La suppression des allocations familiale en cas d'absentéism

Venez nous parler des problèmes de nos écoles ( service minimum, l'accueil des enfants, effectifs dans les classes ... )
Répondre
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34136
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 15 janv. 2010, 22:17:00

Bonjour,
 En ce début d'année, la question de l'absentéisme scolaire est de retour sur la scène politique. Le ministre de l'Education, Luc Chatel, a accepté lundi l'idée de simplifier une disposition existante permettant de supprimer les allocations familiales en cas d'absence d'un élève au collège ou au lycée. Lancée par le député UMP Eric Ciotti, cette proposition vise à simplifier une règle adoptée en 2006, à la suite des violences urbaines de 2005. Une mesure qui avait, à l'époque, suscité l'hostilité de la gauche et des milieux éducatifs. Ces derniers estimaient qu'on risquait ainsi de sanctionner financièrement des familles déjà défavorisées, sans agir sur celles qui ne touchent pas d'allocations.      "La majorité souhaite revoir l'organisation et la mise en œuvre de la loi. Je suis favorable à ce qu'au sein de la majorité nous ayons un débat sur ce sujet", a déclaré Luc Chatel sur i-Télé, à propos de cette règle qui n'a jamais été appliquée depuis son adoption. Réagissant aux propos du ministre, le Haut commissaire aux Solidarités actives et à la Jeunesse, Martin Hirsch, a jugé que la suppression des allocations familiales destinée à lutter contre l'absentéisme scolaire n'était "pas du tout" une bonne idée.      Sur ce sujet, les désaccords s'affichent au sein du gouvernement. "S'ils veulent faire une vraie expérimentation sérieuse pour sortir de l'idéologie, pourquoi pas et je veux bien les aider à faire le protocole", a ajouté Martin Hirsch sur RTL. Le Haut commissaire a tenu à mettre en avant d'autres dispositifs visant à lutter contre l'absentéisme scolaire. Par exemple, le projet intitulé "La malette des parents" – dont le rapport a été rendu public lundi – a permis de diminuer l'absentéisme en aidant les parents "à assumer leurs responsabilités", et non en les "stigmatisant". Durant l'année scolaire 2008-2009, plus de 37 établissements et quelque 5000 élèves ont testé ce dispositif. Au programme: des ateliers d'accompagnement et de débat pour impliquer davantage les parents d'élèves de sixième dans la scolarité de leurs enfants. Dans un communiqué, Martin Hirsch souligne "l'exemplarité et l'envergure de ce projet qui pour la première fois en France apporte des réponses quant à l'efficacité d'une politique volontariste" à l'égard des parents.      Insistant sur le faible coût d'un tel dispositif – entre 1000 et 1500 euros par collège – Martin Hirsch a déclaré qu'il ne "comprendrait pas que l'on ne s'appuie pas sur ces résultats (…) prouvés, estampillés, démontrés, (…) pour l'étendre à l'ensemble des académies." Ces derniers mois, différentes mesures ont été prises pour tenter de réduire l'absentéisme, à l'image des "cagnottes scolaires", très décriées elles-aussi, où l'assiduité d'une classe d'élèves était récompensée par la mise en œuvre d'un projet commun en fin d'année scolaire.      Qu'en pensez vous ?     A plus tard,    
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Magicfly
Messages : 1599
Enregistré le : 29 juil. 2009, 00:00:00
Localisation : Sud Ouest

Message non lu par Magicfly » 16 janv. 2010, 08:56:00

Je suis pour la suppression des alloc en cas d'absentéisme chronique et dont les avertissements (2) n'auraient pas été entendus. Par contre, je m'interroge sur les termes de collèges et Lycées qui me semblent inappropriés, puisque l'école n'est obligatoire que jusqu'à 16 ans.

Enfin rien n'empêche, au contraire, de promouvoir en parallele la "malette de Martin Hirsch!
JC

"Jouis et fais jouir, sans faire de mal ni à toi ni à personne..."
Chamfort

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 16 janv. 2010, 09:15:00

Quand un automobiliste se méconduit au volant, on en l'invite pas à une conférence, on lui colle une contravention ou un retrait de conduire ...

Dans le cas des parents qui se moquent des errances de leurs gosses, lesquels se moquent de leur avenir, il faut toucher là où ça fait mal : une privation d'allocations familiales, allant d'un mois à beaucoup plus, serait le "signal fort" tant attendu. 
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
mareaction
Messages : 453
Enregistré le : 12 avr. 2009, 00:00:00
Localisation : partout

Message non lu par mareaction » 16 janv. 2010, 13:23:00

Magicfly a écrit :Je suis pour la suppression des alloc en cas d'absentéisme chronique et dont les avertissements (2) n'auraient pas été entendus. Par contre, je m'interroge sur les termes de collèges et Lycées qui me semblent inappropriés, puisque l'école n'est obligatoire que jusqu'à 16 ans.
Enfin rien n'empêche, au contraire, de promouvoir en parallele la "malette de Martin Hirsch!
Comme vous, je suis pour la suppression! mais à tous les niveaux, de la maternelle à la terminale!

Avatar du membre
artragis
Messages : 8005
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 16 janv. 2010, 13:28:00

donné que l'école n'est obligatoire que jusque 16 ans dès ces 16 ans il devient discutable que les allocs soient supprimées. Mais surtout, ce devraient être les allocations rentrée qui devraient être supprimées...
Par contre oui je suis pour ces supression d'allocation et sur ce point je rejoins MPS, lorsqu'une personne fait des conneries elle est punie, on ne lui fait pas un discours sur ce qu'est la loi...
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

logan
Messages : 1868
Enregistré le : 02 avr. 2009, 00:00:00

Message non lu par logan » 17 janv. 2010, 23:48:00

Je suis contre toute forme d'injustice, et sanctionner des personnes par procuration c'est la porte ouverte à toutes les injustices, parfois les parents ne sont pas responsables de leurs enfants, parfois ils n'arrivent tout simplement pas à avoir d'autorités sur eux, et plonger les familles dans la pauvreté je ne vois pas en quoi cela changerait quoi que ce soit, c'est juste accabler encore plus les parents pour les fautes de leurs enfants.

La question de l'absentéisme doit se régler tout simplement par aller chercher les gosses par la peau des fesses s'il le faut et par l'internat si ca se reproduit mais certainement pas par des mesures qui peuvent provoquer de telles injustices.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 18 janv. 2010, 08:37:00

C'est quoi, des parents "qui ne sont pas responsables de leurs enfants" ?
Ou qui n'ont "pas autorité sur eux" ?
Et dans cette hypothèse, pourquoi recevraient-ils de l'argent pour des rejetons dont ils n'ont pas la responsabilité ?
Un peu facile, non ?

La justice, c'est chacun selon ses mérites.

Le jour où les parents auront réellement avantge à s'occuper de leurs gosses, tu vas leur voir soudain apparaître des talents ignorés icon_biggrin
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Lou
Messages : 228
Enregistré le : 12 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par Lou » 18 janv. 2010, 17:46:00

les parents ne sont pas responsables de leurs enfants, alors là on touche le fond.
Dans ce cas là qui est responsable de ces enfants si ce n'est pas les parents icon_question
Si on n'a pas d'autorité sur ces enfants c'est qu'on les élèvent mal, il est trop simple de se déresponsabilisé lorsque tout va mal, coupé les aides financiéres peut rappelé aux parents leurs devoirs envers leurs enfants.
je comprends mieux pourquoi certains gosses de 12 ans sont encore dehors à 23h..............

Invité

Message non lu par Invité » 18 janv. 2010, 18:04:00

logan a écrit :Je suis contre toute forme d'injustice, et sanctionner des personnes par procuration c'est la porte ouverte à toutes les injustices, parfois les parents ne sont pas responsables de leurs enfants, parfois ils n'arrivent tout simplement pas à avoir d'autorités sur eux, et plonger les familles dans la pauvreté je ne vois pas en quoi cela changerait quoi que ce soit, c'est juste accabler encore plus les parents pour les fautes de leurs enfants.
La question de l'absentéisme doit se régler tout simplement par aller chercher les gosses par la peau des fesses s'il le faut et par l'internat si ca se reproduit mais certainement pas par des mesures qui peuvent provoquer de telles injustices.
Dites, vous devenez amusant, "les parents ne sont pas responsables de leurs enfants" c'est déjà du n'importe quoi, ils sont mineurs donc la responsabilité des parents est totale!
"parfois ils n'arrivent tout simplement pas à avoir d'autorité sur eux" Mais, s'ils avaient fait leur travail d'éducateur donc de parents, ils ne se retrouveraient pas dans cette situation!
"plonger les familles dans la pauvreté", mais lorsque l'on prend la décision de faire des gosses, si nous sommes un tant soit peu responsables, on attend pas l'argent des alloc pour les élever, on n'est capable de leurs subvenir!

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 19 janv. 2010, 09:18:00

en tout cas, la Loi est formelle : tout mineur doit avoir un responsable. Si ldsparents s'avèrent incapables d'assurer ce mandat, il est déféré à des proches familiaux, à un tuteur légal, à la Dass, mais les parents irresponsables ne perçoivent évidemment pus les allocations familiales qui sont exclusivement liées, justement, à cette responsabilité.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
lucifer
Messages : 4158
Enregistré le : 17 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Naoned

Message non lu par lucifer » 20 janv. 2010, 20:07:00

Je rejoins tout le monde ou presque, mais ça, je suis certain que vous vous en doutiez un peu, non ?? icon_mrgreen
Maintenant que j'habite en province, je suis devenu peace and love. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ( surtout les descendants d'immigrés des cités que j'adore dorénavant )

logan
Messages : 1868
Enregistré le : 02 avr. 2009, 00:00:00

Message non lu par logan » 28 janv. 2010, 21:18:00

mps a écrit :C'est quoi, des parents "qui ne sont pas responsables de leurs enfants" ?
Ou qui n'ont "pas autorité sur eux" ?
Et dans cette hypothèse, pourquoi recevraient-ils de l'argent pour des rejetons dont ils n'ont pas la responsabilité ?
Un peu facile, non ?

La justice, c'est chacun selon ses mérites.

Le jour où les parents auront réellement avantge à s'occuper de leurs gosses, tu vas leur voir soudain apparaître des talents ignorés icon_biggrin



T'as des millions de parents à chaque génération qui ont plus ou moins de mal avec leurs enfants, surtout dans la période adolescente, il faut vraiment venir d'une autre planète pour ne pas le savoir. Et ces problèmes sont plus que fréquents dans nos sociétés actuelles alors que les familles sont affligées par des fléaux comme le chomage, les recompositions familiales, la maladie etc ...

La relation entre un enfant et ses parents ne dépend évidemment pas que des parents, malheureusement, il y a des tas d'influences extérieures à la famille qui peuvent modifier leurs relations, et cela dépend aussi évidemment beaucoup de l'enfant.

En l'occurence, quand un enfant tourne mal, le faire payer à ses parents à travers les allocs familiales, on ne peut pas faire plus affligeant de débilité comme idée. Non seulement c'est stigmatiser les gens qui touchent des allocations familiales alors que c'est un élément essentiel de la solidarité républicaine envers les familles et un élément essentiel de notre politique des naissances pour assurer le renouvellement générationnel de notre population. Et oui élever un enfant cela coûte cher il serait inquiétant si cela devait devenir un luxe que seuls les plus riches pourraient s'offrir. Une telle société moi je fuis direct.
C'est de plus non seulement inégalitaire car évidemment il serait totalement affligeant de bétise de sanctionner uniquement les personnes qui touchent des allocations familiales alors que des tas de jeunes qui tournent mal sont issus de familles qui n'en touchent pas.

Et une telle mesure reviendrait en définitive à priver des gens d'une ressource financière avec laquelle ils avaient l'habitude de vivre, et on l'espère dont ils avaient besoin ( où sinon c'est présupposer que tous ceux qui touchent des allocs familiales n'en avaient pas besoin ce qui est débile là aussi ) Tout ce que cela réussirait à faire c'est à plonger plus de personnes dans la pauvreté, certainement pas à résoudre le problème de l'absentéisme à l'école.

Ce n'est pas la solidarité républicaine qui crée des délinquants, ce n'est pas la solidarité républicaine qui pousse des jeunes à l'absentéisme à l'école, ce n'est pas en démentelant la solidarité républicaine qu'on résoudra le problème de la délinquance ou les problèmes d'absentéisme c'est parfaitement absurde. Cette idée ne peut réellement être qu'une idée de la droite la plus réac et conservatrice, en même temps satisfaisant le fantasme du délinquant-étranger-profiteur et en profiter en même temps pour démenteler un bout de solidarité car solidarité = impot = moins de sous dans le porte monnaie

beurk

Quand à la responsabilité juridique des parents, vous comptez aller jusqu'où comme ça ? Si un gosse tue quelqu'un on condamne ses parents à la peine de mort ?

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 28 janv. 2010, 23:07:00

T'as des millions de parents à chaque génération qui ont plus ou moins de mal avec leurs enfants, surtout dans la période adolescente, il faut vraiment venir d'une autre planète pour ne pas le savoir. Et ces problèmes sont plus que fréquents dans nos sociétés actuelles alors que les familles sont affligées par des fléaux comme le chomage, les recompositions familiales, la maladie etc ...
Un enfant, sauf tare particulière, ne nait pas "difficile". Ce sont les parents qui pensent qu'il suffit de le nourri sans l'éduquer. Une fois responsabilisés et mis au courant des risques qu'ils courent, ces parents se bousculeront aux séances de formation parentale, que l'Etat organise gracieusement.
En l'occurence, quand un enfant tourne mal, le faire payer à ses parents à travers les allocs familiales, on ne peut pas faire plus affligeant de débilité comme idée. Non seulement c'est stigmatiser les gens qui touchent des allocations familiales alors que c'est un élément essentiel de la solidarité républicaine envers les familles
La loi ne réserve pas les allocations familiales à des parents qui les transorment en télé grand écran ou en sorties arrosées, mais bien aux personnes qui EDUQUENT l'enfant.
Et une telle mesure reviendrait en définitive à priver des gens d'une ressource financière avec laquelle ils avaient l'habitude de vivre
Et bien, ils changeront d'habitudes ! Soit ils se remuent le popotin et s'occupent de leur gosse, soit ils se passent du confort des allocs. Non mais ...!
ce n'est pas en démentelant la solidarité républicaine qu'on résoudra le problème de la délinquance
Arrête avec ta  dialectique emphatique et ta "solidarité républicaine" ! Les allocs existent aussi dans les royaumes ! Et si balancer du pognon à des gens qui ne font rien pour le mérité, pas même prendre soin de leurs gosses, était la panacée, cela se saurait !
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

logan
Messages : 1868
Enregistré le : 02 avr. 2009, 00:00:00

Message non lu par logan » 29 janv. 2010, 02:59:00

J'ai de plus en plus de mal à supporter de telles bétises totalement réactionnaires.

Tu as mon pauvre MPS un problème de comprennette sur ce qu'est une société. Une société n'a pas pour but d'élever les plus méritants ou de rabaisser les autres, surtout que le concept de mérite est totalement subjectif, une société a pour but de permettre A TOUT LE MONDE de vivre mieux. Si on vit en société c'est parce qu'on a compris depuis longtemps qu'il est préférable de mettre ses efforts, son travail en commun, parce que cela bénéficie de manière décuplée à tout le monde au final, plutôt que de vivre dans son coin.

Et si tu as du mal avec ce concept de "société", je t'invite simplement à regarder chaque objet que tu possèdes et à calculer le temps qu'il te faudrait pour non seulement apprendre les métiers qui ont permis de les créer, mais ensuite le temps qu'il t'aurait fallu pour les créer toi même, et tu verras que pour créer par toi même tout ce que tu possèdes, énergie incluse, il te faudrait des disaines, des centaines voir des milliers ou des millions de vies entières selon ce que tu possèdes, ce qui ne correspond pas dutout au travail que tu as pu fournir et à ce que toi tu as pu apporter personnellement à la société, loin de là.

L'argent est un outil dont le rôle est purement et simplement économique, il permet de faire des échanges plus facilement. A aucun moment n'intervient une quelconque notion de mérite, c'est une totale invention de ta part, une conception totalement érronée et déviante de la réalité.

Et cette mauvaise conception des choses provient d'une obsession totalement réactionnaire, tu vois le monde comme si nous étions envahis d'innombrables profiteurs, en l'occurence étrangers, qui fraudent le RMI ou les allocations familiales ou le chomage, chose intolérable pour toi qui rechigne à payer des impôts ne voyant aucun intérêt de toute façon à la solidarité collective, en tout cas moins d'intérêt que l'argent qui pourrait à la place se trouver dans ton porte monnaie, tu es tout simplement pourri jusqu'à l'os par cette obsession puante. Comme si les profiteurs n'étaient pas à tous les niveaux, comme si qqun qui fraude 200 euros par mois était la priorité alors que d'autres fraudent, sucent les veines de la société tels des vampires, à coup de millions d'euros.
Mais conception de classe sociale oblige, pour pouvoir t'autoproclamer bien plus méritant que les autres en raison de ta classe sociale, il t'es nécessaire de faire de tous ceux qui font partie de ta classe sociale des gens aussi méritants.

Pourtant tu devais être normal innocent gentil et sympa quand t'étais bébé, je me demande à quel moment cela a merdé comme ça ensuite ...

Avatar du membre
lucifer
Messages : 4158
Enregistré le : 17 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Naoned

Message non lu par lucifer » 29 janv. 2010, 08:47:00

En même temps que moi, bref, quand on connait ce qu'apporte la non education d'un gosse.
Maintenant que j'habite en province, je suis devenu peace and love. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ( surtout les descendants d'immigrés des cités que j'adore dorénavant )

Répondre

Retourner vers « Nos écoles »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré