Belgique : l'incroyable ( et rusé ) projet des Flamands !

Venez parler ici de l'actualité étrangère et européenne
Répondre
anonyme
Messages : 1256
Enregistré le : 15 juin 2009, 00:00:00

Message non lu par anonyme » 05 déc. 2009, 21:57:00

La Belgique est coupée en deux : d'un côté les flamands, de l'autre, les wallons...
... coupée en deux ? pas tout à fait...
... Il reste le problème de Bruxelles, historiquement flamande, mais francophone


La Communauté flamande a trouvé un truc bien fumeux pour replacer Bruxelles dans le giron de leur région. Cela s'appelle le  le "Wensnet". Il s'agit de créer un maillage très dense de réseaux de tramway hybrides dans toute la Communauté flamande ( Limbourg et Brabant compris ) et, détail important, incorporer dans ce maillage la ville de Bruxelles toute entière et une grande partie de sa banlieue.


En quelques années, la ville de Bruxelles se situera à moins de 40 minutes du coin le plus reculé de la Flandre belge, alors que les Wallons seront toujours en train de pédaler dans leurs bagnoles pour rejoindre la place de Broukère !!


Un bel investissement sur l'avenir pour la Flandre, tout en stoemmelling... Albert est de plus en plus sur un siège éjectable !!


Image
Et il trouve ça drôle, le "saisi" !!!






Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 05 déc. 2009, 22:40:00

Tiens, où as-)tu vu cette nouvelle dont personne ne parle ici ?

D'autant plus curieux quand tu parles de trasmways hybrides qui mettrait tout lieu de Flandre à 40 minutes de Bruxelles ... alors que le train express Bruxelles-Ostande met ... 1 heure 40 !!! Et encore plus curieux quand on parle de wallons pédalant dans leurs bagnoles, alors que la plupart d'entr'eux viennent en trains, bien entendu.

et encore pous bizarre quand tu traites le Roi de "saisi" et que tu parles de sa destititon, dont ne parles que quelques sépratistes totalement isolés.

Bref, ta source me ferait plaisir?
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

anonyme
Messages : 1256
Enregistré le : 15 juin 2009, 00:00:00

Message non lu par anonyme » 05 déc. 2009, 22:59:00

mps a écrit :Tiens, où as-)tu vu cette nouvelle dont personne ne parle ici ?

D'autant plus curieux quand tu parles de trasmways hybrides qui mettrait tout lieu de Flandre à 40 minutes de Bruxelles ... alors que le train express Bruxelles-Ostande met ... 1 heure 40 !!! Et encore plus curieux quand on parle de wallons pédalant dans leurs bagnoles, alors que la plupart d'entr'eux viennent en trains, bien entendu.

et encore pous bizarre quand tu traites le Roi de "saisi" et que tu parles de sa destititon, dont ne parles que quelques sépratistes totalement isolés.

Bref, ta source me ferait plaisir?








Le site du "Wensnet" est visible sur le site wikipedia ( il suffit de cliquer sur le mot ), sinon sur le site de De Lijn ( http://www.delijn.be/ en flamand ). Pour en savoir plus sur les 813 km de tramway ( plus fort que le projet du Grand Paris )

On peut lire aussi le magazine "Ville, Rail et Transport", sujet sur "De Lijn". C'est là que j'ai eu l'info.

Les tramways auront des lignes sur sites propres, type tram-train hybride capable d'atteindre 100 km/h, réduisant le temps de voyage, car les tramways atteignent  directement les centre-villes sans correspondance ( rappelons que les distances en Flandres sont assez courtes, la région étant de la taille d'un département français )

Quant aux quelques séparatistes isolés, ils ont 17 députés au niveau fédéral, 21 au niveau communautaire et même 2 au niveau européen !!

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 06 déc. 2009, 09:19:00

17 députés fédéraux sur 150, ce sont les 10 % plus ou moins dont je parlais. Marginal.

Pour le projet de "snelstrams" (trams rapides), il ne s'agit pas de relier toute la Flandre à Brucelles en tram (!), mais bien de développements locaux, desservant les intrelands des villes.

Rien que de très normal, même si j'imagine que les difficultés croissantes du budget flamand vont sérieusement retarder ce bon projet.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

anonyme
Messages : 1256
Enregistré le : 15 juin 2009, 00:00:00

Message non lu par anonyme » 06 déc. 2009, 09:48:00

Le Vlaams belang ( que je n'aime pas du tout ) n'est que la frange droitière et extrémiste des indépendantistes purs et durs et ils font 15% ! 


Il y a bien sur d'autres membres de partis politiques flamands très favorables à l'indépendance sans être aussi outrancier que le VB et vous le savez très bien, grâce au système des cartels. 


Chers amis français, vous ne savez peut-être pas ce qu'est un cartel ? C'est un truc belge ( enfin surtout flamand ) ou des extrémistes peuvent s'allier avec un parti modéré classique pour avoir des élus. Ainsi les démocrates chrétiens flamands ( CD & V ) ont réussi à obtenir un bon score aux élections en s'alliant avec un parti indépendantiste ( ils ont ensuite dénoncé cette alliance mais après les éléctions ).


Près de 90% des flamands interrogés dans un sondage ( source "Tijd" et "l'écho" ) approuvent les revendications autonomistes et près de 45% sont pour la scission du pays !



http://bruxelles.blogs.liberation.fr/co ... ds-de.html
Ca ce ne sont pas des chiffres marginaux !!  icon_lol  ( et Yves Leterme est revenu )

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 06 déc. 2009, 11:45:00

Yves Leterme n'est pas séparatiste, et s'est heureusement débarrassé de ses associés extrémistes.

En outre, la Flandre va mal économiquement, et celle, très arrogante, d'il y a encore deux ans, change du tout au tout.

Surévaluation des flamingants
La plate-forme demande à la classe politique, au nord du pays essentiellement, de clarifier sa position sur le confédéralisme. Car pour B-Plus, l'appétit confédéraliste flamand serait en réalité largement surévalué. Ainsi, au CD&V, le concept n'a été repris dans le programme du parti qu'à la suite d'une "astuce de procédure" activée par une mobilisation des radicaux lors du congrès de septembre 2001, et ce alors que la direction du parti l'avait auparavant repoussé à une large majorité, souligne Tony Vande Calseyde, vice-président de B Plus.

Une bonne partie du Vlaams Belang pas séparatiste
Même décision purement "formelle" au sein de l'Open Vld, où à peine 128 membres (soit 0,15 pc) ont profité d'un "congrès complémentaire" en décembre 2002 pour inscrire le confédéralisme au programme, selon B Plus. "Aujourd'hui, l'Open Vld est devenu un des partis flamands les plus fédéralistes", se rassure le groupement. Quant aux partis tels que la LDD et le SLP, il n'y aurait en leur sein aucune pensée unique à ce sujet, alors qu'au Vlaams Belang, "une bonne partie des électeurs ne sont pas séparatistes".
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Répondre

Retourner vers « Actualité étrangère et européenne »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Golgoth