Un centre ville comme un grand forum antique!

Venez discuter de l'actualité politique.
anonyme
Messages : 1256
Enregistré le : 15 juin 2009, 00:00:00

Message non lu par anonyme » 03 oct. 2009, 18:33:00

Personnellement, je ne connais pas Santiago "un peu" mais je connais Santiago... tout court... et le problème du métro (fabriqué par Alsthom - c'est le méme qu'à Paris) s'est peu à peu arrangé. C'est bien saturé avant 8h00 mais il y a maintenant une rame toutes les deux minutes, voire toutes les minutes et demies ( certaine ont été rajoutées récemment car toutes les rames indiques leurs dates de construction avec la mention "Alstom").


Le problème de la station "las rejas" c'est qu'il s'agit d'une importante connexion avec les cars de banlieue, de province et de l'aéroport d'ou une foule monstre, mais on peut prendre le car à Las heroes ou à Universidad de Santiago. la nouvelle interconnexion de San Pablo arrangera définitivement  les choses dans quelques semaines...


Par contre pour aller de la Moneda à l'aéroport, montre en poche (ou plutôt réveil en poche mais c'est une longue histoire), j'ai mis environ 40 minutes : environ 14/15 minutes de métro et 25/26 minutes de car (que j'ai eu tout de suite, c'est vrai). Le prix du ticket de métro était de $ 450 et le prix du ticket de car est de $ 1400. Le car s'arrète d'abord au 3ème niveau de l'aéroport ou sont les départs puis ensuite desecend au 1er niveau où sont situés les arrivées... Il y a un car environ toutes les dix minutes (aérocentro).


La particularité de l'arrêt de métro de la Moneda c'est qu'il n'y a pas de panneau de pub, ni... de banc, d'ailleurs et il est illustré de photos de paysage chilien avec une très belle fresque au dessus du tunnel en direction de San Pablo. Les sièges du métro sont oranges (et en plastique sans mousse) et les portes sont entièrement automatiques, sans bouton : la musique de fermeture des portes est identique à celle de la RATP. Il y a un vigile devant les tourniquets à tickets. quand vous prenez un ticket individuel, la machine ne vous rend pas le ticket. La station "universidad de santiago" a un accès direct du métro jusqu'à la gare routière sans avoir besoin de sortir. Le centre commercial situé entre Estacion central et Universidad de Santiago s'appelle "Paris", il comprend plein de petites boutiques ouvert à tout vent et le soir on le ferme avec des grilles en fer forgé. le palais de Moneda compte une salle d'exposition en sous-sol, du côté de l'avenue O'Higgins. Le palais de Justice qui est en face du Musée des arts précolombiens est actuellement en travaux. Pour faire du change il faut aller sur la rue San Antonio où on vous reprend vos à $800 l'unité. C'est à côté de la banque santander, un petit supermarché (linéa azul) avec de magnifiques étagères style coloniale se trouve à côté. le poulet avec frites est vendu $ 1900...


ça vous va, comme ça ??

Avatar du membre
Magicfly
Messages : 1599
Enregistré le : 29 juil. 2009, 00:00:00
Localisation : Sud Ouest

Message non lu par Magicfly » 03 oct. 2009, 22:12:00

la chambre bleue a écrit :Personnellement, je ne connais pas Santiago "un peu" mais je connais Santiago... tout court... et le problème du métro (fabriqué par Alsthom - c'est le méme qu'à Paris) s'est peu à peu arrangé. C'est bien saturé avant 8h00 mais il y a maintenant une rame toutes les deux minutes, voire toutes les minutes et demies ( certaine ont été rajoutées récemment car toutes les rames indiques leurs dates de construction avec la mention "Alstom").

Le problème de la station "las rejas" c'est qu'il s'agit d'une importante connexion avec les cars de banlieue, de province et de l'aéroport d'ou une foule monstre, mais on peut prendre le car à Las heroes ou à Universidad de Santiago. la nouvelle interconnexion de San Pablo arrangera définitivement  les choses dans quelques semaines...


Par contre pour aller de la Moneda à l'aéroport, montre en poche (ou plutôt réveil en poche mais c'est une longue histoire), j'ai mis environ 40 minutes : environ 14/15 minutes de métro et 25/26 minutes de car (que j'ai eu tout de suite, c'est vrai). Le prix du ticket de métro était de $ 450 et le prix du ticket de car est de $ 1400. Le car s'arrète d'abord au 3ème niveau de l'aéroport ou sont les départs puis ensuite desecend au 1er niveau où sont situés les arrivées... Il y a un car environ toutes les dix minutes (aérocentro).


La particularité de l'arrêt de métro de la Moneda c'est qu'il n'y a pas de panneau de pub, ni... de banc, d'ailleurs et il est illustré de photos de paysage chilien avec une très belle fresque au dessus du tunnel en direction de San Pablo. Les sièges du métro sont oranges (et en plastique sans mousse) et les portes sont entièrement automatiques, sans bouton : la musique de fermeture des portes est identique à celle de la RATP. Il y a un vigile devant les tourniquets à tickets. quand vous prenez un ticket individuel, la machine ne vous rend pas le ticket. La station "universidad de santiago" a un accès direct du métro jusqu'à la gare routière sans avoir besoin de sortir. Le centre commercial situé entre Estacion central et Universidad de Santiago s'appelle "Paris", il comprend plein de petites boutiques ouvert à tout vent et le soir on le ferme avec des grilles en fer forgé. le palais de Moneda compte une salle d'exposition en sous-sol, du côté de l'avenue O'Higgins. Le palais de Justice qui est en face du Musée des arts précolombiens est actuellement en travaux. Pour faire du change il faut aller sur la rue San Antonio où on vous reprend vos à $800 l'unité. C'est à côté de la banque santander, un petit supermarché (linéa azul) avec de magnifiques étagères style coloniale se trouve à côté. le poulet avec frites est vendu $ 1900...


ça vous va, comme ça ??
JC

"Jouis et fais jouir, sans faire de mal ni à toi ni à personne..."
Chamfort

Avatar du membre
Magicfly
Messages : 1599
Enregistré le : 29 juil. 2009, 00:00:00
Localisation : Sud Ouest

Message non lu par Magicfly » 03 oct. 2009, 22:36:00

J'en sais qqes chose, Alstom division transport, c'était ma boite et le Métro de Santiago je n'y ai fait que de courtes missions , comme Mexico, Bangkok, Singapour, Le Caire, Istanbul, Caracas, Athènes (livré pour les jeux) et d'autres.... comme responsable d'étude. J'y ai fini ma carrière après 10 années dans le nucléaire (EDF) et 15 dans le spatiale (CNES)
Dans les Métros, quand une boite remporte le marché système de la première ligne, je ne parle pas que du matériel roulant, elle a 95 % de chance de faire les autres lignes, car changer de système est très compliqué (pb d'interface) et coûterait très cher. Par ex nous avions commencé à répondre sur la rénovation de la ligne 1 de Buenos Aires qui avait été faite par Siemens, on a pas insisté, trop compliqué et sans doute aussi un arrangement au niveau des directions générales des deux boites.
Tu vois les transports en commun je connais: c'est pour ça que je suis pour la mort des bagnoles : ça donne du boulot à mes potes qui bossent encore .

JC

"Jouis et fais jouir, sans faire de mal ni à toi ni à personne..."
Chamfort

anonyme
Messages : 1256
Enregistré le : 15 juin 2009, 00:00:00

Message non lu par anonyme » 04 oct. 2009, 09:33:00

Santiago du Chili est une vitrine. Et cela se voit, surtout... quand on en sort !!


Il suffit simplement de comparer Valparaiso avec Santiago pour s'en rendre compte : d'un côté, des bus hors d'âge, un réseau routier improbable et des commerces bien crades, et de l'autre des bus flambant neufs, une rocade fait entièrement le tour agglo. (ce qui n'existe pas à Paris ) et des centres commerciaux similaires à ceux de l'Europe occidentale ou des USA : il n'y a plus que le problème des chiens errants à régler.


La gros problème de ces métropoles sud-américaines, c'est qu'elles poussent comme des champignons : Santiago compte aujourd'hui pres de 6 millions d'habitants depuis peu et ça continue d'augmenter ! Cependant, comparativement à Paris, ces villes ont encore la chance d'avoir encore de la place pour construire des réseaux (métro, autoroute, train) tout neufs. 


Car pour la région parsienne (surtout en petit ceinture) l'habitat est très resseré : il suffit de superposer une carte de Paris et sa banlieue avec n'importe quelle autre ville européenne ( Londres, Berlin, Madrid ) ou américaine ( Chicaco, Los Ageles, Buenos Aires ) pour découvrir qu'à population égale et même inférieure, ces villes ont un habitat beaucoup moins resserré et sont plus étendues géographiquement !! C'est, pour l'instant, en Ile de France, le principale obstacle à l'extension du réseau de transport rapide : l'idée soudaine du tramway (5 lignes en chantiers) va peut-être contribuer à modifier la donne (si ce n'est quelques oppositions locales comme certains maires crétins)


Image

Avatar du membre
Magicfly
Messages : 1599
Enregistré le : 29 juil. 2009, 00:00:00
Localisation : Sud Ouest

Message non lu par Magicfly » 04 oct. 2009, 15:28:00

 

J'ai fait aussi bcp de tramway, ils ont évidement l'avantage de coûter bien moins cher qu'un métro souterrain où aérien. Les métros sont réservés aux agglomérations très denses avec de très gros flux voyageurs. Les trams ont d'autres avantages surtout quand ils sont en sites propres (qu'une plateforme leur est réservée), surtout celui de réaménager les endroits où ils passent. C'est ce qu'on appelle les aménagements induits. Les riverains râles bcp pendant les trx, mais après ts sont satisfaits, surtout que le prix de l'immobilier flambe, à la grande joie des propriétaires. Je trouve aussi qu'un tramway est plus conviviale, presque tjrs en surface il s'intègre à la vie et au dynamisme de la ville. Cerise sur le gâteau, il ne pollue pas et est très peu bruyant, ce qui est la cause de qqes accidents au début de la mise en service surtout pour les premières lignes où les gens ne sont pas habitués.
JC

"Jouis et fais jouir, sans faire de mal ni à toi ni à personne..."
Chamfort

anonyme
Messages : 1256
Enregistré le : 15 juin 2009, 00:00:00

Message non lu par anonyme » 04 oct. 2009, 16:02:00

En fait, le vrai problème du tram, c'est que le temps de parcours, même en site propre, reste supérieur à celui du métro. De plus, tenons nous bien, un bus articulé type "philéas" circulant en site propre  possède un temps de parcours pas plus long pour un coût d'infrastructure bien moins élevé tout en transportant un nombre équivalent de passagers.


Image
Bus type "philéas" à moteur GNV (Pays-Bas)


Le tramway, pourtant plus valorisant pour l'image, n'est donc pas une panacée pour des villes qui ont peu de moyens (voir la solution de la ville de Curitiba au Brésil )


Image
Bus curitibanos (Brésil)


La vraie solution, restant tout de même le fait de trouver le moyen le moins couteux (donc rapide à mettre en place) pour transporter le maximum de personnes de façon confortable et si le tramway tient une bonne position, il ne tient pas la corde, même écologiquement parlant, car si on met une perche relié à un caténaire électrique à un bus, on crée un trolley : c'est toujours moins coûteux qu'un tramway (pas de rail) et autonome en cas de panne d'électricté (moteur diesel ou GPL auxiliaire)


Image
Trolley bus limougeaud (France)

Comme quoi, rien n'est évident !!

Répondre

Retourner vers « L'actualité politique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : El Charco, fan2machiavel