Lycée, encore une réforme !..

Vous avez un coup de g..... à passer sur notre société, ou tout simplement un coup de coeur venez le dire ici
Avatar du membre
Gis
Messages : 4919
Enregistré le : 13 oct. 2008, 00:00:00
Localisation : Loire-Atlantique

Message non lu par Gis » 12 déc. 2008, 00:16:00

Bonsoir,

Lycée, encore une réforme à l'horizon !



Pourquoi dans la rubrique "votre coup de g....." ?..    Tout simplement car chaque nouveau ministre de l'éducation veut laisser "sa patte" et tout est à nouveau bouleversé ! comment susciter la confiance avec cette façon de faire ? Arrêter de penser à votre égo excessif ! et penser plutôt à ceux qui devront encore s'adapter à de nouvelles règles ! Elèves et professeurs, sans oublier les parents !       Ceci dit.. je voulais revenir sur la réforme du lycée, la réforme "Darcos"

""Xavier Darcos a présenté à la presse le 21 octobre 2008 un point d'étape sur la réforme du lycée. Dès la rentrée 2009, une nouvelle organisation du temps scolaire s'appliquera à la classe de seconde. L'année scolaire sera articulée en deux semestres. 4 conseils de classe permettront de faire le point sur les difficultés et l'orientation des élèves. Les enseignements de la nouvelle seconde seront organisés en modules : 21 heures d'enseignements généraux de tronc commun, 6 heures d'enseignements complémentaires et 3 heures d'accompagnement personnalisé.  « Ce principe d'organisation en modules sera également au cœur de l'organisation des classes de première et de terminale à laquelle nous allons continuer de travailler » a déclaré le ministre.""       Si vous souhaitez lire le discours de Darcos, allez voir : http://www.education.gouv.fr/cid22768/r ... etape.html       La contestation lycéenne s'étend dans toute la France avec blocus et manifestations (et malheureusement certains débordements et violences dans certaines villes)      Le ministre, pour calmer le jeu, relativise la portée de sa réforme.. les filières resteront les mêmes : ""on les appellera  peut-être différemment, mais il y aura toujours ces dominantes là", a-t-il dit, citant "le professionnel, le technologique, le littéraire, l'économique et les scientifiques". Le baccalauréat ne changera pas non plus. Pour rassurer encore, le ministre va envoyer la semaine prochaine une lettre  à tous les parents d'élèves en troisième afin de leur expliquer la nouvelle seconde. Le gouvernement entend mettre en place une nouvelle seconde à la rentrée  2009, une nouvelle première en 2010 et une nouvelle terminale en 2011.""        Pensez-vous que cette nouvelle réforme apportera quelque chose de vraiment nouveau ? pensez-vous qu'au final cette réforme soit utile ?         

Avatar du membre
French_Connection
Messages : 371
Enregistré le : 03 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : Sydney

Message non lu par French_Connection » 12 déc. 2008, 06:20:00

Salut,

Je trouve ce système de module fort interessant, surtout s'ils peuvent être techniques !
Franchement j'aurais peut être eu plus d'engouement à l'école si on m'avait permis cela.

Après cela peut permettre à l'étudiant de prendre des décisions ; des vrais !
Il se pausera des questions sur son avenir, ce qu'il souhaite faire. Et donc il sera plus réactif à son entourage, et au monde qui l'entourre !

En ligne
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 31012
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 12 déc. 2008, 07:14:00

Bonjour,

Je suis aussi d'accord avec cette réforme, trop d'élèves se retrouvent en échec en fin de seconde, l'enseignement technique et professionnel ont trop longtemps été écarté.

A plus tard
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Gis
Messages : 4919
Enregistré le : 13 oct. 2008, 00:00:00
Localisation : Loire-Atlantique

Message non lu par Gis » 12 déc. 2008, 07:54:00

Salut,

Je ne sais quoi penser de cette réforme... ce tronc commun avec des options qui remplaceraient les filières actuelles, est-ce plus efficaces ? Pourquoi les lycées et des profs sont-ils dans la rue ? N'auraient ils rien compris au bien fondé de cette réforme ?  "Je ne veux plus qu'un élève puisse rentrer chez lui à la fin de la semaine en se disant « je n'ai rien appris, je n'ai rien compris, l'école n'est pas pour moi ». Je ne veux pas non plus qu'un élève se dise « j'aurais bien aimé approfondir ce que j'ai vu en cours mais on ne m'en a pas laissé le temps ». Le lycée doit savoir apporter des réponses différentes à des besoins différents." (extrait du discours Darcos)  Belles paroles mais le lycée aura-t-il les moyens de les réaliser ?   à bientôt 

Avatar du membre
French_Connection
Messages : 371
Enregistré le : 03 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : Sydney

Message non lu par French_Connection » 12 déc. 2008, 09:14:00

ce tronc commun avec des options qui remplaceraient les filières actuelles, est-ce plus efficaces ?

Oui,
on emploie de moins en moins de haut diplomés favorisant les diplomes court (BTS-IUT etc.) car plus technique, et aussi moins aggresif en pretention salariale.
Avoir le bac aujourd'hui ne représent plus une opportunité pour le travail. Pourquoi ne pas former nos élèves avant le bac dans des matières qui les interessent vraiment ?

Pourquoi les lycées et des profs sont-ils dans la rue ?

Car, selon eux il y aura des inégalités selon les options entre les etablissements hupés et moins riche.
Mais bon,

Nous sommes dans une ecole gratuite, et un etudiant coute à l'Etat. Et un étudiant en echec est une perte pour l'Etat.
Avec une formation choisie et orientée selon les désirs de l'Etudiant, il y aura moins de risque d'echec, donc moins de perte  par l'Etat.

N'auraient ils rien compris au bien fondé de cette réforme ? 

Certainement.C'est bien connu que les francais aiment rester dans l'immobilisme kit à voire leur niveau de vie se dégrader.

Il faut une réforme de l'ecole on le sait, mais personne ne veut bouger. Ma fois, c'est pas comme ca qu'on avancera.
Belles paroles mais le lycée aura-t-il les moyens de les réaliser ? 
Par les investissemnts publics

Avatar du membre
Bastien Vert
Messages : 752
Enregistré le : 01 déc. 2008, 00:00:00
Localisation : Toulouse

Message non lu par Bastien Vert » 12 déc. 2008, 12:23:00

Bonjour camarades,


Cette réforme est surtout une bonne méthode pour virer des profs et supprimer tout les modules optionnels (latin, grec, arts...). C'est le complémentaire lycée de la casse de Pécresse dans nos facs. Ce n'est pour rien que l'an dernier déjà on se battait contre Darcos et sa loi bidon. Le tronc commun avec option n'a qu'un but: virer des profs d'économie et de lettre (et à terme détruire tout este des deux fillières et metttre tout le monde dans une version appauvri du bac S). On sait le mépris (ils ne s'en cachent pas) du gouvernement Sarkozy pour les études littéraires ou sociales et il est évident que c'est l'idée qui se cache derrière cette réforme.

 

"Oui,
on emploie de moins en moins de haut diplomés favorisant les diplomes court (BTS-IUT etc.) car plus technique, et aussi moins aggresif en pretention salariale.
Avoir le bac aujourd'hui ne représent plus une opportunité pour le travail. Pourquoi ne pas former nos élèves avant le bac dans des matières qui les interessent vraiment ?"

Le qui les interesse vraiment m'a fait tilté: tout les élèves ne veulent pas faire des boulots "professionnels" où tu gagnes presque rien et où tu trimes tellement que tu crèves avant ta retraite. Ni des boulots de commercial ou de consultant. Il y beaucoup d'élèves qui sont interessés par les boulots littéraires ou sociaux y compris si ça paye pas (pourquoi ça paye pas, d'abord? Parce que selon le gouvernement c'est pas rentable, donc ça sert à rien, donc on peut s'en passer et économiser sur ça). Et si le bac représente une opportunité de travail: tu peut devenir militaire ou gendarme (faut pas s'étonner des débordements après)...
C'est douteux que les employeurx veulent forcément des bacs techniques (c'est ce qu'on dit depuis des années pour justifier la casse des lycées et des facs), mais dans la réalité? Il n'y a pas de preuves solides, comme d'habitude.     


"Car, selon eux il y aura des inégalités selon les options entre les etablissements hupés et moins riche.
Mais bon,

Nous sommes dans une ecole gratuite, et un etudiant coute à l'Etat. Et un étudiant en echec est une perte pour l'Etat.
Avec une formation choisie et orientée selon les désirs de l'Etudiant, il y aura moins de risque d'echec, donc moins de perte  par l'Etat."

La première patie est on ne peut plus vrai. quant à la seconde, un étudiant coute cher? Alors qu'est ce que coute un étudiant de prépas, de grandes écoles ou même d'IUT? Les étudiants choisissent déjà leur cursus (le but de la réforme est justement de les orienter de force vers "les bonnes formations"...).
Ensuite, on sait très bien qu'une année d'échec ne veut pas dire aucune acquisition de compétences (compétences qui peuvent ête utile à l'étudiant dans son travail ou dans sa vie).


"Certainement.C'est bien connu que les francais aiment rester dans l'immobilisme kit à voire leur niveau de vie se dégrader.

Il faut une réforme de l'ecole on le sait, mais personne ne veut bouger. Ma fois, c'est pas comme ca qu'on avancera."


Le gouvernement méprise le peuple. Si ils refusent une réforme c'est qu'ils "n'ont rien compris", ils faut donc "leur expliquer".
 Pourtant, les gens mobilisés y compris les lycéens savent ce qui ne leur va pas dans cette réforme, ça n'a rien à voir avec la comprehension, ils ont tellement bien compris où veux en venir le gouvernement qu'ils sont dans la rue.


"Par les investissemnts publics"

Insuffisants, de plus en plus (c'est le but de la réforme, faire de l'enseignement public un enseignement au rabais pour envoyer le plus d'élèves possibles dans le privé, pett cadeaux aux écoles privés et au Pape, grand ami de Sarkozy, puisque nombre de ces écoles sont confessionnelles, et ansi pouvoir supprimer ncore des profs jusqu'à ce que l'éducation nationale est disparu. Le but est, comme nous l'avons toujours déclaré, vendre l'enseignement au privé).
 

Avatar du membre
French_Connection
Messages : 371
Enregistré le : 03 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : Sydney

Message non lu par French_Connection » 12 déc. 2008, 13:28:00

Il y beaucoup d'élèves qui sont interessés par les boulots littéraires ou sociaux y compris si ça paye pas
Chercheur tu parles ?
C'est des boulots marginaux
Et si le bac représente une opportunité de travail: tu peut devenir militaire ou gendarme (faut pas s'étonner des débordements après)...
J'ai dit qu'il n'en représentait pas une justement !
C'est bien à cause de son coté général d'ailleurs.

Puis quand je parle de module technique, je ne parle pas de chaudronnerie ou de cuisine. Il y a des BEP pour ca.
Mais pourquoi pas un peu de tech de Co., marketing ou de Commerce international ?
C'est douteux que les employeurx veulent forcément des bacs techniques
Je n'ai pas dit ca une fois de plus.
Si tu ecoutes les paroles du gouvernement de la même facon, je comprend mieux pourquoi tu te revoltes.

J'ai dit que les employeurs préférait recruter des Bac +2/+3 que des bac +4. C'est l'INSEE qui l'a prouvé ; je n'invente rien.
quant à la seconde, un étudiant coute cher? Alors qu'est ce que coute un étudiant de prépas, de grandes écoles ou même d'IUT?
Encore une fois tu compare l'incomparable.
En prépas et même en IUT il y a une sélection au préalable afin d'éviter un grand nombre d'echec.
Compare avec la Fac tu verras les taux de reussites.
(Attention je n'ai pas dit que j'étais pour les sélections dans les Fac).
Le gouvernement méprise le peuple. Si ils refusent une réforme c'est qu'ils "n'ont rien compris", ils faut donc "leur expliquer".
 Pourtant, les gens mobilisés y compris les lycéens savent ce qui ne leur va pas dans cette réforme, ça n'a rien à voir avec la comprehension, ils ont tellement bien compris où veux en venir le gouvernement qu'ils sont dans la rue.
Quand on propose des solutions pour être plus compétitifs on écoute.
C'est ce que je reproche au fonctionnaire, leur immobilisme.
Insuffisants, de plus en plus (c'est le but de la réforme, faire de l'enseignement public un enseignement au rabais pour envoyer le plus d'élèves possibles dans le privé, pett cadeaux aux écoles privés et au Pape, grand ami de Sarkozy, puisque nombre de ces écoles sont confessionnelles, et ansi pouvoir supprimer ncore des profs jusqu'à ce que l'éducation nationale est disparu. Le but est, comme nous l'avons toujours déclaré, vendre l'enseignement au privé).
Ha bon ?!
C'est anti-républicain et anticonstitutionnel de discréditer l'Ecole de la République.
Mais bon je te laisserais le choix de me sortir une source officielle le stipulant.

En ligne
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 31012
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 12 déc. 2008, 16:50:00

Bonjour,

Je suis en BTS beaucoup avaient demandé de faire cette section, les élèves ont été séléctionnés mais n'est ce pas normal ? Arriver à certain niveau on peut pas prendre tout le monde.
Ensuite quand une réforme ne plait pas les grévistes ont comme prétexte ça va supprimer des postes. Ensuite Bastien Vert tu critiques certes mais que proposes tu ?

A plus tard
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
French_Connection
Messages : 371
Enregistré le : 03 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : Sydney

Message non lu par French_Connection » 12 déc. 2008, 18:33:00

Je suis en BTS beaucoup avaient demandé de faire cette section, les élèves ont été séléctionnés mais n'est ce pas normal ?
Vous savez dans la vie de tous les jours on sera selectionnés ...
Et il est normal de choisir les meilleurs pour nous faire réussir.

En ligne
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 31012
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 12 déc. 2008, 18:40:00

Bonsoir,

C'est ce que je dis que c'est normal de choisir les meilleurs, c'était une question / réponse en faite :D

A plus tard
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Gis
Messages : 4919
Enregistré le : 13 oct. 2008, 00:00:00
Localisation : Loire-Atlantique

Message non lu par Gis » 15 déc. 2008, 18:50:00

Bonsoir,


Devant la mobilisation des lycéens, Darcos reporte la réforme...


à plus

En ligne
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 31012
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 16 déc. 2008, 07:17:00

Bonjour,

Oui la réforme sera repoussée je trouve cela très dommage, la France est sans cesse dans l'immobilisme, ce qui ne fera jamais avancer les réformes.

A plus tard
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Gis
Messages : 4919
Enregistré le : 13 oct. 2008, 00:00:00
Localisation : Loire-Atlantique

Message non lu par Gis » 19 déc. 2008, 23:31:00

Bonsoir,

Darcos dénonce la manipulation du mouvement lycéen ! ... par le PS ?

http://tf1.lci.fr/infos/france/societe/ ... s-est-l-in…

réforme repoussée ? ... "on repart à zéro, on recommence tout"

"Ecole : système inégalitaire" La France en retard à côté des autres pays européens...

 Voilà quelques propos du ministre de l'Education Nationale...

à bientôt.

Avatar du membre
Libre penseur
Messages : 2127
Enregistré le : 17 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : Vendée

Message non lu par Libre penseur » 20 déc. 2008, 02:44:00

Je ne suis pas d'accord avec cette réforme, mais j'ai tout de même voté non car je pense que le lycée doit être réformé de façon constructive et non en créant de simple module.Et je rajouterai que ce n'est pas en supprimant des postes d'enseignants que cela va s'arranger.

En ligne
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 31012
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 20 déc. 2008, 11:43:00

Bonjour,

Tout d'abord à chaque réforme de l'éducation, il y toujours une caricature, hier je discutais avec un coordinateur (mon prof) entre le ministère et l'académie, il me disait il y a des milliers de profs qui sont payés à rester cher eux il n'enseigne donc pas. Au début j'ai pas cru, j'ai regardé sur internet et c'est bien vrai. Alors est ce normal ?
Ensuite il faut une réforme de l'éducation, il y a de nombreux élèves en échec en seconde générale. Il faut y remedier.

A plus tard
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Répondre

Retourner vers « Votre coup de "gueule" / coup de coeur »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré