EHLG doit vivre ?

Vous souhaitez parler des problèmes d'écologie, c'est ici
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59200
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 26 févr. 2010, 13:29:00

mps, effectivement tes liens sont très intéressants. Je pense que le coût global de l'étude-conseil doit se situer autour de 1000 euros par parcelle, mais bon, soit. Je ne suis pas sur que ces méthodes existent en France. Jamais entendu parler et pourtant je suis sorti ingénieur agro en 2001.

Mais pour les quantités d'engrais, je maintiens:

http://www.juragricole.com/news/fullsto ... 9_des_engr…

On utilise 2.3 millions de tonnes d'azote par an en France, soit en moyenne 42 kilos par ha de sol français (villes et montagnes comprises, mais celles-ci n'en reçoivent pas). Ce chiffre me met sur le cul, je ne pensais pas que c'était autant. Et encore, je ne parle même pas des autres minéraux ! Désolé Pierre.

pierre30
Messages : 9024
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Message non lu par pierre30 » 26 févr. 2010, 13:48:00

Nombrilist, je pêche dans les rivières de plaine du gard. Il n'y a jamais eu autant de carnassiers (brochets, perches notamment et je ne parle pas des black-bass parce qu'ils ont été introduits plus récemment).
Les pêcheurs de truite ne se paignent pas non plus dans cette région.
J'ai pêché également dans le loiret il y a 15 ans.
Pour la Bretagne je n'en sais rien. Quant à l'anguille, c'est plutôt la pêche commerciale qui est la cause de sa diminution.

Quand j'étais gamin les rivières comme le Vidourle ressemblaient à un égout pendant l'été. Maintenant des gens s'y baignent.



Je parle de la vigne parce que c'est une grande culture qui est réputée pour l'emploi des pesticides et que je connais bien ce sujet. Pour le blé je n'en parle pas parce que je ne connais pas.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59200
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 26 févr. 2010, 14:30:00

OK, je comprends mieux. Le gard, c'est en effet assez préservé. Et oui, localement, il y a eu quelques efforts de fait de ci de là. Mais globalement... Viens faire un tour dans le Nord (notamment région centre, bretagne, île de France, Normandie, et tout ce qui est au nord de Paris). Partout où c'est agricole en intensif, c'est un véritable désastre en aval pour les milieux aquatiques. Le brochet est en train de disparaître.
Pour l'anguille, tu as 100 fois raison, mais il y a quand même des recherches qui sont faites sur l'influence de la pollution sur leur déclin. Car l'effet de la pollution ne serait peut-être pas aussi anodin qu'on pourrait intuitivement le penser. J'ai des collègues qui planchent sur le sujet en ce moment.

pierre30
Messages : 9024
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Message non lu par pierre30 » 26 févr. 2010, 14:41:00

Pour en finir avec le gard : on parle des animaux en voie de disparition et on site le castor. Je peux t'indiquer 5 sites où il y a des castors dans un rayon de 10 km sur le vidourle et sur le gardon d'anduze.

Et pour l'anguille, il m'arrive d'en prendre à la fourchette la nuit (oui c'est interdit je sais pais c'est amusant), et je peux te dire qu'on en voit des dizaines. J'ai même vu un castor dans l'eau.

Il faut cesser avec le catastrophisme. Que les gens sortent de chez eux au lieu de regarder des reportages à la télé (genre la terre vue du ciel) et ils verront que tout n'est pas parfait certes, mais c'est loin d'être aussi sombre.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59200
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 26 févr. 2010, 15:00:00

Pour info, je ne regarde pas la télé, il n'y a que des conneries. Je me contente de lire des rapports scientifiques (ça fait partie de mon job).
Le problème de l'anguille, pour résumer, c'est que son cycle de vie est de 15 ans. Donc, si on attend de ne plus en voir pour agir, on aura 15 ans de retard. Voilà. Sa pêche sportive est dorénavant interdite en France et en Belgique, c'est pas pour rien.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 26 févr. 2010, 15:19:00

Pour Lancelot : en Belgique,  nous n'avons plus le moindre ruisselement polluant dans les rivières.

1°. Tout champ doit respecter une bande non  cultivée de 5 mètres le long de n'importe quel cours d'eau ;

2°. Les prairies doivent être cloturées pour éviter que le bétail piétinent les rives et salissent l'eau ;

3°. S'il s'agit de cultures, tout le champ descendant vers le cours d'eau doit être travaillé parallèlement à ce cours d'eau et non perpendiculairement, pour éviter le ruisselement.

Pour Nombrilist, comme dit Pierre, il y a un si important retour de castors, loutres, rats musqués, etc que cela devient un véritable problème de minage des rives :-) On trouve à nouveau des saumons dans nos fleuves, mais les anguilles, surabondantes il y a 60 ans, sont devenues bien rares. Surtout par sur-densification de l'habitat humain.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 27 févr. 2010, 17:46:00

Ca on ne peut pas dire que ce soit de la faute de l'agriculture paysanne :

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2010/ ... 00704-algu…
Algues vertes : une plainte sera déposée
AFP
26/02/2010 | Mise à jour : 18:06 Réagir

La famille du transporteur d'algues vertes décédé en juillet dans les Côtes-d'Armor va porter plainte contre X après qu'un rapport d'expertise a établi une concentration "potentiellement mortelle" d'hydrogène sulfuré dans son sang. "Nous allons instruire une plainte contre X au pénal et au civil pour que la famille puisse avoir les dommages et intérêts correspondants", a déclaré André Ollivro, du Comité de soutien à la famille Morfoisse.

Un rapport d'expertise toxicologique judiciaire daté du 21 septembre et remis vendredi à la famille par le parquet de Saint-Brieuc relève une "concentration potentiellement létale" de 1,4 mg par litre dans les prélèvements sanguins de la victime. Le rapport précise toutefois ne pas "pouvoir pour autant totalement écarter une formation post-mortem d'hydrogène sulfuré dans le cas où les prélèvements biologiques n'auraient pas été conservés dans des conditions optimales".

Le chauffeur Thierry Morfoisse, 48 ans, était décédé le 22 juillet d'un infarctus alors qu'il conduisait un camion transportant des algues vertes. Une autopsie avait été pratiquée fin septembre, près de deux mois après le décès et n'avait pas permis de déterminer avec certitude les causes de la mort.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 27 févr. 2010, 23:09:00

Je ne comprends pas le sens de l'article;

Un transporteur décède d'un infar : cela arrive tous les jours hélas.
Il était dans son habitacle, et les algues incriminées dans le camion : d'où viendrait la contamination ?

Que sont devenues ces algues ? Sont-elles réellement contaminées ? L'article ne le dit pas.

Par contre, après deux mois, les échantillons le sont, ce qui ne veut pas dire charette.

En outre, si l'hydrogène sulfuré peut avoir des effets respiratoires, il ne semble pas proquer d'infarctus.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Sulfure_d'hydrogène
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 28 févr. 2010, 16:37:00

Je voulais dire que les algues vertes bretonnes - hautement toxiques, cela n'a jamais été remis en question - ne sont pas un effet de l'agriculture paysanne et/ou de l'agriculture bio. J'ai juste pris le premier article d'actualité qui s'y rapportait. Décès ou pas décès.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 01 mars 2010, 09:48:00

mps a écrit :Je ne comprends pas le sens de l'article;

Un transporteur décède d'un infar : cela arrive tous les jours hélas.
Il était dans son habitacle, et les algues incriminées dans le camion : d'où viendrait la contamination ?

Il chargeait et déchargeait aussi son camion ....

Que sont devenues ces algues ? Sont-elles réellement contaminées ? L'article ne le dit pas.

Les algues vertes lorsqu'elles se décomposent sont toutes extrèmement toxiques, c'est avéré, et pas spécifique a ce cas.

Par contre, après deux mois, les échantillons le sont, ce qui ne veut pas dire charette.

En outre, si l'hydrogène sulfuré peut avoir des effets respiratoires, il ne semble pas proquer d'infarctus.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Sulfure_d'hydrogène
Le professeur du CHU de Rennes qui a fait les analyses et constatations incrimine le gaz dégagé. Le salarié souffrait d'une légère insufissance respiratoire, ce qui a favorisé la crise cardiaque. Il était toutefois apte à conduire un camion, donc pas si malade que cela, c'est bien les algues vertes les responsables.

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 01 mars 2010, 09:51:00

racaille a écrit :Je voulais dire que les algues vertes bretonnes - hautement toxiques, cela n'a jamais été remis en question - ne sont pas un effet de l'agriculture paysanne et/ou de l'agriculture bio. J'ai juste pris le premier article d'actualité qui s'y rapportait. Décès ou pas décès.
L'invasion des algues vertes dans certains endroits du littoral breton vient du taux de nitrates extrèmement élevé des bassins versants. Ces nitrates proviennent de l'agriculture intensive et de la filière porcine.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59200
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 01 mars 2010, 10:13:00

Surtout des filières porcine et bovine.

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 01 mars 2010, 13:15:00

Surtout porcine, mais cela a des retombées sur les autres filières car les déchêts des porcheries (le lisier) sont largement répandus dans les sols (pour les cultures) et donc .... tout cela file dans les cours d'eau.

Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 01 mars 2010, 17:39:00

Oui je connais bien le coin, l'élevage intensif de porc en particulier est un vrai cauchemar ! Je passe toutes mes vacances d'été en Ille-et-Vilaine et dès qu'on passe le frontière des Côtes d'Armor ça pue le lisier à plein nez. Allez boire de l'eau du robinet dans ce département pour voir... :D
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26106
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Message non lu par El Fredo » 01 mars 2010, 17:44:00

Je confirme, les Côtes d'Armor c'est cochonland. D'ailleurs il y a quelques années un petit plaisantin avait tagué "Grouiiiik !"sur le panneau "Bienvenue en Côtes d'Armor" sur la RN12 en provenance de Rennes.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Répondre

Retourner vers « Ecologie / Environnement / Agriculture »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré