La chômage atteint 10% dans la zone euro

Venez parler ici de l'actualité étrangère et européenne
Répondre
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34138
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 22 janv. 2010, 22:32:00

Bonjour,
 Le taux de chômage dans la zone euro a augmenté en novembre pour atteindre le seuil symbolique de 10%, son plus haut niveau jamais atteint depuis la création de la zone euro il y a dix ans, selon des données publiées vendredi 8 janvier par l'office européen des statistiques Eurostat.
C'est une légère hausse par rapport au mois précédent, où le chômage, dans les seize pays partageant l'euro, avait atteint 9,9%, selon les chiffres révisés en hausse par Eurostat.
Le niveau de novembre est le taux le plus élevé depuis août 1998, précise l'office statistique, qui a recalculé le chômage pour les mois précédant la création de la zone euro, en 1999.

Le taux de chômage n'a cessé d'augmenter dans la zone euro depuis l'été 2008, sous l'effet de la crise économique. En novembre 2008, il n'atteignait encore que 8%.
Dans l'ensemble des 27 pays de l'Union européenne, le taux de chômage a augmenté à 9,5% en novembre, contre 9,4% en octobre, un record depuis le début de la série de statistiques en janvier 2000.
En novembre, Eurostat a recensé 102.000 chômeurs de plus qu'en octobre dans la zone euro, ce qui porte le total à 15,712 millions. Ils étaient 22,899 millions dans l'UE, soit 185.000 personnes de plus qu'en octobre.

Les taux de chômage les plus bas ont été enregistrés aux Pays-Bas (3,9%) et en Autriche (5,5%), et les plus élevés en Lettonie (22,3%) et en Espagne (19,4%).
Sur un an, tous les États membres de la zone euro ont connu une augmentation du taux de chômage. Les plus faibles hausses ont été observées en Allemagne (de 7,1% à 7,6%), au Luxembourg (de 5,2% à 6,0%) et à Malte (de 6,2% à 7,0%). Les plus fortes hausses ont été enregistrées en Lettonie (de 10,2% à 22,3%), en Estonie (de 6,5% à 15,2% entre les troisièmes trimestres de 2008 et 2009) et en Lituanie (de 6,4% à 14,6% entre les troisièmes trimestres de 2008 et 2009).  Qu'en pensez vous ? A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 23 janv. 2010, 09:09:00

Tout d'abord, que c'était à prévoir, et d'ailleurs prévu.

Il y a toujours un décallage entre crise économique et effets sur l'emploi.  
Il faut donc que l'économie reprenne et "refasse du chiffre" pour que le chômage se résorbe progressivement.

Or nous sommes encore au stade où les entreprises à rentabilité marginale s'effondrent après avoir tenu le coup vaille que vaille ou dont les activités récentes étaient dans la phase critique de début de croissance, comme dans les pays baltes.

De son côté, l'Espagne paie le prix de ses subprimes immobiliers délirants.

Paralèlement, on voit des pays mieux assis afficher des taux de chômage différents, face à une conjoncture équivalente.Il serait intéressant d'y regarder de plus près, mais sans doute le contrôle social y est-il naturellement plus prégnant, et l société plus réaliste et plus volontaire.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Répondre

Retourner vers « Actualité étrangère et européenne »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré