LE DÉBAT SUR L'IDENTITÉ NATIONALE EST UNE FARCE !!!

Venez discuter de l'actualité politique.
Avatar du membre
lucifer
Messages : 4158
Enregistré le : 17 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Naoned

Message non lu par lucifer » 13 nov. 2009, 09:37:00

Bon, pourquoi mon intervention, tout en restant dans le sujet.
Avant de debattre, il serait interrssant de bien cibler certains mots.
La plupart des gens (et on en a encore la preuve sur ce post), dés qu'on marque le mot" national" , font automatiquement des dérives sur le front national.
Mais faut il etre du FN pour avoir le droit de citer ce mot ?
Pour moi (comme pour la plupart des bidasses, qui suis payé pour entre autre defendre la nation), une nation est un pays chargé d'histoire, de coutumes, de joies et de peurs, d'oppression et de liberté.
Le mot "national" n'a rien de péjoratif, et c'est même tout le contraire. Il y a bien un parti qui utilise ce mot dans son nom, mais je ne le cosidere pas plus national que les autres.
Et pour cause, un parti se doit de respecter la nation, et ce peu importe son appartenance politique (sinon, ça n'a aucun sens de faire de la politique).

Maintenant, pour l'identité nationale, les avis des français sont partagés (il faudrait peut etre les consulter pour savoir, mais là encore, on tournerait en rond car ils penseraient systematiquement au FN).
Il n'y a rien de raciste dans le fait de parler d'identité nationale, bien au contraire. Je connais des travailleurs d'origine etrangère qui rapportent + à notre pays que des soit disants "bons" français.
Si le débat devait s'ouvrir, c'est bien là dessus qu'il faudrait insister.
Mais ne pas oublier non plus les blancs, blacks et beurs qui se font un malin plaisir à ne rien foutre de leur vie, en vivant des aides d'un état (ou d'une nation plus precisement) et en vomissant sur celui ci.
En france, on doit tout à tout le monde, et ça, je suis contre. Je pars du principe que l'on n'a rien sans rien.

Voilà pourquoi je fais un parralele entre nationaliste et patriotique. C'est justement ce second mot qui est bafoué dans notre pays.
Si on prend l'exemple de l'angleterre, où tous les emmigrés et anglais de souche se cotoient sans trop d'encombre (en tout cas pas plus que chez nous, alors qu'ils ont le record europeen de taux d'emmigrés), en cas de conflit, ils prendront tous les armes (l'histoire du siecle dernier nous le prouve largement).
En france, où on est tous divisés, je suis moins certain du resultat (le français n'est déjà pas à la base l'exemple même du courage).

Donc, autant ce débat est une farce (aucun politique ne prendra le risque de se mettre une partie considerable de ses concitoyens sur le dos), autant il serait peut etre temps de bien faire comprendre qu'etre français ouvre des droits, mais surtout des devoirs. Et cette seconde idée a tendance à deranger.

Je pense qu'il serait bon d'insister sur le fait que nul n'a tous les droits en france sous le seul principe qu'il est français. Les devoirs envers notre nation (travailler ( ou chercher du travail) et payer des impots est un minimum quand on s'estime français.
Maintenant que j'habite en province, je suis devenu peace and love. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ( surtout les descendants d'immigrés des cités que j'adore dorénavant )

Avatar du membre
Magicfly
Messages : 1599
Enregistré le : 29 juil. 2009, 00:00:00
Localisation : Sud Ouest

Message non lu par Magicfly » 13 nov. 2009, 10:29:00

Lucifer, je suis d'accord sur bien des points avec toi. Et je ne n'associe pas national a feuneu. Si je suis intervenu suite à une série de posts de Wesker, c'est qu'il en revient en permanence à son parti nationaliste et qu'on sait bien ce que ce parti cache d'ignoble dans ce mot: Xénophobie. Nationaliste libéral c'est antinomique car
"Je suis un vrai libéral, peu m'importe qui est français, du moment qu'il travail, cotise, se loge, enfin vit par lui même sans profiter imbument du système". C'est ce que j'ai écris plus haut auquel j'ajoute; respect de la culture du pays d'accueil. Je préfère le mot patriotisme au mot nationalisme.
JC

"Jouis et fais jouir, sans faire de mal ni à toi ni à personne..."
Chamfort

Avatar du membre
Libre penseur
Messages : 2167
Enregistré le : 17 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : Vendée

Message non lu par Libre penseur » 13 nov. 2009, 18:07:00

Saviez vous que la nation est à la base un concept de gauche... :lol:

Avatar du membre
Magicfly
Messages : 1599
Enregistré le : 29 juil. 2009, 00:00:00
Localisation : Sud Ouest

Message non lu par Magicfly » 13 nov. 2009, 21:45:00

Libre penseur a écrit :Saviez vous que la nation est à la base un concept de gauche... :lol:
Oui, il me semble que c'est issu de la révoltion où toutes les pays monachiques se ligués contre la France.
JC

"Jouis et fais jouir, sans faire de mal ni à toi ni à personne..."
Chamfort

anonyme
Messages : 1256
Enregistré le : 15 juin 2009, 00:00:00

Message non lu par anonyme » 13 nov. 2009, 22:49:00

Libre penseur a écrit :Saviez vous que la nation est à la base un concept de gauche... :lol:


Mmmmh pas sur... A l'origine, c'est un terme bien réactionnaire. Pour représenter la nation, on évoque le Peuple, que le Peuple, ce sont les Francs qui créèrent la race "noble".  Puis, par réaction, on évoqua le "vrai" Peuple issu des Gaulois : les simples paysans.


Cette opposition dura jusqu'à la révolution et même au-delà puisque les bonapartistes rebondirent dessus ( d'ou les conneries de Charles Martel et de Vercongétorix qui sont de pures inventions )


Le concept de Nation, malgré la "Révolution qui assimila celle-ci aux "Citoyens" commença à se flêtrir suite aux guerres napoléonienes et la Restauration.


Ce sont les allemands qui en 1870, nous relancèrent le concept de Nation en pleine tronche après les avoir avoir réveillé en 1848 !

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 14 nov. 2009, 06:22:00

La "Nation" se définit pr la volonté de vivre ensemble.

Il est donc légitime de se demander avec qui les français ont envie de vivre.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

lambertini
Messages : 3119
Enregistré le : 29 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : normandie

Message non lu par lambertini » 14 nov. 2009, 14:21:00

a cour d argument les anti debas , nous parlent de front nationnale, mais le debat a lieu de toutes facons ..
et la grandes majorités des francais sont contre l imigration, faut aussi le reconnaitre,et surtout de l emigration islamiste, respecter leurs choix c est cela la democratie
la caravane passe et les chiens aboient

Avatar du membre
Magicfly
Messages : 1599
Enregistré le : 29 juil. 2009, 00:00:00
Localisation : Sud Ouest

Message non lu par Magicfly » 14 nov. 2009, 15:54:00

lambertini a écrit :a cour d argument les anti debas , nous parlent de front nationnale, mais le debat a lieu de toutes facons .. et la grandes majorités des francais sont contre l imigration, faut aussi le reconnaitre,et surtout de l emigration islamiste, respecter leurs choix c est cela la democratie
La majorité des français sont aussi contre les escros, les voleurs, les voyous, pourquoi ne sont ils pas tous en taule?
JC

"Jouis et fais jouir, sans faire de mal ni à toi ni à personne..."
Chamfort

lambertini
Messages : 3119
Enregistré le : 29 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : normandie

Message non lu par lambertini » 14 nov. 2009, 19:15:00

[/quote]
La majorité des français sont aussi contre les escros, les voleurs, les voyous, pourquoi ne sont ils pas tous en taule?[/quote]

parce que ceux sont eux qui vous gouvernent,
moi j aime bien la france, que des riches viennent ne me derange pas, mais pas les pauvres, je ne veux pas avoir la misere a partager. icon_cheesygrin icon_cheesygrin
c est la religion qui me derange le plus, le reste je men fout
la caravane passe et les chiens aboient

Avatar du membre
Magicfly
Messages : 1599
Enregistré le : 29 juil. 2009, 00:00:00
Localisation : Sud Ouest

Message non lu par Magicfly » 14 nov. 2009, 21:57:00

Moi c'est le prosélytisme! icon_evil
JC

"Jouis et fais jouir, sans faire de mal ni à toi ni à personne..."
Chamfort

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 15 nov. 2009, 14:09:00

Il est évident pour moi qu'en vue des régionales, inquiet de la progression du FN, l'UMP voulant éviter des triangulaires cherche à attirer les électeurs patriotes pour les inciter à voter pour ses listes.

D'où le lancement d'un débat sur l'identité nationale que le Président de la République ne veut pas mener puisqu'il refuse d'en debattre publiquement avec l'ensemble des acteurs politiques qui auraient des idées à avancer.

Dès lors, on peut en conclure qu'il s'agit d'une farce électoraliste et non d'une volonté de redefinir cette notion fondamentale...Reste à savoir si les électeurs accepteront cette manoeuvre à mettre en regard avec les orientations politiques qui visent précisément à demanteler cette notion ?

Avatar du membre
lucifer
Messages : 4158
Enregistré le : 17 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Naoned

Message non lu par lucifer » 15 nov. 2009, 22:42:00

Regardons ce qui vient de se passer à Marseille.
Un match algerie/egypte diffusé à l'étranger, et c'est Marseille qui se retrouve en feu (j'exagère) et la violence, la casse, qui se propage.
Pas beaucoup de fautifs, mais assez pour faire pas mal de dégats.
Qu'est ce que la france y peut si l'algerie a perdu au foot ?

C'est dans ces cas que le debat sur l'identité nationale devient plausible et sensé, non ?
Ces jeunes, ils sont français ou algeriens ? En sachant que quand la france perd, il n'y a pas le feu partout.

On a tellement donné de liberté et de largesse d'esprit sur les origines, que certains font passer leurs origines avant leur pays .

Là, c'était des jeunes beurs, mais j'en ai autant à propos des portugais, qui creent même des associations de quartier.

Comme le disait un jeune beur au infos (et je le respecte vraiment en fonction de cette phrase: " ils sont tarés ceux qui ont fait ça, ils alimentent la machine à frabriquer des racistes".
Triste à dire, mais il a totalement raison.
Maintenant que j'habite en province, je suis devenu peace and love. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ( surtout les descendants d'immigrés des cités que j'adore dorénavant )

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 15 nov. 2009, 22:51:00

[table cellpadding="0" cellspacing="0" border="0" width="100%"][tr][td colspan="1" rowspan="1" width="100%"][table cellpadding="0" cellspacing="0" border="0" width="100%"][tr][td colspan="1" rowspan="1" width="100%"][table cellpadding="0" cellspacing="0" border="0" width="100%"][tr][td colspan="1" rowspan="1" width="100%"]En 1974, à la tribune de l'ONU, le président de la République  Algérienne , Houari Boumediene, a déclaré : « Un jour, des millions  d'hommes quitteront l'hémisphère sud pour aller dans l'hémisphère  nord. Et ils n'iront pas là-bas en tant qu'amis. Parce qu'ils iront  là-bas pour le conquérir. Et ils le conquerront en le peuplant avec  leurs fils. C'est le ventre de nos femmes qui nous donnera la  victoire. »  Dans le Figaro du 19 décembre 2006, notre « grand ami » Mouammar  Kadhafi déclarait : « Sans épée, sans fusil, sans conquêtes, les 50  millions de musulmans en Europe la transformeront bientôt en continent  musulman ! »  Que faire pour éviter la catastrophe ?  La première chose à faire est de diffuser largement ces vérités qu'un  pouvoir opportuniste nous cache soigneusement. La deuxième est de lire  (ou de relire, le cas échéant) le document  ci-dessous. Bien qu'assez brut, ce texte mérite une ou deux minutes  d'attention, pour être lu et retransmis (auteur inconnu.)  Un homme dont la famille faisait partie de l'aristocratie allemande,  avant la seconde guerre mondiale, possédait un certain nombre de  grandes usines et de propriétés.  Quand on lui demandait combien d'Allemands étaient de véritables  nazis, il faisait une réponse qui peut guider notre attitude au regard  du fanatisme.    « Peu de gens sont de vrais nazis » disait-il, « mais nombreux sont  ceux qui se réjouissent du retour de la fierté allemande, et encore  plus nombreux ceux qui sont trop occupés pour y faire attention.  J'étais l'un de ceux qui pensaient simplement que les nazis étaient  une bande de cinglés. Aussi la majorité se contenta-t-elle de regarder  et de laisser faire.  Soudain, avant que nous ayons pu réaliser, ils nous possédaient, nous  avions perdu toute liberté de manœuvre et la fin du monde était  arrivée. Ma famille perdit tout. Je terminai dans un camp de  concentration et les alliés détruisirent mes usines. »  Aujourd'hui, des « experts » et des « têtes bien pensantes », ne  cessent de nous répéter que l'Islam est la religion de la paix, et que  la vaste majorité des musulmans ne désire que vivre en paix. Bien que  cette affirmation gratuite puisse être vraie, elle est totalement  infondée. C'est une baudruche dénuée de sens, destinée à nous  réconforter, et, en quelque sorte, à diminuer le spectre du fanatisme  qui envahit la Terre au nom de l'Islam. Le fait est que les fanatiques  gouvernent l'Islam, actuellement. Ce sont les fanatiques qui paradent.  Ce sont les fanatiques qui financent chacun des cinquante conflits  armés de par le monde. Ce sont des fanatiques qui assassinent  systématiquement les chrétiens ou des groupes tribaux à travers toute  l'Afrique et mettent peu à peu la main sur le continent entier, à  travers une vague islamique. Ce sont les fanatiques qui posent des  bombes, décapitent, massacrent ou commettent les crimes d'honneur. Ce  sont les fanatiques qui prennent le contrôle des mosquées, l'une après  l'autre. Ce sont les fanatiques qui prêchent avec zèle la lapidation  et la pendaison des victimes de viol et des homosexuels. La réalité,  brutale et quantifiable, est que la «majorité pacifique», la «majorité  silencieuse» y est étrangère et se terre.  La Russie communiste était composée de Russes qui voulaient tout  simplement vivre en paix, bien que les communistes russes aient été  responsables du meurtre d'environ vingt millions de personnes. La  majorité pacifique n'était pas concernée.  L'immense population chinoise était, elle aussi, pacifique, mais les  communistes chinois réussirent à tuer le nombre stupéfiant de  soixante-dix millions de personnes.  Le japonais moyen, avant la deuxième guerre mondiale, n'était pas un  belliciste sadique. Le Japon, cependant, jalonna sa route, à travers  l'Asie du sud-est, de meurtres et de carnages dans une orgie de  tueries incluant l'abattage systématique de douze millions de civils  chinois, tués, pour la plupart, à coups d'épée, de pelle ou de  baïonnette.  Et qui peut oublier le Rwanda qui s'effondra dans une boucherie.  N'aurait-on pu dire que la majorité des Rwandais était pour « la Paix  et l'Amour ? »  Les leçons de l'Histoire sont souvent incroyablement simples et  brutales, cependant, malgré toutes nos facultés de raisonnement, nous  passons souvent à côté des choses les plus élémentaires et les moins  compliquées : les musulmans pacifiques sont devenus inconséquents par  leur silence. Les musulmans pacifiques deviendront nos ennemis s'ils  ne réagissent pas, parce que, comme mon ami allemand, ils  s'éveilleront un jour pour constater qu'ils sont la proie des  fanatiques et que la fin de leur monde aura commencé.  Les Allemands, les Japonais, les Chinois, les Russes, les Rwandais,  les Serbes, les Afghans, les Irakiens, les Palestiniens, les  Nigériens, les Algériens, tous amoureux de la Paix , et beaucoup  d'autres peuples, sont morts parce que la majorité pacifique n'a pas  réagi avant qu'il ne soit trop tard.  Quant à nous, qui contemplons tout cela, nous devons observer le seul  groupe important pour notre mode de vie : les fanatiques.  Enfin, au risque de choquer ceux qui doutent que le sujet soit sérieux  et détruiront simplement ce message, sans le faire suivre, qu'ils  sachent qu'ils contribueront à la passivité qui permettra l'expansion  du problème.  Aussi, détendez-vous un peu et propagez largement ce message !  Espérons que des milliers de personnes, de par le monde, le liront, y  réfléchiront et le feront suivre.    [/td][/tr][/table]
 
[/td][/tr][/table]
 





 Voila le genre de message qui fait, lui aussi, partie du débat sur l'identité nationale, mais dont ceux qui l'apprécient ne seront pas entendus.
En France, moins de 10 % de syndiqués font la loi sur l'ensemble du monde du travail, et moins encore d'associatifs vont-ils se partager le débat sur l'identité nationale, sauce Mrap, et Cie ...



 


[/td][/tr][tr][td colspan="1" rowspan="1" width="100%"][table cellpadding="0" cellspacing="0" border="0" width="100%"][tr][td colspan="1" rowspan="1" width="100%"] 
[/td][/tr][/table][/td][/tr][/table]
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Message non lu par Georges » 16 nov. 2009, 00:10:00

C'est n'importe quoi, les syndiqués ne font nullement la loi sur le monde du travail. La loi, la loi du plus fort c'est le patronat qui la fait.

Avatar du membre
Magicfly
Messages : 1599
Enregistré le : 29 juil. 2009, 00:00:00
Localisation : Sud Ouest

Message non lu par Magicfly » 16 nov. 2009, 08:33:00

Georges a écrit :C'est n'importe quoi, les syndiqués ne font nullement la loi sur le monde du travail. La loi, la loi du plus fort c'est le patronat qui la fait.
D'accord avec toi Georges ce n'est pas sur le monde du travail qu'ils font la loi, mais sur le monde des fonctionnaires au sens large, c'est-à-dire sur l'Etat.
JC

"Jouis et fais jouir, sans faire de mal ni à toi ni à personne..."
Chamfort

Répondre

Retourner vers « L'actualité politique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré