L'espérance de vie des Françaises recule

venez parler des sujets de société qui vous concerne ( drogue, alcool, avortement...)
Répondre
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34088
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 24 déc. 2009, 17:13:00

Bonjour,   En 2008, 532 100 personnes sont décédées en France métropolitaine et 10 400 dans les départements d'outre-mer. Le nombre de décès progresse ainsi de 2,1 % par rapport à l'année précédente selon les chiffres publiés par l'Insee. Il faut remonter à 2003, année de la canicule, pour enregistrer un nombre de décès aussi important (562 467). Selon ces chiffres, la mortalité a augmenté davantage chez les femmes (+3%) que chez les hommes (+1,4%).   Les femmes ont perdu un mois d’espérance de vie, d’après l’Insee. "S’il est encore trop tôt pour pouvoir tirer des conclusions fines de ces chiffres, on constate néanmoins ces dernières années une augmentation considérable du nombre de cancer du poumon chez les femmes (+40 % entre 2000 et 2007) ", précise Éric Jougla, directeur du centre épidémiologique sur les causes médicales de décès, dans La Croix. "Et ce, alors que dans le même temps, le nombre d’hommes victimes de ce type de cancer diminue." "Le mode de vie des femmes se rapproche de celui des hommes ce qui implique notamment la tabagie", explique Hervé Le Bras, directeur d'études à l'EHESS et à l'INED. "La situation n’est pas dramatique", tient-il toutefois à nuancer.
 Les Françaises ont la troisième plus haute espérance de vie au monde. Elle est de 84 ans alors que celle des Français est de 77 ans. Ils sont encore dans une phase de rattrapage alors que les femmes ont peut-être atteint un plafond.  Qu'en pensez vous ?  A plus tard, 
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 24 déc. 2009, 18:32:00

Que la durée génétique varie déjà fortement d'une famille à l'autre au sein d'une même population. Qu'elle varie plus encore entre populations d'origines différentes.

Que ce genre de statistique ne vaut strictement rien puisqu'elle englobe, dans le vocable "population française" des composantes qui ont fortement varié ces dernières années.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

worldpeace
Messages : 568
Enregistré le : 02 juin 2009, 00:00:00
Localisation : Alsace

Message non lu par worldpeace » 04 janv. 2010, 10:37:00

Que la durée génétique varie déjà fortement d'une famille à l'autre au sein d'une même population.
Peut-être mais il y a des variations interindividuelles dans une même famille.
Qu'elle varie plus encore entre populations d'origines différentes.
Bah non, il y a une variabilité dans une population. Si on calcule un intervalle où il y a 90% des gens, entre deux populations, je suppose que ces intervalles se chevauchent la plupart du temps. Mais on peut comparer les moyennes. Après la question est trompeuse, parce qu'en fait le facteur déterminant n'est pas l'origine mais les conditions de vie. Donc ce n'est pas génétique. Après tu vas peut-être me dire que si des populations ont de mauvaises conditions de vie, c'est génétique, mais bon là, il faudrait étayer, parce que c'est hautement polémique.

Répondre

Retourner vers « Société »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré