Leclerc veut se lancer dans les médicaments ?

Vous souhaitez parler des problèmes liés à la santé (Sécurité Sociale, maladie...) dans notre pays, venez en parler içi
Répondre
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34088
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 21 nov. 2009, 22:54:00

Bonjour,
 Cela fait un certain temps que Michel-Edouard Leclerc, président des centres Leclerc, veut obtenir l'autorisation de vendre des médicaments non remboursés dans ces magasins. Et il le fait savoir : après une campagne publicitaire en 2008, il en a lancé une nouvelle dans ce sens. La diffusion de spots télévisés est prévue à partir de vendredi soir sur différentes chaînes de télévision. Des encarts doivent également apparaître dans la presse.  L'Ordre national des pharmaciens s'élève contre ce projet. "Ce qui me paraît le plus dangereux, c'est la banalisation du médicament", a déclaré Jean-Charles Tellier, président des titulaires d'officines de cet organisme. "Un médicament n'est jamais anodin, prescrit ou pas prescrit", a-t-il encore souligné.  Dans cette nouvelle campagne, Leclerc met l'accent sur la professionnalisation de ses parapharmacies. "E. Leclerc demande que ses docteurs en pharmacie aient le droit de vendre tous les médicaments non remboursés à prix E.Leclerc". Cependant, Jean-Charles Tellier souligne que les pharmaciens de Leclerc ne sont pas inscrits à l'Ordre et "n'ont donc pas de code de déontologie à respecter". Le représentant de l'ordre a par ailleurs souligné que les officines "assurent un service jour et nuit", ce qui n'est pas le cas de l'enseigne de super et hypermarchés.  Leclerc s'appuie également sur l'argument des prix de ces produits – aspirine, substituts nicotiniques, antifièvre…. - qui actuellement peuvent varier du simple au double dans une même ville selon les pharmacies où ils sont proposés. "Argumenter sur le prix, ça veut dire ipso facto qu'on incite à la consommation", réplique Jean-Charles Tellier.  La nouvelle campagne de Leclerc fait suite à un arrêt rendu en octobre par la Cour de cassation, laquelle avait considéré comme légale la précédente opération publicitaire de Leclerc attaquée par un groupement de pharmaciens. La décision de la Cour de cassation ne met toutefois pas un point final à cette affaire, une procédure sur le fond étant engagée.  Qu'en pensez vous ?  A plus tard, 
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

anonyme
Messages : 1256
Enregistré le : 15 juin 2009, 00:00:00

Message non lu par anonyme » 21 nov. 2009, 23:02:00

Même si je n'aime pas Leclerc, ce marchand de soupe qui prend un peu trop les consommateurs pour des imbéciles ( en jouant le faux défenseurs de la cause consumériste ) cela ferait du bien à ce petit monde de la pharmacie qui s'est mis lui-même dans de sales draps. Les pharmacies vendent des couches, des bonbons, des ciseaux, des produits pour se maquiller et même des boissons... 


Qu'ils ne s'étonnent pas que les épiciers veulent vendre des médicaments !!

Avatar du membre
mareaction
Messages : 453
Enregistré le : 12 avr. 2009, 00:00:00
Localisation : partout

Message non lu par mareaction » 22 nov. 2009, 09:58:00

la chambre bleue a écrit :Même si je n'aime pas Leclerc, ce marchand de soupe qui prend un peu trop les consommateurs pour des imbéciles ( en jouant le faux défenseurs de la cause consumériste ) cela ferait du bien à ce petit monde de la pharmacie qui s'est mis lui-même dans de sales draps. Les pharmacies vendent des couches, des bonbons, des ciseaux, des produits pour se maquiller et même des boissons... 

Qu'ils ne s'étonnent pas que les épiciers veulent vendre des médicaments !!
Je vais radoter un peu! mais dans les années 50/60, chaque commerce avait une spécialité sur la "patente", exemple simple, une droguerie ne pouvait vendre de l'eau de cologne, même au détail, si elle n'avait pas la "patente correspondante", alors que maintenant, même la poste, vend des disques, des livres, des cartes d'anniversaires, et d'en passe! quels sont les commerces qui ne vendent pas tout et n'importe quoi! c'est un peu le cas également des grandes surfaces! qui font déjà un peu de parapharmacie
dans le transport, il est toujours demandé les attestations de capacités correspondantes, vous ne pouvez faire de déménagement que si vous avez l'attestation correspondante, et l'inscription au greffe, sans oublier le matériel! et c'est très bien ainsi, à chacun son métier,

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Message non lu par Georges » 22 nov. 2009, 15:09:00

Je trouve que Leclerc a raison. Leur magasins de parapharmacie sont séparés du reste du magasin, et sont dirigé par un diplomé en pharmacie.

Répondre

Retourner vers « Santé »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré