Sondage Election Régionale 2010

Venez parler des élections régionales qui se passeront le 14 et 21 mars
Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 25 févr. 2010, 19:50:00

wesker a écrit :Le FN est un grand mouvement politique qui comporte divers responsables tels que Louis Aliot, Bruno Gollnisch ou Marine Le Pen, il n'y a nullement de dynastie.
Alors retour à ma première question : pourquoi ne voit-on jamais ces responsables dans les médias à part les Le Pen ? Ils puent de la g..... ou quoi ? ;)
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 27 févr. 2010, 14:36:00

A l'heure actuelle, chacun, dans sa Région voit le responsable, la tête de liste régionale qui conduit la liste nationale pour ces élections.

En Rhône Alpe, Bruno Gollnisch est representé, en Languedoc Roussillon, c'est France Jamet et Louis Aliot qui mène la campagne, en Ile de France, c'est Mme Arnautu.....

Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 27 févr. 2010, 17:08:00

Je parle bien évidemment des médias nationaux. Il me semble difficile de nier que le FN n'exhibe que son président et sa fille sur les grandes chaînes télévisées et seuls ces derniers sont habilités à s'exprimer dans les grands quotidiens nationaux.

Pourquoi ?
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 28 févr. 2010, 01:14:00

Peut être est ce eux qui sont invités....Je te rappelle que les médias ne dépendent pas du Fn et que leurs invités ne proviennent que de leurs responsabilités.

A l'heure actuelle, on est en pleine campagne des régionales, mais Jean Marie Le Pen étant Président du mouvement, il doit aussi répondre aux sujets de compétences nationales au nom du mouvement qu'il préside.

Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 28 févr. 2010, 16:42:00

Je ne parlais pas des régionales, le phénomène que j'évoque dure déjà depuis quelques années.

En tout cas merci beaucoup pour cette belle démonstration de mauvaise foi Wesker, il faudra me rappeler la prochaine fois de ne jamais attendre de réponse franche de la part d'un militant de parti politique :P
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34096
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 28 févr. 2010, 16:45:00

Bonjour,

Un petit point sur les sondages :
Le PS peut sourire. Non seulement il passe devant et en plus il prend même ses distances.Alors que PS et UMP étaient au coude à coude dans l'étude Ifop de la semaine dernière pour Paris Match (UMP à 29,5% et PS 29%), le parti de l'opposition est crédité de 31% des voix (+2 points) arrivant en tête des intentions de vote devant les listes UMP-NC à 27,5% (-2), si le premier tour des régionales avait lieu dimanche prochain, selon un sondage Ifop pour Com1+ Communication diffusé dimanche, qui relève une "poussée de la gauche et du Front national". Les intentions de vote en faveur des listes de gauche et extrême gauche s'établissent à 55% (+4,5 points) contre 38% pour les listes de droite et d'extrême droite (-1,5 point).
 
Le rassemblement Europe Ecologie gagne deux points à 13%, le MoDem perd 1 point à 4%. Le Front de Gauche (Parti communiste et Parti de gauche) se maintient à 6,5%, le NPA d'Olivier Besancenot recule de 0,5 point à 2%, Lutte ouvrière gagne 0,5 point à 1,5%. Les listes d'alliance NPA/Front de gauche, ou NPA/parti de gauche, prennent 0,5 point à 1%. L'Alliance écologiste indépendante perd un point, à 1%. Le Front national gagne 0,5 point, atteignant 9,5%, les listes divers droite sont inchangées (1%) et les autres listes perdent 1 point à 2%.


A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59303
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 28 févr. 2010, 19:13:00

55% à gauche et pourtant, Sarkozy gagnerait contre quasiment n'importe quel candidat. Y a un truc que je pige pas.

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 28 févr. 2010, 19:29:00

Ha le délicieux chant des sondages, devenus depuis l'adoubement médiatique de SR un sujet dont je me méfie particulièrement.

Nombrilist : l'opinion est volatile, le cas de 2007 nous l'a prouvé. Les présidentielles c'est une chose à part, mais lors de la dernière élection les cibles ont été bien choisies (les retraités et toute les tranches d'age suivantes). La campagne habituelle sur l'insécurité, ajoutée a la volonté de mettre soi disant la france au travail a emporté la décision chez nos ainés qui au lieu de voter à 52 ou 53% pour la droite (ce qui était le cas des précédentes présidentielles et depuis un bout de temps) ont plébiscité le petit avec 75% de leurs voix.

Sans doute ont ils cru naivement que si la population active bossait plus, leurs retraites seraient garanties, voire augmentées.

J'avais été surpris de ce résultat, je n'en ai pas gardé les sources mais cela doit encore être dispo sur le site SOFRES.

Je suis donc très peu confiant envers les sondages, c'est un peu comme les médias, et d'ailleurs les deux sont imbriqués, mais que ce soit l'un ou l'autre, ce sont (sauf le service public, qui a eu droit à un traitement de faveur de la part de naboléon) des entreprises commerciales. Business is Business ... Faut que ça bouge, que ça change, que ça monte, etc ... c'est très vendeur.

pour moi, c'est donc très relatif.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 28 févr. 2010, 20:26:00

A l'heure actuelle, je pense qu'il faut attendre desormais le verdict des urnes....t je dois avouer que je suis assez confiant au vu de la progression des idées nationales qui restent, quoique puissent en penser mes detracteurs, les seules à pouvoir répondre aux difficultés que traversent notre pays.

Les promesses de l'UMP ainsi que leur complicité active dans la derive de la gestion socialiste doivent être sanctionnées et ces élections constitueront, pour les français l'occasion de s'exprimer.

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34096
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 02 mars 2010, 07:23:00

Bonjour,

A deux semaines du premier tour des élections régionales, les jeux sont-ils déjà faits ? Certainement pas puisque aucun sondage ne remplacera jamais le vote des électeurs. Mais force est de constater que l’écart se creuse dans les enquêtes d’opinion entre la gauche et l’UMP.
La dernière enquête nationale CSA pour « le Parisien » - « Aujourd’hui en France » confirme cette tendance : en l’espace de quinze jours, le parti de la majorité présidentielle perd 4 points d’intention de vote (de 33 à 29), alors que le parti socialiste en gagne 3 (de 27 à 30).

Pour un petit point symbolique, la formation de Martine Aubry devient la première force politique en France. Avec, de plus, un total pour la gauche de 51 %, qui écrase celui de la droite (30 %).
Conséquence, les espoirs de la majorité présidentielle fondent comme neige au soleil. Notre sondage montre que, contrairement aux pronostics de la droite, la région Centre a ainsi toutes les chances de rester à gauche. La majorité présidentielle pourrait même perdre l’Alsace, sa seule région dans l’Hexagone, où le PS reprend l’avantage par rapport à Europe Ecologie.
La crise économique et sociale, la mauvaise campagne de l’UMP, les traces de l’affaire Soumaré, le rejet de Nicolas Sarkozy, le rôle protecteur (ou amortisseur de crise) des régions sont autant de facteurs d’explication.
Mais il en est un autre, qui découle de tout cela : la montée de l’abstention (pointée à 50 %). Elle pénalise au premier chef la droite. Ce phénomène, combiné à la (relative) mobilisation de l’électorat de gauche, expose le parti présidentiel à un redoutable effet de ciseaux.
« Ce n’est que maintenant qu’on va voir une sensibilisation des électeurs aux enjeux », voulait hier se rassurer Xavier télé.
François Bayrou, dont le MoDem est presque inexistant dans cette élection, déplorait lui, sur BFM TV, « une campagne qui n’incite pas à l’enthousiasme civique ». Il reste deux semaines pour redresser la barre.

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59303
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 02 mars 2010, 11:10:00

"Avec, de plus, un total pour la gauche de 51 %, qui écrase celui de la droite (30 %)."

Inquiétant, c'était 55% il y a 4 jours. Moi ce qui m'éclate le plus, c'est que les Français soient près à revoter à gauche malgré la flambée des impôts locaux.

1 - Soit la droite actuelle a dépassé la droite la plus nulle du monde de 1997 et les français n'estiment pas avoir le choix que de revoter à gauche.

2 - Soit les français ne sont pas bêtes et savent bien que ces hausses sont dues au gouvernement de droite (et à des réformes de droite (Raffarin)).

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 02 mars 2010, 13:32:00

Je crois que cette enquête révèle davantage le rejet de l'opinion à l'égard du comportement et de l'inconséquence du Président de la République que de l'approbation du bilan assez desastreux des regions socialistes.

C'est pour mettre fin à cette eternelle alternance inutile que le FN présente des listes et des équipes renouvelées, compétentes et capable de gérer la Région pour répondre aux defis qui interessent les français et, à la fois, evidemment envoyer un message explicite au Gouvernement.

Que ce qu'on appelle abusivement la droite se prenne une veste aux regionales est prevue, c'est d'ailleurs l'argument qui a incité Sarkozy à se mettre en retrait après avoir annoncé le contraire, mais qu'on accorde à nouveau la confiance à ceux qui sont responsables de la ruine, et de la paralysie des régions est incompréhensible.

Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 02 mars 2010, 17:05:00

wesker a écrit :Je crois que cette enquête révèle davantage le rejet de l'opinion à l'égard du comportement et de l'inconséquence du Président de la République que de l'approbation du bilan assez desastreux des regions socialistes.

C'est pour mettre fin à cette eternelle alternance inutile que le FN présente des listes et des équipes renouvelées, compétentes et capable de gérer la Région pour répondre aux defis qui interessent les français et, à la fois, evidemment envoyer un message explicite au Gouvernement.

Que ce qu'on appelle abusivement la droite se prenne une veste aux regionales est prevue, c'est d'ailleurs l'argument qui a incité Sarkozy à se mettre en retrait après avoir annoncé le contraire, mais qu'on accorde à nouveau la confiance à ceux qui sont responsables de la ruine, et de la paralysie des régions est incompréhensible.
Le bilan des régions n'a aucun intérêt dans cette campagne électorale de caniveau où le seul thème abordé est la peur des arabes/noirs/immigrés (en vrac) et des délinquants (oui, ils sont mêmes têtes de liste au PS !). Tu as raison Wesker, il n'est question que de sanctionner le président et ses errements politiques récurrents. En ce qui me concerne je trouve que ce n'est pas plus mal ainsi.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
Norbert
Messages : 1520
Enregistré le : 05 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Val de Marne
Contact :

Message non lu par Norbert » 03 mars 2010, 13:25:00

En toute sincérité, je ne trouve pas que cette campagne ait un grand intérêt.
Il y avait beaucoup de choses à dire mais beaucoup de bonnes choses ont également été menées à bien.

Pour être très franc avec vous, je ne pense pas qu'en Île de France l'UMP puisse faire beaucoup mieux, d'une manière générale que le PS.
Mis à part un social trop important, je ne pense pas que le PS ait réellement fait du mal à la région. Il a plutôt bien mené un certain nombre de dossiers.

La plupart des dossiers régionaux étant issus d'une contractualisation entre l'État et la région, il me semble que la marge de manœuvre des élus régionaux n'est pas tellement importante.
Image

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59303
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 03 mars 2010, 13:36:00

"La plupart des dossiers régionaux étant issus d'une contractualisation entre l'État et la région, il me semble que la marge de manœuvre des élus régionaux n'est pas tellement importante."

Tout à fait d'accord.

Répondre

Retourner vers « Election Régionale 2010 »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré