Le travail le dimanche

Venez discuter des problèmes du travail dans notre pays, mais aussi des problèmes sociaux ( retraites, chomage...)
En ligne
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 31238
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 12 août 2009, 18:47:00

Bonjour,

Mps je comprends pas un truc y'a pas d'université le dimanche, donc tes horaires n'importe quels étudiants peut les faire non ? Et faut souligner que y'a énormément d'étudiants qui travaillent le dimanche

A plus tard
Modifié en dernier par politicien le 14 déc. 2008, 14:15:00, modifié 6 fois.
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 13 août 2009, 08:01:00

Très pratique, mais pas pour tout le monde. Décidément vous êtes obstinée dans le fait de penser que ce que vous avez fait tout le monde peut le faire et pire encore ... doit le faire.
Plus bêtement, je crois qu'il faut aimer son travail, en accepter les contraintes fonctionnelles, et en tirer le meilleur parti.

Des millions de gens le font : marins quittant leur famille pour rotations de 3 mois, métiers de bouche debout chaque jour à 03.30 h et ne terminant la journée que fort tard, à peine coupée d'une sieste ; médecins assurant des gardes de 3 jours non-stop ; chauffeurs de poids lourds en route pour 10 jours ; responsables de réseaux asurant des gardes jour et nuit, y compris Noel et Nouvel-An ...etc. C'est faire injure à tous ces gens que de s'émouvoir de l'horaire d'une ciassière.
Modifié en dernier par mps le 14 déc. 2008, 14:15:00, modifié 6 fois.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 13 août 2009, 08:58:00

Sauf que les exemples que vous citez induisent tous des heures sup et donc un salaire en rapport avec la prestation fournie.

Dans le cas d'un employé de super (hyper) marché, les horaires peuvent être fractionnés et empêcher tout autre boulot possible. C'est aussi le cas des chauffeurs de ramassage scolaire qui vont faire 3 heures le matin et 3 heures le soir ...

La différence dans le cas que je cite c'est que les miens n'ouvrent pas droit a une rémunération accrue par les heures sup, ces personnes faisant au maxi 35h et souvent moins.

Pour aimer son travail, il faut aussi aimer son salaire.
Modifié en dernier par lancelot le 14 déc. 2008, 14:15:00, modifié 6 fois.

Avatar du membre
wesker
Messages : 27532
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 13 août 2009, 09:44:00

Exact et refuser d'accorder au salarié la moindre contrepartie qu'il doit négocier dans un période où le chômage de mase réduit la capacité du salarié à defendre ses droits est une mauvaise orientation.

Evidemment, on peut considerer que cette loi accorde de la souplesse, il n'en est rien...Veritable usine à gaz elle n'aura pour effet que de porter atteinte aux repères de la société française déjà mis à mal depuis 2 ans par l'abandon des caractéristiques de la France au profit de l'américanisation.
Modifié en dernier par wesker le 14 déc. 2008, 14:15:00, modifié 6 fois.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 13 août 2009, 09:53:00

Sauf que les exemples que vous citez induisent tous des heures sup et donc un salaire en rapport avec la prestation fournie.

Non, pas nécessairement. Un pilote de ligne ne touche pas un cent de plus s'il vole de nuit, le dimanche, ou s'!l est basé ailleurs (sauf évidemment que son hôtel est payé, évidemment). Un membre de Cabinet est réputé "au service de l'Etat 24/24", et n'a aucune heure supplémentaires, pour des horaires dépassant largement 60 heures ; etc.  Idem pour sa secrétaire d'un "big boss" ...

Et se voir payer des heures supplémnetaires serait considéré comme injurieux. 
Modifié en dernier par mps le 14 déc. 2008, 14:15:00, modifié 6 fois.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 13 août 2009, 10:24:00

Oui enfin ... on tourne en rond. les métiers que vous citez concernent très peu de gens et les salaires versés n'ont aucun point de comparaison avec des métiers de masse comme caissière, chauffeur, magasinier, coursier, serveur, etc ...

La clef du problème est bien dans le salaire qui est le seul moyen de rendre le travail supportable intellectuellement parlant. Au contraire, un salaire de misère, cas typique du temps partiel subi et non pas choisi, doublé d'une ambiance de dingue (pressions) générera un tas de pb.
Modifié en dernier par lancelot le 14 déc. 2008, 14:15:00, modifié 6 fois.

lambertini
Messages : 3119
Enregistré le : 29 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : normandie

Message non lu par lambertini » 13 août 2009, 10:37:00

bien tu prend la refenre des pilote de ligne,.tu peut prendre aussi pour exemple sarko, il bosse aussi parfois le dimanche. tu devient ridicule
moi je te parle des caissieres de cher inter , qui travaille a mi temps ,et en CDD s il refuses de travailler le dimanche.
ne sont pas reprit, et les titulaires qui reffusent font la me... toute la semaine
Modifié en dernier par lambertini le 14 déc. 2008, 14:15:00, modifié 6 fois.
la caravane passe et les chiens aboient

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 13 août 2009, 12:37:00

La clef du problème est bien dans le salaire qui est le seul moyen de rendre le travail supportable intellectuellement parlant. Au contraire, un salaire de misère, cas typique du temps partiel subi et non pas choisi, doublé d'une ambiance de dingue (pressions) générera un tas de pb.
Restons sérieux. Si le salaire à temps partiel est évidemment insuffisant, il est une garantie absolue contre le stress ...

Des tas de femmes aiment ce rythme, qui les sort quelques heures par jour de leur routine familiale et ménagère, et leur procure un appoint.

Très souvent, ce sont elles qui ne sont pas intéressées par un horaire complet.
Modifié en dernier par mps le 14 déc. 2008, 14:15:00, modifié 6 fois.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

lambertini
Messages : 3119
Enregistré le : 29 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : normandie

Message non lu par lambertini » 13 août 2009, 12:48:00

un appoint(encore une conerie) c est bon pour les bourges du 16 eme,
la majoritées des femmes travaille pour survivre, car de plus en plus le salaire de leurs hommes ne suffit plus
Modifié en dernier par lambertini le 14 déc. 2008, 14:15:00, modifié 6 fois.
la caravane passe et les chiens aboient

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 13 août 2009, 12:57:00

Oui c'est clair : Le travail a temps partiel est bien davantage subi que choisi. Celle qui aime cela parce que ça lui permet de sortir de la routine est une bourge, point final.

Mps : j'ai l'impression que malgré vos grands talents vous êtes un peu "larguée" en ce qui concerne la réalité du monde du travail.
Modifié en dernier par lancelot le 14 déc. 2008, 14:15:00, modifié 6 fois.

lambertini
Messages : 3119
Enregistré le : 29 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : normandie

Message non lu par lambertini » 13 août 2009, 12:59:00

lancelot ,
tu trouve les mots qui vont bien
Modifié en dernier par lambertini le 14 déc. 2008, 14:15:00, modifié 6 fois.
la caravane passe et les chiens aboient

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Message non lu par Georges » 13 août 2009, 21:19:00

mps a écrit :
La clef du problème est bien dans le salaire qui est le seul moyen de rendre le travail supportable intellectuellement parlant. Au contraire, un salaire de misère, cas typique du temps partiel subi et non pas choisi, doublé d'une ambiance de dingue (pressions) générera un tas de pb.

Restons sérieux. Si le salaire à temps partiel est évidemment insuffisant, il est une garantie absolue contre le stress ...

Des tas de femmes aiment ce rythme, qui les sort quelques heures par jour de leur routine familiale et ménagère, et leur procure un appoint.

Très souvent, ce sont elles qui ne sont pas intéressées par un horaire complet.
La majorité des femmes qui travail à temps partiel ne le font pas par choix. Et pour ces femmes seules, se demander comment elles vont payer leurs factures EDF et l'essence pour se rendre au travail, ce n'est pas du stress ça ? Essaie de vivre avec 18 heures payée 550 euros, avec de telles coupures qui ne leur permettent pas d'avoir un autre emploi.
Modifié en dernier par Georges le 14 déc. 2008, 14:15:00, modifié 6 fois.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 13 août 2009, 21:36:00

La majorité des femmes qui travail à temps partiel ne le font pas par choix.
Tu as des sources ? Comment expliques-tu que quand l'employeur veut ajouter quelques temps pleins,il a bien du mal à les trouver dans ses temps partiels.

Tu oublies d'abord que toutes les femmes ne sont pas seules (!), mais aussi qu'une travail à temps partiel donne droit à une chômage complémentaire.
Modifié en dernier par mps le 14 déc. 2008, 14:15:00, modifié 6 fois.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Message non lu par Georges » 13 août 2009, 21:43:00

Tu as raison toutes les femmes qui travaillent à temps partiel ne sont pas seule, il y en a qui ont des enfants et pour eux c'est encore pire.

"mais aussi qu'une travail à temps partiel donne droit à une chômage complémentaire."

A condition que son emploi précédent fut un temps plein.
Modifié en dernier par Georges le 14 déc. 2008, 14:15:00, modifié 6 fois.

Marie
Messages : 3
Enregistré le : 23 déc. 2008, 00:00:00
Localisation : Elbeuf

Message non lu par Marie » 12 déc. 2009, 20:50:00

personnellement je suis pour le travaille le dimanche. ça ne me dérange pas de travailler ce jours là..J'ai mes deux jours de repos et ça me convient bien comme ça.
Modifié en dernier par Marie le 14 déc. 2008, 14:15:00, modifié 6 fois.

Répondre

Retourner vers « Travail »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré