Délocalisation de la clio : le gouvernement hausse le ton

Venez discuter de l'actualité politique.
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34096
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 12 janv. 2010, 20:58:00

Bonjour,

Face à l'éventuelle décentralisation de la future Clio en Turquie, l'Etat, deuxième actionnaire de Renault avec une part de 15,1%, n'entend pas rester les «bras ballants» a affirmé le ministre de l'Industrie, Christian Estrosi, ce mardi sur France 2.    Dans la matinée, le secrétaire d'Etat à l'Emploi, Laurent Wauquiez, avait également haussé le ton sur ce projet qui a suscité un tollé à gauche comme à droite : il a rappelé sur RTL que le constructeur français a deux obligations : «Aucune fermeture de site, aucun licenciement».   Dans son édition de vendredi, le quotidien économique «La Tribune», avait annoncé que la remplaçante de l'actuelle Clio, la future  Clio IV, pourrait être uniquement fabriquée sur le site de Bursa, au nord-ouest de la Turquie, considéré comme l'un des plus compétitifs du constructeur. Une délocalisation qui se ferait au détriment du site du constructeur à Flins, dans les Yvelines où le modèle est produit, mais seulement en partie. L'usine turque construit également des Clio III.  Juste avant sa rencontre de mercredi avec Patrick Pelata, le directeur général de Renault, Christian Estrosi a affirmé haut et fort : «Nous sommes actionnaires de Renault (...) Et donc nous avons le droit de dire ce que nous pensons. Nous avons le droit d'affirmer que lorsque l'on vend une voiture Renault en France, et Renault c'est un nom français, c'est une marque française, on ne la produit pas à l'étranger», a fustigé le ministre. Une position qu'il a également défendue à l'Assemblée nationale.  Et d'ajouter «nous n'avons pas investi 150 millions d'euros pour construire la Renault électrique à Flins, et 100 millions d'euros pour construire la chaîne de batteries pour véhicules électriques pour apprendre en même temps on va réaliser une nouvelle Clio en Turquie. C'est ce que je dirai clairement au directeur général de Renault demain (mercredi, ndlr)». Plutôt dans dans la matinée, Laurent Wauquiez avait également affirmé qu'«avoir la voiture électrique, ça ne veut pas dire qu'on peut accepter d'abandonner la production de la voiture Clio.»  Le «Made in France», le ministre de l'Industrie l'a défendu ce mardi à Bercy en présidant une  rencontre entre Renault et les principaux équipementiers automobiles français. L’objectif est, selon lui, d’inverser la tendance en matière de délocalisation de l’assemblage de véhicules français, mais également de lutter contre les « délocalisations masquées » qui consistent à recourir très largement à la sous-traitance étrangère.  Qu'en pensez vous ?  A plus tard, 
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Audrey
Messages : 204
Enregistré le : 14 oct. 2008, 00:00:00
Localisation : France

Message non lu par Audrey » 14 janv. 2010, 15:08:00

Le gouvernement a raison d'intervenir dans ce dossier, je trouve dommage qu'une entreprise Française comme Renault, fabrique leur voiture à l'étranger sachant que la majorité de leur voiture ce vend en France sachant que Renault bénéficie de la prime à la casse et diverses investissement de l'Etat.
Je trouve Renault pas très honnête, tout en sachant que l'Etat est actionnaire à 15%

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 14 janv. 2010, 15:37:00

Le gouvernement va évidemment s'intéresser à tout le dossier financier de cette délocalisation, mais il est très possible qu'il arrive aux mêmes conclusions que Renault.

On ne peut pas faire tourner des usines juste pour faire plaisir aux ouvriers.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Audrey
Messages : 204
Enregistré le : 14 oct. 2008, 00:00:00
Localisation : France

Message non lu par Audrey » 14 janv. 2010, 15:45:00

Mps je suis pas d'accord avec toi, tu crois que c'est un plaisir pour les salariés ou une nécessité ? Tu crois que ceux qui travaillent chez renault ont envie de se retrouver avec moins de travail ?
Mais c'est vrai que Renault n'est pas obligé de vendre ses produits en France, il peut les vendre uniquement en turquie, on verra si le Chiffre d'affaire serait aussi bon qu'en cette année 2009 record de voiture acheté

Avatar du membre
mareaction
Messages : 453
Enregistré le : 12 avr. 2009, 00:00:00
Localisation : partout

Message non lu par mareaction » 14 janv. 2010, 17:26:00

Audrey a écrit :Le gouvernement a raison d'intervenir dans ce dossier, je trouve dommage qu'une entreprise Française comme Renault, fabrique leur voiture à l'étranger sachant que la majorité de leur voiture ce vend en France sachant que Renault bénéficie de la prime à la casse et diverses investissement de l'Etat. Je trouve Renault pas très honnête, tout en sachant que l'Etat est actionnaire à 15%
D'après ce que nous avons entendu hier à la radio, RENAULT veulent fermer les usines de Tchéquie et d'Espagne! et la Clio continuerait à se fabriquer en France, jusqu'à au moins la cadence maximum de la fameuse électrique!

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34096
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 15 janv. 2010, 21:39:00

Bonjour,

Un petit complément d'information :


Renault n'a pas tranché sur une éventuelle délocalisation en Turquie de la production de la future Clio IV. Mais le directeur général du constructeur automobile français, Patrick Pelata, convoqué ce mercredi par le ministre de l'Industrie, Christian Estrosi, a assuré que «dans tous les cas, il y aura des Clio produites à Flins (Yvelines), quel que soit ce qui arrive, ça c'est très clair».

L'éventuelle délocalisation du prochain modèle de Renault avait provoqué un tollé à droite comme à gauche. «Il n'y a pas de décision prise parce qu'il n'est pas encore l'heure de prendre des décisions» sur une éventuelle délocalisation de la Clio IV, a expliqué le directeur de Renault. «Les différents scénarios que nous étudions, c'est comment répartir la Clio III et sa remplaçante entre la Turquie et l'usine de Flins, sachant que la totalité à produire dépassera sans doute ce qui peut être produit aujourd'hui» sur le site turque de Bursa, a-t-il poursuivi.

«Tant que la voiture électrique Zoe ne sature pas l'usine de Flins, ce qui serait quand même un scénario assez fantastique pour le véhicule électrique de Renault, il y aura des Clios à Flins, ça c'est clair dans tous les scénarios», a insisté Parick Pelata. La production de Zoé sur le site des Yvelines doit commencer en septembre 2011 pour une commercialisation en 2012.
Christian Estrosi a estimé que le message du gouvernement, opposé à cette délocalisation en Turquie, semblait «avoir été entendu». Le patron de Renault, «Carlos Ghosn, l'entendra avec plus de fermeté dans les jours qui viendront avec le président de la République» Nicolas Sarkozy.

Parick Pelata a également annoncé que Renault avait «prévu d'arrêter la production de la Clio en Espagne et en Slovénie». De janvier à juin 2009, quelque 8.000 Clio III sont sorties de l'usine de Valladolid, en Espagne. Ces voitures sont essentiellement destinées aux marchés espagnol et portugais, a précisé un porte-parole de Renault. Au premier semestre 2009, environ 17.000 Clio II ont été produites à Novo Mesto, en Slovénie.

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 16 janv. 2010, 09:36:00

[table cellpadding="0" cellspacing="0" border="0" width="100%"][tr][td colspan="2" rowspan="1"][hr][/td][/tr][tr][td colspan="2" rowspan="1"]Mps je suis pas d'accord avec toi, tu crois que c'est un plaisir pour les salariés ou une nécessité ? Tu crois que ceux qui travaillent chez renault ont envie de se retrouver avec moins de travail ?[/td][/tr][/table]

Audrey, réfléchis.  Bien entendu que ce n'est jamais gai de perdre son boulot, mais c'est la vie ...

Imagine que tu te trouves un emploi de gouvernante d'enfants dans une "bonne maison" : les gens sont gentils, le salaire confortable, ton logement privatif ravissant, les gosses charmants, et tu accompagnes chaque année deux mois aux Caraïbes ... Bref, tu aimes.

Est-ce une raison pour te mettre en grève et hurler quand on t'annonce que le petit dernier part en pension en Suisse, et qu'il n'y a plus de travail pour toi ?

Chacun doit savoir que son travail est lié à son utilité, et que la donne peut changer.
Parick Pelata a également annoncé que Renault avait «prévu d'arrêter la production de la Clio en Espagne et en Slovénie».
Et chacun d'applaudir, je suppose ... Sans penser que ce sont des ouvriers espagnols ou slovènes  qui vont se trouver sans emploi. Sans penser non plus que si cette mode nationaliste se répand, Opel va retourner en Allemagne, Mitsubishi va quitter le France, etc, etc ...

Cessons de nous mêler des décisions entrepreneuriales, et veillons seulement à rester attractifs.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Message non lu par Georges » 16 janv. 2010, 13:14:00

Je suis pour que le gouvernement empêche cette délocalisation; mais ce qui est surprenant c'est ce n'est pas la premiére fois que Renault délocalise et pourtant jusque là Sarkozy n'avait rien dit; si je faisais du mauvais esprit je pourrais dire que le fait d'être à quelques semaines d'une importante élection ne serait pas étranger à cette prise de position.

Avatar du membre
mareaction
Messages : 453
Enregistré le : 12 avr. 2009, 00:00:00
Localisation : partout

Message non lu par mareaction » 16 janv. 2010, 13:36:00

mps a écrit :Le gouvernement va évidemment s'intéresser à tout le dossier financier de cette délocalisation, mais il est très possible qu'il arrive aux mêmes conclusions que Renault.
On ne peut pas faire tourner des usines juste pour faire plaisir aux ouvriers.
Comme vous dites! mais il faut savoir que depuis les années 1980, Renault fabrique à l'étranger, même les P.L., ce qui n'est donc pas une nouveauté! déjà il suffit d'observer, les voitures qui circulent sur les trains, ou sur camions, aussi bien sens Sud Nord, que Nord Sud, ainsi que les camions tracteurs ou cabines! tout ceci pour arriver à vendre au prix des marchés! Ils viennent d'annoncer que depuis 20 ans la Clio était fabriquée à l'étranger, et qu'une CLio produite en France, revient à 10% de plus qu'en Turquie! et oui merci aux charges fiscales et sociales, sans oublier notre code du travail!

Avatar du membre
mareaction
Messages : 453
Enregistré le : 12 avr. 2009, 00:00:00
Localisation : partout

Message non lu par mareaction » 16 janv. 2010, 13:40:00

Georges a écrit :Je suis pour que le gouvernement empêche cette délocalisation; mais ce qui est surprenant c'est ce n'est pas la premiére fois que Renault délocalise et pourtant jusque là Sarkozy n'avait rien dit; si je faisais du mauvais esprit je pourrais dire que le fait d'être à quelques semaines d'une importante élection ne serait pas étranger à cette prise de position.
Vous faites tout de même la mauvaise langue, déjà pas sa faute que l'on parle de cette histoire maintenant, et qu'il y a encore une élection, donc il aurait du attendre que l'élection soit passée, et alors, là tout aurait été fait, et il n'aurait rien pu faire! de toutes façons quoiqu'il fasse, il y aura toujours des critiqueurs, et bien souvent ceux qui ne sont pas de son bord, et ne comprennnet rien aux entreprises malheureusement!

Avatar du membre
lucifer
Messages : 4158
Enregistré le : 17 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Naoned

Message non lu par lucifer » 16 janv. 2010, 15:22:00

Perso, je suis convaincu que tous les gouvernements successifs sont au courant de ces delocalisations, et y participent grandement.
Disons seulement que l'actuel se fait de la pub. Et que comme d'hab, Renault fera ce qu'il veut.
Maintenant que j'habite en province, je suis devenu peace and love. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ( surtout les descendants d'immigrés des cités que j'adore dorénavant )

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 16 janv. 2010, 16:00:00

Ne mélangeons pas les rôles.

Les chefs d'entreprises agissent au mieux dans l'intérêt de leur société.
Les Etats peuvent tenter de les séduire par un contexte attractif.

Basta.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

lambertini
Messages : 3119
Enregistré le : 29 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : normandie

Message non lu par lambertini » 16 janv. 2010, 18:27:00

ils ne vont pas delocalisé la clio , politiquement c est impossible .
l etat a sont mot a dire, c est comme la fermeture de l usine de sandouville, elle n est plus rentable, mais politiquement, elle ne serat pas fermée.
la caravane passe et les chiens aboient

Avatar du membre
artragis
Messages : 7963
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 16 janv. 2010, 18:41:00

mps a écrit :Ne mélangeons pas les rôles.

Les chefs d'entreprises agissent au mieux dans l'intérêt de leur société.
Les Etats peuvent tenter de les séduire par un contexte attractif.

Basta.
la France n'est pas les USA MPS... Les états peuvent avoir un mot à dire pour empêcher les gens de partir quoique tu en dises. Et c'est la le "génie" (ce n'est pas ironique mais je ne veux pas qu'on me prenne pour un illuminer donc je mets entre guillemets pour signifier que c'est le premier sens du mot) de la France : l'Etat a une importance telle dans notre pays qu'il peut et doit dire quelque chose, ce qui permet, par exemple de limiter la décroissance lors d'une crise et de faire repartir en premier le compteur vers le vert... L'Etat Français est un acteur à part entière de notre système sociale et oublier cela c'est avoir une vision faussée de notre pays.
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 17 janv. 2010, 09:10:00

Tu as tout à fait raison, Artargis.

Mais ce système permet de juguler des difficultés passagères, mais en entraîne de bien plus graves à long terme.

Votre Etat si interventionniste correspond avec l'économie la moins dynamique des environs : tu crois que c'est par hasard ?
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Répondre

Retourner vers « L'actualité politique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré