Statut juridique de l'animal : un manifeste de 24 intellectuels

Venez discuter des sujets en rapport avec les sciences
phoenix72
Messages : 3321
Enregistré le : 10 juin 2011, 00:00:00

Re: Statut juridique de l'animal : un manifeste de 24 intellectuels

Message non lu par phoenix72 » 28 janv. 2017, 15:26:01

sandy » Sam 28 Jan 2017 - 16:17 a écrit :Le problème c'est qu'on ne peut pas accorder le statut "d'etre doué de sensibilité" sans remettre en cause le fait de manger de la viande...
De conscience, certainement!

Un animal est il doué de sensibilité?
A mon avis les animaux réelement doué de sensibilité sont très rare, les elephants pour commencé dont il est connus qu'ils ont un comportement special fasse a leurs morts, ils les touchent, les caresses, emettent des sons très bas...
Les singes...
Les chiens peut être, capable de se laisser mourir quand leur maitre disparait...
L'homme!

Et c'est tout!

Oui un animal est un bien de consomation, je vous rappel qu'on mange sa viande...
Donc, oui!

Ah bon donc un éléphant ou un cochon ne souffre pas quand on leur enfonce un crochet vivant ,elle est super celle là
doué de sensibilité oui car un animal pleure et crie quand il souffre et pas seulement l'animal de compagnie mais pour comprendre cela il faut aussi que l'homme fasse preuve aussi de sensibilité ce qui n'est pas le cas .
On vends des chiens, des chats, des chevaux, des cochons...

Donc en reconnaitre doué de sensibilité, oui, pour les proteger et seulement les animaux de compagnie!

sandy
Messages : 1423
Enregistré le : 02 août 2015, 20:51:11

Re: Statut juridique de l'animal : un manifeste de 24 intellectuels

Message non lu par sandy » 28 janv. 2017, 15:31:02

La sensibilité, dans ce sens la, oui, alors même une mouche est doué de sensibilité!

La sensibilité au niveaux émotionnel est bien plus complexe...
Un cheval est sensible, mais pas de la même manière qu'un homme, il ne vas pas deperir si il a un autre cavalier!
Un chien est sensible, maisi l ne fait pas de depression post partum!
Un cochon est sensible...

D'une certaine manière!

Tu ne peut pas accorder la même sensibilité a l'animal qui te fournis ton steak qu'a celui qui dors au pieds de ton lit ou qui te porte sur son dos!
Ca n'est pas possible...
C'est un petit poney blanc, dans les monts d'émeraude et il emporte mon cœur!

phoenix72
Messages : 3321
Enregistré le : 10 juin 2011, 00:00:00

Re: Statut juridique de l'animal : un manifeste de 24 intellectuels

Message non lu par phoenix72 » 28 janv. 2017, 15:41:13

Je ne comprends absolument pas votre raisonnement ,pour vous un animal qui sert de steak n'est pas doué de sensibilité? Vous n'avez jamais vécu dans une ferme a priori ,et même donc vous trouvez normal de torturer des animaux parce qu'ils vont finir en steak?
Regardez les documentaires sur les animaux vous verrez qu'ils sont certainement plus sensible que certain personnage qui se disent humain.

sandy
Messages : 1423
Enregistré le : 02 août 2015, 20:51:11

Re: Statut juridique de l'animal : un manifeste de 24 intellectuels

Message non lu par sandy » 28 janv. 2017, 15:43:39

Je vois bien que vous ne comprenez pas...
Je vais donc faire simple : reconnaitre ces animaux doué de sensibilité=a terme remettre en cause le fait de manger de la viande!
Donc ce n'est pas qu'il soit ou non doué de sensibilité, mais le fait qu'on ne PEUT PAS les reconnaitre comme tel!

C'est plus clair?
C'est un petit poney blanc, dans les monts d'émeraude et il emporte mon cœur!

Avatar du membre
Ramdams
Messages : 13178
Enregistré le : 18 mars 2013, 09:37:10

Re: Statut juridique de l'animal : un manifeste de 24 intellectuels

Message non lu par Ramdams » 28 janv. 2017, 15:55:33

sandy » 28 Jan 2017, 15:43:39 a écrit :Je vois bien que vous ne comprenez pas...
Je vais donc faire simple : reconnaitre ces animaux doué de sensibilité=a terme remettre en cause le fait de manger de la viande!
Donc ce n'est pas qu'il soit ou non doué de sensibilité, mais le fait qu'on ne PEUT PAS les reconnaitre comme tel!

C'est plus clair?
Non. Il ne faut pas dire n'importe quoi et ressortir la propagande du lobby véreux agricole et agroalimentaire.
Au Royaume-Uni, les animaux sont considérés comme des êtres sensibles, il n'y a pas interdiction de manger de la viande. Par contre, il y a interdiction des actes de maltraitance volontaire et un durcissement de la législation sur ce point.

Cette reconnaissance permettrait de bannir des pratiques comme la détention d'animaux sauvages dans les cirques. ou dans des corridas.

sandy
Messages : 1423
Enregistré le : 02 août 2015, 20:51:11

Re: Statut juridique de l'animal : un manifeste de 24 intellectuels

Message non lu par sandy » 28 janv. 2017, 15:58:40

Ah, ben moi je suis pour la corrida et la chasse tant qu'ils ne tirent pas près de mon poney ou de mes chiens, ou de moi...
A coté de ca je pense qu'il n'y a nul besoin de "doué de sensibilité" pour interdire la maltraitance (sous toute ses forme elevage, animaux domestique...), deja appliqué lesl ois exsistante serait pas mal au lieu de legiferer!

PS : je ne savais même pas que ces propos etaient ceux des "lobby agroalimentaire"!
Je te promet...
C'est un petit poney blanc, dans les monts d'émeraude et il emporte mon cœur!

Avatar du membre
Ramdams
Messages : 13178
Enregistré le : 18 mars 2013, 09:37:10

Re: Statut juridique de l'animal : un manifeste de 24 intellectuels

Message non lu par Ramdams » 28 janv. 2017, 16:39:44

Ca n'améliorera pas les conditions de vie des animaux dans l'immédiat mais ça permettrait de renforcer la base légale, pour sanctionner plus lourdement les maltraitants.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 52648
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Statut juridique de l'animal : un manifeste de 24 intellectuels

Message non lu par Nombrilist » 28 janv. 2017, 21:45:18

Je pense qu'il faudrait déjà appliquer les lois existantes. Si on commence à donner un statut à l'animal, on n'en a pas fini avec les emmerdements.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.


phoenix72
Messages : 3321
Enregistré le : 10 juin 2011, 00:00:00

Re: Statut juridique de l'animal : un manifeste de 24 intellectuels

Message non lu par phoenix72 » 29 janv. 2017, 16:05:43

Franchement je ne vois pas le rapport entre la conn...de deux voisins et la maltraitance d'un animal dans un abattoir.

phoenix72
Messages : 3321
Enregistré le : 10 juin 2011, 00:00:00

Re: Statut juridique de l'animal : un manifeste de 24 intellectuels

Message non lu par phoenix72 » 29 janv. 2017, 16:15:02

Voilà pourquoi faire des lois pour lutter contre la conn......des hommes

http://www.lemans.maville.com/actu/actu ... 4_actu.Htm

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 52648
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Statut juridique de l'animal : un manifeste de 24 intellectuels

Message non lu par Nombrilist » 29 janv. 2017, 17:14:01

phoenix72 » Dim 29 Jan 2017 - 16:05 a écrit :Franchement je ne vois pas le rapport entre la conn...de deux voisins et la maltraitance d'un animal dans un abattoir.
Mais cela est déjà illégal de maltraiter des animaux, abattoir ou pas abattoir.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
Cheshire cat
Messages : 3316
Enregistré le : 08 juin 2013, 14:03:05
Localisation : Lugdunum

Re: Statut juridique de l'animal : un manifeste de 24 intellectuels

Message non lu par Cheshire cat » 19 janv. 2018, 14:57:07

Laurence Parisot, la nouvelle égérie de la cause animale :
Laurence Parisot, ex présidente du MEDEF, pour les droits des animaux

Laurence Parisot, ancienne présidente du MEDEF, se prononce en faveur de droits pour les animaux. Lo

Image

Laurence Parisot, ancienne présidente du MEDEF, se prononce en faveur de droits pour les animaux.

Lors de son intervention sur Europe 11 en décembre 2013 face à Pierre de Boisguilbert, porte-parole de la Fédération Nationale des Chasseurs, Laurence Parisot déclare :
J’ai personnellement l’intuition qu’il s’agit d’un enjeu de société important, et je dirais même d’un enjeu de civilisation […] L’évolution nécessaire du statut de l’animal, car il faut savoir qu’en droit civil français l’animal est bien meuble, c’est à dire une chose, n’est-il pas temps de faire évoluer le droit civil ?

L’ex présidente du MEDEF continue est affirme :
L’animal est un être sensible, comprenez que c’est un être qui a des sensations de joie, de peine, de tristesse, de peur, d’effroi.
Il est donc tout à fait légitime qu’il ait des droits.
(...)
Article complet sur https://www.vegactu.com/actualite/laure ... aux-12344/
“On commence par se tromper soi-même ; et ensuite on trompe les autres. ”
Oscar Wilde

pierre30
Messages : 7504
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Re: Statut juridique de l'animal : un manifeste de 24 intellectuels

Message non lu par pierre30 » 22 janv. 2018, 19:30:23

J'ai eu l'occasion d'écouter à la radio plusieurs débats qui se déroulent dans le cadre de travaux sur la bio éthique. Laurence Parisot participait à l'un d'eux. Elle était bien loin de la ligne des vegans. Elle a simplement dit qu'il y avait des améliorations à apporter dans les pratiques d'élevage actuelles. Le niveau des debats etait lamentable. On n'y entendait que des militants et quelques chercheurs ou assimilés qui pensaient dans leur sens.
Perso j'observe que le comportement de hommes envers les animaux evolue parallèlement au comportement des hommes entre eux. Lorsque les gens ont des rapports âpres avec leurs semblables, les rapports sont également difficiles avec les animaux. Aujourd'hui les hommes vivent de plus en plus hors sol dans un cocon de plus en plus artificiel. Leur rapport avec la nature est très largement artificiel et même abstrait. Ils voient les animaux au mieux au travers des émissions nature à la télé. Au pire, ils voient leur chat ou chien. Les animaux d'élevage sont devenus des doudous: les vaches ont de beaux yeux et les chèvres sont mignonnes.
Alors toutes ces petites bêtes il faut les chouchouter comme des doudous. Celui qui veut manger un steak ? Pas de probleme : la science produit de la viande invitro.
Cela illustre la distance de plus en plus grande entre le citoyen et la cambrousse.

Pour le citadin militant bienpensant, le paysan qui tire au fusil sur un lièvre est un homme de cromagnon arrivé par téléporteur dans un jeu vidéo.
Cela pourrait être le signe de la prise en compte de la nature et donc un espoir de combattre les dégradations de l'environnement. Il n'en est rien. L'environnement ce n'est pas les doudous. C'est rude et il faut en être imprégné pour le respecter. Les gens veulent des doudous.

Je suis très pessimiste pour ce qui est de l'évolution de notre environnement qui deviendra de plus en plus Disneyland : un décor artificiel que les gens observent diriere les jumelles qui remplacent l'ecran de leur telephone momentanément .

Les autres s' en foutent (la majorité) . Je préfère encore ceux là.

Avatar du membre
johanono
Messages : 25968
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Statut juridique de l'animal : un manifeste de 24 intellectuels

Message non lu par johanono » 21 mars 2018, 16:26:51

1er «Code de l'animal» pour défendre les bêtes

Les animaux ont désormais leur propre "Code" pour être mieux défendus. La Fondation 30 millions d'amis fait éditer un premier "Code de l'animal", à paraître dermain, rassemblant articles de loi et jurisprudence. Publié chez LexisNex, cet ouvrage est le fruit d'une collaboration avec les professeurs de droit privé et spécialistes du droit animalier Jean-Pierre Marguénaud et Jacques Leroy.

Article complet sur http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2018/ ... -betes.php
N'importe quoi...

Répondre

Retourner vers « Sciences »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré