L'absurdité des éoliennes

Vous souhaitez parler des problèmes d'écologie, c'est ici
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59983
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 08 mars 2010, 15:17:00

Mouais.

Premier lien --> Echec de la technologie dans le massif central et essai pilote dans l'Est --> Rien ne prouve que ça va marcher. Réponse dans 10 ans (donc déjà les 10 ans de Mélenchon seront passés).

Second lien --> Puissance des centrales existantes et présentées comme le fleuron de la technologie géothermique: 5 Megawatt. Il en faudrait 300 pour égaler un réacteur.

Bref, il est possible que nous ayons maitrisé la fusion avant d'aboutir à quelque chose de significatif en terme de géothermie. Entendons nous bien, je ne dis pas que ça sert à rien, mais ça ne remplacera jamais le nucléaire.

logan
Messages : 1868
Enregistré le : 02 avr. 2009, 00:00:00

Message non lu par logan » 08 mars 2010, 15:20:00

Tu as mal lu ils parlent de 25 Megawatt, le prototype a été terminé cette année et fonctionne.

Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 08 mars 2010, 15:24:00

Je me permets une petite intervention naïve... Je ne pense pas qu'on puisse expédier la question de l'énergie par une solution unique qui prévaudrait à toutes les autres. Je n'aime pas trop la solution qui consiste à centraliser les sources de production même si les rendements sont meilleurs. Dès qu'il y a une couille dans le potage c'est un département entier qui tombe dans le noir. Ne faudrait-il pas aussi essayer de développer une sorte d'autonomie de l'énergie, au niveau des communes ou des quartiers ? Je ne parle pas de l'industrie mais au moins de l'énergie consommée au quotidien par les français.

Tout cela n'empêche pas, bien entendu, de consommer moins d'énergie. C'est une solution complémentaire aux autres qu'il convient de ne pas écarter :P
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59983
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 08 mars 2010, 15:36:00

"Tu as mal lu ils parlent de 25 Megawatt, le prototype a été terminé cette année et fonctionne."

Non non Logan. 25 MW en chaleur, mais 5 MW électriques. C'est l'électrique qui compte.

Racaille, même en combinant l'ensemble des énergies renouvelables, j'ai du mal à imaginer qu'actuellement on serait capables de remplacer ne fut-ce qu'une seule centrale nucléaire.

En ligne
Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26218
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Message non lu par El Fredo » 08 mars 2010, 15:47:00

C'est bien ce que je pensais, c'est de l'EGS. Donc enthousiasme à modérer.

@racaille : Tout à fait, la décentralisation de la production et le rapprochement entre production et consommation sont des axes majeurs de la question énergétique. Si par ce biais on réduit la demande énergétique, c'est autant de centrales en moins à construire et de réseaux à entretenir. A l'extrême, devenir "off-grid" est parfaitement faisable à l'heure actuelle (c'est de plus en plus fréquent dans les tréfonds de l'Amérique rurale) mais implique d'adapter son mode de vie, en revanche réduire sa consommation drastiquement tout en maintenant son mode de vie est tout à fait faisable et résoudrait une grande partie du problème énergétique.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

logan
Messages : 1868
Enregistré le : 02 avr. 2009, 00:00:00

Message non lu par logan » 08 mars 2010, 15:52:00

Nombrilist a écrit : "Tu as mal lu ils parlent de 25 Megawatt, le prototype a été terminé cette année et fonctionne."

Non non Logan. 25 MW en chaleur, mais 5 MW électriques. C'est l'électrique qui compte.

Racaille, même en combinant l'ensemble des énergies renouvelables, j'ai du mal à imaginer qu'actuellement on serait capables de remplacer ne fut-ce qu'une seule centrale nucléaire.

Non ... A mon avis il faut que tu t'achètes une meilleure pair de lunettes ^^

Je te cite le passage :

 

Le calcul montre que, si le dispositif en cours d’essai confirme ses potentialités, la mise en exploitation géothermique de 3% de la surface de l’Alsace sur un kilomètre de hauteur (entre 4,5 et 5,5 km de profondeur) pourrait assurer une production électrique équivalente à celle d'une dizaine de centrales nucléaires pendant plusieurs décennies.
Et ceci sans aucune pollution.
De telles régions, comprenant des roches naturellement fracturées, se retrouvent aussi dans le Massif central et le Couloir rhodanien, sur de vastes étendues en Europe et dans une grande partie du monde, ouvrant des perspectives révolutionnaires à la géothermie profonde. Mais son avenir est conditionné à sa rentabilité. Selon les prévisions des promoteurs du projet, le prix du kWh électrique produit par la géothermie profonde pourrait s'approcher de 8 centimes d'euro en 2015. Une énergie chère, donc, car elle nécessite des forages à grande profondeur dans un milieu encore mal connu. Son prix pourrait cependant baisser dans le futur, parabaissement des coûts de forages, à moins de 5 centimes d'euro, la rendant enfin compétitive avec les autres ressources. Cette énergie propre et locale pourrait alors donner son plein potentiel.


Et un autre passage :
Cette première mondiale a donné le feu vert à la poursuite du programme : la construction d'un pilote scientifique avec la réalisation de trois forages profonds de 5 000 m et la mise en service en 2006 d'une centrale de production d’électricité à fluide binaire d’une puissance de 5 à 6 MW. La maîtrise d'oeuvre a été confiée à un groupement d'intérêt économique appelé Exploitation Minière de la Chaleur et rassemblant les principaux électriciens européens. De nombreuses équipes de scientifiques français (BRGM, CNRS, Universités), allemands mais aussi suisses, anglais, japonais et américains, regroupées au sein de l'association European Hot Dry Rock créée par le BRGM, participent à ces travaux.
En 2010, une autre étape devrait être franchie avec un prototype industriel capable de produire 25 MW.
À ce stade, la construction d'unités en série pourrait commencer.


Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59983
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 08 mars 2010, 16:02:00

Logan, ça serait sympa de nous donner les bons liens. Moi je fais avec ce que tu m'as donné. Et ton paragraphe, je ne le retrouve pas. M'enfin je remarque déjà que tout ton article est au conditionnel. Donc bon, je pourrais aussi écrire de mon côté que le manteau terrestre est encore plus chaud et que l'extraction de l'énergie contenue dans son premier centimètre pourrait mettre fin à tous nos déboires énergétiques pour 1000 ans. C'est pas pour autant que c'est faisable. En son temps, SuperPhoenix aussi était prometteur.

logan
Messages : 1868
Enregistré le : 02 avr. 2009, 00:00:00

Message non lu par logan » 08 mars 2010, 16:32:00

Bah quand je t'ai donné un lien vers une rubrique décomposée en 3 liens, je t'ai donné le lien du point de départ je pensais que tu serais assez grand pour cliquer sur les deux autres liens, quand on lit quelque chose et qu'on nous propose de lire la suite, généralement on appuie sur le bouton "suite"

Après effectivement tu peux toujours traiter ces gens de menteurs, mais je ne vois pas pour quelle raison on pourrait douter de ce qu'ils disent ... Ils s'appuient sur des techniques déjà développées et éprouvées et sur des calculs réalistes ...

Qu'est ce qui te convaincrais, qu'ils aient déjà construit l'équivalent de la production de 10 centrales nucléaires pour que tu sois convaincu qu'ils peuvent produire l'équivalent de 10 centrales nucléaires ?

A un moment, il faut prendre des risques, c'est ce qu'on appelle l'investissement, et là c'est plutôt prometteur, donc ce qui est prometteur autant investir dedans tu ne penses pas ? plutôt que de ne rien faire ...

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59983
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 08 mars 2010, 16:37:00

Moi quand je donne un lien, je donne le lien directement du paragraphe qui m'intéresse. Je facilite le travail du lecteur et l'emmène directement à l'essentiel.

"Qu'est ce qui te convaincrais, qu'ils aient déjà construit l'équivalent de la production de 10 centrales nucléaires pour que tu sois convaincu qu'ils peuvent produire l'équivalent de 10 centrales nucléaires ?"

Ce qui me convaincrait, c'est qu'il n'y ait pas de conditionnel. Je suis un scientifique, je bosse en R&D, et je sais très bien ce que veut dire le conditionnel dans ces cas là. Cela veut dire: on sait pas trop si ça va marcher. J'ai jamais dit, ni même pensé que tu étais un menteur. Et je pense qu'il faut investir. Mais scientifiquement, on ne peut pas s'avancer et dire qu'on va remplacer les centrales nucléaires par ça. D'après mon expérience de la R&D, et vu où ils en sont (statut pilote), réponse dans 10 ans au minimum.

En ligne
Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26218
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Message non lu par El Fredo » 08 mars 2010, 17:04:00

Je rappelle un "petit" détail qui semble échapper à tout le monde, c'est que ce type d'énergie n'est pas totalement renouvelable :

- dans le cas des gisements naturels, les réserves d'aquifère finissent par s'épuisent (voir le cas des Geysers)
- dans le cas de l'EGS, le pompage d'eau froide dans la roche chaude, si elle réchauffe l'eau, refroidit aussi les roches (une évidence), ce qui fait que la capacité thermique s'amenuise avec le temps. Si bien qu'au bout d'un certain temps l'eau ne ressort plus assez chaude pour assurer la rentabilité de l'exploitation, et il faut alors la mettre au repos pendant une période de plusieurs décennies à plusieurs siècle selon les cas. Et dans tous les cas pendant une durée supérieure à celle de l'exploitation (une évidence également).

Sans oublier les risques sismiques au sujet desquels on n'a pour l'instant aucun donnée. Mais il est clair qu'injecter de l'eau sous pression dans des roches fracturées pendant des décennies a forcément une influence sur la stabilité du sous-sol.

Donc si l'on construit plein de centrales géothermiques EGS en France et que d'ici 30 ans les capacités sont entamées au point qu'il faut prévoir une période de repos d'un siècle, je me demande bien où l'on pourra trouver de nouveaux sites dans l'intervalle. Sachant que si l'on extrapole les capacités du bassin rhénan (10 GW) à la consommation nationale, il faudrait couvrir une grande partie du territoire en centrales similaires, ce qui ne laisserait que peu de gisements en "jachère" (analogie agricole). Pour employer un vocabulaire plus technique, le taux d'occupation de chaque centrale ne saurait dépasser au mieux 50%, donc si l'on part d'une hypothèse raisonnable de 33%, il faudrait construire trois fois plus de centrales que de capacité projetée.

En résumé, et comme aurait dit Coluche, d'ici 20 ans il faudra acheter du granit ailleurs.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

logan
Messages : 1868
Enregistré le : 02 avr. 2009, 00:00:00

Message non lu par logan » 08 mars 2010, 17:24:00

icon_eek Mouais le conditionnel ici fait plus office de rigueur je trouve, comme il s'agit de se projetter dans l'avenir, il vaut mieux utiliser le conditionnel plutôt que de se prendre pour madame soleil.

Là en l'occurence je ne vois pas ce qui te permet d'affirmer qu'on ne peut pas. C'est complètement gratuit et irrationel ( l'utilisation du conditionnel ... icon_cheesygrin vla l'argument )

Enfin c'est sur si c'est ton ptit doigt qui te l'a dit ...

La vérification de l'atteinte des objectifs fixés par le dernier prototype aura lieu cette année, pas dans 10 ans, ils parlent bien de 2010 pas de 2020. Donc on en reparlera.

Moi à partir du moment où des personnes estiment pouvoir trouver une solution dans cette direction, cela m'incite à en savoir plus, toi bizarrement on dirait que tu as décidé à l'avance qu'il n'y avait rien à voir de ce côté là c'est assez rigolo comme réaction irrationelle.



 
Donc si l'on construit plein de centrales géothermiques EGS en France et que d'ici 30 ans les capacités sont entamées au point qu'il faut prévoir une période de repos d'un siècle, je me demande bien où l'on pourra trouver de nouveaux sites dans l'intervalle
Au moins ça laissera du temps pour trouver autre chose tout en ne polluant pas et tout en ne risquant pas des catastrophes style tchernobyle à tout moment ...
Ils estiment les capacités quasi infinies c'est donc qu'ils n'ont pas les même peurs que toi, néanmoins si le débat est posé il serait intéressant que ces questions soient posées en effet.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59983
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 08 mars 2010, 17:42:00

Logan, tu ne veux vraiment pas comprendre ce que je dis. Où ai-je affirmé qu'on ne pouvait pas ?

En ligne
Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26218
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Message non lu par El Fredo » 08 mars 2010, 18:45:00

logan a écrit :Au moins ça laissera du temps pour trouver autre chose tout en ne polluant pas et tout en ne risquant pas des catastrophes style tchernobyle à tout moment ...
Et bien dans ce cas il ne faut pas affirmer haut et fort que c'est une technologie d'avenir capable de remplacer le nucléaire.
Ils estiment les capacités quasi infinies c'est donc qu'ils n'ont pas les même peurs que toi, néanmoins si le débat est posé il serait intéressant que ces questions soient posées en effet.
Quasi infini ? C'est une blague et je pense l'avoir montré ci-dessus.

A part ça, je suis preneur de toute documentation disponible. Pas pour te lancer un défi mais je suis sincèrement intéressé, vu que vous avez visiblement dans votre parti des spécialistes qui ont potassé le sujet.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 08 mars 2010, 20:59:00

El Fredo a écrit :C'est bien ce que je pensais, c'est de l'EGS. Donc enthousiasme à modérer.

@racaille : Tout à fait, la décentralisation de la production et le rapprochement entre production et consommation sont des axes majeurs de la question énergétique. Si par ce biais on réduit la demande énergétique, c'est autant de centrales en moins à construire et de réseaux à entretenir. A l'extrême, devenir "off-grid" est parfaitement faisable à l'heure actuelle (c'est de plus en plus fréquent dans les tréfonds de l'Amérique rurale) mais implique d'adapter son mode de vie, en revanche réduire sa consommation drastiquement tout en maintenant son mode de vie est tout à fait faisable et résoudrait une grande partie du problème énergétique.
Merci pour les précisions !
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Répondre

Retourner vers « Ecologie / Environnement / Agriculture »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré