffisament rare de voir une personne de ce milieu ecrire ces phrases, car comme vous le savez, les artistes se mettent toujours du côté des bien pensants de gauche en france (je suis mal plaçé pour critiquer la gauche, mais je peux pas sentir les intellectuels de gauches).
Pour une fois qu'une personne publique ose ecrire ce que beaucoup de français lambdas pensent, il aurait été malhonnete de ne pas la citer sur ce forum.
Maintenant que j'habite en province, je suis devenu peace and love. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ( surtout les descendants d'immigrés des cités que j'adore dorénavant )

Avatar du membre
Gis
Messages : 4939
Enregistré le : 13 oct. 2008, 00:00:00
Localisation : Loire-Atlantique

Message non lu par Gis » 05 oct. 2009, 21:58:00

Bonsoir,


Mon cher Lucifer - Je rejoins Mme Badinter sur plusieurs points..

Je l'ai déjà dit.  d'ordinaire, je suis pour le respect de la liberté d'autrui et donc concernant ce thème : de porter n'importe quel vêtement.. mais là, Je suis contre la burka.. elle m'évoque le combat des femmes afghanes contre leur enfermement.. ce n'est pas que leur corps et leur visage : leur yeux et leur sourire.. l'idée est aussi de faire disparaître toute leur féminité. A part une silhouette bleue, il n'y a rien qui laisse deviner que c'est une femme, un être avec un coeur, des pensées, une volonté, des envies.. il faut qu'elle disparaisse. Elles n'a plus de droit, à peine celui d'exister ! Cela quand la décision de la porter vient de l'homme.
Est-ce différent quand cela vient de la femme elle-même, enfin si c'est vraiment sa volonté. Je dois dire que je ne comprends pas comment on peut prendre une telle décision de se couper des autres finalement et de vivre sa foi renfermée sur soi.  Là bas, des femmes ont osé se rebeller contre ces règles et ici, où l'égalité homme-femme est mis en avant pour faire reculer toutes inégalités existantes dans tous les domaines, d'autres veulent ce voile ?? Est-ce une mode, une provocation, un moyen de se faire remarquer ?? Une affirmation de sa différence ?
Le contact ne doit pas être facilité, on a pas toutes ces expressions qui accompagnent la parole.. pas de poignée de main, pas de sourire, ni de regard.
Cette tradition n'a pas été imposée par le Prophète mais par des hommes voulant réduire la condition de la femme à rien.
J'ai dit vivre enfermée sur soi.. peut-être aussi tournée vers Dieu ? une recherche de l'absolu ?? mais le truc, c'est que cette femme vit dans un environnement qui vit également, qui évolue, alors, a-t-elle peur de l'autre ou d'elle-même ?

Pourquoi est-ce toujours la femme qui est la cible ? parce que les règles sont dictées par des hommes ??

nauzika a écrit : Un texte plein de bon sens.....

artragis
Oui le sexisme existe bel et bien ici aussi même si sous une forme beaucoup moins opprimante, par exemple par la disparité des salaires et par les responsabilités donné au femmes.

Je suis d'accord avec toi concernant le sexisme qui entraîne souvent une inégalité au détriment de la femme..

il n'y a qu'avoir même ici parfois quand une femme post on la prend de haut ,genre retourne a tes casseroles....

je n'ai pas remarqué ce fait sur le forum.. sinon, j'aurais été la première à réagir :)

à plus

Avatar du membre
lucifer
Messages : 4158
Enregistré le : 17 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Naoned

Message non lu par lucifer » 05 oct. 2009, 22:37:00

En fait, la raison est assez simple, gis.
Depuis des millenaire, ce n'est que très peu l'intellect qui dirige le monde mais bel et bien la violence.
Sur ce point, l'homme étant plus fort physiquement que la femme, il s'est illustré dans l'histoire.
Là dessus, il est aussi chasseur depuis des millions d'années, et sa morphologie musculaire l'a beaucoup aidé de par les siecles à nourrir sa famille.
Après, c'est entré dans mes moeurs, et l'homme a continué à faire de la femme son second.
Mais voilà, au 21em siecle, même les militaires et les chasseurs n'ont plus besoins d'etre taillés comme des armoires à glace.
Si il y a un siecle où la femme peut enfin prouver qu'elle vaut autant, et des fois plus que les hommes, c'est celui ci.

Pour l'evolution de carriere, c'est degueu mais c'est malheureusement très difficile pour celles qui travaillent. Mais je suis convaincu que ce n'est pas seulement les hommes les responsables.
OK à 200% pour ne jamais faire payer une absence pour maternité à une femme. C'est lâche.
Par contre, quand on voit à notre epoque des nanas qui s'arretent de bosser à partir de deux enfants, ou bien des mères au foyer, celà ne donne pas une image de femmes combatives sensées rivaliser avec les hommes.
Et c'est l'image de leur nana que les PDG ont en tête, bien plus que celle de leur collaboratrice.

Alors est ce que femme au foyer veut dire métier ? NON, et tant que certaines se cantoneront à le penser, celà nuira à l'image de la femme qui veut gravir les echelon à la sueur de son front.
Et oui, c'est déplaisant, mais bien reel. Je ne compte plus les femmes de mon entouragequi travaillent, prennent les transports, et elevent tout aussi bien leurs enfants que les femmes au foyer.

Et si les hommes politiques veulent donner un statut aux femmes au foyer, c'est qu'ils ont de bonne raison de le faire: l'empecher de montrer ce qu'elles sont capables de faire en milieu professionel.
Car ne nous leurrons pas, les femmes font de plus en plus peur aux hommes, de par leur logique et leur courage.
Encore faut il que certaines arretent de faire de l'ombre à celles qui veulent y arriver.
Maintenant que j'habite en province, je suis devenu peace and love. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ( surtout les descendants d'immigrés des cités que j'adore dorénavant )

lambertini
Messages : 3119
Enregistré le : 29 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : normandie

Message non lu par lambertini » 05 oct. 2009, 22:46:00

entierement d accord,
mais pourquoi faut il que les femmes travaillent, oui quand il y a bezoin , mais si il ni a pas manque d argent, une femme peut restée a la maison pour ses enfants, c est bien aussi, le travaille ok mais pas toutes une vie, pour l homme c est pareil, etre avec ses enfants ne leurs fait que du bien
la caravane passe et les chiens aboient

Avatar du membre
lucifer
Messages : 4158
Enregistré le : 17 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Naoned

Message non lu par lucifer » 05 oct. 2009, 22:59:00

Et oui, c'est encore là que le bas blesse. Il y a un petit changement dans la donne, car certains hommes commencent à s'occuper un peu plus de leurs enfants, mais le monopole revient encore à la femme.
Une repartition de taches à egal serait l'ideal, mais l'homme et la femme sont ils prets à ça ?
La femme irait bosser, et l'homme continuerait aussi, mais adapterait ses horaires en fonction de ceux de sa femme, ou le contraire.

Le peu de femmes avec qui j'ai bossé (il y en a peu dans mon metier) etaient et sont encore surement des personnes tout aussi capables que moi.
Dans les bureaux, c'est pareil, mais rares sont les femmes PDG.

Je pense que le fait d'elever des enfants est un faux probleme, car celles qui travaillent les elevent aussi, et si les enfants de la femme au foyer etaient mieux elevés, ça se saurait.
Maintenant que j'habite en province, je suis devenu peace and love. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ( surtout les descendants d'immigrés des cités que j'adore dorénavant )

Avatar du membre
Gis
Messages : 4939
Enregistré le : 13 oct. 2008, 00:00:00
Localisation : Loire-Atlantique

Message non lu par Gis » 05 oct. 2009, 23:06:00

Mon cher Lucifer,


Pardon, quand j'ai posé la question, je ne pensais pas à l'inégalité sous cet aspect parce que là ton point de vue est hors sujet, je le pensais du point de vue de ces traditions tribales.. qui là ont entraîné les femmes à porter ce genre de vêtement.

à plus

Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 05 oct. 2009, 23:09:00

artragis a écrit :
où l'on tente d'instaurer transparence et egalité des sexes
C'est là qu'est le problème. Même nos démocratie occidentale qui se battent pour "l'égalité des sexes" sont en fait très sexiste, et ce combat n'a fait que les rendre plus sexiste.
Je m'explique, histoire qu'on ne me fustige pas. Pour beaucoup, être sexiste, c'est quand un homme dit "les femmes à la maison, à la cuisine". Hors le sexisme c'est pourtant dire "je mets en avant la supériorité d'un sexe". Je ne sais pas si vous connaissez le terme de "discrimination positive", mais il existe dans nos démocratie lutant pour l'égalité des sexes ! En fait notre sexisme est bien plus insidieux et le problème c'est comme les femmes-grillage on se sert des libertés fondamentales édictées par les droits de l'homme pour nous justifier.
Je suis contre la burqa, mais je ne vais pas jusqu'à dire qu'il y a du "bon sens" dans ce texte.
Moi c'est marrant parce que c'est le contraire : je ne suis pas contre la burqa lorsqu'elle est portée sans contrainte et je trouve pourtant le texte de madame Badinter fort juste.

Sinon ton commentaire est intéressant et j'adhère à tes vues sur le sexisme "à l'envers" qui correspond au racisme à l'envers de la discrimination positive. Je n'ai pas trop d'avis sur la légitimité de la discrimination positive. Dans l'absolu je trouve le principe un peu naze mais dans la pratique il convient quand même d'agir, même par la bande dans le cas de cette discrimination positive. Les choses doivent changer en matière de sexisme et de racisme.

Ceci étant dit, je ne pense pas qu'il s'agisse de mettre en avant la supériorité du sexe féminin, pas plus qu'il ne s'agit de mettre en avant la supériorité des "noirs" et des "arabes" (puisque la discrimination positive les concerne en premier lieux).
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
Libre penseur
Messages : 2167
Enregistré le : 17 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : Vendée

Message non lu par Libre penseur » 05 oct. 2009, 23:17:00

Je ne voudrais pas me faire l'avocat du diable, mais ce texte est contestable.

Après tout si elles veulent porter la burqa, pourquoi pas ?
Comme le précise, Madame Badinter, le port obligatoire de la burqa n'est pas un précepte de l'islam, c'est une tradition, un fait culturel, donc libre à elles de se vêtir comme elles le souhaitent...

Moi, ça ne me choque pas de voir une femme voilé dans la rue, c'est la cadet de mes soucis, par contre, à mon sens leur interdire ce droit serait choquant.
L'enseignenement du cathéchisme à l'école privé, ou encore l'automutilation des catholiques en pleine rue... me choquent dix fois plus.

On n'interdit pas à une religieuse accostumé, à un américain avec un t-shirt "i love god", à un juif vêtis de sa coiffe, de se balader dans la rue.
Pourquoi le port de la burqa serait moins légitime ? d'autant plus que fondamentalement la burqa n'a rien de religieux, ce n'est pas une obligation coranique, c'est comme si, on repprochais à un type d'avoir des tatouages, des percings, une crête sur la tête, dès qu'on sort de la norme identitaire culturelle d'un pays, on est rejeté par la société, est ce qu'au moins quelqu'un d'entre vous à essayer d'établir un dialogue avec ces femmes ? non, la différence fait peur, peut-être que leur vie est heureuse ainsi, qui sait...?

Qu'est ce qui vous gêne au fond ? C'est le sens religieux de la burqa, le symbole de soumission et d'oppression qui peut en résulter. En fait, c'est votre haine de l'islam extrémiste qui vous pousse à rejeter le port de la burqa. Bien entendus, je méprise autant que vous les violences, les mariages forcés... de ses femmes, comme c'est le cas en Syrie, au Pakistan,  au Tchad...etc... Mais, en France, il y a les lois de la république qui sont les même pour tous, je ne vois donc pas d'objection au port de la burqa.

En fait, le réel problème que me pose la question du port de la burqa, c'est à savoir si la femme le fait librement, ou si elle le fait par la contrainte...

J'y vais fort dans mon propos, c'est juste pour vous titiller un peu...

Répondre

Retourner vers « Philo / Religion »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré