Bossez bourré !

Venez discuter des problèmes du travail dans notre pays, mais aussi des problèmes sociaux ( retraites, chomage...)
Avatar du membre
Magicfly
Messages : 1599
Enregistré le : 29 juil. 2009, 00:00:00
Localisation : Sud Ouest

Message non lu par Magicfly » 27 oct. 2009, 11:27:00

mps a écrit :Pour Lambertini : tu me fatigues ! Un type qui commence à 5 heures, dansles ateliers, a fini midi, non ? icon_biggrin
Pour ta gouverne, un pilote de ligne qui commence à 5 heures finit souvent vers 20 heures ! Ne picole pas, passe du poste surchauffé au tarmac glacial plusieurs fois dans la journée, et perd défintivement sa licence s'il ingère une seule goutte d'alcool ou un anabolisant quelconque. Mais eux, bien entendu, ne se plaignent pas.

Pour Libre-Penseur : je ne me souviens plus de la nature de l'accident, qui avait fait des morts. Par ouverture intempestive d'une vanne de vapeur, ou un truc du genre.

les commerciaux sont effectivement de gros bringueurs, entre les diner d'affaire, les repas entre collègues et le client qui te paie l'apéro, il y a de quoi bien finir la journée, il faut savoir se modérer 
Oui, mais en principe ils ne mettent pas en danger leurs collègues ou les personnes qu'ils transportent ... Juste leur foie icon_confused
ouai hum... Je suis pas sûr mps que tu ais choisi le bon exemple avec les pilotes. Moi, j'en ai connu, des pro, dans des grandes compagnies internationales qui prenaient le manche chargés. Et l'amplitude du boulot chez les pilotes payés entre 6 et 10 000€ pour aider, j'ai pas trop envie de pleurer. Tu ne vas pas te mettre à jouer la sérénade du cheminot conducteur de TGV. Je sens comme un léger favoritisme.
JC

"Jouis et fais jouir, sans faire de mal ni à toi ni à personne..."
Chamfort

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 27 oct. 2009, 14:56:00

mps a écrit : Pour Geroges : ilest question d'alcoolisme au travail, pas au volant.

Pour Lambertini : en 30 ans et pous de vie professionnelle, nous n'avons jamais vu ni entendu parler d'UN seul pilote ayant bu UN seul verre avant ou pendant un vol. Tout à fait n normal = ces ges invetissent énormément dans leur métier, et donc le repectent.
Hum .... le dernier crash qui a eu lieu dans mon patelin (Rennes : Bretagne) était un vol commercial de fret et l'enquête a clairement et facilement démontré (d'autant que l'équipage était seul) que y'a pas que l'avion qui était chargé.

Bon j'en fais pas une généralité, mais des pilotes fondus il y en a, et des pilotes qui crachent pas sur un petit canon ou autre, y'en a aussi.

Même si globalement, les pilotes sont quand même des gens responsables.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 27 oct. 2009, 17:14:00

Oui, j'ai déjà dit par ailleurs que les pilotes français étaient les seuls au monde à pouvoir prendre de l'alcool dans les 12 heures qui précèdent un vol, et même en vol !

Donc, que ce soit alcolémie zéro comme dans le monde entier, ou alcolémie "modérée" en France), il faut savoir que cela correspond à un retrait immédiat et définitif de licence.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

lambertini
Messages : 3119
Enregistré le : 29 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : normandie

Message non lu par lambertini » 27 oct. 2009, 21:56:00

c est bien gentil tout sa mais sa te donne pas le droit de cracher sur des ouvriers , qui prennent peut etre des chosses pour tenir, car il faut faire un rendement, qui devient de plus en plus dure,(pour gaver les actionnaires)..
facille de parler de stup dans un pays qui est grand consaumateurs d anti depresseurs
la caravane passe et les chiens aboient

Avatar du membre
Magicfly
Messages : 1599
Enregistré le : 29 juil. 2009, 00:00:00
Localisation : Sud Ouest

Message non lu par Magicfly » 27 oct. 2009, 22:23:00

lambertini a écrit :c est bien gentil tout sa mais sa te donne pas le droit de cracher sur des ouvriers , qui prennent peut etre des chosses pour tenir, car il faut faire un rendement, qui devient de plus en plus dure,(pour gaver les actionnaires).. facille de parler de stup dans un pays qui est grand consaumateurs d anti depresseurs
Là je suis bien d'accord avec toi. nous sommes ts plus ou moins shooté. C'est comme ça qu'on met le sécu en faillite.
JC

"Jouis et fais jouir, sans faire de mal ni à toi ni à personne..."
Chamfort

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34088
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 27 oct. 2009, 22:26:00

Bonjour,

Sauf que y'a peut être une différence entre prendre de l'alcool sur son lieu de travail, être ivre, et prendre un anti-dépresseur car ça va un peu moins bien.

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 28 oct. 2009, 08:42:00

Je crois que la remarque de Lambertini est tout à fait fondée.

De nombreux anti-dépresseurs ne sont livrés que sur prescription, et indiquent par exemple qu'il est déconseillé de conduire.

A fortiori, d'utiliser des machines dangereuses, par exemple.

90 % des accidents du travail (chiffres assurances en Belgique) viennent de l'inaptitude momentanée d'un ouvrier (alcool, drogue, calmants, problèmes familiaux, manque de sommeil etc).

Si on ne peut agir sur ces deux derniers facteurs, on peut au moins interdire au travail ceux qui présentent l'un des trois premiers.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 01 nov. 2009, 18:16:00

C'est déjà le cas .... sauf pour tout ce qui touche au médical, couvert (et heureusement) par le secret. Si le prescripteur de calmants juge la situation préoccupante, c'est à lui de prescrire également un arrêt de travail.

Houla ... ça va pas arranger les comptes de la sécu tout ça ....

Répondre

Retourner vers « Travail »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré