Enseignants : 2 millions de congés maladie par an

Venez nous parler des problèmes de nos écoles ( service minimum, l'accueil des enfants, effectifs dans les classes ... )
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34136
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 03 déc. 2009, 11:43:00

Bonjour,
 Un rapport du ministère de l'Education nationale souligne les "dysfonctionnements" du système de remplacement des instituteurs malades, a rapporté Le Monde, mais le ministère interrogé par l'AFP invite à l'interpréter avec prudence. Le ministère a confirmé l'existence de ce rapport réalisé par le cabinet Roland Berger, tout en soulignant qu'il "ne fallait pas stigmatiser les enseignants et dresser les gens les uns contre les autres".

"Il n'y a pas de problème pour la plupart des remplacements dans le premier degré", a-t-on indiqué dans l'entourage de Luc Chatel. "C'est un rapport qui a plus d'un an. Il faut regarder sur quelle population sont calculées ces statistiques, une population féminine à 85%, qui a naturellement plus de congés pathologiques (post-maternité, comptabilisés comme des congés-maladies, ndlr) que d'autres populations. On trouverait les mêmes statistiques chez les infirmières", a-t-on expliqué au ministère.
Luc Chatel devrait annoncer une réorganisation du système au début de l'année 2010, alors qu'un rapport sur la question des remplacements doit lui être remis à la fin de l'année, selon le ministère.

Le rapport du cabinet d'audit "révèle des dysfonctionnements du système de remplacement des maîtres du primaire", selon Le Monde, qui indique que les remplaçants sont eux-mêmes absents 17,4 jours par an en moyenne, soit plus que les titulaires. 45% des enseignants du primaire ont au moins un arrêt maladie par an, 8,3% en ont plus de trois, avec une durée moyenne de 6,2 jours par arrêt maladie, soit un total de 2 millions de jours de congés maladie par an, selon Le Monde, citant ce rapport dont certaines données avaient été dévoilées en juin par RTL.  Les syndicats demandent des postes, le rapport pointe, lui, d'autres marges d'optimisation. "55 % des congés de 24 heures et 81 % des congés de 48 heures ont lieu juste autour du week-end et suggèrent un léger potentiel de réduction ", plaide l'audit qui souligne par ailleurs la remontée des maladies en plein mois de mai.

Lorsqu'on inclut les congés maladie ou de formation, la moyenne est de 11,1 jours d'absence par enseignant et par an dans le primaire. L'absentéisme dans l'enseignement public est deux fois plus élevé que dans le privé, précise Le Monde.

Qu'en pensez vous ?   A plus tard,  
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 03 déc. 2009, 17:52:00

Ta dernière phrase dit tout ! La contamination ne devant pas dépendre du pouvoir organisateur, il est clair que le public est un refuge de gros tire-au-flanc icon_biggrin
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
Magicfly
Messages : 1599
Enregistré le : 29 juil. 2009, 00:00:00
Localisation : Sud Ouest

Message non lu par Magicfly » 03 déc. 2009, 18:05:00

Ben voilà qui confirme ce qu'on savait déjà!

Sur un autre fil, j'avais indiqué que ma voisine, prof en collège, qui finissait son congé maternité fin septembre, soit un mois après la rentrée n'a pas eu d'affectation et à été placée dans le pool des remplaçants. Elle est restée 2 mois à attendre chez elle que l'académie veuille bien lui donner un remplacement. Finalement elle a eu un remplacement début décembre sur un poste qui était vacant depuis un mois et demi.

Je pense que les stratifs de l'académie sont les principaux responsables des défaillances de l'EN: Dans l'exemple que je donne, ils n'ont pas eu la jugeote de la remplacer en septembre pendant un mois (la date reprise était connu de l'administration puisque ce n'était pas une maladie) au de faire le contraire! Dans le privé le DRH en aurait pris plein la tronche!
JC

"Jouis et fais jouir, sans faire de mal ni à toi ni à personne..."
Chamfort

anonyme
Messages : 1256
Enregistré le : 15 juin 2009, 00:00:00

Message non lu par anonyme » 03 déc. 2009, 18:14:00

Le problème de l'Education Nationale, c'est la "tête". Une grosse tête hydrocéphale située à Paris qui telle une pieuvre bureaucratique et centralisatrice veut out voir, tout faire, tout régenter.


L'administration de l'Enseignement public en France devrait être décentralisée et gérée par les Régions, quitte à ce que l'Etat garde une certaine vue ( tutelle pédagogique ) sur la qualité de l'enseignement..


Tout le problème est là !!

Avatar du membre
Magicfly
Messages : 1599
Enregistré le : 29 juil. 2009, 00:00:00
Localisation : Sud Ouest

Message non lu par Magicfly » 03 déc. 2009, 23:03:00

la chambre bleue a écrit :Le problème de l'Education Nationale, c'est la "tête". Une grosse tête hydrocéphale située à Paris qui telle une pieuvre bureaucratique et centralisatrice veut out voir, tout faire, tout régenter.

L'administration de l'Enseignement public en France devrait être décentralisée et gérée par les Régions, quitte à ce que l'Etat garde une certaine vue ( tutelle pédagogique ) sur la qualité de l'enseignement..


Tout le problème est là !!
Peut être, mais il y a aussi des petites têtes, et celle de mon histoire se trouve à l'académie de Toulouse!
JC

"Jouis et fais jouir, sans faire de mal ni à toi ni à personne..."
Chamfort

Avatar du membre
lucifer
Messages : 4158
Enregistré le : 17 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Naoned

Message non lu par lucifer » 03 déc. 2009, 23:08:00

Et ma prof d'allemand, depuis pas mal de temps dans la Creuse, à un endroit où cette langue n'est pas inscrite dans les etablissement là bas, elle fait quoi ?
Ben elle est payée, en attente d'affectation.
Bon, ça fait dejà 2 choix que l'education nationale lui propose, mais elle ne va tout de même pas demannager, non plus ....... icon_mrgreen
Maintenant que j'habite en province, je suis devenu peace and love. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ( surtout les descendants d'immigrés des cités que j'adore dorénavant )

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 04 déc. 2009, 09:06:00

Désolée, mais ta prof d'allemand me fait songer à un historien de l'art, spécialisé en paléontologie africaine, mais qui ne voulait pas quitter son village flamand !

C'est l'illustation-type d'une blague qui faisait hurler de rire tout le monde il y a 30 ans :

- un type se présentait pour s'inscrire au chômage dans un patelin de Wallonie, comme "chasseur de lions".
- la préposée : "mais il n'y a pas de lions en Wallonie !"
- le type avec un charmant sourire : "en effet, et c'est bienpour cela que je suis chômeur" icon_biggrin

En fait, il faut savoir que tout fonctionnaire peut être transféré pour nécessité du service. Son seul "refus" étant la démission.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
lucifer
Messages : 4158
Enregistré le : 17 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Naoned

Message non lu par lucifer » 04 déc. 2009, 09:44:00

Faux, mps, on lui propose deux choix, et en cas de refus de ces deux premiers, on lui impose le 3 em.
C'est comme ça dans la fonction publique, pour l'EN, je pense que ça doit y ressembler.
Mais ce cas est different. Cette femme n'a pas choisi à la base cette mutation dans la creuse. Il y a eu des pressions pour qu'elle y aille, car l'EN avait decidé de faire une classe d'allemand dans la ville où elle est. Mais le projet a capotté.
Donc c'est un cas assez particulier.
Sauf que si on fait un constat exterieur, celà fait pas mal de temps qu'elle est payée à 100% à buller chez elle. Et d'après ses dires, elle est loin d'être la seule.
Maintenant que j'habite en province, je suis devenu peace and love. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ( surtout les descendants d'immigrés des cités que j'adore dorénavant )

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 04 déc. 2009, 10:35:00

Cela me semble d'incranation de la super-organisation icon_biggrin
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
geekmature
Messages : 207
Enregistré le : 09 oct. 2009, 00:00:00
Localisation : LILLE

Message non lu par geekmature » 05 déc. 2009, 10:22:00

Je me demande bien ce que mps a contre les fonctionnaires icon_lol peut être qu'elle aurait voulu l'être c.._mad Les anti fonctionnaires orientent la plupart du temps, leurs enfants vers.....la fonction publique icon_cheesygrin
Démocratie, vous avez dit démocratie!!

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 05 déc. 2009, 11:11:00

Erreur ! J'ai été fonctionnaire pendant plus de 20 ans ! J'y ai vu environ 15 % de gens hyper capables, travaillant bien plus qu'ils ne le devaient, sans aucune compensation ou considération. J'y ai vu environ 60 % de gens neurasthéniques, "poussant leurs papiers" comme disent les anglais, sans rien apporter à leur fonction, mais sans reproches non plus. Et j'ai du 25 % de gens ne strictement rien foutre du tout, sans que cela ne nuise à leur avancement.

J'ai vu les "congés syndicaux" à la veille des gros week-ends, les "malades" de convenance, les "chefs" règnant en despotes pas très éclairés, soutenant les tire-au-flanc, et témoignant d'un sévérité exemplaire à lamoindre vétille des productifs (des emm ... qui finissent par donner du travail aux autres !).

J'ai vu des gens somatiser à mort, d'ennui ... Et d'autres noyés sous le travail, juste à côté.

Bref, je n'ai aucun jugement global sur les fonctionnaires, mais remarque que certains sont exceptionnels, et doivent hélas pédaller pendant que les autres freinent.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34136
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 05 déc. 2009, 11:15:00

Bonjour,

Alors moi je n'ai rien contre les fonctionnaires, mais une petite annedocte puisque c'est le sujet sur l'absence des profs, notre prof d'informatique, qui représente 9h par semaine, sera absent pendant les 2 prochaines semaines, la raison il prend son congés paternité de 11 jours, à vrai dire il a le droit.
Mais du coup lui ça lui fait un mois de vacances. sauf qu'on est en dernière année de Bts, et que je pense que c'est un peu préjudiciable, d'autant plus que les oraux de Bts commencent dès la semaine prochaine et qu'il devait en faire passer. Et ce sont ces mêmes profs là qui nous font la morale, ou qui nous disent qu'il faut être tout le temps professionnel.

ps : mps le sujet est bien l'absence des profs, pas des fonctionnaires en général, c'est un autre débat

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Message non lu par Georges » 05 déc. 2009, 14:15:00

"Bref, je n'ai aucun jugement global sur les fonctionnaires, mais remarque que certains sont exceptionnels, et doivent hélas pédaller pendant que les autres freinent."

Exactement comme dans le privé.

Avatar du membre
Magicfly
Messages : 1599
Enregistré le : 29 juil. 2009, 00:00:00
Localisation : Sud Ouest

Message non lu par Magicfly » 05 déc. 2009, 14:47:00

Georges a écrit :"Bref, je n'ai aucun jugement global sur les fonctionnaires, mais remarque que certains sont exceptionnels, et doivent hélas pédaller pendant que les autres freinent."
Exactement comme dans le privé.
Euh peut être, mais pas sûr du tout car dans le privé il y a régulièrement des charrettes, de plus en plus depuis qqe temps, alors les premiers sur la liste ce sont les tire au cul. Mais toi Georges le nègre, qu'est-ce que tu connais du privé toi qui travaille chez toi.... je suppose.
JC

"Jouis et fais jouir, sans faire de mal ni à toi ni à personne..."
Chamfort

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Message non lu par Georges » 05 déc. 2009, 15:22:00

Magicfly a écrit :
Georges a écrit :"Bref, je n'ai aucun jugement global sur les fonctionnaires, mais remarque que certains sont exceptionnels, et doivent hélas pédaller pendant que les autres freinent." Exactement comme dans le privé.


Euh peut être, mais pas sûr du tout car dans le privé il y a régulièrement des charrettes, de plus en plus depuis qqe temps, alors les premiers sur la liste ce sont les tire au cul. Mais toi Georges le nègre, qu'est-ce que tu connais du privé toi qui travaille chez toi.... je suppose.
Je connais un peu, j'ai travaillé pendant 7 ans dans le public, 15 ans dans le privé comme salarié, 22 ans dans le privé comme chef d'entreprise, dont 12 ans avec 15 à 20 salariés. Aprés 44 ans d'activité professionnelle, je travaille toujours, mais depuis 10 ans avec juste une secrétaire.

Répondre

Retourner vers « Nos écoles »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré