Famille d'accueil

venez parler des sujets de société qui vous concerne ( drogue, alcool, avortement...)
Répondre
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34109
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 24 janv. 2010, 17:40:00

Bonjour,

Échanges, partage, solidarité, générosité, économie : en France, plus de 10.000 accueillants familiaux agréés prennent en charge des personnes rencontrant des difficultés passagères ou permanentes - adultes handicapés, personnes âgées, malades, convalescents...

Une personne dépendante (adulte handicapé, personne âgée) est "nourrie, logée, blanchie" et accompagnée quotidiennement au domicile d’un accueillant familial agréé, en contrepartie d’un salaire, d’un loyer et de remboursements de frais.
Bases juridiques : Code de l’Action Sociale et des familles, articles L441-1 à L443-12 (Loi N° 89-475 du 10 juillet 1989, modifiée par la Loi N° 2002-73 du 17 janvier 2002, article 51), organisant l’accueil par des particuliers, à leur domicile, à titre habituel et onéreux, de personnes âgées ou handicapées adultes.
Les accueillants familiaux sont agréés et contrôlés par le Conseil Général de leur département. Les agréments sont délivrés pour l’accueil permanent ou intermittent d’une à trois personnes.

Qu'en pensez vous ?

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 24 janv. 2010, 18:29:00

Qu'à condition d'une surveillance discrète mais efficace, la formule est excellente et e crois relativement peu onéreuse.

Pour l'anecdote, il existe en Belgique un village (Geel) où depuis un siècle les habitants se sont spécialisés dans l'accueil des "fous" (modèle pacifiques, bien entendu).
Intéressant parce que tout le village, dès le biberon, sait comment il faut calmer une épilepsie, ou ramener un égaré chez lui ...

Cela fonctionne très bien, et les générations se transmettent leurs hôtes, sans rupture et paisiblement.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Message non lu par Georges » 24 janv. 2010, 20:58:00

mps a écrit :Qu'à condition d'une surveillance discrète mais efficace, la formule est excellente et e crois relativement peu onéreuse.
Pour l'anecdote, il existe en Belgique un village (Geel) où depuis un siècle les habitants se sont spécialisés dans l'accueil des "fous" (modèle pacifiques, bien entendu).
Intéressant parce que tout le village, dès le biberon, sait comment il faut calmer une épilepsie, ou ramener un égaré chez lui ...

Cela fonctionne très bien, et les générations se transmettent leurs hôtes, sans rupture et paisiblement.
Je ne savais pas que les épilictiques étaient des malades mentaux.

Avatar du membre
Gis
Messages : 4939
Enregistré le : 13 oct. 2008, 00:00:00
Localisation : Loire-Atlantique

Message non lu par Gis » 24 janv. 2010, 23:12:00

Salut Politicien,


Ce que j'en pense ? simple, la vie en famille doit être je suppose bénéfique pour ces gens ? de toute façon mieux vécu que dans un centre d'hébergement classique.

C'est aussi cet accueil, par le biais d'assistante familiale, qui permet à des enfants ou jeunes adultes (jeunes de - de 21 ans) placés la plupart du temps, par décision de justice, de revivre normalement après divers traumatismes, de se reconstruire. Ils gardent un lien avec leur famille (visite) mais vivent à plein temps dans leur famille d'accueil : école, vie quotidienne..

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 25 janv. 2010, 09:16:00

Je ne savais pas que les épilictiques étaient des malades mentaux.

Non, mais tu sais certainement que beaucoup de gens souffrant de problèmes mentaux sont, en plus, épileptiques.

Maintenant, c'est souvent contrôlé par médicaments, mais ça n'a pas toujours été le cas.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Répondre

Retourner vers « Société »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré