L'UE en aide à la Grèce

Venez discuter et débattre de l'actualité économique
Répondre
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34138
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 11 févr. 2010, 10:03:00

Bonjour,
 Comment sauver la Grèce ? Jusque là, le discours était simple, Athènes elle-même le disait, elle se débrouillera seule. Mais désormais c'est le branle-bas de combat car mettre en faillite la Grèce reviendrait à déséquilibrer l'euro. Et voici l'annonce. Le président de l'UE, le Premier ministre espagnol José Luis Rodriguez Zapatero, l'a promis haut et fort mercredi soir : les pays européens, en particulier ceux de la zone euro, vont "soutenir" la Grèce face à la crise budgétaire sans précédent qu'elle traverse (près de 300 milliards d'euros de déficit).    "Il faut soutenir la Grèce, c'est clair. Et c'est l'Europe et l'Eurogroupe (le forum des ministres des Finances de la zone euro) qui vont le faire", a-t-il déclaré. Une annonce faite à la veille d'un sommet des dirigeants des 27 pays de l'Union européenne consacré en grande partie aux difficultés de la Grèce, qui menacent de faire tache d'huile dans d'autres pays considérés comme fragile sur le plan budgétaire, à commencer par l'Espagne et le Portugal. Faute d'un plan technique qui devrait être décidé lundi en Eurogroupe, il y aura à l'issue de ce sommet au moins une déclaration politique jeudi, assurent des sources diplomatiques.    Une aide donc. Mais comment ? Des prêts directs ? L'Allemagne, pays le plus attaché à la stabilité monétaire, et la France auraient accepté l'idée de prêts bilatéraux à la Grèce. Le plan que s'apprête à annonce l'UE est d'ailleurs initié par Berlin et Paris. "Bien sûr que l'Espagne aidera la Grèce", a aussi assuré Zapatero mercredi soir. Mais aussi des garanties données aux banques pour qu'elles continuent de prêter à la Grèce ? Une mise sous tutelle de l'Europe tant que les comptes ne sont pas redressés ? Voilà les scénarios sur lesquels on planche tous azimuts. Paris et Berlin en tous cas "souhaitent (...) un plan commun" de soutien et font tout pour que ce soit annoncé jeudi.   De son côté, le Premier ministre grec Georges Papandréou s'est entretenu mercredi notamment avec la chancelière allemande Angela Merkel et le président de l'UE Herman Van Rompuy, en vue du sommet de jeudi. Et ce quelques heures après un déjeuner avec Nicolas Sarkozy au cours duquel les deux hommes ont surtout évoqué ladite crise. En plus du soutien européen, il n'est pas exclu que le Fonds monétaire international (FMI) soit appelé à la rescousse, même si la question divise encore les pays européens, dont certains, notamment au sein de la zone euro, le percevraient comme une humiliation politique.    La Grèce est depuis plusieurs semaines sous pression des marchés financiers en raison de l'ampleur de ses déficits, gonflés par la crise. Athènes doit payer de plus en plus cher pour emprunter afin de les financer, ce qui fait craindre à certains un défaut de paiement sur sa dette et un effet domino ailleurs.   A cela s'ajoute la colère qui a gagné la rue. Les syndicats grecs avaient appelé mercredi à une grève générale de 24 heures contre le plan d'austérité annoncé. Un mouvement qui a entraîné une paralysie de nombreux secteurs économiques du pays. Les transports aériens étaient ainsi suspendus, de nombreuses administrations et écoles fermées et seul le personnel d'urgence était présent dans les hôpitaux.   Qu'en pensez vous ?   A plus tard, 
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

logan
Messages : 1868
Enregistré le : 02 avr. 2009, 00:00:00

Message non lu par logan » 11 févr. 2010, 12:31:00

On se demande bien ce qu'ils vont inventer pour tenter de conserver le système actuel intact

Il serait simple d'aider la grèce, permettre à la grèce d'emprunter à taux zero à la banque centrale européenne, mais ce serait évidemment aller contre les dogmes de nos chers dirigeants et responsables de l'ue, et contre l'intérêt des financiers qui veulent profiter de la situation pour s'enrichir et qui voudront avoir un rôle intermédiaire à jouer histoire d'engrenger des profits au passage

Avatar du membre
artragis
Messages : 8007
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 11 févr. 2010, 13:25:00

il ne le concerveront pas intact car trop dépensier, en plus la grèce va devoir faire face à pas mal de problèmes juridique.
Quant au prêt à taux zéro ce serait pire que mieux puisque ce serait un transfert de dête de la grèce à l'UE et comme aucun pays n'est dans le vert ça signifie que tous les autres pays se verraient endetter encore plus, imagine la France avec 1/27 de la dête greque en plus? faut pas abuser non plus.
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

logan
Messages : 1868
Enregistré le : 02 avr. 2009, 00:00:00

Message non lu par logan » 11 févr. 2010, 13:41:00

le système dont je parle est le système européen
le système grec je ne le connais pas et je doute très clairement qu'il soit "trop dépensier"
si c'est comme en France, par trop dépensier ils entendent trop social, et c'est un pur mensonge, il n'y aurait pas tant d'exonérations de cotisations sociales, d'inégalités devant l'impot au profit des plus riches, il n'y aurait pas des milliards et des milliards d'intérêts à payer chaque année à cause de la dette public artificiellement générée, il n'y aurait pas d'évasion fiscale grâce au dogme de la libre circulation des capitaux, etc ... il n'y aurait aucun problème pour financer toutes les dépenses de fonctionnement, toutes les dépenses sociales ou même d'investissement de nos différents pays

quand aux prêts à taux zero qui transféreraient la dette d'un pays à toute l'euro, regarde ce qui se passe, je l'ai expliqué dans l'autre fil avec les vidéos de Daniel Cohen à l'appui

actuellement la BCE acquiert déjà les titres publics de la grèce mais en passant par des intermédiaires les banques privées qui se sucrent au passage

donc quelle différence cela ferait mis à part que cela couterait justement à la grèce et à l'ensemble de la zone euro beaucoup moins cher ???

on n'est pas en train de parler d'un débat entre "utilisation ou non de la création monétaire", la création monétaire est déjà utilisée à fond depuis des années
on est dans un débat entre "utilisation de la création monétaire pour l'intérêt général, ou utilisation de la création monétaire pour des intérêts privés !"

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 12 févr. 2010, 13:03:00

Il semblerait que le déficit chronique de la grèce soit principalement alimenté par une fraude fiscale massive estimée à 30% (mini).
Il est clair que dans ces conditions .... ça risque pas de marcher.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 60005
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 12 févr. 2010, 13:10:00

La fraude fiscale étant un défaut majeure de bonne gouvernance, c'est donc bien le gouvernement qui est en cause dans cette "faillite". Ce ne sont pas les pauvres qui fraudent le fisc, vu qu'ils ne sont pas imposables...

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 12 févr. 2010, 16:09:00

La fraude fiscale, la corruption, l'excès de bienfaits sociaux et le peu de performances économiques, tous les grecs s'y sont mis joyeusement !

L'UE n'a pas de "fonds" genre FMI, et ce sont donc quelques pays, dont l'Allemagne et peut-être la France, qui vont prêter à la Grèce comme à une vulgaire république bananière ...  avec bien entendu des conditions drastiques : allongement de l'age de la retraite, diminution du nombre de fonctionnaires, lutte contre la corruption, etc, etc.)

Bref, la Grèce passe sous tutelle.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
avatabanana
Messages : 1038
Enregistré le : 06 oct. 2009, 00:00:00

Message non lu par avatabanana » 13 févr. 2010, 11:32:00

Le problème n'est pas de sauver la Grèce, elle le sera évidement.


Le problème côté grec est de savoir est pourquoi elle en est arrivé là.



Le problème européen est de s'interroger sur la viabilité d'une monnaie commune à des pays aussi différents que l'Allemagne et la Grèce.

L'absence de l'euro aura permis de régler le problème très simplement par une forte dévaluation de la monnaie grecque.

Je crois que les règles d'admission à la zone euro ont été beaucoup trop simples. Le fait par exemple de parvenir à moins de 3% de déficit une seule année est bien entendu ridicule. D'autant qu'on peut y parvenir en truquant les chiffres. Tant que l'UE ne contrôlera pas les chiffres qui lui sont annoncés tout sera possible.


Tout ces problèmes viennent du fait que l'UE a grandi trop vite et à intégrer des pays qui n'ont pas la capacité économique de la rejoindre. Aujourd'hui c'est la Grèce qui a lentement dérivée en cachant sa dérive, demain ce seront d'autres pays pour lesquels la dérive sera beaucoup plus rapide.

Je crois que la zone Euro aurait intérêt à réduire ses membres.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 13 févr. 2010, 11:56:00

Je crois au contraire que l'euro est plus utile que jamais. Imaginons une Grèce dévaluant son drachme.

Elle aurait alors des rentrées fiscales en monnaie dévaluée, mais devrait payer ses emprunts en euros ou en dollars. Autrement dit, elle s'enfoncerait plus encore.

Cette dévaluation faciliterait ses exportations, mais pénaliserait évidemment ses importations. Léger ennui, la Grève importe 4 fois plus qu'elle n'exporte !

http://www.interex.fr/fr/fiches-pays/gr ... conomiques

Tu vois, le "yaka dévaluer" serait dramatique pour le pays.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
avatabanana
Messages : 1038
Enregistré le : 06 oct. 2009, 00:00:00

Message non lu par avatabanana » 13 févr. 2010, 12:37:00

Cela favoriserait son changement de comportement.


Elle se recentrerait sur ses productions. Abandonnerait cette vie à crédit qui est devenu la règle là bas.

Avatar du membre
lucifer
Messages : 4158
Enregistré le : 17 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Naoned

Message non lu par lucifer » 13 févr. 2010, 13:42:00

C'était previsible, voilà où nous mène VOTRE europe.
A quand la mise sous tutelle de la france par l'allemagne?
Maintenant que j'habite en province, je suis devenu peace and love. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ( surtout les descendants d'immigrés des cités que j'adore dorénavant )

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 60005
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 13 févr. 2010, 14:07:00

L'Allemagne a voulu le faire 3 fois en un peu plus d'un siècle, et ça s'est toujours mal terminé ^^

Avatar du membre
lucifer
Messages : 4158
Enregistré le : 17 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Naoned

Message non lu par lucifer » 13 févr. 2010, 14:19:00

Pour nous, ou pour eux ? 60 ans pour redevenir les pionniers et les plus puissants de l'europe. Tout ça en ayant été ruinés suite à des guerres.
Qui dit mieux ?
Qui aurait dit qu'il aurait fallu seulement 60 ans pour que la france et tous les autres pays europeens qui ont souffert leur cire de nouveau les pompes ?
Moi, je fais parti des personne qui admire le peuple allemend pour sa facilité à s'imposer et à se reconstruire.
Mais je n'oublie pas pour autant.
Une guerre contre les prusses (allemands) et deux guerres mondiales, en moins de 50 ans, la derniere battant tous les records de barbarie et de bestialité.

Voilà l'une des raisons (il y en a enormement) qui fait que je reste un anti europeen convaincu.
Maintenant que j'habite en province, je suis devenu peace and love. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ( surtout les descendants d'immigrés des cités que j'adore dorénavant )

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 60005
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 13 févr. 2010, 14:23:00

La conclusion me surprend. L'Europe sert justement à ce que ce genre de barbarie ne se reproduise plus. Et selon moi, ça marche du tonnerre.

Avatar du membre
lucifer
Messages : 4158
Enregistré le : 17 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Naoned

Message non lu par lucifer » 13 févr. 2010, 14:31:00

Quel est le plus puissant economiquement, des pays europeens ?
Maintenant que j'habite en province, je suis devenu peace and love. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ( surtout les descendants d'immigrés des cités que j'adore dorénavant )

Répondre

Retourner vers « Economie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré