Sondages élections présidentielles

Venez parler ici de l'élection Présidentielle de 2012, il y aura des débats, des propositions, ainsi que toute les infos concernant cette élection
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34088
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 21 mars 2011, 07:38:00

Bonjour,
Nouveau coup dur pour Nicolas Sarkozy dans les sondages ce mercredi. Alors qu'une enquête Ipsos pour Europe 1 et Le Mondepointait une nouvelle fois le risque d'un "21 avril à l'envers" pour le chef de l'Etat en 2012, une autre étude, BVA pour le Nouvel Observateur parut jeudi, fait de François Fillon le candidat préféré des sympathisants de droite pour l'élection présidentielle de l'année prochaine. A la question "parmi les deux personnalités suivantes, laquelle préféreriez-vous voir comme candidat de l'UMP à l'élection présidentielle en 2012", 53% des personnes interrogées "votent" pour le Premier ministre, contre 47% qui optent pour le chef de l'Etat. Au niveau de l'ensemble des Français, l'emprise du locataire de Matignon est encore plus éclatante: 50% le choisiraient, contre 22% seulement pour l'hôte de l'Elysée. Au final, il n'y a qu'auprès des sympathisants UMP que le président de la République garderait la main, à 55% contre 45% pour le chef du gouvernement.  "'Tout sauf Sarkozy en 2012' disent nettement les Français", analyse BVA. Et si "la situation n’est pas désespérée -l’élection n’aura lieu que dans 14 mois- mais elle est tout de même extrêmement préoccupante pour Nicolas Sarkozy", enchaîne l'institut. Toutefois, de là à penser que les deux têtes de l'exécutif pourraient être mises en concurrence en vue de l'échéance suprême du printemps 2012, il y a un pas qui est pour l'heure infranchissable. François Fillon en personne a mis le hola à cette folle hypothèse. "Non seulement (Nicolas Sarkozy) est le seul, mais il est le meilleur candidat possible, a déclaré le Premier ministre il y a une dizaine de jours dans les colonnes du Figaro. Il n'y a pas l'ombre d'un doute (…) Toute autre candidature serait une candidature de division qui ouvrirait un boulevard à la gauche", ajoutait-il. Dans un entretien accordé en début de semaine aux Inrockuptibles, le député Jérôme Chartier, proche du chef du gouvernement, mettait lui aussi le couvercle sur la marmite: l'hypothèse d'une autre candidature que celle de Nicolas Sarkozy n'existe "vraiment pas du tout", affirmait l'élu du Val-d'Oise.   "Fillon, c'est pas Balladur!" Dans les rangs sarkozystes, l'accumulation de mauvais chiffres ne parait pas non plus entamer la confiance en leur champion. "Actuellement, même Jacques Chirac ferait office de meilleur candidat que Nicolas Sarkozy", dédramatise le bouillant Eric Raoult, contacté par leJDD.fr et pour qui une telle mise en concurrence des deux têtes de l'exécutif relève d'"une opération de 'délégitimisation' de Nicolas Sarkozy orchestrée par la gauche pour créer du trouble dans notre camp". L'Obs appréciera... Selon un autre député de la majorité, réputé très proche du chef de l'Etat, et également contacté par leJDD.fr mercredi, le locataire de l'Elysée "n'est pas forcément mécontent d'expurger tous ses problèmes maintenant, à plus d'un an de la présidentielle. Quand il sera en campagne, les gens diront qu'il a tenu bon dans la tempête." Interrogé par l'agence de presse Reuters, le député de Paris, Claude Goasguen embraye: "Je ne vois pas pourquoi cette polémique commence à naître d'un remplacement éventuel d'un candidat qui serait Nicolas Sarkozy. Nous restons sur la même ligne, qui est de dire que Nicolas Sarkozy est notre candidat naturel, que cela plaise ou non".  Il n'empêche, l'histoire politique récente a prouvé que des chausse-trappes pouvaient exister sur le chemin élyséen du "candidat naturel" à droite. "Mais Fillon, c'est pas Balladur!", balaie d'un revers de manche Eric Raoult, en référence à la campagne de 1995, tandis que le directeur du département opinion de l'Ifop, Frédéric Dabi, interrogé par leJDD.fr, relève, lui, que la plus grande popularité de François Fillon par rapport à celle de Nicolas Sarkozy - une constante depuis début 2008 - "ne s'est jamais transformée en gain électoral pour l'UMP". Méthode Coué ou pas, le député-maire du Raincy n'oublie pas d'ajouter à ce tableau que "les objectifs de François Fillon ne sont pas l'Elysée en 2012, mais la mairie de Paris en 2014". Ce qui reste toutefois à démontrer pour un Premier ministre, certes "flatté" de l'intérêt que lui porte la droite parisienne, mais qui, pour l'heure, s'interdit de "réfléchir" à son avenir politique. Et encore moins de dévoiler ses ambitions.     
Qu'en pensez vous ?

A plus tard,
Modifié en dernier par politicien le 17 mars 2010, 22:04:00, modifié 1 fois.
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59203
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 21 mars 2011, 13:11:00

Paris en 2014, mais pour préparer 2017 ? Copé, candidat déclaré pour 2017 depuis 2009, a du souci à se faire. Rien n'est joué pour lui.
Modifié en dernier par Nombrilist le 17 mars 2010, 22:04:00, modifié 1 fois.

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34088
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 27 mars 2011, 23:35:00

élections cantonales semblent de plus en plus préfigurer le premier tour de l'élection présidentielle notamment avec une percée du FN. Marine Le Pen (FN) se qualifierait pour le second tour de la présidentielle quel que soit son adversaire, selon un nouveau sondage Ipsos pour France Télévisions publié ce dimanche soir.
Enquête après enquête, la tendance révélée par un sondage du Parisien-Aujourd'hui en France qui, le premier, avait placé la présidente du FN en chemin pour le second tour, est confortée.

Dans cette nouvelle photographie de l'opinion, Marine Le Pen éliminerait même Nicolas Sarkozy si le candidat socialiste était Dominique Strauss-Kahn, Martine Aubry ou François Hollande.
Il n'y a que si l'ancienne candidate socialiste Ségolène Royal représente le PS que Nicolas Sarkozy se maintient au deuxième tour. Dans cette hypothèse, Marine Le Pen obtient 22 %, l'actuel président 21% et Ségolène Royal 17%.

Si DSK représentait le PS, il obtiendrait 34 % des voix (21% pour Marine Le Pen, 17% pour Nicolas Sarkozy). Si Martine Aubry était la candidate choisie par les militants socialistes, elle obtiendrait le meilleur score, 25% des suffrages, trois points devant la présidente du FN (22%). Là encore, avec 20% des voix, Nicolas Sarkozy serait éliminé au premier tour. Dans l'hypothèse d'une candidature de François Hollande, il devance avec 23% d'une courte tête Marine Le Pen (22%) et M. Sarkozy (21%).

Dans le sondage publié ce dimanche à 20 heures, Ipsos relève par ailleurs que le choix est définitif pour un peu plus de la moitié des sondés.

Derrière ces trios PS-FN-UMP, arrive en quatrième position, mais loin derrière, l'ancien Premier ministre Dominique de Villepin (5 à 9%). Il est au coude-à-coude avec le troisième homme de 2007, François Bayrou (MoDem, 5-8%), voire Olivier Besancenot (NPA, 6-7%) et Eva Joly (EELV, 5-7%). Jean-Luc Mélenchon (PG) suit avec 4-6%. Et Nathalie Arthaud, pour Lutte ouvrière, oscille entre 1 et 2%.

A plus tard,
Modifié en dernier par politicien le 17 mars 2010, 22:04:00, modifié 1 fois.
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34088
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 20 avr. 2011, 23:22:00

Bonjour,

Un sondage exclusif Harris Interactive pour «le Parisien »- «Aujourd'hui en France» sur les intentions de vote pour le premier tour de la présidentielle 2012 confirme à nouveau la percée du Front national. Si les électeurs étaient appelés aux urnes ce week-end, Marine Le Pen se qualifierait pour le second tour, même si c'est parfois de justesse. Et ce quel que soit son adversaire : Nicolas Sarkozy pour l'UMP, Dominique Strauss-Kahn, François Hollande, Martine Aubry ou Ségolène Royal pour le PS.

Autre enseignement : l'actuel président de la République ne parviendrait à se maintenir au second tour que dans un seul cas de figure, face à Royal. Il obtient alors 19% des intentions de vote, Le Pen 22% et Royal 15%.

En tête du premier tour sauf face à DSK


Seul DSK (30% des intentions de vote) arrive devant la présidente du parti d'extrême droite (21%), Nicolas Sarkozy n'obtenant que 19% des suffrages. Dans toutes les autres hypothèses, le scénario du 21 avril 2002 est surpassé. Jean-Marie Le Pen était arrivé en seconde position au premier tour après Jacques Chirac et devant Lionel Jospin.

Selon notre enquête, face à François Hollande (22%), Marine Le Pen est au coude à coude (23%), l'actuel locataire de l'Elysée 3e (19%). Elle décroche 23% des intentions de vote dans l'hypothèse d'une candidature Aubry (21%), Sarkozy 20%.

A signaler également : Jean-Louis Borloo, président du Parti radical, entre 7 et 10 % selon les hypothèses de candidature, réussit sa percée.
L'écologiste Nicolas Hulot, qui a récemment déclaré candidat pour 2012, est crédité de 5 à 8% des voix.

Le parisien.fr
Modifié en dernier par politicien le 17 mars 2010, 22:04:00, modifié 1 fois.
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Emmanuel
Messages : 968
Enregistré le : 09 févr. 2011, 00:00:00

Message non lu par Emmanuel » 21 avr. 2011, 17:37:00

Mon coco entre 7 et 10 % !!! AHaaaaa je suis content... Et c'est bien fait pour tous ceux qui croient qu'il n'y a pas de place pour un parti de centre-droit en France, ou qu'il n'y a pas d'électeurs. 10% c'est quand même un dixième de la population, n'est-ce pas Lancelot ?

Pour le reste, c'est dommage que ce soit Sarkozy qui se présente à droite, il devrait laisser sa place à Fillon, qui reprendrait quelques voix de Marine Le Pen et ainsi, ça sera PS/UMP au deuxième tour. Ou alors il faudrait que les candidatures à gauche se multiplient, ce qui serait parfait pour un UMP/FN et une victoire de droite.
Modifié en dernier par Emmanuel le 17 mars 2010, 22:04:00, modifié 1 fois.

un artisan
Messages : 1612
Enregistré le : 11 avr. 2011, 00:00:00
Localisation : CALVADOS

Message non lu par un artisan » 21 avr. 2011, 17:58:00

Emmanuel a écrit :Mon coco entre 7 et 10 % !!! AHaaaaa je suis content... Et c'est bien fait pour tous ceux qui croient qu'il n'y a pas de place pour un parti de centre-droit en France, ou qu'il n'y a pas d'électeurs. 10% c'est quand même un dixième de la population, n'est-ce pas Lancelot ? Pour le reste, c'est dommage que ce soit Sarkozy qui se présente à droite, il devrait laisser sa place à Fillon, qui reprendrait quelques voix de Marine Le Pen et ainsi, ça sera PS/UMP au deuxième tour. Ou alors il faudrait que les candidatures à gauche se multiplient, ce qui serait parfait pour un UMP/FN et une victoire de droite.


Une seule question qu'est ce que le centre , Pire le centre droit ,donc à droite du centre ,ajoutons les valoisiens , existe t'il un centre gauche et comment placer Borloo dans tous ces centres.. J'ai nettement régressé en géométrie et en trigo ,car dans mes souvenirs il n'y avait qu'un centre ,totalement à équi distance des extrèmes ,que ns appelions circonférence...
J'imagine que pour calculer la surface de conneries,le problème est complexe PI R² pour pi cela me parait simple car avec un e c'est la mamelle qui alimente le système donc le citoyen mais le rayon ?
PI D  j'imagine que d signifie débile ou serait ce dépenses inutiles ? Pour la cirque conférence je laisse cela aux politiciens....Comment cela j'ai fait une faute !
Un instant de délires, cela me reprend quelquefois comme lors de ma période étudiante....
Modifié en dernier par un artisan le 17 mars 2010, 22:04:00, modifié 1 fois.
Démocratie :le pouvoir pour les poux de manger les lions Clémenceau

Cobalt

Message non lu par Cobalt » 21 avr. 2011, 18:23:00

icon_biggrin icon_biggrin
Modifié en dernier par Cobalt le 17 mars 2010, 22:04:00, modifié 1 fois.

Emmanuel
Messages : 968
Enregistré le : 09 févr. 2011, 00:00:00

Message non lu par Emmanuel » 21 avr. 2011, 19:33:00

Attention à la modération "un artisan" icon_mrgreen
Modifié en dernier par Emmanuel le 17 mars 2010, 22:04:00, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Adeline
Messages : 4085
Enregistré le : 14 févr. 2011, 00:00:00
Localisation : vendée

Message non lu par Adeline » 21 avr. 2011, 20:08:00

Alors en l'état actuel des choses, voici pour qui je ne voterais pas : Madame Royal, Madame Aubry, Madame Le Pen, Monsieur Hulot, Monsieur Besancenot.
En 2007, j'ai voté pour Sarkozy. Mon bilan est mitigé, en effet, il n'a pas répondu à toutes ses promesses, certes, mais il est le premier président qui me laissera un souvenir de réformes. J'aimais beaucoup Chirac, pour l'image représentative qu'il donnait du Français. En contre partie, je n'ai aucun souvenir de changements radicaux, où disons, qui m'aient marqués positivement.
Nous avons traversé une crise mondiale, et mon sentiment est "heureusement pour nous que c'était Sarkozy qui nous gouvernait durant cette période"
Moralité, si les élections avaient lieu demain, je revoterais pour Sarkozy. Maintenant, dans un an, on verra...
Modifié en dernier par Adeline le 17 mars 2010, 22:04:00, modifié 1 fois.

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 21 avr. 2011, 20:26:00

C'est ton droit le plus strict.
Personellement, je pense que la réformite ... puis le retour en arrière incessant ... et enfin ses crises d'autoritarisme auront définitivement plombés Ns, y compris dans son camp.

Après ... il est normal qu'il garde quand même quelques électrices et électeurs.  icon_cheesygrin
Modifié en dernier par lancelot le 17 mars 2010, 22:04:00, modifié 1 fois.

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 21 avr. 2011, 20:32:00

 
Mon coco entre 7 et 10 % !!! AHaaaaa je suis content... Et c'est bien fait pour tous ceux qui croient qu'il n'y a pas de place pour un parti de centre-droit en France, ou qu'il n'y a pas d'électeurs. 10% c'est quand même un dixième de la population, n'est-ce pas Lancelot ?
Ouais ... 7% c'est pas mal ....  Le PRV et  les déçus de l'ump peuvent faire un tel score. Ce serait parfait pour enterrer le petit. (en plus y'a pas beaucoup à creuser).

Mais la tentation va être forte de monnayer cela contre un fauteuil de 1er ministre. Borlo en rève, ça se voit sur sa tronche. icon_biggrin Et la ... du coup, je sais pas si le bal des faux culs sera vraiment apprécié par les 7% qui pensaient benoitement que jean louis n'était pas comme cela.

A quand un grenelle de l'ump ?   il serait temps ... non ?
Modifié en dernier par lancelot le 17 mars 2010, 22:04:00, modifié 1 fois.

Emmanuel
Messages : 968
Enregistré le : 09 févr. 2011, 00:00:00

Message non lu par Emmanuel » 21 avr. 2011, 20:48:00

Mauvaise foi d'un gauchiste qui veut augmenter les impôts !!!
Modifié en dernier par Emmanuel le 17 mars 2010, 22:04:00, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59203
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 22 avr. 2011, 08:55:00

Pas les impôts, mais des impôts (pas les tiens quoi). De plus, tu te destines à devenir agent de la fonction publique non ?
Modifié en dernier par Nombrilist le 17 mars 2010, 22:04:00, modifié 1 fois.

Emmanuel
Messages : 968
Enregistré le : 09 févr. 2011, 00:00:00

Message non lu par Emmanuel » 22 avr. 2011, 11:05:00

Oui icon_biggrin
Modifié en dernier par Emmanuel le 17 mars 2010, 22:04:00, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Lucas
Messages : 7289
Enregistré le : 30 janv. 2011, 00:00:00
Parti Politique : Les Républicains (LR)

Message non lu par Lucas » 22 avr. 2011, 11:23:00

Intéressant ce sondage, l'arrivé de Borloo et Hulot dans le sondage montre que Nicolas Sarkozy bien que pour le moment pas qualifié au second tour, ne baisse pas pour autant. Donc Borloo ne va peut être pas faire perdre tant de voix à NS
Modifié en dernier par Lucas le 17 mars 2010, 22:04:00, modifié 1 fois.

Répondre

Retourner vers « Election Présidentielle 2012 »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré