Salaire dans la restauration, aucun accord trouvé

Venez discuter des problèmes du travail dans notre pays, mais aussi des problèmes sociaux ( retraites, chomage...)
Répondre
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34136
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 02 déc. 2009, 07:11:00

Bonjour,
 Une mascarade". Trois syndicats de l'hôtellerie-restauration (CGT, FO, CFTC) ont rejeté dans la nuit du lundi 30 novembre au mardi 1er décembre la proposition patronale d'accord sur les salaires, acceptée par la CFDT et la CFE-CGC. C'est ce qu'ils ont annoncé à la presse.
"Les négociations viennent de capoter", a déclaré Stéphane Fustec (CGT), alors que le gouvernement avait fixé lundi comme date limite pour parvenir à un accord salarial en contrepartie de la baisse de la TVA à 5,5% dans le secteur.

"C'était une mascarade de négociations", a ajouté Denis Raguet (FO), après 17 heures de pourparlers. L'accord que doivent signer CFDT et CFE-CGC va donc être une nouvelle fois minoritaire, comme un précédent conclu en juillet et pour lequel CGT, FO et CFTC avaient exercé leur droit d'opposition, le rendant caduc. Ils se réservent là aussi cette possibilité d'opposition, ont-ils indiqué.
Les représentants de la CFDT et de la CFE-CGC ont précisé qu'ils allaient rendre compte mardi à leurs fédérations des résultats de la négociation avant de signer formellement.
De leur côté, les cinq organisations patronales (Umih, Synhorcat, GNC, CPIH, Fagiht) ont paraphé l'accord, qui comprend une revalorisation moyenne de la grille des salaires de 6%, le rajout de deux jours fériés supplémentaires, la promotion du tutorat et des certificats de qualification professionnelle, ainsi que la mise en place d'une mutuelle de santé.
La négociation depuis lundi matin a permis d'ajouter au texte une "prime TVA" pour trois ans de 2% du salaire annuel brut par salarié, plafonnée à 400 euros et soumise à diverses conditions dont un minimum d'ancienneté. 
"Le total représente 1,3 milliard d'euros, charges sociales comprises, soit 60% du coût de la baisse de la TVA", a fait valoir Didier Chenet, président du Synhorcat. La baisse de la TVA représente pour l'Etat une perte de revenus de 2,4 milliards d'euros de recettes.  Qu'en pensez vous ?   A plus tard, 
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 02 déc. 2009, 08:09:00

L'effort patronal est considérable ! 60 % de l'économie de TVA répercutée vers le personnel, un autre pourcentage important en diminution des prixL

L'Etat ne "perd" évidemment pas pas son sacrifice TVA de 2,4 milliards d'euros, puisqu'une bonne partie lu reviendra en plus-values fiscales et sociales.

Quant-aux syndicats, quelle est leur représentativitié dans ce secteur ? Probablement encore plus faible que celle qu'ils ont en général ! De gros farceurs !
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
Magicfly
Messages : 1599
Enregistré le : 29 juil. 2009, 00:00:00
Localisation : Sud Ouest

Message non lu par Magicfly » 02 déc. 2009, 09:43:00

Pour moi, il est regrettable que ce privilège (5.5%) leur fut accordé. Il était bien évident que ts ces petits patrons ne tiendraient pas parole. De plus je pense que ce privilège est une connerie, pourquoi ne pas l'appliquer aux marchands de fringues ou tout autres commerces? Le Sénat à joué petit bras, il faut revenir à 19.5 %!
JC

"Jouis et fais jouir, sans faire de mal ni à toi ni à personne..."
Chamfort

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 02 déc. 2009, 11:32:00

Mascarade (ou clientélisme), je suis d'accord.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 02 déc. 2009, 12:40:00

Les protestations les plus véhémentes viennent toujours des gens les moins informés.

Pour ma part, je n'étais pas très chaude pour cette baisse de TVA et ne le suis toujours pas.

Mais je peux concevoir que l'Horeca soit une des pires niches de travail au noir, et dans cette optique, la baisse de TVA et les conventions collectives qui en découlent vont rendre ce travail "sauvage" moins attractif. Ce qui correspond évidemment à d'importantes rentrées supplémentaires pour l'Etat.

Bref, c'est en faisant tourner des modélisations mathématiques qu'on peut avoir un avis autorisé icon_biggrin
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 02 déc. 2009, 13:40:00

Et une déclaration de bonne intention (invérifiable), une .... (pour la 12) ....

PS : Si tel était le cas, pourquoi ne pas le dire avant, du genre : les pauvres petits patrons de la restauration n'arrivent plus a faire le plein de leur porsche cayenne, alors il ne paient plus les charges sociales, donc pour lutter contre cela, on baisse leur charges ...

Avatar du membre
Magicfly
Messages : 1599
Enregistré le : 29 juil. 2009, 00:00:00
Localisation : Sud Ouest

Message non lu par Magicfly » 02 déc. 2009, 15:58:00

lancelot a écrit :Et une déclaration de bonne intention (invérifiable), une .... (pour la 12) ....
PS : Si tel était le cas, pourquoi ne pas le dire avant, du genre : les pauvres petits patrons de la restauration n'arrivent plus a faire le plein de leur porsche cayenne, alors il ne paient plus les charges sociales, donc pour lutter contre cela, on baisse leur charges ...
Je suis assez d'accord, la restauration est la profession où il y a le plus de fraude, car souvent payé en liquide. Ils ne roulent pas ts en Cayenne, mais ils ne sont pas si malheureux qu'ils veulent bien le dire. Ti Nicolas a dit recement qu'il regarderait  les signes extérieurs de richesse de certains chômeurs de banlieue, je suis d'accord, mais il ferait bien de l'étendre à ts.
JC

"Jouis et fais jouir, sans faire de mal ni à toi ni à personne..."
Chamfort

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 02 déc. 2009, 16:09:00

C'est clair que le Black est une institution dans ce corps de métier. ce n'est pas pour des raisons de difficultés particulières mais bel et bien parce que la tentation est grande. les paiments en liquide font le reste ....
Amusez vous a éplucher le bilan d'un restau ou d'un café et vous verrez : la marge réelle est souvent bien nulle face aux taux de marge nominal, les pros (immo du secteur) le savent bien d'ailleurs, car lorsqu'ils proposent une reprise, les bilans fournis sont toujours revus à la hausse afin de matérialiser (pour l'acheteur) la part de rémunération occulte.

lambertini
Messages : 3119
Enregistré le : 29 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : normandie

Message non lu par lambertini » 02 déc. 2009, 18:17:00

en fimale les patrons restaurateurs toujours plus riches,.
est c est qui qui vas payer le manque a ganier.., ,,pourquoi ne pas remettre la tva??
la caravane passe et les chiens aboient

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 02 déc. 2009, 19:02:00

Toujours plus riches, sauf que l'Horeca bat des records de faillite ...

Et ce n'est pas l'interdiction de fumer qui arrange les choses
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

lambertini
Messages : 3119
Enregistré le : 29 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : normandie

Message non lu par lambertini » 02 déc. 2009, 20:29:00

au contraire l interdiction de fumer dans les resterants est une bonne chosse..
c est quand plus agreable, de ne pas sentir le tabac a table.
je ne dirais pas de meme pour les bars
je frequente plus les routiers que les grand resterants, mais baucoups de chauffeurs manges dans leurs camions,
et méme les ouvriers en deplacement font eux memes leurs casses croutes, si sa marche moin bien c est plus une histoire de pouvoir d achats, que de tabas
la caravane passe et les chiens aboient

Répondre

Retourner vers « Travail »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré