La suppression des allocations familiale en cas d'absentéism

Venez nous parler des problèmes de nos écoles ( service minimum, l'accueil des enfants, effectifs dans les classes ... )
Avatar du membre
Gis
Messages : 4939
Enregistré le : 13 oct. 2008, 00:00:00
Localisation : Loire-Atlantique

Message non lu par Gis » 13 févr. 2010, 07:49:00

Mon cher Logan,


Je ne vois pas au nom de quoi je mettrais en doute les propos de Lucifer le concernant et ce serait la même chose pour quelqu'un d'autre. Réels ou fictifs, les exemples tirés de la vie ne sont pas, enfin pour moi, une généralité... juste l'illustration d'une opinion que je respecte.. que je sois en accord ou non avec elle.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 13 févr. 2010, 07:52:00

Nous re-voici au point de départ.

Certaines bonnes âmes (que je ne critique pas) veulent prendre en considération des gens "perdus" qui en oublient d'envoyer leurs enfants à l'école (et peut-être aussi de les nourrir, tant qu'n y est).

Et imaginent que qu'une peitite pluie d'or supplémentaire leur remettrait la tête sur les épaules.

Il y a donc lieu, selon eux, de laisser pourrir le problème jusqu'à ce qu'un miracle le résolve tout seul. Soit.

Mais les enfants ne sont pas des pions. S'ils intégrent qu'on ne va à l'école que quand tout va bien, ils vont évidemment se retrouver en échec, se dégoûter de l'école, se retrouver en classes avec des "petits" au fur et à mesure de leurs redoublements, se faire éjecter vers des filières peu glorieuses, dont on viendra nous dire que c'est parce qu'ils n'étaient pas des gosses de riches ... Bref, la cata !

Devant l'absentéisme délétère, on n'a pas "le temps" !

Il faut donc précisément que la société se substitue à la volonté défaillante des parents.

Toutes les carottes ont été essayées, depuis la gentille assistante sociale, la formation parentale, et même dans certains cas le douteux système de primes en espèces à la régularité des élèves. C'est dire.

Pourquoi tant craindre de réprimer, alors par exemple qu'on n'hésite pas à sanctionner fortement le type qui dépasse de 30 m/h la vitese indiquée ?

Il n'est pas question de supprimer les allocations familiales, qui sont un genre de droit automatique attribué au responsable d'un enfant.

Mais l'arsenal "répressif" comprend des amendes, des internats ou le retrait de l'autorité parentale, déférée à un tuteur.

Non, tous les parents ne sont pas de "bons parents", toutes les allocations familiales ne sont pas consacrées au "cher petit", et l'enfant qui a le malheur de naître dans de telles familles a le DROIT que la société lui assure néanmoins le meilleur avenir possible.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
Gis
Messages : 4939
Enregistré le : 13 oct. 2008, 00:00:00
Localisation : Loire-Atlantique

Message non lu par Gis » 13 févr. 2010, 08:10:00

Dis mps, je pense pas que ces gens "perdus" oublient d'envoyer leurs enfants à l'école.. ils sont juste - je ne les excuse pas, c'est un constat - moins ou pas à l'écoute et passent à côté des états d'âme de leur enfant .
J'ai pas dit non plus de laisser les choses ainsi mais justement de les aider en amont. Et pour moi aider quelqu'un c'est assister non agiter une carotte.. et cela se fait au cas par cas puisque chaque situation est différente.
Pour la substitution de la société, cela peut malheureusement être nécessaire.. mais couper un enfant de ses parents ne sera jamais la solution idéale.
Je ne suis pas certaine que la répression donne des résultats, sauf si elle bouste les gens..

Avatar du membre
artragis
Messages : 7980
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 13 févr. 2010, 09:33:00

il a déjà prouvé à quel point il était mythoman
tu me diras quand?
Moi, j'apprécie les interventions de Lucifer
on l'aime tous notre superman

Maintenant, lucifer, comme tu l'as dit les moyens financiers ne sont pas à prendre en compte dans la scolarité, allocation rentrée, école gratuite, cantine à moitié prix voire gratuite, tout ça permet d'envoyer ses enfants à l'école, seulement l'école buissonnière a toujours existé et aujourd'hui c'est parce que les parents acceptent et soutiennent leurs enfants que le problème en est devenu un.
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 13 févr. 2010, 09:59:00

Code : Tout sélectionner

J'ai pas dit non plus de laisser les choses ainsi mais justement de les aider en amont. 
 
Gis, l'amont est déjà sur-développé : il y a les convocations des parents à l'école, où on leur parle de la situation et où on leur rappelle leurs obligations (quand ils daignent venir). Puis, il y a l'assistante sociale qui vient à domicile. Puis, il y a les écoles parentales. Puis il y a l'admonestation du Juge d'enfants.

Que suggères-tu de plus ? Qu'on envoie une nurse anglaise dans chaque famille, pour faire lever les enfants, leur préparer un petit déjeuner correct et les conduire à l'école .

Les parents ne sont que très rarement dans la détresse que tu imagines. Simplement, ils s'en foutent ...
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
lucifer
Messages : 4158
Enregistré le : 17 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Naoned

Message non lu par lucifer » 13 févr. 2010, 10:33:00

Ne pas confondre ecole buissoniere et absenteisme.
La premiere, je l'ai faite comme tout le monde.
Mais quand on voit que des eleves ne sont pas là le tier, voir la moitié de l'année, c'est autre chose:

Signé, le mytomane, pyromane, raciste icon_mrgreen

Au fait, les cas particuliers, il y en aura toujours. Mais le fait qu'ils freinent l'evolution, ou la continuité de l'equilibre, d'une société est un phenomene nouveau, issu principalement du social qui bloque toute decision, bonne ou mauvaise.
Maintenant que j'habite en province, je suis devenu peace and love. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ( surtout les descendants d'immigrés des cités que j'adore dorénavant )

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59504
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 13 févr. 2010, 11:55:00

mps:
"Non, tous les parents ne sont pas de "bons parents", toutes les allocations familiales ne sont pas consacrées au "cher petit", et l'enfant qui a le malheur de naître dans de telles familles a le DROIT que la société lui assure néanmoins le meilleur avenir possible."

Cette phrase m'a fait réfléchir. Poussons le raisonnement. Plutôt que de pénaliser toute la famille et l'enfant avec, pourquoi ne pas prendre d'autorité l'allocation dont l'enfant bénéficie pour lui payer des cours de soutien scolaire ?

mps:
"Que suggères-tu de plus ? Qu'on envoie une nurse anglaise dans chaque famille, pour faire lever les enfants, leur préparer un petit déjeuner correct et les conduire à l'école."

Et pourquoi pas ? Une nurse payée avec l'alloc' du gamin, ça le ferait. Une française, ou belge à la rigueur, suffira.

Sinon, j'ai un chiffre: le véritable absentéisme (plus de 5 jours par mois, pas forcément consécutifs correspond à 1% seulement des élèves, et non pas 5 comme le colportent les journaux aux ordres du pouvoir). Evidemment, l'étude ne le précise pas, mais il y a de très fortes chances que ce soient les lycées professionnel en ZEP qui remontent la moyenne.

Enfin, question: j'ai lu une étude sur la question de l'absentéisme qui dit qu'en fait, ce n'est pas l'absentéisme qui fait que les gosses décrochent, mais le contraire. A quoi cela sert-il d'envoyer un gosse en seconde si il n'a que le niveau 5ème ? C'est notre modèle d'enseignement scolaire qu'il faut revoir. Evidemment, c'est plus compliqué que de taper sur une classe de gens et de supprimer des alloc'.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 13 févr. 2010, 12:23:00

Ce que j'aime bien avec toi, c'est que tu amènes presque toujours de l'eau au moulin des débats icon_confused  

mps:
"Non, tous les parents ne sont pas de "bons parents", toutes les allocations familiales ne sont pas consacrées au "cher petit", et l'enfant qui a le malheur de naître dans de telles familles a le DROIT que la société lui assure néanmoins le meilleur avenir possible."

Cette phrase m'a fait réfléchir. Poussons le raisonnement. Plutôt que de pénaliser toute la famille et l'enfant avec, pourquoi ne pas prendre d'autorité l'allocation dont l'enfant bénéficie pour lui payer des cours de soutien scolaire ?
 
En fait, tous les enfants ont à présent droit à des cours de soutien scolaire. L'argent éventuellement confisqué retournera donc dans le pot.

mps:
"Que suggères-tu de plus ? Qu'on envoie une nurse anglaise dans chaque famille, pour faire lever les enfants, leur préparer un petit déjeuner correct et les conduire à l'école."

Et pourquoi pas ? Une nurse payée avec l'alloc' du gamin, ça le ferait. Une française, ou belge à la rigueur, suffira.
 
Hum ..; à 4.000 euros par mois, ce serait un peu cher !  Mieu vaut un roquet qui morde dans les mollets des trainards ! icon_biggrin

Sinon, j'ai un chiffre: le véritable absentéisme (plus de 5 jours par mois, pas forcément consécutifs correspond à 1% seulement des élèves, et non pas 5 comme le colportent les journaux aux ordres du pouvoir). Evidemment, l'étude ne le précise pas, mais il y a de très fortes chances que ce soient les lycées professionnel en ZEP qui remontent la moyenne.

Enfin, question: j'ai lu une étude sur la question de l'absentéisme qui dit qu'en fait, ce n'est pas l'absentéisme qui fait que les gosses décrochent, mais le contraire. A quoi cela sert-il d'envoyer un gosse en seconde si il n'a que le niveau 5ème ? C'est notre modèle d'enseignement scolaire qu'il faut revoir. Evidemment, c'est plus compliqué que de taper sur une classe de gens et de supprimer des alloc'. 
Il y a deux absentéisme tout à fait différents :

- celui du potache sournois, qui commence par brosser, n'a pas d'excuse, et ne vois pas d'autre "solution" que de ne plus se présenter à l'école (j'ai été dans cette catégorie, le temps que mes parents s'en aperçoivent, et me collent immédiatement en pension en Angleterre !)

- l'absentéisme "parents indifférents" : ils se foutent du niveau de leur gosse, de ses devoirs, de son heure de coucher, le gosse commence à avoir "mal au ventre", on le garde à la maison, la situation scolaire empire, les parents savent qu'ils vont se faire engueuler par l'école, haussent les épaules, et ne lèvent pas le petit doigt.

Tu comprends que les deux cas demandent des traitements différents. Et que les statistiques globales n'ont guère d'intérêt ...
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59504
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 13 févr. 2010, 12:46:00

1 - Je parle de cours de soutien scolaire personnalisés voyons ! ça se fait pas en Belgique ?

2 - 4000 euros pour quelques heures de travail par mois ? Je prends tout de suite !!! ça pourrait être un étudiant qui fait le boulot. Y en a bien qui gardent des gosses le matin avant d'aller bosser.

3 - Troisième classe d'absentéisme: celle que j'ai décrite ci-dessus. Tous les élèves ne sont pas capables d'assimiler le programme aussi vite qu'il leur est présenté (cas de mon frère qui pourtant n'a jamais raté un seul cours. Ses classes de la 5ème à la 3ème (redoublée une fois) ne lui ont quasiment servi à rien. Il a été malheureux pendant 4 ans, sans qu'on ne puisse rien y changer).

4 - Statistiques globales, pas d'intérêt. Ben voyons ! Il faut quand même savoir que la majorité des décisions politiques est basée sur des statistiques "sans intérêt" comme tu dis.

Inventons plein de non-problèmes, du genre "il y a trop d'apaches en France", sans vérifier par les chiffres si c'est vrai ou non.

Note: c'est déjà ce qu'on est en train de faire. C'est ça le pire !

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 13 févr. 2010, 13:04:00

 
Je parle de cours de soutien scolaire personnalisés voyons ! ça se fait pas en Belgique ? 
En Belgique, il y a des écoles de devoirs et des profs particuliers, tous payants.
Dans les écoles "sensibles", des "études dirigées" après la classe, où des petits cours particuliers sont donnés gratuitement.
Moi, j'avais mis au point dans ma circonscription sociale des "goûters dirigés" où des volontaires de bon niveau (souvent des profs retraités e.a;) accueillaient chaque jpur UN enfant après l'école, pour une bonne tartine, un bol de lait et les devoirs. Résultats fabuleux !
 En France, je crois que le soutien scolaire est généralisé et gratuit.


2 - 4000 euros pour quelques heures de travail par mois ? Je prends tout de suite !!! ça pourrait être un étudiant qui fait le boulot. Y en a bien qui gardent des gosses le matin avant d'aller bosser. 
Non, une nurse anglaise est toujours full time, et peut coûter jusqu'à 10.000 euros par mois. C'était une plaisanterie !
Pour le reste, ne poussons pas : ce 'est pas à la société d'assurer la prise et remise à domicile des enfants, sauf bus scolaires. 

3 - Troisième classe d'absentéisme: celle que j'ai décrite ci-dessus. Tous les élèves ne sont pas capables d'assimiler le programme aussi vite qu'il leur est présenté (cas de mon frère qui pourtant n'a jamais raté un seul cours. Ses classes de la 5ème à la 3ème (redoublée une fois) ne lui ont quasiment servi à rien. Il a été malheureux pendant 4 ans, sans qu'on ne puisse rien y changer).
 
Ca, c'est une erreur d'orientation. Qui aurait duré 4 ans ?

4 - Statistiques globales, pas d'intérêt. Ben voyons ! Il faut quand même savoir que la majorité des décisions politiques est basée sur des statistiques "sans intérêt" comme tu dis.

Inventons plein de non-problèmes, du genre "il y a trop d'apaches en France", sans vérifier par les chiffres si c'est vrai ou non.

Note: c'est déjà ce qu'on est en train de faire. C'est ça le pire ! 
Tu sais, il y a des milliers de gens qui vivent de ces "erreurs statistiques". On multiplie les "actes de racisme", par exemple: cela fait pous de pognon pouor les associations anti-racistes icon_biggrin
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59504
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 13 févr. 2010, 13:57:00

Je vois que nous sommes d'accord sur l'idée des cours personnalisés. Non, en France, le soutien individuel, ce n'est pas gratuit. Pour les groupes, tous les collèges et lycées ne le font pas, loin de là.

"Non, une nurse anglaise est toujours full time, et peut coûter jusqu'à 10.000 euros par mois. C'était une plaisanterie !
Pour le reste, ne poussons pas : ce 'est pas à la société d'assurer la prise et remise à domicile des enfants, sauf bus scolaires."

Je sais que c'était une boutade. Il n'empêche. Puisque la personne serait payée par les alloc', où est le problème ? ça ne coûterait pas plus cher à une société qui a par ailleurs émis l'idée de payer les élèves assidus.

"Ca, c'est une erreur d'orientation. Qui aurait duré 4 ans ?"

Ben oui, et pourtant mes parents ne sont pas débiles. Le système scolaire s'est avéré incapable de leur fournir une alternative viable. Et c'est probablement le cas pour des dizaines de milliers d'élèves.

"Tu sais, il y a des milliers de gens qui vivent de ces "erreurs statistiques". On multiplie les "actes de racisme", par exemple: cela fait pous de pognon pouor les associations anti-racistes"

ça fait surtout des voix pour Sarkozy (facilement 10-12%, rien que pour les racistes).

Avatar du membre
lucifer
Messages : 4158
Enregistré le : 17 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Naoned

Message non lu par lucifer » 13 févr. 2010, 14:13:00

Je crois que tu confonds (comme beaucoup) le racisme et le nationalisme, au même point que le patriotisme.
Les 3 peuvent etre liés, mais peuvent très bien etre séparés.
Ne mélangons pas tout non plus.
Maintenant que j'habite en province, je suis devenu peace and love. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ( surtout les descendants d'immigrés des cités que j'adore dorénavant )

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59504
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 13 févr. 2010, 14:17:00

Non non, je ne confonds pas. Va faire un tour sur le forums UMP et tu verras. Un noir, c'est un ver dans le fruit. C'est nationaliste ça ?

Avatar du membre
lucifer
Messages : 4158
Enregistré le : 17 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Naoned

Message non lu par lucifer » 13 févr. 2010, 14:28:00

Il y aura toujours des racistes, mais là où, je pense, tu te trompes, c'est de croire qu'ils sont tous (ou majoritairement) à l'UMP ou au FN.
Je connais des cocos, des socialos, des pro modem, tout aussi racistes.
Tous les racistes ne sont pas skinhead. Je connais même des blacks musulmans qui votent FN.

Je ne considere pas un parti + raciste qu'un autre, mais je sais très bien que les médias detounent volontier ce sujet en faisant en sorte de l'attribuer à certains partis.
Maintenant que j'habite en province, je suis devenu peace and love. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ( surtout les descendants d'immigrés des cités que j'adore dorénavant )

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59504
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 13 févr. 2010, 14:43:00

J'ai juste dit que 10% des français sont motivés prioritairement par le racisme dans leur choix de vote (il reste donc à Sarko 43% de non racistes, ou de non motivés par cela dans leur vote). Me fait pas dire ce que j'ai pas dit. Mais prend donc la peine d'aller sur des forums UMP. Tu vas être scié. Les admins, les modos, les membres, c'est farci de racistes et d'antimusulmans qui te font des amalgames dans tous les sens. Et ils ne prennent même pas la peine de modérer les propos racistes, ce qui est illégal.

Désolé, mais les votes Le Pen, c'est des votes de racistes. Il a fait 20% contre Chirac, et 10% au premier tour contre Sarko. Arithmétique --> Sarko a récupéré 10%. Ce n'est un secret pour personne. Même les sondages l'ont dit clairement.

"Tous les racistes ne sont pas skinhead"

Entièrement d'accord. Et y a pas besoin d'être skin head pour être dangereux.

"Je ne considère pas un parti + raciste"

Désolé, va sur un forum de gauche et cherche les propos racistes.

"Je connais même des blacks musulmans qui votent FN."

Et ils ont combien de QI ?

Répondre

Retourner vers « Nos écoles »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré