RESF

Vous souhaitez parler des Français, de leurs origines (régions françaises, de leur cultures... ), et ceux dont on ne parle pas (SDF, sans papiers...) c'est ici
Avatar du membre
lucifer
Messages : 4158
Enregistré le : 17 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Naoned

Message non lu par lucifer » 26 sept. 2010, 12:40:00

Eva a écrit : Je ne fais qu'une petite parenthèse. Je pense que l'exemple du jeune ménage peut être rejeté. A 24 balais, je ne connais personne au sein de mon entourage (même de la trentaine) capable d'acheter ne serai-ce qu'un studio. Rien qu'à Toulon, un petit studio de 16m² coûte environ 195 000 euros...c'est la réalité du marché, alors en imaginant deux jeunes smicards, incapables de faire un apport, le prêt ne sera déjà jamais accepté par la banque, et quand bien même il le serait ils s'endettent pour le 30 ans à venir... Alors l'améliorer, pour le revendre et acheter plus grand? je ris en silence... Ceci n'est plus possible de nos jours, alors ton exemple est caduc, et une argumentation ne s'appuie pas sur des exemples caducs.
Oui, mais ça, c'est un aure problème: celui du fait que les jeunes veulent rester dans leur région pour bosser. Rester à Toulon, c'est comme celui qui veut rester à Versailles, faut assumer.
Depuis des lustres, le monde salarié a bougé, et les gens allaient chercher du boulot là où il y en avait, et en plus là où ils pouvaient vivre avec leur paye.
Maintenant, on cherche du boulot là où on veut habiter, mais on ne fait même pas le calcul, à savoir si nos payes nous le permettent.

Moi aussi, j'aimerais habiter sur le cote d'azur, mais j'ai pas les moyens, donc si je mute ou change de taf , je regarde d'abord à savoir si je peux payer à l'endroit où j'ai du boulot.
Maintenant que j'habite en province, je suis devenu peace and love. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ( surtout les descendants d'immigrés des cités que j'adore dorénavant )

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 26 sept. 2010, 12:58:00

Certes mais l'immobilier suit également. Les villes ou il y a du boulot sont celles qui sont les plus chères à ce niveau et les moins chères ne sont que des déserts économiques.

Avatar du membre
Eva
Messages : 74
Enregistré le : 20 sept. 2010, 00:00:00
Localisation : Côte d'Azur

Message non lu par Eva » 26 sept. 2010, 12:59:00

Perso je n'ai pas envie de rester là où je vis bien au contraire, je ne souhaite que partir, pour aller dans le Nord notamment. Mais qui dit partir, dit un minimum de fonds financiers, dit promesse d'embauche qui n'existe plus. J'ai bien essayé, j'ai fait le calcul. Alors on fait avec ce qu'on a et on espère. Je n'ai pas choisi de vivre sur la côte d'azur je précise, je n'ai fait que suivre la mutation de mes parents à l'époque.
Donc ce que tu dis est sans fondement pour ma part, je ne parle pas pour d'autres, ceux qui veulent à tout prix rester sur la côte, c'est leur problème, ils assument comme tu dis.
Il faudrait pour le bonheur des États que les philosophes fussent rois ou que les rois fussent philosophes (Platon).

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59567
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 26 sept. 2010, 13:08:00

Pour info Eva, tu peux trouver des appartements dans le nord (F3) à partir de 45 000 euros.

Avatar du membre
Eva
Messages : 74
Enregistré le : 20 sept. 2010, 00:00:00
Localisation : Côte d'Azur

Message non lu par Eva » 26 sept. 2010, 13:18:00

Je sais mais pour faire un emprunt à la banque il faut avoir un CDI, ce que je cherche depuis 1 an.
(et les employeurs ont tendance à embaucher ceux qui vivent dejà sur place, c'est fou ça^^)
Il faudrait pour le bonheur des États que les philosophes fussent rois ou que les rois fussent philosophes (Platon).

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59567
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 26 sept. 2010, 13:42:00

Tu cherches dans quoi ?

Avatar du membre
Eva
Messages : 74
Enregistré le : 20 sept. 2010, 00:00:00
Localisation : Côte d'Azur

Message non lu par Eva » 26 sept. 2010, 13:52:00

Je prendrais ce qu'on me donnera ;) (idéalement dans l'assistanat à la gestion d'entreprise)
Mais nous nous éloignons du sujet^^
Il faudrait pour le bonheur des États que les philosophes fussent rois ou que les rois fussent philosophes (Platon).

Avatar du membre
lucifer
Messages : 4158
Enregistré le : 17 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Naoned

Message non lu par lucifer » 26 sept. 2010, 15:31:00

Bon courage, Eva icon_cool

lancelot a écrit : Certes mais l'immobilier suit également. Les villes ou il y a du boulot sont celles qui sont les plus chères à ce niveau et les moins chères ne sont que des déserts économiques.
Je pense que moins cher que Toulon, il doit y avoir pas mal de choix, quand au boulot, Toulon est loin d'avoir le record d'embauche icon_mrgreen
Maintenant que j'habite en province, je suis devenu peace and love. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ( surtout les descendants d'immigrés des cités que j'adore dorénavant )

Avatar du membre
Eva
Messages : 74
Enregistré le : 20 sept. 2010, 00:00:00
Localisation : Côte d'Azur

Message non lu par Eva » 26 sept. 2010, 16:07:00

Merci c'est gentil :)
Ca c'est clair!! je dirais même pire c'est une ville sur le point de mourir... Toutes les entreprises ferment les unes après les autres... Ca laisse beaucoup de perspective d'avenir :shock:
Il faudrait pour le bonheur des États que les philosophes fussent rois ou que les rois fussent philosophes (Platon).

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 26 sept. 2010, 16:12:00

lucifer a écrit : Bon courage, Eva icon_cool

lancelot a écrit :
Certes mais l'immobilier suit également. Les villes ou il y a du boulot sont celles qui sont les plus chères à ce niveau et les moins chères ne sont que des déserts économiques.
Je pense que moins cher que Toulon, il doit y avoir pas mal de choix, quand au boulot, Toulon est loin d'avoir le record d'embauche icon_mrgreen
Oui, les villes cotières, surtout dans le sud sont surévaluées. Mais il est indéniable que lorsqu'une activité économique se développe sur un territoire, l'immobilier augmente rapidement, et vice versa.

bonbout
Messages : 94
Enregistré le : 24 sept. 2010, 00:00:00
Localisation : France

Message non lu par bonbout » 26 sept. 2010, 16:17:00

Eva a écrit :Merci c'est gentil :) Ca c'est clair!! je dirais même pire c'est une ville sur le point de mourir... Toutes les entreprises ferment les unes après les autres... Ca laisse beaucoup de perspective d'avenir :shock:

Toulon n'est pas loin de Marseille.

Il doit y avoir plus de travail dans une grande ville comme Marseille ?

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 26 sept. 2010, 16:54:00

Tu nous bassine toujours avec tes exemples dont la seule vertu est l'angélisme béat dont tu nous rabaches l'existence à longueur de sujet.
Je ne sais pas si je bassine "tout le monde", comme  tu sembles t'en faire abusviement le porte parole bilieux.

Et tous les ouvriers ne vivent pas dans des zones sinistrées, ni ne déménagent pour de XVIème.

Bref, j'essaie de te donner ce que tu n'auras jamais : une vue en perspective et le sens des nuances.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 26 sept. 2010, 17:07:00

Hé bien c'est raté.

En ligne
Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26152
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Message non lu par El Fredo » 26 sept. 2010, 17:53:00

mps a écrit :Un "sale capitaliste" ?
(...)
De "sales capitalistes" ?
(...)
Non, tu mettais dans le même sac tous les gens qui achètent un bien pour le louer.

De toute manière, cela n'a rien d'intéressant : les "capitalistes" nous font tous vivre, quel que soit leur choix.
D'abord, c'est toi qui associe les deux mots "sale" et "capitaliste", pas moi. Dois-je en déduire que tu considère ce qualificatif comme péjoratif ? Parce que j'ai un gros défaut, j'appelle les choses par leur nom, et le fait de tirer un revenu d'un capital, c'est être capitaliste, quel que soit le jugement de valeur qu'on puisse y porter. De ce point de vue, tirer un loyer d'un bien immobilier ou des dividendes d'une entreprise, ça ne fait absolument aucune différence. Et les capitalistes ne font vivre personne, ils captent une partie des richesses produites par leur possession du capital, richesses qui seraient autrement redistribuées sinon.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 26 sept. 2010, 22:20:00

Comment veux-tu que jeconsidère capitaliste comme péjoratif, alors que tout le monde est capitaliste.

Bien entendu, ta dernière phrase est pathétique : d'abord parce qu'un "capitaliste"  n'est pas nécessairement riche : ce peut être quelqu'un qui épargne pour réinvestir, et qui n'aua de profit que dans 20 ans si tout va bien.

Ensuite, parce que, si tu associes capitaliste et "riche", tu te trompes encore. Un capitaliste, par définition, n'a jamais un cent sur lui : soit il  le dépense, et  fait vivre des cetaines de gens (hotellerie, restauration, produits manufacturés, voyages, bijoux, parfums, haute couture, etc, sont de secteurs d'emploi importants), soit il le place, c'est à dire le ré-injecte dans l'économie.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Répondre

Retourner vers « La France sa diversité et ses oubliés »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré