La nouvelle religion verte

Vous souhaitez parler des problèmes de religion dans notre pays ou parler de philosophie c'est içi
worldpeace
Messages : 568
Enregistré le : 02 juin 2009, 00:00:00
Localisation : Alsace

Message non lu par worldpeace » 20 déc. 2009, 14:55:00

Cette religion ressemble au christianisme, qui est soutenu explicitement par Chavez conjointement avec les questions de réchauffement climatique, sauf que la croix est devenue verte, comme l'atteste la création de la Green Cross International par Gorbatchev. Selon cette nouvelle religion, nous sommes des pêcheurs à cause de l'activité industrielle. La culpabilisation par le sort des pays pauvres n'est pas nouvelles pour les religieux, tels le pape, qui à Noël 2005 demandait à ses adeptes de mettre leur foi dans le fils de Bethléem afin de faire une nouvel ordre mondial basé sur des relations économiques éthiques. La moralisation du capitalisme n'est pas loin, où l'on déplace la question de la redistribution du capital vers la question de sa bonne utilisation. Les riches doivent rester riches dans la nouvelle configuration. Les autres doivent rester humble et comprendre, ainsi que l'explique Club de Rome, "le vrai ennemi, c'est l'humanité elle-même". Le communisme léniniste et l'hypercapitalisme réunis ensembles pour faire un système de management mondial moins exclusif, dixit Zbigniew Brezinski, et dont l'idée a été reprise par Chavez à la conférence de Copenhague. Eh oui, le peuple devient hors de contrôle avec l'accès à la technologie pour tous ainsi que la surpopulation. Comme Brzezinski l'explique, de nos jours, en cas de conflit, il est plus simple de tuer un million de personnes que de contrôler physiquement. Il faut donc selon les élites canaliser l'éveil politique mondial et donner la gestion du développement du monde au FMI, géré par les économistes internationalistes qui seraient plus aptes intellectuellement à gérer la chose, l'alibi étant le réchauffement climatique anthropique. Les humains seraient dangereux, il faudrait les contrôler. La sauvegarde de l'entité abstraite "planète" est une écran pour masquer l'inquiétude des élites de perdre leurs position dominante. La peur pour obtenir l'humilité, cela ne vous rappelle rien ?

Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 14 févr. 2010, 01:56:00

Question religion et écologie, il faut aller chercher les racines dans le mouvement deep ecology : http://en.wikipedia.org/wiki/Deep_ecology
C'est souvent présenté comme une philosophie mais j'y vois trop de mysticisme pour ne pas être une forme new-age de religion. Je préfère personnellement l'écologie sociale et l'anarchisme vert inspiré par Murray Bookchin : http://en.wikipedia.org/wiki/Murray_Bookchin
L'écologie profonde est dans le trip Gaïa et le coït avec les arbres, l'écologie sociale tente plutôt de partir de l'analyse scientifique, politique, sociale et économique pour fonder une société tendant vers l'anti-capitalisme.

La religion dont tu parles n'est qu'un dérivé exotique mais néanmoins moderne de la religion du fric. L'écologie vue par les "penseurs" libéraux du type Attali. Le "fric vert". Rien de neuf, y'a que l'emballage qui change :)
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 14 févr. 2010, 08:49:00

Bah, ce n'est qu'une manière différente pour les judéo chrétiens de battre leur coulpe, inlassablement ...
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

worldpeace
Messages : 568
Enregistré le : 02 juin 2009, 00:00:00
Localisation : Alsace

Message non lu par worldpeace » 14 févr. 2010, 19:59:00

Je dirais plutôt pour faire que les judéo-chrétiens continuent de battre leur coulpe.

Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 15 févr. 2010, 00:52:00

La vision politique de l'écologie sociale est très positive, tournée vers l'avant et parfois même très technophile. Pas question de se flageller durant des siècles : le mal est déjà fait. Autant l'accepter et partir de là pour fonder la société future.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 15 févr. 2010, 10:56:00

Tchnologique, la vague verte ? Arf, arf ! Si c'était autre chose qu'une idéologie totalement décallée, sur fond de sordide business, on n'imposerait pas au contribuable de financer
des éoliennes ! icon_biggrin

Ou des lampes pseudo "éco" ...
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 15 févr. 2010, 15:05:00

Je ne sais pas ce que tu appelles la vague verte. Moi je parle de l'écologie sociale et de ses ramifications.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Message non lu par Georges » 15 févr. 2010, 21:02:00

mps a écrit :Tchnologique, la vague verte ? Arf, arf ! Si c'était autre chose qu'une idéologie totalement décallée, sur fond de sordide business, on n'imposerait pas au contribuable de financer des éoliennes ! icon_biggrin

Ou des lampes pseudo "éco" ...
Tu préfére qu'ils financent les centrales nucléaires !

anonyme
Messages : 1256
Enregistré le : 15 juin 2009, 00:00:00

Message non lu par anonyme » 15 févr. 2010, 21:30:00

Pour l'instant cette mode "verte" nous a permis de passer à 80% de véhicules diesel en France... Cela n'a jamais autant pué dans nos rues !!

Avatar du membre
lucifer
Messages : 4158
Enregistré le : 17 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Naoned

Message non lu par lucifer » 16 févr. 2010, 00:27:00

icon_mrgreen
Maintenant que j'habite en province, je suis devenu peace and love. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ( surtout les descendants d'immigrés des cités que j'adore dorénavant )

En ligne
Avatar du membre
artragis
Messages : 7962
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 16 févr. 2010, 10:41:00

Tu préfére qu'ils financent les centrales nucléaires !
accessoirement, et tant que la fusion nucléaire ne sera pas au point, oui.
Le éoliennes sont plus chères, moins efficaces et prennent de la place pour peu de rendement.
Le photovoltaïque reste avantageux mais jusqu'à un certain seuil seulement sans quoi il devient polluant
La géothermie ne se fait pas partout
le marémoteur est pour l'instant trop coûteux,
l'hydroélectrique détruit la faune aquatique

D'un autre côté il faut apprendre a être polyvalents, le "tout sauf la route" a été une erreur, seulement l'UMP veut remettre la route en première position. Le principe des infrastructures c'est qu'elles doivent être complémentaires et cette complémentarité ne peut être rentable qu'à partir d'un certains temps et c'est pour ça qu'il faut par exemple garder un minimum de service public dans le train. Pour ma part, ça ne me dérange pas qu'on privatise la partie "voyageur" de la SNCF (concurrence pour baisse des prix) mais il faut que le fr^t soit plus efficace. Et malheureusement chaque tentative de réforme se solde par une grève. Il faut que l'état abandonne une partie de ses investissement dans le voyageur (et donc privatisation) mais transfère ces fonds dans le frêt et le ferroutage.
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Avatar du membre
avatabanana
Messages : 1038
Enregistré le : 06 oct. 2009, 00:00:00

Message non lu par avatabanana » 16 févr. 2010, 11:03:00

artragis a écrit :
Tu préfére qu'ils financent les centrales nucléaires !
accessoirement, et tant que la fusion nucléaire ne sera pas au point, oui.
Le éoliennes sont plus chères, moins efficaces et prennent de la place pour peu de rendement.
Le photovoltaïque reste avantageux mais jusqu'à un certain seuil seulement sans quoi il devient polluant
La géothermie ne se fait pas partout
le marémoteur est pour l'instant trop coûteux,
l'hydroélectrique détruit la faune aquatique

D'un autre côté il faut apprendre a être polyvalents, le "tout sauf la route" a été une erreur, seulement l'UMP veut remettre la route en première position. Le principe des infrastructures c'est qu'elles doivent être complémentaires et cette complémentarité ne peut être rentable qu'à partir d'un certains temps et c'est pour ça qu'il faut par exemple garder un minimum de service public dans le train. Pour ma part, ça ne me dérange pas qu'on privatise la partie "voyageur" de la SNCF (concurrence pour baisse des prix) mais il faut que le fr^t soit plus efficace. Et malheureusement chaque tentative de réforme se solde par une grève. Il faut que l'état abandonne une partie de ses investissement dans le voyageur (et donc privatisation) mais transfère ces fonds dans le frêt et le ferroutage.
Justement pour que le fret soit efficace faut-il la laisser à la SNCF ?

Quelle entreprise peut confier ses livraisons à une entreprise qui détient le record des jours de grève.

Quelle entreprise peut lier sa survie à un  éventuel incident tel qu'un blocage de gobelet dans un appareil à boisson qui peut entraîner une grève générale de plusieurs jours....

Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 18 févr. 2010, 20:24:00

Artragis a raison, la solution réside dans la diversité des sources d'énergies. En tout cas c'est comme cela que je vois les choses. D'ailleurs il n'a jamais été question de stopper la production d'énergie nucléaire en France mais d'en sortir progressivement. La nuance est de taille !

Par contre je ne pense pas que l'on puisse dire que le tout nucléaire français soit très rentable. Je n'ai plus les chiffres en tête mais cela nous coûte un fric fou tous les ans en maintenance car nos centrales sont déjà très vieilles. Leur durée de vie est d'ailleurs systématiquement revue à la hausse à mesure que le temps passe. Car tout le monde sait que la France n'a pas les moyens financiers de renouveler son parc de centrales. Saviez-vous que pour la première fois depuis 1982, la France a du importer de l'électricité depuis l'étranger ? D'habitude EDF exporte ! Signe que les centrales ne sont plus assez efficaces, qu'elle ne tournent qu'une réacteur à la fois au lieu de quatre, qu'elles chauffent trop, etc. La sortie programmé du nucléaire énergétique - en attendant la fusion nucléaire - me semble inévitable à moins de vouloir déclarer la faillite du pays. Nous sommes actuellement engagés dans une fuite en avant stupide et personne n'ose le dire de peur de passer pour un ringard passéiste et archaîque.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

worldpeace
Messages : 568
Enregistré le : 02 juin 2009, 00:00:00
Localisation : Alsace

Message non lu par worldpeace » 18 févr. 2010, 20:31:00

Euh, la production d'électricité nucléaire c'est quand même 76% en 2008. Sans cela, l'industrie aurait beaucoup moins d'énergie disponible.

Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 18 févr. 2010, 20:42:00

C'est ce que je dis, il ne faut pas arrêter la production d'énergie nucléaire du jour au lendemain étant donné que toute notre électricité ou presque est produite par ce procédé polluant. Il faut en sortir progressivement et en attendant, tout faire pour diversifier les sources de production d'électricité.

Déjà il faut revoir l'échelle "géopolitique" de la production. Actuellement on est dans une sorte de système de production centralisé, avec de grosses centrales qui produisent de grosses quantités d'énergie pour un grand nombre de personnes. On peut par exemple inciter les gens à produire leur propre énergie au niveau communal, au niveau du quartier même. Des millions de petites centrales qui multiplient les modes de production (ici solaire, ici marée, ici machin, ici truc).

PS : il est aussi raisonnable, envisageable, de consommer toujours moins d'énergie pour une tache donnée. C'est à ça que sert la technologie après tout ;)
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Répondre

Retourner vers « Philo / Religion »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré