TVA à 5,5% dans la restauration, une réussite ?

Venez discuter et débattre de l'actualité économique
Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 20 oct. 2009, 10:26:00

Je ne pense pas qu'il y ai de concurrence entre deux secteurs aussi différents.

Mais j'ignorais ce discount sur les fast food ...
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 20 oct. 2009, 11:21:00

Il eut été préférable de porter le taux de la restauration rapide à 19.60.

Avatar du membre
Libre penseur
Messages : 2167
Enregistré le : 17 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : Vendée

Message non lu par Libre penseur » 20 oct. 2009, 14:31:00

Je ne pense pas qu'il y ai de concurrence entre deux secteurs aussi différents.
A l'inverse, je pense que cette concurrence indirecte va s'accroître, Combien de "djeunes" vont dans des snacks, au détriment de la restauration classique ? Beaucoup, et de plus en plus... une baisse des tarifs permettrait justement de parer un minima cette concurrence déloyale. Vive la bonne bouffe, à bas la mal bouffe made in USA... :)  
Il eut été préférable de porter le taux de la restauration rapide à 19.60.
Revoir à la hausse la tva pour les snacks, ou alors à l'inverse baisser la tva pour la restauration traditionnelle, dans les deux cas cela permet de restreindre cette concurrence déloyale.
Seul inconvénient d'une baisse de la tva, une baisse des recettes pour l'Etat.
Sinon, je suis favorable à la baisse de la tva si il y a des contreparties (embauche, hausse des revenus, baisse des tarifs, investissement...) or le résultat attendu n'est pas encore là, quelques rares restaurateurs se sont pris au jeu, c'est bien dommage.

NB: Ou alors, je propose une autre mesure, une tva à 5,5% pour les restaurateurs qui utilisent des produits frais, et une tva à 19,6% pour les pro-surgelés... icon_cheesygrin

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 20 oct. 2009, 14:38:00

Code : Tout sélectionner

A l'inverse, je pense que cette concurrence indirecte va s'accroître, Combien de "djeunes" vont dans des snacks, au détriment de la restauration classique ? 
 
Même si ce genre d'idées reçues font "branché", elle sont totalement fausses.

Prenons un repas dans un Mc Do ou un Quick :

- la viande est irréprochable, et très supérieur à celle généralement service dans les "petits retaurants".
- le repas est parfaitement équilibré, à condition de ne pas y ajouter des mayonaises ou des frites, mais de plutôt prendre une salade.
-les limonades sont à éviter, mais on peut toujours opter pour de l'eau.

Il ne s'agit donc nullement de mal-bouffe, mais de consommateurs "sauvages", ... qui prendront aussi des frites et des limonades dans leur "petit retaurant".

Tout dépend aussi de la fréquence, mais comme il parait que les jeunes n'ont pas assez d'argent, et quel que soit le taux de TVA, le mieux qu'ils aient à faire est de préparer leur repas à la maison.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Message non lu par Georges » 20 oct. 2009, 14:39:00

"Vive le bonne bouffe, à bas la mal bouffe made in USA... "

Et en plus, la bonne bouf n'est pas plus cher. Faite le calcul dans un Macdo : une entrée, plat de résistance (si on peu appeler ça ainsi) frites et dessert, cela vout coutera aussi cher voir plus qu'une entrée (chariot) une bonne blanquette avec légume + un dessert dans un routier.

Avatar du membre
Libre penseur
Messages : 2167
Enregistré le : 17 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : Vendée

Message non lu par Libre penseur » 20 oct. 2009, 15:06:00

mps, si tu aimes bien manger un steack sauce deluxe  entre deux tranche de pain tant mieux, perso je préfère fréquenter de très bon restaurants à des prix abordable.
Nier qu'il n'y a pas de concurrence, revient à nier l'évidence, c'est comme nier que les GMS ne font pas de concurrence aux ptit commerçants... :roll:
"Vive le bonne bouffe, à bas la mal bouffe made in USA... "

Et en plus, la bonne bouf n'est pas plus cher. Faite le calcul dans un Macdo : une entrée, plat de résistance (si on peu appeler ça ainsi) frites et dessert, cela vout coutera aussi cher voir plus qu'une entrée (chariot) une bonne blanquette avec légume + un dessert dans un routier.
Ca dépend des restaus, entre un traditionnel et un gastro, il y a une marge.
Cela dit, ce n'est pas faux, les snack ont une base tarifaire bien trop haute, leur coût de revient est minime, et leurs profits sont maximisé. Mais justement en baissant la tva à 5,5%, cela permettra de donner un nouveau souffle à la restauration françaises, et faire face au marché oligopolistique de la restauration rapide qui implantent toujours et toujours plus de points de vente sur notre belle terre de France.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 20 oct. 2009, 17:09:00

Comment peut-on comparer les fast food et les restaurants ?

L'intérêt du fast food n'a rien de "culinaire", mais se situe ailleurs.

Si tu as faim à 10 heures du mat, et que tu es pressé, un hamburger sur le pouce te prend 3 minutes et te calle.

Si, comme je l'ai fait, tu sors de gros travaux à 9 heures du soir, couvert de plafonnage, pour rentrer chez toi frigo vide, un arrêt au fast food est une bénédiction.  Et personne ne s'offusque de tes cheveux blancs de poussière ...

Chers, ces lieux de colmatage ? Oui, comme tous les snacks qui vendent le sandwich au prix du homard ! Mais parfois nécessité fait loi.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
Libre penseur
Messages : 2167
Enregistré le : 17 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : Vendée

Message non lu par Libre penseur » 20 oct. 2009, 20:34:00

Fast food : repas rapide, ça ne m'a pas échappé...
Moi aussi je me suis déja tapé du Mc Drive à 10 heures du soir, il n'empêche que je ne cautionne pas la mal bouffe à rentabilité maximum, qui de surcroit fait de la concurrence à la restauration tradi. quoi que tu en dises...

Les restaurateurs méritent davantage la tva à 5,5%.

Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 22 oct. 2009, 16:27:00

Le McDo c'est vrai que si on y va de temps à autres uniquement y'a pas de quoi tuer un homme. Par contre je ne sais pas trop si c'est sain parce qu'il y a un paquet de graisse hydrogénées et des tas de substance synthétiques qui n'ont rien à faire là et dont la présence n'est destinée qu'à rogner sur les coûts de production. Ici on détaille les ingrédients pour fabriquer les chicken Mc nuggets : http://www.rense.com/general76/chk.htm

A noter que cela ne concerne pas uniquement McDo mais toute la bouffe industrielle :(
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
Libre penseur
Messages : 2167
Enregistré le : 17 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : Vendée

Message non lu par Libre penseur » 22 oct. 2009, 17:42:00

Une info au passage, Mc Do est la deuxième marque la plus connue au monde, juste après Coca-cola.
La bouffe industrielle est devenu une fatalité consumériste, c'est bien regrettable, ça correspond tout à fait à la logique du marché actuel, les gros mangent les petits.

Je persiste à dire que la tva à 5,5% n'est pas une si mauvaise idée, si ça peut aider les restaurateurs français.

Pour une fois que je suis d'accord avec une mesure umpiste, c'est important de le souligner. icon_cheesygrin

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34088
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 26 juil. 2011, 22:14:00

Bonjour,

   
 

Non, il n'est "pas question de revenir" sur la TVA à 5,5% dans la restauration. En déplacement au Cap d'Adge (Hérault) mardi, Nicolas Sarkozy l'a assuré aux professionnels du tourisme présents. Cette mesure économique, entrée en vigueur au 1er juillet 2009, a "produit des effets", a déclaré le chef de l'Etat, lors d'une table ronde, ajoutant que les restaurateurs avaient "tenu leurs engagements", "les rapports le montrent". Avant de conclure : "C'est un engagement que je prends."
Le président de la République, qui était accompagné par le ministre de l'Economie, François Baroin, et celui du Tourisme, Frédéric Lefebvre, s'est également adressé à des ouvriers sur le chantiers du futur parc aquatique de la station balnéaire, créée il y a 40 ans dans le cadre de la mission Racine et qui voit aujourd'hui sa population décupler en été. Ce nouvel espace, qui doit ouvrir ses portes en septembre prochain, doit "permettre d'allonger la saison" touristique, a affirmé Nicolas Sarkozy. "Il ne faut pas qu'on continue à vivre sur un mois et demi (…) Si on veut continuer à accueillir de plus en plus de touristes, il faut qu'on se bouge un peu, qu'on investisse. Les touristes, et c'est normal, sont de plus en plus exigeants", a-t-il ajouté, précisant que le tourisme est "un secteur d'avenir et un secteur majeur pour l'économie française".

S'ouvrir à de nouveaux marchés
Si la France reste la première destination touristique au monde en termes de fréquentation – avec 76,8 millions de visiteurs étrangers en 2010 –, Nicolas Sarkozy a toutefois mis en garde les professionnels du secteur, leur demandant de se tourner vers de nouveaux marchés. "Il faut qu'on comprenne que nous avons de nouveaux concurrents mais que, vous les professionnels du tourisme, vous avez de nouveaux clients potentiels", a déclaré le chef de l'Etat, citant notamment les "touristes chinois".
Interrogé sur la main d'œuvre saisonnière, Nicolas Sarkozy a profité de ce déplacement pour apporter son soutien à son ministre de l'Intérieur, Claude Guéant, qui avait affiché la volonté de réduire l'immigration liée au travail. "Quand le ministre dit 'nous avons besoin d'une main d'œuvre étrangère, mais compte tenu de notre population active, je veux réduire la part de population étrangère venant travailler', il a raison", a déclaré le président, indiquant que la France voyait sa population active "augmenter de 100.000 par an". "Ce n'est pas un choix idéologique, c'est un choix pragmatique", a-t-il assuré.
Après l'Hérault et le tourisme, Nicolas Sarkozy se rendra jeudi dans le Vaucluse pour évoquer les perspectives d'avenir de la viticulture française. Selon un communiqué de l'Elysée, le chef de l'Etat visitera le domaine viticole de Durban à Beaumes-de-Venise, puis présidera une table ronde à Châteauneuf-du-Pape. Il sera accompagné du ministre de l'Agriculture, Bruno Le Maire, et du ministre des Transports, Thierry Mariani, originaire du Vaucluse et élu de cette région.


Le Jdd
 Qu'en pensez vous ?

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26115
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Message non lu par El Fredo » 26 juil. 2011, 22:43:00

Il n'a pas pu s'empêcher de balancer son petit couplet sur l'immigration, on dirait que ça lui prend à chaque été icon_mrgreen
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Papibilou
Messages : 10081
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Message non lu par Papibilou » 30 juil. 2011, 09:54:00

Par principe, je crois qu'il faut s'abstenir de faire des cadeaux quand on n'a pas d'argent. Il y avait donc 3 mesures possibles:
- laisser les choses en l'état: restauration rapide à 5.5% et le reste à 19.6%
- passer tout à 5.5% c'est ce qui a été fait. Moralité: 1) on a donné de l'argent qu'on n'avait pas, 2) il faudra bien que les contribuables paient. On paiera donc tous ce qui a été donné aux restaurateurs.
- on passait tout à 19.6%. Il n'y avait pas de jaloux entre restauration rapide et les autres. Et on ne creusait pas un peu plus le trou qu'il faudra bien combler un jour. 
Je crois qu'il faut arrêter de jouer avec les taux de TVA sauf si on est sûr que le résultat sera favorable au pays tout entier et pas à une catégorie de français.

pierre30
Messages : 9030
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Message non lu par pierre30 » 30 juil. 2011, 11:26:00

oui c'est vrai. mais on a déjà pas loin de 44% de prélèvements. Alors au nom de la dette, faut-il pousser jusqu'à 60% ?

De plus chaque fois qu'on donne de l'argent à l'état, ben il le dépense en mesures démagos supplémentaires; Surtout en période d'élections.

Papibilou
Messages : 10081
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Message non lu par Papibilou » 30 juil. 2011, 12:39:00

pierre30 a écrit :oui c'est vrai. mais on a déjà pas loin de 44% de prélèvements. Alors au nom de la dette, faut-il pousser jusqu'à 60% ?

De plus chaque fois qu'on donne de l'argent à l'état, ben il le dépense en mesures démagos supplémentaires; Surtout en période d'élections.

Bien sur il ne faut pas essayer de combler le déficit budgétaire uniquement en prélevant plus, il faut aussi dépenser mieux. 
Certes, les gouvernements avaient prix l'habitude de mesures démagos mais désormais ça va être un peu plus difficile avec la note AAA que l'on veut garder et les objectifs de réduction du déficit.

Répondre

Retourner vers « Economie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré