Réchauffement climatique : de plus en plus de doutes !!!

Vous souhaitez parler des problèmes d'écologie, c'est ici
anonyme
Messages : 1256
Enregistré le : 15 juin 2009, 00:00:00

Message non lu par anonyme » 10 nov. 2009, 08:05:00

Depuis quelques semaines, de plus en plus de scientifiques s’élèvent, en France et à l’étranger, pour dénoncer une escroquerie véhiculée par des « Nostradamus » du climat, qualifiés sur Internet de « réchauffistes ».

Alors que les modèles des climatologues indiqueraient un réchauffement pouvant atteindre 2° C d’ici à 2050, en cas de non réduction des CO2, des travaux menés par des chercheurs allemands publiés dans la revue « Nature » annoncent, eux, une pause possible du réchauffement dans les dix ans à venir, voire un inversement de la tendance.

Sur la toile, les thèses des « climato-sceptiques » sont de plus en plus écoutés. Un sondage publié à la fin du mois dernier aux USA montre que de plus en plus d’Américains doutent de la réalité du réchauffement

A visionner : les vidéos de Vincent Courtillot ( professeur de géophysique à l'université Denis-Diderot, diplômé de l'Ecole des Mines de Paris et des universités de Stanford, Paris 6 et Paris 7. Ancien directeur de la recherche et des études doctorales, président de l’European Union of Geosciences. Depuis 2002 il préside le conseil scientifique de la Ville de Paris ) :

http://www.2m3.net/index.php?page=lire&id=7665

http://www.leparisien.fr/societe/la-gue ... 10-11-2009…

http://www.solidariteetprogres.org/sp_HP-Climat.php3

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 10 nov. 2009, 15:48:00

Bien sûr ! J'avais déjà parlé de l'étude d'un grand centre de climatologie canadien, l'an dernier :

1° Impossible de dire si la terre se réchauffe : certaines régions le font, d'autres se refroidissent.
2°. Dans l'hypothèse d'un réchauffement, il ne pourrait être de plus de 1° en 100 ans.
3°. Et s'il existe, rien n'indique qu'une activité humaine ait lamoindre influence sur ce phénomène.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

anonyme
Messages : 1256
Enregistré le : 15 juin 2009, 00:00:00

Message non lu par anonyme » 10 nov. 2009, 17:23:00

Dés le debut, chère mps, c'est l'alinéa 3 qui faisait débat. Quant à l'alinéa 1 et 2, ils sont effectivement facile à vérifier.

J'aime les voyages, vous le savez, je n'ai jamais entendu qui que ce soit, partout où je suis allé, déclarer que les températures présentaient une différence : ni vers la baisse, ni vers la hausse. 


De plus anecdote personnelle : je ne me suis jamais autant caillé de ma vie que sous le Tropique du Capricorne. Bon c'était septembre, donc, le début du printemps, mais 5° sous le tropique, le soir vers 19h00, c'est un peu dur, quand on a emporté que des petites chemisettes !! 
Je m'en souviendrais d'avoir écouté Evelyne Dhéliat !!  :lol:

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 10 nov. 2009, 17:41:00

Que les thèses et anti thèses s'affrontent, c'est normal. Qui a raison ? La c'est autre chose.

Si il y a risque il faut agir, c'est cela l'important. de toute manière réduire notre pollution est inéluctable. Au rytme ou l'on va ... on finira bien par s'en rendre malade de toutes ces crasses déversées par millions de tonnes chaque jour.
de plus économiquement parlant, il faudra bien trouver des énergies alternatives et si possible non polluantes ou peu polluantes, le règne du pétrole à 150$ le baril n'était il pas prévu dans un avenir très proche par ces spéculateurs libéraux incapables et ennemis des "réchauffistes" ...

anonyme
Messages : 1256
Enregistré le : 15 juin 2009, 00:00:00

Message non lu par anonyme » 10 nov. 2009, 18:12:00

lancelot a écrit :Que les thèses et anti thèses s'affrontent, c'est normal. Qui a raison ? La c'est autre chose.

Si il y a risque il faut agir, c'est cela l'important. de toute manière réduire notre pollution est inéluctable. Au rytme ou l'on va ... on finira bien par s'en rendre malade de toutes ces crasses déversées par millions de tonnes chaque jour.
de plus économiquement parlant, il faudra bien trouver des énergies alternatives et si possible non polluantes ou peu polluantes, le règne du pétrole à 150$ le baril n'était il pas prévu dans un avenir très proche par ces spéculateurs libéraux incapables et ennemis des "réchauffistes" ...


Le problème, c'est surtout de ne pas nous remplir la tête avec des âneries et que favoriser la vente de véhicules diesel* parce que ce serait, soit-disant, moins polluant, c'est se foutre de nous !!


*(un peu de moins de CO2, mais surtout plus de souffre et de particules. Constat : c'est plus polluant que le SP95 ! )

Avatar du membre
lucifer
Messages : 4158
Enregistré le : 17 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Naoned

Message non lu par lucifer » 10 nov. 2009, 19:20:00

D'accord avec anonyme.
Mais ce qui va suivre n'engage que moi.
Avant de dire qu'il faut faire quelque chose contre la polution, il faudrait peut etre analyser celle ci.
Elle est issues majoritairement par les grandes entreprises mondiales, et de ses derivés, que nous utilisons tous les jours par besoin ou par obligation.
Etes vous prets à vous passer de votre pc ?
Etes vous prets à vous passer de votre vehicule ?
Etes vous prets à mettre au trou votre micro onde ?
Etes vous prets à vous passer de plastiques ?
Mais surtout, etes vous prets à vider votre compte en banque pour palier à meme pas 1/50eme de la polution mondiale (l'ecologie, on le voit avec les ampoules ecolos, ça ruine très vite les comptes courants).

Les principaux responsables de cette situation (que je ne nie pas, mais dont je peux douter, je parle du dereglement climatique du à la polution) sont les grandes boites dans le style Total, Elf, et autres.
Ils deversent impunement dans les mers en degazant constement. Et ce sans le moindre ennui (un proces de temps en temps pour faire joli et se donner bonne concience).
Suivi de très pret par l'armement, et aussi par le fumée des cheminées grandes tailles des industries.

Mais voilà, les grands polueurs de ce monde, on ne leur impose rien : et la raison est simple, c'est eux qui font tourner le monde economique de notre planete.
Ils creent le plus d'emplois aussi. Bref, bien taré serait le gouvernement capable de s'attaquer à la vraie pollution.

Pour le reste, ce n'est que des effets alarmistes presents pour culpabiliser les gens, en faisant porter le chapeau à des hommes commes vous et moi, qui ne faont qu'utiliser les produits que l'on leur vend.

La voiture en est l'exemple le + frapant. Etes vous prets, au non de l'ecologie, à partir en vacances en voiture electrique 2 places, coutant 2 fois plus cher qu'une voiture 5 places , allant deux fois moins vite, et ayant 6 fois moins d'autonomie ?
Les gouvernements viennent ils de se rendre compte que la planete etait en danger ? Faudrait arreter de nous prendre pour des cretins.
Ca fait belle lurette que les gouvernements sponsorisent des industries nous vendant des produits polluants.
Ils savaient, mais s'en fautaient.
Pourquoi ce serait plus important maintenant ?
Une prise de conscience collectives ? Be tient donc, celle de nous prendre pour des abrutis, certainement.
Maintenant que j'habite en province, je suis devenu peace and love. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ( surtout les descendants d'immigrés des cités que j'adore dorénavant )

anonyme
Messages : 1256
Enregistré le : 15 juin 2009, 00:00:00

Message non lu par anonyme » 10 nov. 2009, 20:55:00

Je suis prêt à me passer de la diffusion de TF1, F2, F3, C+, M6 et de toutes les chaines entre minuit et 8 heures du matin. Je suis prêt à me passer de l'éclairage des panneaux publicitaires de toute la France aux mêmes heures. Je suis prêt à me passer de l'air climatisé de tous les hôtels de France plus de 320 jours sur 365. Je suis prêt à me passer des portes électriques de ma pharmacie du coin et de toutes les pharmacies et même de tous les magasins de France. Je suis prêt à me passer de la radio dans tous les bus, tramway et métro de France, de Navarre et d'Europe....


Et j'en ai des millions, comme ça !! icon_mrgreen

Avatar du membre
artragis
Messages : 8006
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 10 nov. 2009, 21:10:00

qu'est-ce qui a bien pu faire naître ce scepticisme alors qu'un document belge affirme que "tous les savants sont d'accord"?
Premier lieu, ce sont des gens un peu parano qui l'ont dit, mais il n'empêche que eux aussi se sont appuyé sur des faits :
-Le pétrole va toucher la fin de son règne avec la fin du XXIeme siècle, les réserve ne sont plus assez grandes et la demande croissante. Il faut des nouvelles énergies, qui pure coincidence ne rejèteraient pas de CO2
-Les pays encore pauvre hier sont en plein développement, Chine, Inde, Brésile, Argentine, puissances agricoles, démographiques, industrielles... Seulement leur développement a un coût : les usines utilisée sont désuètes chez nous, créant dans tous les pays riche un effet de concurrence qui mine les économies (sauf la grande distribution)
-Les nouvelles techniques on permis de trouver de nouveaux moyens de produire de l'énergie, ces moyens sont en possession des grandes puissance, seulement, ces grandes puissances perdent leur influence, comment vendre leurs technologies aux autres pays dans ce contexte?
-autre ressource en berne : l'eau. je ne m'étalerai pas là dessus, c'est un sujet trop complexe.
...

Vient ensuite le gros ennemis de nos sociétés : le gaspillage, toléré pendant un moment puisqu'il rapportait énormément à l'état et aux entreprise, il est aujourd'hui très coûteux : aménagement de site de récupération, centrales plus puissantes et plus couteuses, site d'enfoissement nucléaires...
Enfin il y a ce que j'appèlerait la "courbe d'Al Gore", pour ceux qui ont vu "The inconvenient true", vous vous souvenez du moment où il utilise un chario élévateur? je disais donc, cette courbe qui met en parallèle teneur en CO2 de l'athmosphère et températures et qui est interprêtée, sur-interprétée... Ce que j'ai vu c'est que la teneur en C02 avait augmenté de beaucoup mais que la température n'avait pas suivi...

Sur la tendance inverse (refroidissement), on doit cette hypothèse aux pros du froid : les russes, ce sont eux qui ont étudié à fond la question d'une éventuelle glaciation (plus forte, puisque nous somme dans une époque glacière) dans peu de temps (une génération).
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 10 nov. 2009, 23:37:00

Pour Lancelot : je crois que tu n'as pas visionné le troisième lien de Anonyme, fort intéressant.

En fait, le CO2 est un gaz tout à fait minoritaire dans l'athmosphère, et dont nous sommes d'ailleurs largement constitués.

La production humaine de CO2, toutes activités confondues, est inférieure à celle des volcans, eux-mêmes dérisoires par rapport à un tas d'autres sources, dont la plus importante est la mer.

Toutes les carottes prélevées dans des glaces millénaires ne permettent pas la moindre corrélation entre le CO2 (qui a été jusqu'à 300 fois pous important qu'aujourd'hui) et le température.

Mieux encore, ce n'est pas le CO2 qui provoque le réchauffement, mais le réchauffement qui induit un taux éventuellement plus élevé de CO2.

On pourrait continuer, mais visionne plutôt le lien icon_biggrin  

Quand aux "2500 secientifiques de haut niveau" cités en référence par le GIEC, pous de la moitié n'a jamais fait l'ombre d'une étude scientifique ... 
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

anonyme
Messages : 1256
Enregistré le : 15 juin 2009, 00:00:00

Message non lu par anonyme » 11 nov. 2009, 10:16:00

Généralement, chaque fois que quelque'un évoque d'Al Gore, je mets une image où il est en train de monter dans sa grosse berline allemande type V6. Mais bon, je crois que je l'ai déjà fait ici !!  :lol:


C'est une immense plaisanterie : tout ça n'est qu'une occasion de plus de se faire du pognon...


Image

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 11 nov. 2009, 10:46:00

Ce qui est scandaleux, c'est qu'on nous cache sciemment tout ce qui pourrait aller contre le dogme réchauffiste. Exemple : le glacier du Mont Blanc rétrécit pour l'instant. Or, que trouve-t-on sous la morraine ? .... Une voie romaine !!!

Autrement dit, le glacier a été encore beaucoup plus réduit, sans doute en raison de la pollution des chars romains ? icon_biggrin
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 11 nov. 2009, 11:21:00

En clair, après avoir nié toute forme de cause a effet durant des décennies, maintenant .... les gouvernements nous mentent et sont tous devenus réchauffistes ??? c'est cela ?

Avatar du membre
lucifer
Messages : 4158
Enregistré le : 17 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Naoned

Message non lu par lucifer » 11 nov. 2009, 12:09:00

Je ne sais pas. UNe chose est cependant certaine: ils surfent sur le vague écolo pour attirer l'electorat.
Un bon filon aussi pour les bénets en mal de reconnaissance (Nicolat Hulot en tête).
Pour faire passer ses reformes, le gouvernement utilisera tous les moyens. Le fait de culpabiliser les gens sur le rechauffement climatique fait qu'ils focalisent (les gens) la dessus.
De plus, etre ecolo coute très cher, ce qui permet à l'état de remplir ses caisses avec les divers TVA.
L'exemple des ampoules est flagrant.
Maintenant que j'habite en province, je suis devenu peace and love. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ( surtout les descendants d'immigrés des cités que j'adore dorénavant )

anonyme
Messages : 1256
Enregistré le : 15 juin 2009, 00:00:00

Message non lu par anonyme » 11 nov. 2009, 23:16:00

mps a écrit :Ce qui est scandaleux, c'est qu'on nous cache sciemment tout ce qui pourrait aller contre le dogme réchauffiste. Exemple : le glacier du Mont Blanc rétrécit pour l'instant. Or, que trouve-t-on sous la morraine ? .... Une voie romaine !!!

Autrement dit, le glacier a été encore beaucoup plus réduit, sans doute en raison de la pollution des chars romains ? icon_biggrin


Le recul maximum des glaciers, à l'époque historique eut lieu entre la fin de l'antiquité et le milieu du Moyen-âge. Le climat était chaud et relativement peu humide sous Charlemagne et les Vikings purent aborder le Groenland qui était vraiment vert (d'ou son nom).


On sait que ce fut extrêmement fluctuant car vers 1000/1100 il y eut un micro refroidissement, puis de nouveau un réchauffement jusqu'en 1300/1400 et, ensuite un vrai refroidissement jusqu'en 1800/1850 ( en 1780/1785, il fit très froid, mais, à priori en raison de l'éruption d'un volcan islandais, le Laki ).


Nous sommes donc en période de réchauffement depuis Napoléon III, avec deux petits refroidissements  1935/1945 et 1963/1973. Actuellement, c'est très fluctuant avec des années chaudes ( 1995/1999, 2001, 2002, 2003) et plus "fraiches" (2004/2008). Je pense personnellement que nous allons vers des années froides mais peut-être pas avant une décennie ou deux !


Quant au CO2, là dedans, c'est une rigolade. Je viens de lire un livre intéressant sur les Dinosaures qui, semble-t-il, pétaient tous en choeur et de façon très calorifique... Ce qui ne les empêcha pas de mourir... de froid !!

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 12 nov. 2009, 09:15:00

Ce qui est comique, c'est que l'homme a toujours été attentif au climat, craintif quant à son évolution, et a toujours voulu trouver à celle-ci des causes exogènes !

- Dans les temps anciens, trop d'orages, de séismes, de temps pourri ou de sécheresse .? C'étaient "les dieux qui étaient fachés", et on faisait des sacrifices ...

- Vers les années 50, Un été pluvieux ou une canicule . On venait nous expliquer que "ce n'était pas normal", et que la cause en était ... la bombe atomique !

- Dans les années 70, quelques frissons, et c'était "la terre qui se refroidissait", avec des prédictions catastrophistes (notamment par certains "savants" qui sont encore membre du GIEC).

- Maintenant, c'est le réchauffisme, et ses nouveaux "sacrifices" qui coûtent des milliards aux entreprises et aux particuliers.

icon_biggrin icon_biggrin icon_biggrin
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Répondre

Retourner vers « Ecologie / Environnement / Agriculture »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré